Partagez | 
 

 Si tu tombes, je serais toujours là pour te rattraper - signé : Le sol. [PV Kieren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Dakota A. Parker


☩ Morsures : 64
☩ Points : 1574
Age : 21
☩ Localisation : Quelque part normalement...


Qui suis-je ?
Race: Métmorphe comme le pokémon !
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

MessageSujet: Si tu tombes, je serais toujours là pour te rattraper - signé : Le sol. [PV Kieren]   Ven 16 Mai - 12:49



Si tu tombes, je serais toujours là pour te rattraper - signé : Le sol.
ft.  Kieren & Dakota .


Quittant mon lieu de travail, j'étais bien heureuse de m'être débarrassé de cet affreux uniforme qui sentait la friture. Retrouvant ma chemise rose à cerises, mon petit short en jean et mes talons rouges, je me sentait de nouveau moi. Et dire que je pensais que ce serait amusant de travailler dans un fast-food... Voir les clients défiler, rencontrer des personnes nouvelles chaque jour, apprendre des 'secret' de cuisine. Mais non. A la place, je voyais toujours les mêmes têtes, qui commandaient toujours la même chose et je ne préférais pas trop m'aventurer en cuisine vu l'atmosphère qui y régnait. Le point positif dans ce travail c'était la paye en fait. Je comprenais mieux maintenant pourquoi personne ne voulait du poste que j'occupe à présent.

Soupirant longuement, je chassai toutes mes pensées négatives. Ma journée de travail était finie à présent ! Je n'étais plus obligée d'y penser jusqu'à demain matin. Je ralentis donc ma marche, il faisait tellement beau que je n'avais pas envie de rentrer chez moi maintenant. De plus j'avais l'impression que le temps passais plus lentement quand je ne marchais pas vite, alors autant en profiter. J'avais beau aimer rester chez moi à ne rien faire, je n'étais forcément une adepte de mon appart' ! Rester enfermée n'était pas ma passion non plus ! D'ailleurs en parlant de sortir, ça faisait un moment que je n'avais pas passer ma soirée dehors. Je me repassais donc en revue tous les bars sympa que je connaissait dans la ville. Bien évidemment, il y en avait un paquet et choisir le bon était assez compliqué. Le seul dont je connaissais bien la réputation c'était le Fangtasia... Mais qui ne connaissait pas cet endroit sérieux ? Seulement... Je n'avais pas très envie de me faire vider de tout mon sang ce soir...

Perdue dans mes pensées, je faillis ne pas voir un vieux chewing-gum collé au sol qui attendais à ce qu'on lui marche dessus. Par un miracle exceptionnel, je ne fus pas la personne qui repartirai avec de la gomme sous ses chaussures. Très fière de mon esquive, je continuais d'avancer tout en fixant le chewing-gum qui était à présent derrière moi avec un air de défis. Tu ne m'aura pas, Ô affreuse gomme rose pleine de bave ! Si ton maître t'as négligemment craché au sol, tu ne peux t'en prendre qu'à toi-même ! Je ne serais pas victime de ta vengeance ! Trouves-toi quelqu'un d(autre ! Pière sucrerie !

- AAAAAAH !

Dans un cri suraigü de suprise, je me retrouvais les fesses au sol. Jetant un regard à mes pieds, je remarquais que, pendant que j'insultais mentalement un chewing-gum, je n'avais pas remarqué la grille d'égoût et quand on est en talons, marcher sur une grille est très déconseillé, sauf si vous aimez abîmer vos chaussures et dire un bonjour de plus près au sol bien sûr. Je soupirai de nouveau, pourquoi rien ne se passait jamais comme je le souhaitais ? J'avais du être un sacré serial killer dans une autre vie et que maintenant on me punissait pour mes crimes. Quoique si une puissance supérieur qui s'occupait des réincarnation existait réellement, ils n'avaient pas beaucoup d'imagination. Le coup de la grille d'égoût en talons c'était un peu un classique. Posant les coudes au sol, je ne me relevais pas immédiatement, pour tout vous dire, je ne le pouvais pas non plus. Si c'était un exploit que mon talon ne se soit pas cassé, il était à présent coincé dans la grille et je ne voyais pas bien comment j'allais pouvoir me relever.

