Partagez | 
 

 L'étincelle qui alluma la flamme. {Kieren}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: L'étincelle qui alluma la flamme. {Kieren}   Lun 26 Mai - 17:05

Il y a des soirs comme ça où tout ce que tu dois faire, c’est juste fermer les yeux et attendre que ça passe. Pour Daniel, ce moment arrive souvent une fois par mois. Non, ce n’est pas une fille cachée, aucun rapport avec de quelconques menstruations. Aucun rapport avec la pleine lune non plus. Juste une fois par mois, c’est le moment de compter ce qu’il y a en stock dans le magasin, ce qui implique rester au boulot jusque très tard et supporter la présence irritante de ses collègues. Oui Daniel n’aime pas parler aux gens, oui il est très secret et introverti. Est-ce une raison suffisante pour faire de lui le souffre-douleur de l’équipe ? Comme si les gens avaient besoin de ça pour se trouver un point commun et se rapprocher en tant que groupe. Des petites piques par-ci par-là, toujours le travail le plus ennuyeux pour lui … Daniel est très bon en ce qui est d’accepter son sort, c’est qu’il a de la pratique, et c’est vraiment la seule raison pour laquelle il est capable de continuer. Malheureusement, avoir sa fierté mise à rude épreuve comme ça ne l’aide pas dans son combat contre Chark. Ce dernier ne réclame qu’une seule chose, prendre de nouveau le contrôle de Daniel et tuer tous ceux qui lui ont causé du tort. Voilà un peu dans quel état était Daniel lorsqu’il sortit du travail. Fatigué, irrité, bref, vulnérable. Peu importe, Daniel a l’habitude. Il sait qu’il n’a qu’une quinzaine de minutes pour rentrer chez lui et une fois dans son cocon, le calme reviendra dans son village.

Pourtant, il y a toujours des imprévus. On pense pouvoir anticiper mais rien n’est jamais sûr. Il y a toujours un petit 1% prêt à vous sauter à la figure à n’importe quel moment. Ce soir-là, Daniel croisa un de ces imprévus. Alors qu’il prenait sa route habituelle pour rentrer chez lui, il aperçut un gang au détour d’une ruelle tel des vautours, en cercle autour d’un jeune garçon qui était maintenant devenu leur proie. Son rythme cardiaque s’accéléra instantanément. Son instinct de survie se réveilla net gelant la totalité de son corps. Ses pupilles s’écarquillèrent, essayant de mesurer la dangerosité de la situation. Aider le jeune garçon en lui portant assistance ? Même pas en rêve. S’enfuir ? Bien sûr ! Sans hésitation. Malgré que son regard croisa celui du blond qui se trouvait en très mauvaise position à ce moment-là, aucun doute ne vint s’immiscer dans son esprit. C’est pourquoi, sans quitter du regard le conflit, il s’éloigna à pas de loup, et accéléra considérablement sa marche afin de s’éloigner le plus rapidement du problème. Quelques minutes plus tard, après un nombre important de regards jetés derrière lui afin d’être sûr que tout danger était écarté, Daniel commença enfin à calmer son pouls. Il n’était plus très loin de chez lui. Ca tombait bien, cette petite aventure avait eu le don d’augmenter sa fatigue et les cernes qui commençaient subtilement à apparaître sur son visage ne signalaient pas seulement un besoin de sommeil.



Dernière édition par Daniel Axon le Mar 27 Mai - 0:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'étincelle qui alluma la flamme. {Kieren}   Lun 26 Mai - 23:06

L'étincelle qui alluma la flamme.

“ Daniel & Kieren "

Il est tard tandis que j'arpente les rues du centre ville de Bon Temps, je suis à la recherche d'informations intéressantes pour la meute. Les camps ont beau être détruit, le mal rôde toujours dans nos rues, il faut être profondément idiot pour croire que nos vies vont redevenir paisibles et sans histoires. Les mains enfouies dans le fond de mes poches de jeans, je quitte le taudis de mon informateur. Je passe devant un groupe de jeune chahuteur qui se trouve sur ma droite. L'odeur qui émane d'eux me fait plisser le nez, l'alcool qu'ils boivent est de très mauvaises qualités et je me doute que la drogue coulent dans leurs veines. Je me rends compte que certains d'entres eux m'ont emboîter le pas, les humains peuvent être tellement imbécile! Je me retrouve rapidement encerclé par ces ivrognes, ils s'amusent à m'insulter et à ce moquer de ma faible stature.

