Partagez | 
 

 [Flashback] Home Sweet Home?! [PV Rikki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: [Flashback] Home Sweet Home?! [PV Rikki]   Mer 21 Mai - 1:47

Home Sweet Home?!

“ Rikki & Kieren "

1 an, voilà 1 an que je n'ai pas remis les pieds dans la maison qui était devenu la mienne. Pour une fois, j'avais écouté Rikki et je m'étais enfuis pour sauver ma vie, mais qu'en est-elle de la sienne? Nous formions une famille à notre façon, mais quand les hommes du gouvernement ont débarqués dans notre petit chez nous, tout à basculé. La louve n'a pensée qu'à moi et moi je n'ai malheureusement pas eu assez de cran pour m'interposer pour la sauver elle! À cette pensée, j'enfonce mon poing rageusement dans le mur du corridor. Le gypse s'effrite à mon contact violent, bien joué Kieren! La maison est déjà assez en bordel va pas en rajouter une couche! Effectivement, si je me retrouve à nouveau entres ces murs c'est pour m'acquitter de l'ingrate tâche de nettoyage. Un groupe de résistant à réussis à libérer les prisonniers des camps, si Rikki est toujours vivante, je sais qu'elle va revenir chez elle. Cela ne peut en être autrement, cette maison a une importance pour elle ainsi que pour moi...

Je farfouille dans les placards à la recherche de la serpillière ainsi que l'aspirateur. Je commence à jeter les objets qui sont brisés et inutilisables. Je fais appel à un réparateur de fenêtre, car nous allons devoir en remplacer quelques unes au rez-de-chaussé. Je ne suis pas un maniaque du ménage en général, mais pour la personne qui représente ma seule famille dans ce monde, je pourrais faire n'importe quoi! Cependant, je suis bien trop orgueilleux pour lui avouer mes faiblesses, je ne voudrais pas qu'elle me perçois comme quelqu'un de faible. Le soleil décline à l'ouest quand je termine de nettoyer le rez-de-chaussé, j'ai jeté un œil à l'étage et heureusement pour moi les idiots d'humains n'ont pas cru bon de fouiller la maison de fond en comble. De plus, pendant 1 an j'ai tenu à distance les "squatteurs" pas question que ces crapules souillent notre antre!

Mon ventre cris famine, je vais devoir me mettre à cuisiner question de contenter mon ventre qui réclame à grand cris sa pitance. Je fais quelque chose de simple, des pâtes à la sauce bolognaise déjà toute préparée. Merci au supermarché! Je dépose mon assiette sur la table, quand un clé tourne dans la serrure de la porte d'entrée. Je retiens mon souffle quand la porte s'ouvre sur Rikki, mon regard croise le sien. Je m'approche d'elle et l'entoure de mes bras, un geste que je n'ai jamais osé faire! Je ne suis pas une chochotte, mais la voir là sur le pas de la porte me fait agir d'une façon étrange.

- Rikki, bienvenue à la maison!

Je voudrais tellement lui dire que je suis désolé de l'avoir abandonné, d'avoir agis comme un lâche! Je voudrais lui dire que je l'aime, qu'elle est ma seule famille et que ça m'aurait détruit de la perdre pour de bon, mais ces mots me restent coincés dans le fond de la gorge.

- Tu as faim? J'ai fais des pâtes, ce n'est pas le grand luxe, mais c'est mieux que rien...


© Chieuze



Dernière édition par Kieren B. Darwin le Lun 26 Mai - 1:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Iris de Capdevielle


☩ Morsures : 411
☩ Points : 2027
Age : 39
☩ Localisation : Bretagne


Qui suis-je ?
Race: Loup garou
Pour ou contre les Vampires ?: Ne sait pas encore ...
Relationships:

MessageSujet: Re: [Flashback] Home Sweet Home?! [PV Rikki]   Mer 21 Mai - 11:47


Kieren B. D.. & Rikki N.
I wish I found you. I'll protect you, ordering you to run... saving your life and sacrifice mine. I wished I could come with you, but they had to get me to let you live...