Je restai un moment au sol à examiner la situation. Je peux vous assurer que les gens qui passaient sur le trottoir d'en face me regardaient bizarrement. Ils pensaient sûrement que j'étais en train de faire bronzette en plein milieu de la rue, comme ça arrive souvent aux filles de mon âge. Non mais sérieusement... Je préférai pas savoir ce qu'on pouvait bien penser de moi au final. Bon, je ne voulais pas en arriver là, mais au point où j'en étais un peu plus de ridicule ne me tuerai pas. Quoique si le ridicule tuerai je serais déjà morte un bon millier de fois. Me redressant, je commençais à enlever tranquillement ma chaussure. Ce n'était pas parce que j'avais eut un petit accident bien débile que j'allais me mettre à paniquer et à accélerer le rythme pour autant. C'est que j'avais une belle vue de là ! Je pouvais... Observer le ciel de plus loin encore.

J'avais presque finit d'enlever ma chaussure lorsque j'entendis des pas arrivés derrière moi. Tient ! Un passant ! Il ne manquait plus que ça ! Oh ! J'espérai qu'il avait filmer la scène ! Car je pourrais faire le buzz sur internet avec une telle cascade ! Une personne sensée aurait sans doute terminé d'enlever sa chaussure pour se relever et ainsi laisser la place au piéton de passer. Mais depuis quand j'étais une personne sensée. Lâchant ma chaussure, je posais mes coudes au sol pour me retrouver dans une position semi allongé par terre sans pour autant avoir le dos qui touche le goudron. Je penchais alors la tête en arrière pour voir la personne qui était arriver à ma hauteur et comme si de rien n'était je lui dit :

- Belle journée n'est-ce pas ?

Apprenez à devenir un psychopathe en vingt-quatre heure grâce aux merveilleux conseils de Tata Dakota. Les tarifs sont de... Sérieusement, je me demandais des fois où était cette intelligence dont j'étais sensé être doté. C'était sûrement ce petit bonhomme dans ma tête que les autres avaient ligoté et baillonné dans un coin... Ooh... Les vilains petits ! Addressant un grand sourire au passant, je n'ajoutais pas une phrase de plus, en fait j'avais bien envie de voir ce qu'il allait me répondre. Normalement si il avait un peu d'humour, il me répondrai en souriant ou me demanderait si je vais bien sinon... Il risquait fortement de m'ignorer, de continuer son chemin et peut-être même changer de trottoir tout en grognant que la jeunesse de nos jours...


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si tu tombes, je serais toujours là pour te rattraper - signé : Le sol. [PV Kieren]   Mer 21 Mai - 1:20

Si tu tombes, je serais toujours là pour te rattraper - signé : Le sol.

“ Dakota & Kieren "

Les courses, faire les courses en faite, n'a-t-il pas une chose plus ennuyeuse que de se promener avec un "caddie" dans les nombreuses allées d'un supermarché? À mon avis, je crois que non! Pourtant c'est exactement ce que je fais en cette belle journée du mois de Mai. Ma liste de course dans une main et l'autre qui pousse mon panier, Rikki m'a fait une liste plutôt détaillée de ce que nous avons besoin pour nous nourrir cette semaine. Une multitude de chose les plus bizarre les unes que les autres, des légumes beurk! J'en ai jamais mangé, mais apparement je devrais, car c'est excellent pour ma santé! Dire qu'avant ma rencontre avec Rikki, je n'ingurgitais que des "monsters" et du fast food. Les choses ont bien changés.

Depuis le retour de Rikki des camps, je dois dire que je l'écoute plus souvent sans réchigner -ou presque- elle a beaucoup souffert et je m'en veux de ne pas avoir été là pour elle. À cette pensée, la pauvre petite conserve de petits pois est écrasé dans ma main. Oops, je la cache derrière ses compagnes conserves avant d'en prendre une autre. Heureusement pour moi personne ne m'a vu! Je finis par me rendre aux caisses enregistreuses pour payer mes achats. L'emballeur me propose de m'aider à transporter mes 10 sacs à ma voiture, je lui réponds que ce n'est pas nécessaire, car je suis venu à pied. Le jeune homme me regarde avec un drôle de regard, je suppose qui me juge pas assez fort pour soulever tout ce poids. Me voilà vexé! Certes, je suis maigrichon, mais je suis un loup!