Les apparences peuvent être si souvent trompeuse. Je suis sûr le point d'attaquer le premier, quand je perçois un mouvement sur ma gauche. Un jeune homme de mon âge, nous dévisage, la peur émane de lui comme un enfant qui serait terrorisé par le bonhomme 7 heures! Nos regards se croisent et se lâche décide de prendre ses jambes à son cou! Non, mais je rêve?! Non, pas que j'aurais eu besoin de lui pour me sauver de ce mauvais pas, mais un peu d'aide n'aurait pas été de refus au final!

L'inconnu ne perds rien pour attendre! Je me débarrasse rapidement de mes "bourreaux" en disloquant l'épaule de l'un de ses membres. Il n'en faut pas plus pour que les autres se sauvent la queue entre les jambes. C'est à mon tour de me mettre en chasse, je suis l'odeur du brun sans grande difficulté. Je le suis à une distance raisonnable, assez proche pour que je puisse le voir, mais pas assez pour que lui puisse me voir. Ma "victime" s'arrête finalement, pour reprendre son souffle j'imagine, je profite de se moment pour apparaître devant lui.

- Tu sais, je n'aime pas les lâches dans ton genre, le monde est assez pourris comme ça!

J'ai beau être un loup solitaire ou membre de la meute de Shreveport à temps partiel, une chose que les lycans ont en horreur c'est bien la lâcheté et la faiblesse. C'est la loi de la jungle qui s'applique, la faiblesse n'est pas toléré!

- Je dois comprendre que le devoir du "bon samaritain" ne s'applique pas à vous votre majesté? Même si je n'ai pas vraiment eu besoin de ton aide au final, mais si j'aurais été une femme en détresse tu t'aurais enfuis aussi?

Je sens la colère m'envelopper, tandis que je pousse le jeune homme avec violence. Mes yeux prennent une jolie teinte mordorés signe que si je ne me contrôle pas suffisamment, l'humain qui se trouve devant moi risque de rencontrer mon côté loup. Je le chahute encore un peu quand mes poils s'hérissent sur ma nuque. Je flaire un danger imminent, je me rends compte que le mec n'est peut-être pas si ordinaire que je le croyais.

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'étincelle qui alluma la flamme. {Kieren}   Mar 27 Mai - 0:46

Daniel commençait enfin à se calmer, mais pourquoi fallait-il que le sort s’acharne contre lui ? Bien sûr, il n’était pas parfait et il continuait à faire un nombre incalculable d’erreurs chaque jour. Il gaspille son temps et ruine sa vie au lieu de trouver une solution et enfin aller de l’avant. Cependant, il reste un bon gars alors donnez-lui un break. Mais non, qu’est-ce que la vie décide de faire ? Lui créer encore plus de nouveaux problèmes démarrant par un visage familier apparaissant juste devant lui, lui barrant la route. Le blondinet de tout à l’heure. Daniel s’arrêta net, choqué. Comment pouvait-il être là, juste devant lui. Il l’avait vu quelques minutes plus tôt encerclé par des rapaces. Aurait-il mal jaugé la situation ? Tout semblait pourtant si clair. Aucun doute que le gang avait bien bu et qu’ils dégageaient une agressivité bien prononcée. Surtout, il était clair que son nouvel agresseur ne faisait pas partie de leur bande et qu’il n’avait en aucun cas les capacités de gagner la partie. A moins que … Daniel n’a encore jamais rencontré un être surnaturel qui n’était ni sorcier ni extérieur à sa famille, en tout cas, dans le monde extérieur. Ce qui s’était passé dans les camps étaient particuliers. Il a eu l’occasion de rencontrer quelques personnes mais toujours sous une surveillance aberrante et seulement pour un très court instant. Là, il était tout seul, dans la nature, risquant de se faire bouffer à chaque instant. Quoi de plus terrifiant ? En plus de se faire engloutir par un esprit maléfique bien sûr.

