Partagez | 
 

 Une chasse qui tourne mal [PV Elzéar & Sullivan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Une chasse qui tourne mal [PV Elzéar & Sullivan]   Sam 17 Mai - 2:56

Une chasse qui tourne mal.

“ Elyane, Elzéar & Sullivan "


La Nouvelle-Orléans, une magnifique ville, mais aussi la ville de mon enfance. J'ai vécu ici de nombreuses années et revenir respirer l'air si particulière de cette ville si dynamique me remplis de joie! La nuit est tombé depuis peu, mais j'arpente déjà les rues avec Elzéar. Ma main bien au creux de la sienne, je la délaisse parfois pour admirer les vitrines des boutiques ou encore juste pour le plaisir d'écouter un chanteur Jazz sur le coin d'une rue. Mes yeux pétillent de joie à la moindre de mes découvertes et ma joie est contagieuse. Je trouve toujours une excuse pour me retrouver dans les bras de l'Italien, comme par exemple trébucher sur un objet inexistant, juste pour avoir le plaisir de sentir son corps contre le mien. Toutes excuses est valable pour lui voler un baiser également,  amoureuse je le suis, qui l'aurait cru après 1 an de douleur et de questionnement.  

Je commence à ressentir la faim qui me tenaille les entrailles. Mon amoureux m'a confirmé qu'en vieillissant la faim serait beaucoup plus endurable et j'aurais beaucoup moins besoin de sang. Pour le moment, je suis trop jeune pour ignorer la faim sans frôler la catastrophe. C'est donc avec un plaisir non dissimulé que j'entoure le cou d'Elézar de mes bras. Je lui murmure tout bas, pour ne pas alerter les humains autour de nous, mon envie d'en croquer un.

- "Amore" allons chasser veux-tu?

Je connais la ville comme le fond de ma poche et ce n'est pas les voyous et les malfrats en tout genre qui manquent ici. On quitte les beaux quartiers pour s'enfoncer dans les quartiers beaucoup plus malfamés. J'ai envie de jouer et Elzéar me connait suffisamment pour me laisser faire, de toute façon je fais l’appât et lui s'occupe de contraindre la victime. Pour le moment je suis trop jeune pour risquer d'inverser les rôles. Mon regard se posent sur Elzéar, je pose mes lèvres sur les siennes pour un baiser fougueux.

- Sois prudent et revient moi.

Une caresse sur la joue et le voilà parti, enfin il n'est pas très loin prêt à intervenir à tout moment. J'emprunte une ruelle sombre, un endroit parfait pour attirer les mauvais types, exactement comme celui qui se trouve derrière moi. Un petit sourire carnassier se glisse sur mes lèvres, mais je continu ma route sans me retourner, je feins de ne pas l'avoir entendu. Les pas de l'inconnu se rapproche et je me retrouve plaquée contre le mur de brique de l'immeuble.

- C'est dangereux de se promener seule la nuit...

Son haleine empeste l'alcool bon marché, l'homme voit aussitôt que je ne tremble pas de peur, referme sa poigne sur ma gorge et tente maladroitement de me fouiller de l'autre main. L'homme est tiré violemment à l'arrière par mon créateur, le voyou trébuche et se retrouve à nos pieds. Nous le regardons avec nos crocs bien en vues cette fois-y.

- Qui t'a dit que j'étais seule?

L'homme tente de se relever, tandis que nous arrivons sans trop de mal à l'immobiliser. Ce genre de petite raclure ne mérite même pas que je tente l'hypnose sur lui. C'est donc avec un plaisir que je lui saute à la gorge, mon créateur partage mon repas avec moi. Le cœur de notre victime s'arrête et le corps s'écroule au sol dans un bruit sourd. J'essuie du bout des doigts le sang qui perle sur mes lèvres.

- Attends tu as en encore juste là.

J'empoigne la chemise de mon créateur et l'approche de moi pour que je sois en mesure de faire glisser ma langue sur ses lèvres. L'adrénaline que m'apporte la chasse me rends littéralement euphorique. J'embrasse mon amant avec ardeur, farfouillant de mes mains sous sa chemise, juste pour le plaisir de sentir sa peau.

- J'ai tellement envie....