Un an… Il s’en était passé des choses… Je me remettais, lentement mais surement de ma captivité d’animal de laboratoire. Je ne pouvais plus supporter une aiguille, plus une prison, même les lieux médicaux comme les hôpitaux ou les pharmacies me révulsaient. L’atmosphère de ces lieux me rappelait trop les camps.
Ces camps qui m’avaient détruite.

Mais je m’étais relevée… Enfin j’étais en train de me relever. Après être restée cloîtrée pendant des semaines, j’ai finalement consenti à sortir peu à peu… noyer mon dégout de la race humaine, de la vie, des autres à grand coups de vodka, tequila, et autres whiskies plus ou moins côté. Des bagarres et même un groupe de parole. Je crois que j’ai tout tenté. Jusqu’à ce que le FBI vienne me trouver. Mais c’est une longue histoire.

Je revenais de chez « ma mission ». Un métamorphe, témoin protégé dans l’affaire des camps de Seattle. Eh ouais. L’Etat de Louisiane n’avait pas été le seul. Approchant de la maison, j’ai senti une odeur que je n’avais pas reniflé depuis… ce jour… où ils m’avaient emmenée. Ce n’était pas celle des pâtes à la bolognaise… ça constituait mon principal menu en vérité, quand je ne partais pas chasser.
C’était  sa marque… Son odeur…

Sur un des côtés du perron, il y a un impact de poing dans le mur… Etait-ce lui ? ça ne faisait aucun doute. J’avais changé la porte, et accessoirement la fenêtre. Tournant la clef dans la serrure, la porte s’ouvrit sur un salon que je n’avais pas vu aussi rangé depuis… un peu plus d’un an. Je n’y avais pas eu le cœur, ni le courage.
Car le jour où ils sont passés, je n’avais pas seulement perdu ma liberté, mais j’avais aussi perdu mon frère. Depuis je n’avais eu aucune nouvelle. Il avait dû se cacher… Pour une fois qu’il avait obéit sans discuter.

Nos regards se croisent une seconde après  laquelle je sens ses bras qui m’entourent, sa voix qui me souhaite la bienvenue et me propose à manger.

« Kieren … »

Je ne reconnais même pas ma voix. C’est un murmure empli de soulagement, un prénom soufflé d’une gorge qui se noue. Je suis au bord des larmes. Il était revenu.
Il était rentré à la maison.

Mes bras l’enserrent à son tour. A l’instant, je me fiche de ce qu’il a pu faire cette année. Je suis juste… heureuse. Heureuse qu’il soit rentré après cette année, qu’il leur ait échappé. Quelques larmes coulent sur mes joues, je les essuie d’un revers de la main. Ça suffit. Je ne voulais pas non plus qu’il me voit pleurer. C’était trop souvent arrivé cette année. Un bras par-dessus ses épaules je l’accompagne à la table. Je suppose que l’on a beaucoup à se dire.

« Le livreur aura un client en moins ce soir. »

Faut dire que seule, je ne me casse pas vraiment la binette pour me nourrir.
Attablés devant nos assiettes pleines, je lance la conversation :

« Alors ? Où étais-tu planqué ? J’ai bien tenté de te retrouver ces derniers mois, je dois avouer que tu sais couvrir tes traces. »

Faire partie du FBI m’a apporté quelques ressources en plus.




mocking jay.

_________________
anciennement Rikki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flashback] Home Sweet Home?! [PV Rikki]   Lun 26 Mai - 1:27

Home Sweet Home?!

“ Rikki & Kieren "

Ses bras m'enserrent les épaules, mon coeur se serre dans ma poitrine, tout mon être réclamait la présence de celle que je considère comme ma soeur. Nous nous soutenons jusqu'à la cuisine à l'endroit où notre repas du soir nous attends. Un léger ricanement quitte mes lèvres quand elle me dit que le livreur va avoir un client en moins ce soir. Elle pourrait être surprise, je suis un piètre cuisinier et ma cuisine peut être suffisament horrible pour que nous devons passé commande à notre petit restaurant favoris. Je glisse ma fourchette dans les pâtes, l'odeur est alléchante, je me dis que je devrais faire la cuisine plus souvent finalement. J'enfonce une énorme bouchée de pâte dans ma bouche tout en posant les yeux sur la brunette. La question qu'elle me pose à mon sujet ne m'étonne guère, j'ai passé ma vie à fuir c'est devenu une seconde nature chez moi. J'avale difficilement ma bouché avant de répondre à la louve.