Essayant de rester calme, se concentrant de manière exagérée, Daniel regarda son nouvel assaillant cracher sur lui et sa lâcheté. Ses yeux étaient grands ouverts, prêt à réagir à toute attaque éventuelle. Quand je dis réagir, je parle bien sûr d’évitement. Au final, il n’apportait pas tant d’importance au contenu du discours du blondinet. Ce discours, il le connaissait par cœur. Bien sûr qu’il déteste ce côté-là chez lui. Il est trouillard et n’en a jamais été fier. Il sait pertinemment que s’il prenait un peu plus confiance en lui, il serait capable d’agir différemment. Cependant, là n’était pas la question. Il s’était résout, depuis bien longtemps, à être comme ça. Donc non, la véracité des propos de son adversaire avait très peu d’impact. Par contre, son langage non verbal, ça, Daniel n’en loupait pas un mot. Son interlocuteur ne pouvait pas être plus clair. Surtout au moment où il le poussa soudainement. Daniel recula de quelques pas, les idées fusant sur toutes les possibilités de sortir de cette galère accompagné de leur chance de réussite. Comment avait-il réussi à en arriver là ? Tout était arrivé si vite. Il était passé du moment à rentrer tranquillement chez lui à se retrouver en face d’une brute qui … attendez … il se passe quelque chose de bizarre avec ses yeux. Toutes les pensées de Daniel s’envolèrent en un clin d’œil pour laisser place à une seule et unique pensée. Il en avait entendu parler. Des yeux d’une telle couleur. Serait-il un … Qui l’eut cru, Daniel devint encore plus paniqué qu’il ne l’était quelques secondes avant. Tout son cerveau était en alerte. Non. Danger. Danger. Son agresseur était définitivement trop près. Daniel plissa brusquement les yeux comme prit d’un spasme et avant même qu’il ne s’en rende compte une étincelle sortit de ses mains força son nouvel ami à reculer de quelques pas. La décharge était très peu chargée. Sa peur de perdre le contrôle avait énormément inhibé ses pouvoirs.

Daniel ouvrit alors pleinement les yeux pour admirer son travail. Qu’avait-il fait ? Il oublia alors complètement les yeux du blondinet et, prit de la peur immense d’être découvert, décida de courir dans la direction opposée. Pourquoi parler quand nos jambes marchent très bien n’est-ce pas ? L’idée, ne jamais se retourner. On perd beaucoup trop de temps. Daniel fonça, entra dans les premières ruelles qu’il pouvait croiser en évitant les lignes droites. Il avait maintenant développé cette étrange capacité à repérer de loin les meilleurs coins pour se cacher. Il trouva l’endroit parfait derrière un bout de carton qui faisait à la fois protection contre la pluie mais aussi trompe l’œil. Tout ce qu’il avait à faire maintenant c’était d’attendre quelques heures. Facile. Malheureusement, son rythme cardiaque ne s’apaisait pas et plus la pulsation de son cœur frappait sa poitrine, plus il pouvait sentir le poids de Chark faire pression dans son cerveau. Ses cernes étaient loin de s’améliorer. Cependant, pas de panique, Daniel avait encore assez de force pour rester maître de lui-même, surtout s’il allait enfin pouvoir se reposer un peu.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'étincelle qui alluma la flamme. {Kieren}   Mer 28 Mai - 2:29

L'étincelle qui alluma la flamme.

“ Daniel & Kieren "

La sensation de danger s'accroîte quand l'air autour du jeune homme se met comme à osciller, un léger crépitement provient de ses mains. Je n'ai pas le loisir de me questionner plus longuement qu'une décharge non identifié vient me heurter de plein fouet. C'est plus par surprise que je recule pour évaluer les dégâts sur mon pauvre sweat-shirt préféré. Une légère odeur de brûler me monte aux narines, mais elle est beaucoup trop subtile pour qu'un être humain plus la sentir. Ma colère a fait place à de la surprise, je lève la tête en direction de ma "victime" quand je la vois détaler comme un lapin au coin de la rue. Non, mais je rêve!? C'est une véritable poule mouillée ce type!