C'est avec un sourire forcé que je prends mes paquets les soulèvent comme si de rien n'étais sous les yeux ébahis de la clientèle présente. Rikki ou Shawn m'auraient réprimandés sur ce que je viens de faire. "N'agit pas en idiot Kieren! Les camps sont peut-être démanteler, mais la guerre gronde!", "Ne sois pas une cible!" et patati et patata! Je n'ai plus moyen de m'amuser un temps sois peu! Ce qui est particulièrement frustrant au final. J'emprunte la rue commerçante, il y a beaucoup de monde en cette belle journée! Un cris féminin attire mon attention, une jolie brune vient de s'écrouler au sol. Ahhh! Les filles et leurs souliers à talons aiguilles. Il faut être franchement bête pour marcher sur une grille d'aération chaussé ainsi. Les passants autour d'elle ne font que l'ignorer, je vais devoir me sacrifier j'imagine, surtout que la demoiselle vient de m'interpeller.

- Belle journée n'est-ce pas ?
- Oui, une belle journée pour détruire ses chaussures dans une grille d'aération!

Comment ce faire aimer d'une fille avec des répliques cinglantes, par Kieren-celui-qui-n'a-pas-de-tac! J'analyse rapidement la situation, son soulier est toujours coincé dans la grille et je présume qu'elle ne veut pas briser sa précieuse chaussure. Je dépose mes sacs au sol et m'approche de la jolie demoiselle, car je ne vais pas mentir, elle est vachement jolie!

- Je vais te donner un coup de main, car je crains que tu les gens "normaux" ne te serons pas d'une grande aide.

J'ai mis de l'emphase sur le terme "normaux", mais yeux ont même pris une teinte mordorés, un prélude à une transformation en loup prochaine. Je stoppe bien sûr le processus pour ne pas alerter les gens autour de nous. La demoiselle n'est pas non plus un être humain normal, son odeur la trahis c'est une métamorphe, j'y mettrais ma main à couper (enfin pas vraiment...) C'est avec douceur que je retire le talon de sa chaussure et aide la jeune femme à prendre une position verticale.

- Je m'appelle Kieren et toi?


© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dakota A. Parker


☩ Morsures : 64
☩ Points : 1574
Age : 21
☩ Localisation : Quelque part normalement...


Qui suis-je ?
Race: Métmorphe comme le pokémon !
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

MessageSujet: Re: Si tu tombes, je serais toujours là pour te rattraper - signé : Le sol. [PV Kieren]   Jeu 5 Juin - 22:09



Si tu tombes, je serais toujours là pour te rattraper - signé : Le sol.
ft.  Kieren & Dakota .



- Oui, une belle journée pour détruire ses chaussures dans une grille d'aération!

Il était sérieux ce gars ? En réponse à son agréable compliment, je fis une moue dépréssiative. Je savais que je n'étais pas très douée et que mes chaussures venaient d'en payer le prix, mais il n'avait pas réellement besoins de me le rappeler. Enfin, ce jeune homme manquait cruellement de tact et vu la situation dans laquelle j'étais, je n'allais pas non plus lui reprocher ça ! Quoique... Oui, j'allais lui reprocher, si il ne m'aidait pas à sortir de là sans empirer l'état de ma chaussure. Je gardais tout de même espoir de pouvoir arranger un peu mon talon une fois sorti de cette grille.

- Je vais te donner un coup de main, car je crains que tu les gens "normaux" ne te serons pas d'une grande aide.

Comme promis, mon esprit pardonna immédiatement la première phrase du jeune homme. Seulement ses nouveaux mots étaient un peu bizarres, pourquoi avec appuyer sur le "normaux" ? Je ne voyais pas très bien où il venait en venir avec de telles paroles. Ne me laissant pas le temps de réfléchir très longtemps, le jeune homme m'offrit une réponse presque immédiate en faisant changer ses pupilles de couleur. Ah ! Un Loup-garou ! Cela expliquait qu'il ne se classe pas comme quelqu'un de normal. Pour ma part je me rangeais également dans la catégorie "surnaturelle" seulement peut de personne étaient au courant. Hormis ma famille et ceux qui, comme les loup-garous, pouvaient le sentir.