- Je ne suis jamais resté au même endroit plus que 2 jours, je changeais de planque assez régulièrement. J'ai passé 80% de mon temps sous ma forme de loup à la recherche des nôtres...

Rikki c'est bien que je suis quelqu'un de solitaire et que la possibilité que je rejoigne sa meute n'est pas envisageable pour moi. Je fuis comme la peste mes congénères, mais pendant la dernière année j'ai du faire une entorse à mon mode de vie. C'est pour elle que je l'ai fais, car je ne l'aurais jamais fait pour personne d'autre.

- Ce que je veux dire, c'est que quand tu as été prise, j'ai contacté Alcide, je ne voulais pas rejoindre une meute, car c'est contre ma nature, mais j'étais si désemparé sans toi, j'ai cru que c'était la bonne chose à faire.

Je ne fais pas partie de la meute à proprement parlé, mais j'ai rejoins un petit groupe de la meute d'Alcide pour quémander des informations ici et là. C'est plus facile de se défendre si nous sommes en groupe et notre force de persuasion est plus fort également. C'est de cette manière que je me suis retrouvé à faire parti d'une "mini meute" pendant 1 an.

- J'ai passé mon temps avec les membres de la meute à glander des informations sur les camps et comment vous sortir de là. On a rentré en contact avec la résistance, ceux qui vous ont libérés. Ils ont refusés de me prendre avec eux, car j'étais trop jeune, enfin je crois plutôt qu'ils ne voulaient pas subir ton courroux.

Rikki aurait fait un scandale si elle aurait su que sa propre meute m'aurait mis en danger. Je suis un élément perturbateur et ils me connaissent assez bien pour savoir comment je peux être sanguin.

- Pour une fois, je t'ai écouté, mais n'en prends pas une habitude hein!?

Je lui fais un sourire goguenard tout en continuant de manger, je ne vais pas pousser l'audace à la questionner sur les camps. Si elle désire en parler, cela doit venir d'elle, surtout que toute les horreurs que nous rapportent les médias m'hérissent le poil. Ce qui est loin d'être une bonne chose.

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Iris de Capdevielle


☩ Morsures : 411
☩ Points : 2027
Age : 39
☩ Localisation : Bretagne


Qui suis-je ?
Race: Loup garou
Pour ou contre les Vampires ?: Ne sait pas encore ...
Relationships:

MessageSujet: Re: [Flashback] Home Sweet Home?! [PV Rikki]   Ven 30 Mai - 20:29


Kieren B.D. & Rikki N.
i wish i found you. i'll protect you, ordering you to run... saving your life and sacrifice mine. i wished i could come with you, but they had to get me to let you live...



S’il avait passé l’essentiel de son temps en loup, tu m’étonnes que je l’ai pas trouvé… Bon faut dire que j’aurais pu m’en douter. Trouver et interroger un animal est bien moins aisé qu’avec un humain. Prudent ce petit, malgré ses écarts. Ce qui m’étonne le plus, c’est qu’il soit allé voir Alcide. J’avais un peu l’image du grand alpha blanc dominant entrain d’écouter ce petit loup, chétif en comparaison… Sans compter que Kieren n’était pas spécialement dans les bons papiers de mon alpha qui avait plutôt mal vu le début de notre relation fraternelle.

« j’étais si désemparé sans toi »

Je le fixe une demi seconde, arrêtant ma fourchette pleine à mi chemin entre mon assiette et ma bouche grande ouverte, complètement immobile. Le moins que l’on puisse dire, c’est que malgré le temps que l’on a passé ensemble, je ne m’attendais pas à entendre ce genre de phrase sortir de sa bouche. Je savais bien que son coté grand garçon qui sait s’occuper de lui pouvait lui servir de façade par moment, mais ça fait tout drôle de l’entendre l’avouer.
Les camps n’auront pas marqué que ceux qui ont vécu entre leurs murs.

« Encore heureux ! S’ils t’avaient laissé participer je les aurais dépecé vivants un par un. »

Une phrase mi figue mi raisin. Je ne leur aurais pas fait subir le sort précité, mais certainement que ça ne m’aurait pas plu.