Il commence à ce faire tard et je devrais déjà être en route pour fournir mon rapport, mais là ma curiosité est piquée. Je lui laisse une longueur d'avance avant de lui emboîter le pas à mon tour. Je ne peux que me fier à mon flair, son odeur est très présente dans l'air et sur les objets -poubelles, cartons, murs de briques- qu'il a touché. Mes pas me guide jusqu'à une ruelle, un endroit pas trop net pour se cacher selon moi. J'explore la ruelle pour lui donner l'impression qu'il puisse s'en sortir, je sais c'est une manière plutôt cruel, mais je suis un joueur! Mes pieds s'arrêtent devant son abri de fortune, je soulève l'amas de carton pour le découvrir recroquevillé sur lui-même.

Je lui ai bien foutu la frousse on dirait, je sens de la culpabilité qui commence doucement à me rongé le cœur. Je pousse un soupir et l'aide à se relever, je lui retire même quelques détritus qui a élu domicile sur ses vêtements. Il va avoir besoin d'une bonne douche ça c'est sûr! J'avais bien l'intention de lui casser la gueule, mais maintenant que je sais qu'il fait partie de l'équipe "surnat" je ne peux pas lui faire un truc pareil. Si il aurait été un vampire par contre je m'aurais peut-être gâté.

- Tu n'es pas totalement humain n'est-ce pas? Le truc que tu m'as envoyer dans la tronche c'était électrisant et surtout intéressant!

Je penche doucement la tête sur le côté et jauge le jeune homme du regard, il tremble de peur. Une odeur de mort se mêle à son odeur, c'est étrange, on dirait qu'il n'est pas seul...c'est idiot de penser un truc pareil! Comment ça pourrait être possible!

- Je m'appelle Kieren, je suis désolé pour tout à l'heure, je me suis mal comporté. Je te ramène chez toi, les rues sont pas sûr pour un être comme toi sans vouloir te vexer bien sûr...

Je lui empoigne le bras pour l'aider à marcher et sortir de cette infâme ruelle. Je hume l'air et prends la direction de sa demeure sans lui demander la direction. Je pose le doigt sur mon nez pour le montrer à mon nouvel "ami".

- Je suis un loup, mon odorat me permet beaucoup de chose et toi qu'est-ce que tu es?

Je suis curieux de savoir à quel espèce ce jeune homme appartient. On oublie les vampires et encore moins les loups-garou, j'ai entendu dire que les fées peuvent utiliser la lumière pour se défendre, mais je ne suis pas sûr pour son cas.

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'étincelle qui alluma la flamme. {Kieren}   Mer 28 Mai - 14:29

Daniel attendit calmement par terre, se concentrant religieusement sur son propre souffle afin de calmer son rythme cardiaque. Malheureusement, ce n'était pas chose facile, surtout quand il entendit des bruits de pas entrer dans « sa » ruelle. Pas de panique, Daniel devait être bien caché. Aucun humain n'aurait l'idée de chercher par ici. Aucun humain … c'est là que Daniel tilta. Mieux vaut tard que jamais. Il se remémora les yeux mordorés de son assaillant. Gloups. Et s'il n'était pas humain ? Sa crainte se vérifia en un instant lorsque l'on souleva le maigre carton qui faisait office de sa seule protection. Daniel osa lever la tête et regarder dans les yeux son adversaire. Il pouvait facilement déceler de la pitié dans son regard. Après un soupire bien explicite, l'homme en face de lui le souleva de sa cachette et tapota son gilet pour tenter un nettoyage. Bouillonnant à l'intérieur de peur et d'une colère qui se faisait dangereusement grandissante, Daniel ne broncha pas, restant précautionneusement silencieux, se contentant d'observer le comportement du blondinet. Par la suite, la tournure des événements étaient plus que surprenante. Le jeune homme engagea une simple discussion allant même jusqu'à s'excuser. Cela aida Daniel à garder le contrôle de son souffle,

Encore faible physiquement et surtout prit d'une curiosité nouvelle, il se laissa traîner jusqu'à la sortie de la ruelle. Un loup … C'est bien ce que Daniel pensait sans oser l'admettre. Il avait, à côté de lui, un être capable de se transformer en un gigantesque animal capable de lui déchirer la gorge en un rien de temps. Rien de quoi rassurer Daniel. Il arracha alors brusquement son bras de l'étreinte de son nouvel ami. Son état émotionnel était encore bien trop fragile pour que Daniel puisse être tout à fait lui-même et on pouvait déceler une pointe de Chark dans son attitude. Une telle colère, aussi cachée soit-elle, ne correspondait pas du tout au gentil, petit sorcier.