D'ailleurs c'était assez amusant, en règle général les métamorphes et les loup-garous ne s'entendaient pas très bien. Je ne savais pas du tout pourquoi, mais apparemment le fait que nos "don" soit assez simillaire avait du crée une certaine rivalité entre les lycanthrope et les méta. Du coup, c'était amusant que ce loup m'aide. D'un sens tant mieux ! Parce que je ne comptais pas passer mon après-midi sur ce trottoir à attendre qu'on vienne m'aider. J'étais une demoiselle en détresse ! Venez me sauver ! Enfin, crier ne servait plus à rien maintenant étant donner que le jeune loup venait de décoincer ma chausssure et m'aidait déjà à me remettre sur mes pieds dans une position un peu plus convenable.

- Je m'appelle Kieren et toi?

Adressant un sourire au dénommé Kieren, apparemment il n'était pas décidé à partir en courant après m'avoir rendu ma liberté de mouvement. D'ailleurs c'était l'innocence de sa question qui m'avait fait sourire. Personnellement je ne donnait pas mon prénom à tout ceux que j'aidais dans la rue. Ou alors... Si il s'agissait d'une technique de drague, elle était très maladroite. Mais ce lycans venant d em'aide il aurait très impoli de ne pas lui répondre convenablement, surtout que maintenant je me sentais un peu redevable tout de même.

- Dakota. Je m'appelle Dakota. Heureuse de faire ta connaissance. Oh ! Et ma chaussure de remercie de lui avoir sauver la vie aussi !

Un silence s'installa alors. C'était assez gênant, je ne savais vraiment pas quoi dire de plus dans ce genre de situation. Il fallait dire aussi que ce ne m'arrivait pas souvent ! Et heureusement pour mes chassures d'ailleurs ! Non mais vous imaginez ? Si je sacageais une paire de talons par jour ? Bon dieu ! Mon porte monnaie ne me le pardonnerai jamais ! Il me pardonne déjà peu de choses... Alors ça... Breeef ! Ce n'était pas le sujet du jour ! Enfin si... Mais pas éxactement en réalité, quoiqu'un peu vu qu'il faudrait tout de même que je me rachète des chaussures si je n'arrivais pas à trouver une solution pour celle-ci. Mais si je demandais à un cordonnier, il pourrait peut-être arranger le coup non ? Ou se cher internet pourrait me trouver un tutoriel utile, il y avait tellement de choses sur la toiles, il devait bien exister une autre fille quelque part dans le monde qui avait déjà eut des problèmes avec une grille. A moins que je ne soit la seule imbécile pour tomber dans ce genre de piège. Oh... C'était un sujet à méditer. Etais-je une imbécile finie ? Je suis sûre que des philosophes seraient heureux de résoudre ce problèmes !

Raah ! Ma tête allait exploser si je continuais à me poser autant de question ! Effaçant d emon esprit cette histoire de chaussure, je remis le problèmes à plus tard. Pour le moment j'étais planté comme une imbécile devant ce jeune homme, il fallait bien que je fasse quelque chose ! Remarquant alors que ce dernier avait avec lui de nombreux sacs, je lui souris pour la énième fois en lui proposant :

- Etant donné que je te suis un peu redevable maintenant... Aurais-tu besoins d'aide pour porter tous ses sacs ? Ou alors ma simple compagnie suffit-elle ?

Je savais bien que les loup-garous n'étaient pas des poids plume et donc porte autant de sacs ne devait pas être un problème du tout pour Kieren. Seulement en lui proposant mon aide, ça me donnait un prétexte pour rester un peu plus longtemps avec lui. Je devais bien avouer que ce jeune homme m'intriguait. Pour un loup-gaous il n'étais pas très discret, pourtant, si mes souvenirs étaient bons, les lycans n'aimaient pas trop s'afficher à la surface du monde. Contrairement aux Vampires, ils préféraient que leur identité reste secrète, même si aujourd'hui c'était un peu raté. Seulement en temps qu'être surnaturel, c'était tout de même bien de ne pas le crier sur tous les toits vu les problèmes récent.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si tu tombes, je serais toujours là pour te rattraper - signé : Le sol. [PV Kieren]   Ven 13 Juin - 3:16

Si tu tombes, je serais toujours là pour te rattraper - signé : Le sol.