Ma phrase reste en suspends quand une odeur familière me percute de pleins fouet. Un vampire probablement attiré par l'odeur du sang se trouve tout près. Je me blottis dans les bras de mon créateur en espérant d'avoir tort, que je me trompe sur l'identité de l'individu qui se trouve à l'extrémité de la ruelle. La peur me prends au ventre et je pousse un gémissement quand je découvre le visage de l'inconnu.

- Sullivan....

La chasse ne pouvait pas mieux mal tourner....

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Gabriel d'Avaugour


☩ Morsures : 1297
☩ Points : 2984
☩ Localisation : Shreveport


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Avec eux.
Relationships:

MessageSujet: Re: Une chasse qui tourne mal [PV Elzéar & Sullivan]   Sam 24 Mai - 13:45

Une chasse qui tourne mal.

“ Elyane, Elzéar & Sullivan "


La Nouvelle-Orléans. Cela faisait quelques semaines que Sullivan était rentré de son tour de l'Amérique. Après les camps, après l'horreur, heureusement que John avait été là pour lui. Il avait tout perdu, et sa colère contre ces pathétique humains auraient pu se muer en haine et si progéniture et ceux qui l'avaient sorti de sa prison de torture n'avaient pas réussi à le calmer ou même à limiter sa rancune. Ils n'étaient pas tous responsable et finalement, les vampires n'avaient pas été les seuls à souffrir. Le rejet de son ancienne amante avait aussi été un coup particulièrement dur pour le vieux vampire. Ce fut sa première déception amoureuse après tout et pour panser ses plaies, il avait fait ses valises et était reparti sur les routes. Voir tous ses lieux lui remémorait de cruels souvenirs. Il avait besoin de faire de la route, de voir du pays, de rencontrer de nouveaux visages. Même si John avait tout d'abord été assez réservé sur cette idée, il a soutenu son créateur dans son initiative, sans pour autant le suivre. Il avait sa famille à Shreveport et tout à reconstruire. Première fois que progéniture et créateur furent réellement séparé. Après tout, c'était la suite logique des choses.

Les choses ensuite s'enchainèrent assez rapidement. Oubliant le temps, le voyage lui fit beaucoup de bien. Ce fut au bout d'une année environ quand le gouvernement décida de nouvelles élections, que Sully décida de rentrer, les choses allaient probablement se gâter en Louisiane. Quelle ne fut pas sa surprise quand il apprit que John faisait parti des candidats potentiels au rang de grand électeur pour les futures élections présidentielles. Il appartenait désormais au parti pro-Surnaturel et défendait les couleurs des opprimés. Finalement, celui lui allait parfaitement bien. Sullivan le prit avec un rire cynique mais ne s'en formalisa pas plus, préférant quand même garder un oeil sur sa progéniture. Sans compter qu'il devait aussi garder un oeil sur Rose qui s'était parfaitement bien débrouillée cette année sans lui.

Le vieux vampire reprenait doucement ses marques. Lors d'une soirée dans un théâtre pour surnaturel, il était tombé sur son ancienne amante. La rencontre avait particulièrement été tendue, et les choses ne s'étaient vraisemblablement pas améliorées entre eux. Elle était toujours aussi distante et Sully le laissa pas paraître sa peine. Après tout, pourquoi  le ferait -il désormais ? Il ne lui devait plus rien et n'essaya pas de comprendre.

Pourtant, en cette douce soirée, il avait décidé d'aller chasser dans les rues de la Nouvelle-Orléans. Les quartiers malfamés étaient les meilleurs endroits pour trouver des victimes qui ne manqueraient à personne. D'ailleurs, à peine venait-il d'arriver qu'il sentit déjà une odeur de sang dans l'air. Des concurrents ? Curieux, il se dirigea vers la source de la douce odeur. Et qu'elle ne fut pas sa surprise ... Elyane dans les bras d'un sombre vampire inconnu. Son sang, même si immobile dans es veines, ne fit qu'un tour et une colère sombre s'empara de lui. Ses crocs sortirent d'instinct mais il se contint, après tout que pouvait-il faire ou reprocher. La brune faisait ce qu'elle souhaitait ses fesses désormais et les instincts et les anciennes habitudes étaient tenaces. Il s'approcha tout de même doucement du jeune couple avec un sourire cynique et sûr de lui.