« Vaudrait mieux que toi tu t’y habitues… Je fais partie du FBI maintenant… Alors quoi que tu fasses, je le saurais si tu joues avec les méchants. »

En réponse à son sourire narquois, j’adoptais un air supérieur, faussement hautain. Du genre « eh ouais mon gars… t’as vu un peu. ». De la taquinerie, rien de plus. Mon moral avait tellement été au plus bas. Retrouver un visage d’avant, un visage avec lequel j’avais plus pour habitude de rire, de me moquer… Retrouver le visage de mon petit frère, ça me faisait du bien. J’avais besoin de le retrouver, au final, c’était plutôt lui qui m’avait trouvée. Et c’était ce qu’il me manquait pour vraiment commencer à panser mes blessures.

Mon regard se balada à travers la pièce. Elle n’avait pas été aussi rangée depuis des lustres. Et ce carreau du salon qui n’était toujours pas remplacé… Faudra s’en occuper, un de ces quatre je me… enfin on se fera cambrioler.

« Tu m’avais caché tes talents de femme de ménage »




mocking jay.


_________________
anciennement Rikki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flashback] Home Sweet Home?! [PV Rikki]   Jeu 12 Juin - 2:17

Home Sweet Home?!

“ Rikki & Kieren "

La réaction de Rikki ne m'étonne pas vraiment, je sais très bien qu'elle n'aurait peut-être pas dépecé vivant les membres de la meute, mais ils auraient passé au mauvais quart d'heure. Son côté grande sœur qui me tapait tellement sur les nerfs auparavant me fait un bien fous maintenant. Je prends une gorgée de mon verre de jus de fruits quand je manque de peu de m'étouffer avec le contenue quand la louve m'avoue qu'elle est membre du FBI. Je la regarde avec de grands yeux mi-effrayés et mi-surpris, elle se fous de ma gueule! Ce n'est pas possible, mais devant son air sérieux, je ne peux que digérer la nouvelle.

- Tu es sérieuse? Ça veut dire que j'ai intérêt à ne plus faire de bêtises. Ce n'est pas juste...

Une réaction typique d'un gamin trop gâté, je l'admets, je suis légèrement jaloux de la "promotion" de ma grande sœur. Non, pas que je désire faire partie du FBI, l'autorité et moi nous ne sommes pas très amis, mais le fait que Rikki va de l'avant tandis que moi je fais du surplace. C'est ce qui me dérange le plus. Je m'amuse avec ma fourchette a enrouler les pâtes sans les porter à ma bouche. Je suis mieux de dire quelque chose avant qu'un malaise s'installe et pourris l'ambiance.

- Félicitation, mais est-ce que tu aimes travailler pour le FBI? Je veux dire, ils sont pour la plupart des humains et bon ils ne sont pas dans mes petits papiers si tu comprends ce que je veux dire.

Je crois que je hais les humains autant que je hais les sangsues. Les humains et leurs peurs des êtres différents d'eux. Ils chient dans leurs shorts, car ils viennent de découvrir qu'ils ne sont plus au sommet de la chaîne alimentaire. Leur race est vouée à mourir selon moi, nous serions débarrasser des vampires et des humains cela serait génial! Un peu extrême comme pensée et je préfère garder mes idées pour moi, car je ne crois pas que Rikki partage mon avis. Je ne veux pas recevoir une paire de claques non plus!

« Tu m’avais caché tes talents de femme de ménage »

Je lui tire la langue, une femme de ménage moi? Pfft, je n'aime tout simplement pas vivre dans la crasse et je voulais rendre service. Je ne savais pas dans quel état j'allais trouver Rikki. Au moins elle n'aurait pas eu à tout ranger.

- Je voulais rendre service, mais encore là n'en prends pas une habitude!

Je termine mon repas et va poser mon bol dans l'évier, je n'ai pas très envie de faire la vaisselle et je crains que le lave-vaisselle soit brisé. Nous allons devoir faire quelques vérifications sur nos appareils électroménagers.

- Est-ce que tu as une mission en ce moment ou tu n'as pas le droit de m'en parler?

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Flashback] Home Sweet Home?! [PV Rikki]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Flashback] Home Sweet Home?! [PV Rikki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Till the Last Drop :: RP terminés-