“ Dakota & Kieren "

"Dakota" un prénom mignon pour une jeune femme mignonne. Ma première impression sur la jeune femme c'est qu'elle semble avoir un tempérament plutôt exubérant un trait de caractère que les métamorphes partagent en général surtout les femmes en faite. Je lui murmure "Un pas de quoi" quand elle me dit que sa chaussure me remercie de lui avoir sauver la vie, mais pourquoi j'ai répondu à ça!? C'est un objet inanimé sans aucuns sentiments, vraiment je crois que sa folie est sur le point de me contaminer! Un silence s'installe doucement entres nous, ce qui me donne amplement le temps de détailler la jeune femme des pieds à la tête. Elle semble être au prise à un combat intérieur vu les mimiques que son visage affiche. Dakota est un tout un phénomène et c'est plutôt amusant de la regarder. Elle revient subitement à elle et me parle comme si de rien n'était, wahoo! Est-ce que cette fille est réelle?!

Quand elle fait allusion à mes nombreux sacs d'épiceries, je refuse de lui faire transporter quoique se soit! Elle m'a bien montrer sa maladresse et je n'ai pas envie de retrouver mes provisions sur le trottoir, déjà que je déteste faire les courses, ne tentons pas le diable svp! Je prends mes sacs d'une seule main ce qui ne semble pas du tout naturel pour une personne "normal". Je finis par les séparer également entres mes deux mains.

- C'est bien gentil, mais je me sentirais mal de faire porter mes paquets à une gente dame!

Bien quoi? Je suis un être charmeur! Je ne vais certainement pas me gêner pour lui faire du rentre dedans. De plus ça fais un moment que je ne me suis pas intéressé à quelqu'un. Ma dernière aventure d'un soir à été plutôt un fiasco! L'idée aussi de boire beaucoup trop et de s'envoyer en l'air avec une sangsue. J'en frisonne encore de dégoût, la demoiselle était mignonne, mais j'ai vite déchanté quand la vicieuse m'a perforer la jugulaire.

- De plus, je crois que pour le bien être de tes chaussures, je me dois de t'escorter, se serait dommage de devoir "combattre" une bouche d'aération de nouveau.

Je lui fais un sourire charmeur avant de rire dans ma barbe -que je n'ai pas d’ailleurs-, je lui emboîte le pas tandis que l'on se fait un chemin à travers les passants plutôt nombreux en cette fin d'après-midi.

- Alors Dakota! Que fais-tu de ta vie? Tu es mannequin ou actrice? Tu as le look c'est pour ça que je dis ça!

Je la reluque sans gêne tout en lui souriant, on aura tout vu! Un loup-garou qui drague une métamorphe, mais ou va le monde!? Bientôt nous allons voir des vampires avec des loups, des fées avec des métamorphe, c'est bien beau les couples inter-raciaux, mais il faut quand même pas pousser le bouchon trop loin hein! Je décide donc de mettre la faute sur mes hormones qui n'ont pas assouvis leurs désirs depuis un moment.

- Désolé, si je te mets mal à l'aise, je suis quelqu'un de charmeur de nature...


© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dakota A. Parker


☩ Morsures : 64
☩ Points : 1574
Age : 21
☩ Localisation : Quelque part normalement...


Qui suis-je ?
Race: Métmorphe comme le pokémon !
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

MessageSujet: Re: Si tu tombes, je serais toujours là pour te rattraper - signé : Le sol. [PV Kieren]   Mer 18 Juin - 11:04



Si tu tombes, je serais toujours là pour te rattraper - signé : Le sol.
ft.  Kieren & Dakota .



Pour uen fois que je proposais mon aide à quelqu'un, ce dernier refusa. Reprennant ses sacs en mains, Kieren me montra bien qu'il pouvait s'en charger tout seul. En soit, ce n'était pas plus mal, je n'aurais pas de courbatures demain ainsi. Même si il faudrait sans dout eplsu qu'un simple sac pour m'épuiser, il était assz difficile de calculer le poids de ce que portait le loup. Il faisait ça avec une telle facilité... Il jusitifia alors son refus en disant qu'il s'en voudrait de faire porter ses sac à une "gente dame". J'eus un petit rire en entendant ses derniers mots. On m'apellait rarement ainsi. Finalement ce Kieren n'était pas si désagréable que ça. Il proposa d'ailleurs de m'accompagner afin d'être sûr qu'il n'arrive pas d'autre malheur à mes chassures. C'était gentil de s'en soucier, mais je pense que mes pieds ne devait pas être sa première préoccupation. C'était juste un prétexte pour que l'on reste ensemble encore un petit moment. Seulement vu la manière dont il l'avait dit, je ne pu m'empêcher de rire et de lui rendre son beau sourire.