« Le monde est vraiment petit, tiens ! J'espère que le repas fut bon et que tu as pu en profiter Ely' ... Aux dernières nouvelles, ce fut moi qui t'apprit à te nourrir et non ton lâcheur de créateur. Mais on dirait qu'il s'est bien rattrapé le coquin, finalement, penser avec sa queue permet de se rappeler ses responsabilités ... »

© Chieuze


_________________


You want a revelation, you want to get it right. You are the revelation. No light, no light in your bright blue eyes, I never knew daylight could be so violent. A revelation in the light of day, you can’t choose what stays and what fades away. But if everything is juste a LIE ?Florence + The Machine - No Light, No Light.
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une chasse qui tourne mal [PV Elzéar & Sullivan]   Mer 28 Mai - 13:24

Une chasse qui tourne mal
Entre l'espoir et le désespoir restent la crainte et la colère


Louisane, Nouvelle-Orléans, une façon de voyager vers le passé de sa belle. Le vampire voulait découvrir un pan du passé d’Elyane. Après tout, c’était une façon de découvrir des anecdotes, de savoir comment elle avait pu occuper ses moments de solitudes et tout un tas d’autres choses qui le rapprocherait encore plus d’elle. L’italien ne le savait pas avant sa rencontre avec sa progéniture mais il avait une fibre des plus romantiques mais n’allait pas le lui dire de but en blanc. L’ancienne métamorphe était ravie ne tenant pas en place, elle se libérait parfois de la main de son chéri pour observer les diverses devantures ou même pour pouvoir s’approcher et apprécier au mieux les musiciens présents. Le regard qu’il lui portait dans ces instants était bienveillant, le bonheur de cette dernière lui suffisait amplement. Il adorait le côté fantasque de la belle qui pourrait être une très grande comédienne dans le domaine du burlesque au vu de ces stratagèmes pour se retrouver enserrer dans les bras du vampire. Ce dernier suivait le flot de la brune qui était vraiment à son aise.

Elzéar adorait sa façon de prononcer les mots italiens, elle avait ce petit accent qui le rendait fou ! Un grand sourire aux lèvres, il savait que trop bien que lorsque la demande était faite c’était que la faim était déjà bien présente. Et à vrai dire le jeu des scenarios avait toujours été la faiblesse de l’italien qui savourait ces petits moments.

« Ce serait plutôt à moi de te dire ça, milady ! » la prudence ? Lui maitrisait absolument tout concernant sa faim contrairement à elle qui était encore toute jeune, et qui pouvait parfois se laisser aller. Enfin de toute façon un dérapage aux yeux d’Elzear n’avait pas d’incidence en tout cas ne changeait en rien ce qu’il voyait quand ses yeux se plongeait dans son regard céleste. Il s’éloigna mais restait toujours à proximité prêt à intervenir. Il devait faire un gros travail sur lui pour ne pas « secourir » la brune, en effet il ne supportait absolument pas ce genre d’individus. Elzéar avait toujours méprisé le fait que l’on puisse prendre possession du corps d’une femme seulement car on le pouvait. Mais à peine l’homme enivré avait posé sa sale main sur le cou gracieux de sa femme qu’il s’élança et éjecta l’outrecuidant ! Le duo de vampire s’abreuvait laissant leur victime ressentir toute la douleur qu’une telle agression pouvait provoquer. Le vampire quant à lui se fichait d’avoir laissé cet individu sans vie alors qu’auparavant ses repas ne faisaient aucune victime. Il faut dire qu’avant le vampire se servait dans la gorge de personnes innocentes notamment des jeunes filles un peu insouciantes et qu’elle ne méritait pas un tel châtiment. Un tel type quant à lui laisser en liberté aurait de toute façon fait une victime, c’est un peu comme se débarrasser des déchets.

De toute façon, le vampire savait que ce genre de chose la rendait toute chose et qu’au final il était gagnant sur tous les points.