Je ne suis rien du tout, répondit-il sèchement, le regard posé vers le sol.

Essayait-il de cacher quelque chose sur son visage ? Peu importe, toute sa vie, on n'avait de cesse de lui répéter à quel point il était important de protéger son secret. Être un sorcier. Après tout, il venait d'une petite campagne du fin fond de l'Irlande. Jamais il n'avait connu une vrai coexistence entre les êtres surnaturels. Il n'avait même jamais rencontré de vampire. Si c'est peu dire … C'est pourquoi Daniel restait curieux. Un loup … première fois qu'il en rencontrait un. De plus, il ne semblait plus si dangereux que ça au final. C'est pourquoi, après quelques secondes de silence et de concentration, il finit tout compte fait par lever la tête et par avouer.

C'est la première fois que je vois un loup. C'est quoi le principe exactement ?

Cette fois-ci, Daniel regardait, bien que son regard restait tout de même timide, son interlocuteur dans les yeux. On pouvait voir que son ton n'avait rien à voir avec celui précédemment. Sa voix était beaucoup plus douce. Daniel ne se rendait pas encore compte de la direction que tous deux prenaient. Allez savoir comment il réagira quand il comprendra qu'un étranger armé de crocs sait où il vit.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'étincelle qui alluma la flamme. {Kieren}   Ven 13 Juin - 2:50

L'étincelle qui alluma la flamme.

“ Daniel & Kieren "

Le ton plutôt agressif qu'emprunte le jeune homme me fait lever un sourcil de questionnement. Il n'est rien du tout? Vraiment? Pfft, je ne suis pas né de la dernière pluie, mais s'il ne désire de ne pas en parler, c'est son choix! Quoique, je vais bien finir par découvrir sa véritable nature, suffit d'aller par élimination. Je hausse les épaules pour lui signifier, que je ne le questionnerait plus à ce sujet et qu'il peut être tranquille. Nous prenons la direction de son chez lui quand il me demande d'une petite voix timide en quoi consiste ma condition de loup. Je tourne ma tête légèrement dans sa direction avec un léger sourire aux lèvres. Devrais-je lui répondre ou le laisser mariner? Bah! Je crois avoir assez jouer avec ses nerfs pour la soirée.

- Bah, je me transforme obligatoirement en loup à la pleine lune, mais sinon je peux me transformer à ma guise. Il ne faut surtout pas croire que j'ai été mordu par un loup! Je suis venu au monde avec cette capacité.

Je lève le nez dans les airs pour humer l'odeur avant de le guider pour qu'il puisse prendre la bonne direction. Je n'ai pas envie de courir les rues toute la nuit! Je veux être en mesure de passer une bonne nuit de sommeil, mon lit est si confortable!

- Nous sommes les ennemis naturels des vampires, même si nombreux d'entres nous sommes accro au V. Le sang de vampire a un effet dévastateur sur mon espèce. Nous vivons généralement en meute, beaucoup d'entres nous sommes des routiers ou des motards. Quant à moi je suis plutôt un jeune paumer!

Je rigole de ma petite blague vaseuse avant d'administrer une claque amicale sur l'épaule du jeune homme. Il manque de peu de rencontrer le bitume, car je n'ai malheureusement pas fait attention à la force que j'ai mis dans ma claque viril de vrai "mâaale!" Je le retiens de justesse pour ne pas qu'il fasse la crêpe sur le trottoir.

- Pardon, on est plus fort que la moyenne humaine et nous avons un excellent odorat comparable à celle d'un vampire.

Je m'arrête devant la maison qui abrite l'appartement du brun et pointe la porte d'entrée du doigt.

- C'est bien chez toi non? Ahhh! Allez ne fait pas cet air là! Je te l'ai dis que j'ai un excellent odorat non?

L'endroit est plutôt miteux et je me doute que le garçon ne vie pas dans le luxe, un peu comme moi avant ma rencontre avec Rikki.

- Tu m'invite à rentrer? T'inquiète, je ne bouffe pas les humains, je ne suis pas une sangsue!

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'étincelle qui alluma la flamme. {Kieren}   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'étincelle qui alluma la flamme. {Kieren}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Till the Last Drop :: RP terminés-