Acceptant alors de l'accompagner, nous nous mîmes en marche. Je ne savais pas bien où on allais, mais je pouvais imaginer que la destination était mon appartement vu que Kieren voulait m'escorter jusqu'à ce que mes chassures ne craignent plus rien. Enfin cela importait peu pour le moment. Le jeune homme entama la conversation en me demandant ce que je faisais dans la vie. Mannequin ? Actrice ? Il risquerait d'être déçu d'entendre ma réponse. Seulement il n'avait pas totalement tord. J'aurais pu être actrice.... Si j'avais finit mes études de théâtre et que je ne tardais pas autant à me trouver une place dans le monde du théâtre. Mais pour le moment il fallait bien que je paye mon loyer... Sinon le compliment était sympathique. Je m'apprêtais d'ailleurs à répondre, mais le loup me pris de vitesse.

- Désolé, si je te mets mal à l'aise, je suis quelqu'un de charmeur de nature...

En entendant ses mots, je ne pu me retenir de rire. Il était sérieux ? Jamais je n'avais entendu un homme s'excuser d'être charmeur. Comme quoi Kieren devait aussi avoir une part d'innocence. Mais il pouvait se rassurer, être une fille incluait apparemment que l'on devait savoir supporter le fait de se faire détailler comme venait justement de la faire le jeune loup et aussi savoir supporter compliments plus ou moins polis. Je pense que vous me croirez si je vous dit que ce n'est pas la première fois qu'un homme s'adresse à moi de cette manière. Seulement il fallait savoir faire la différence entre ceux qui n'avaient que des mauvaises idées derrière la tête et ceux qui voulait simplement se montrer gentil. Dans le cas de Kieren... Il était peut-être un peu tôt pour le savoir. Seulement je ne m'inquiétais pas trop, tant qu'il restait poli et ne tentait rien d'indécent... Je n'avais pas à me plaindre où à mal réagir. Et puis.... Dans le pire des cas, j'avais toujours des crocs à disposition.

- C'est bien la première fois que j'entend un homme s'excuser d'être charmeur ! Mais ne t'inquiètes pas... Disont qu'il y a certaines choses auquelles on fini par s'habituer. Tant que tu reste gentil et mignon ça me va.

Adressant un sourire amusé à Kieren, j'espérais tout de même qu'il avait compris que ce n'était pas parce que j'étais jolie et peut-être un peu maladroite, que j'étais une imbécile. Il avait beau être un loup-garou, moi aussi je pouvais me transformer en loup et lui planter mes crocs dans son cou si l'envie m'en prenait. Certes, il saurait se défendre... Mais j'espérais pas avoir à en arriver là. Après tout, nous n'allions pas gâcher cette belle journée. Et personnellement, recevoir autant de compliment de la part d'un lycan ne me dérangeait pas le moins du monde. Moi qui pensais que les loup détestait tout ceux qui n'étaient pas comme eux... Comme quoi ce n'était que des préjugés.

- Sinon je suis désolée, mais je ne suis ni mannequin et ni actrice. Je ne suis qu'une serveuse dans un fast-food pas loin d'ici. Mais j'avoues que ce n'est pas exactement le genre de métier dont j'ai toujours rêver.

Finissant ma phrase par un petit rire un peu embarrassé, je continuais de marcher sans rien dire. Quoique cet instant ne dura pas très longtemps. En effet, j'avais bien envie de savoir à qui j'avais a faire. Puis... C'était lui qui avait commencer alors j'avais bien le droit de lui poser quelques question moi aussi.

- Mais... et vous monsieur le grand charmeur, vous faite quelque chose dans la vie, hormis aider des damoiselles en détresses ?

J'espérais qu'il ne prendrait pas mal mes propos, je ne disais ça que pour rire après tout. Mais parès tout ce qu'il venait de se passer j'imaginais qu'il avait un peu comprit à quel genre de personne il faisait face.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Si tu tombes, je serais toujours là pour te rattraper - signé : Le sol. [PV Kieren]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Si tu tombes, je serais toujours là pour te rattraper - signé : Le sol. [PV Kieren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Till the Last Drop :: RP terminés-