*Sullivan ? * Il faut dire qu’il ne s’attendait vraiment pas à ce que sa phrase se finisse par le prénom de son ex, et il n’avait pas fait le lien avec l’autre présence. Il se demandait vraiment si elle se jouait de lui ou si elle venait de faire un lapsus qui ne pouvait qu’être révélateur.  Puis très rapidement, il vit l’individu qui se dressait fièrement devant eux, il avait une prestance singulière et surtout il n’était pas à douter qu’il était un vampire bien plus ancien qu’eux et donc bien plus puissant. C’était donc le vampire dont elle lui avait parlé, là était le fameux Sullivan et voilà qui expliquait la fin de ses dires. L’ancien vampire maniait les mots avec une certaine aisance et savait vraiment frapper là où cela faisait mal, n’écoutant aucunement sa raison Elzéar se précipita sur Sullivan crocs bien en évidence. C’était sot, absurde mais le vampire n’avait pas supporté que ce dernier s’approprie ce que lui avait réussi avec brio. La chasse avec Sullivan avait été une catastrophe enfin de ce qu’il en avait compris ! Mais le pire c’est qu’il osait mettre en doute les sentiments qu’il avait pour elle ! De la part de quelqu’un d’autre, Elzéar ne s’en serait pas offusquer mais là c’était un être qu’elle avait aimé, avec qui elle avait partagé une passion et dont les mots allaient avoir un impact même si elle n’en avait pas conscience.

"ENFOIRE!"

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une chasse qui tourne mal [PV Elzéar & Sullivan]   Jeu 5 Juin - 1:18

Une chasse qui tourne mal.

“ Elyane, Elzéar & Sullivan "


Les mots quittent à peine les lèvres de Sullivan, qu'ils ont un impact puissant sur moi ainsi que Elzéar. Ma main glisse pour tenter de retenir mon amoureux, mais ma main se referme que sur du vide. Mon créateur vient de bondir sur mon ex, les crocs bien en évidence, cette réaction bien que chevaleresque, n'est que pure folie! Mon regard se pose sur Sullivan, je l'implore silencieusement de ne pas jouer le jeu. J'ignore définitivement Sullivan et m'approche d'Elzéar pour tenter de le faire reculer. C'est son ego qui risque d'en prendre un coup si il continue sur cette lancée. Vouloir ce battre avec un vampire millénaire quelle idiotie!

- Potresti farti uccidere! Sullivan non ne vale la pena!*

Malgré mon accent horrible et mon Italien plutôt moyen, Elézar a réussis à me comprendre, je dépose un léger baiser sur ses lèvres avant de me tourner vers Sullivan de nouveau furieuse.

- Toi, je te retiens!

J'enfonce mon doigt dans la poitrine de Sullivan et tente de le repousser de toute mes forces. Pourquoi s'amuse-t-il à ce petit jeu? Pourquoi c'est un plaisir pour lui de vouloir me blesser? Je lève mes yeux larmoyants vers lui, mais je me fais violence pour ne pas éclater en sanglot.

- C'est quoi ton problème Sullivan? Toi tu as le droit de baiser une putain de fée, mais moi je n'ai pas le droit de refaire ma vie? Je devrais pleurer ta perte? J'ai souffert pendant 1 an et Elzéar peut aisément te confirmer ce que je te dis! J'ai été une nonne pendant 1 an!!! À cause de toute les merdes qui me sont arrivés à cause de TOI! À cause de ton monde!

Je crache à terre avec un certain dégoût, je sens les bras de mon amoureux qui m'entoure la taille pour me soutenir ou tout simplement me calmer, je n'en sais trop rien.

- Je sais que j'ai promis de ne jamais plus te quitter, mais cette promesse, c'est toi qui la brisée en premier. Tu n'as jamais été un prince charmant, tu me la dis, mais ce que j'ai de besoin tu ne peux pas me le donner, tu n'en as jamais été capable et je ne crois pas que tu le voulais vraiment. Laisse-moi tranquille Sullivan! Je suis tombée amoureuse de Elzéar pour ce qu'il est et non pas parce qu'il est mon créateur. Créateur ou pas je serais tombée amoureuse de lui...

* Tu aurais pu te faire tuer! Sullivan n'en vaut pas la peine!


© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une chasse qui tourne mal [PV Elzéar & Sullivan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une chasse qui tourne mal [PV Elzéar & Sullivan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Till the Last Drop :: RP terminés-