Partagez | 
 

 My dear cousin [PV Dakota]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: My dear cousin [PV Dakota]   Mer 14 Mai - 20:56

My dear cousin

“ Elyane & Dakota "

J'ai besoin de renouer contact avec mon ancienne vie depuis mon retour de France. C'est pourquoi que je me retrouve en pleine forêt. Je suis de retour dans mon "antre" pour ne pas dire mon territoire. L'endroit n'a pas changé mise à part que je perçois de nouvelles odeurs, forcément après mon départ les autres on pris d'assaut mon endroit de paix. Ce n'est pas grave, après tout maintenant j'ai une maison et je dors maintenant dans un lit confortable à tous les jours. Ma vie n'a plus rien avoir avec mon calvaire passé, Elzéar y veille particulièrement. Je m'installe confortablement sous un arbre et écoute d'une oreille attentive les bruits de la forêt. Tout est si calme, les animaux se sont tues ce qui me chagrine un peu, je dois m'y faire j'imagine, je suis maintenant un prédateur.

Je ferme les yeux pour savourer le calme et le silence quand une odeur vient chatouiller mes narines. Une odeur de fauve parfume l'air de la forêt, un métamorphe sans aucun doute! J'élimine rapidement Kyllian et Oliver de la liste, car ce n'est pas leurs odeurs que je perçois. Pourtant elle m'est familière! Je me met donc en chasse, les crocs sortent bien malgré moi, je suis gagnée par l'excitation de la traque. Une émotion normal selon Elzéar, nous ressentons tous là même chose dans un moment comme celui-là. Je débouche finalement au milieu d'un sentier quand j'entends gronder derrière moi.

Une lionne me montre les dents, nous nous tenons à une distance raisonnable l'une de l'autre. Qui va attaquer la première? Une brise m'apporte l'odeur si particulière de la lionne. Je rentre mes crocs et je prends une position beaucoup moins agressive.

- Dakota c'est toi?

J'en suis maintenant persuadée! Cette odeur ainsi que la forme de transformation choisi cela ne peut être que ma cousine. Nous nous sommes perdue de vue pendant tellement longtemps, elle a du me croire morte comme la plupart des membres de ma famille.

- Dakota, c'est moi Elyane, ça fait si longtemps!

Je sais que Dakota peut m'entendre sous sa forme animal, en espérant qu'elle ne m'en veut pas d'avoir disparu de la sorte. Ma vie est d'un compliquée, nous aurons beaucoup de chose à nous dire toute les deux!

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dakota A. Parker


☩ Morsures : 64
☩ Points : 1489
Age : 21
☩ Localisation : Quelque part normalement...


Qui suis-je ?
Race: Métmorphe comme le pokémon !
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

MessageSujet: Re: My dear cousin [PV Dakota]   Jeu 15 Mai - 21:04



My dear cousin
ft.  Elyane & Dakota .


Passer sa soirée à ne rien faire, je vous assure que c'est épuisant. Me jetant dans mon lit avec plaisir, je savourais cette douce sensation que de pouvoir enfin s'allonger et s'enrouler dans sa couverture. Je crois bien qu'aller me coucher était l'un de mes moments préférés de la journée. Dans le noir total, j'écoutais les voitures passer dans ma rue et fermait les yeux. Presque automatiquement, je fis le point sur ma journée. Il ne s'y était rien passer de très exceptionnel en réalité... Je ferais sûrement mieux demain. Je tentais alors de m'imaginer une cinquantaine de choses improbables qui pourraient bien m'arriver, avant de sombrer dans un sommeil profond.

Quoique, ce sommeil ne devait pas être si profond que ça, car je me réveillai quelques heures plus tard. C'est fou ce que j'avais soif... Rallumant la lumière, je me servir un grand verre d'eau. Seulement, je n'avais plus aucun envie de dormir maintenant ! Bien au contraire... J'étais de nouveau pleine d'énergie, j'avais envie de sauter partout, de courir comme une folle. Un petit sourire fleurit sur mon visage. Je savais exactement ce qu'il me fallait. Depuis mon arrivée à Shreveport, je n'avais pas eut beaucoup d'occasion d'aller me dégourdir réellement les pattes. Certes, de temps à autre je ne pouvais pas résister à la tentation de changer d'apparence et devenait un chat pour aller faire une petite escapade en ville. Mais là... Il faisait nuit, il n'y avait aucun humain pour me voir. Depuis les événement récent, plus personne ne sortait la nuit, à part les vampires. Enfin... A leur place je ne sortirai pas la nuit et même si c'était ce que je m'apprêtais à faire, pour moi c'était différent. Je n'étais pas vraiment humaine et je doutais fortement que les vampire zoophiles existent.

Je me débarrassai des quelques vêtements qui me restait en continuant de m'interroger sur les préférance que pouvait bien avoir les vampires. D'ailleurs quand on y réfléchissait bien, c'était bizarre... Ouais non... Il fallait que j'arrête de réfléchir trop, tout était bizarre dans ce monde. Plus je vivais, plus j'en avais de nouvelles preuves. Enfin, pour le moment, j'avais autre chose à penser. Ouvrant la fenêtre de ma chambre, je pris immédiatement la forme d'un chat. J'avais pas envie que mes voisins ou que des passants dans la rue me voit nue ! Non mais oh ! J'étais peut-être assez peu pudique, mais ne n'étais pas exibitionniste ! Sautant agilement sur le bord de la fenêtre, je fermais du mieux que je pu mon volet pour éviter que tout le monde puisse rentrer chez moi. Ce qui n'étais pas très compliqué vu que j'habitais au rez-de-chaussé.

Respirant l'air frais nocturne, je gambadais joyeusement dans les rues de Shreveport en direction de la forêt. Être un chat, c'était bien, c'était mignon, mais... Ce n'était pas ma forme de prédilection donc... C'était moins amusant. Je ne mis pas très longtemps à arriver à destination. Après m'être assurer qu'aucune âme s'était égarée dans le coin, je repris forme humaine avant de me transformer de nouveau. Cette fois, je ne revêtis pas l'apparence d'un adorable petit chat, mais celle d'une lionne assez imposante. Rugissant de bonheur, je m'élançais en courant entre les arbres. Rah ! Ce que ça faisait du bien de pouvoir courir ainsi sans avoir à ce soucier de rien !

Je savourais ce sentiment de liberté en sautant à droite et à gauche avant de me remettre à courir, de me stopper brutalement pour inspirer un bon coup avant de repartir. Je répétais ces actions sans jamais me lasser, quand soudainement, je flairais une odeur. C'était assez bizarre, un sorte d'odeur de parfum, mais il n'y avait aucune odeur comme celle que dégageait habituellement un corps humain. Juste un peu de parfum avec un petit mélange de... De sang. Rooh... Pourquoi à chaque fois que je veux prendre un peu de bon temps il faut que quelqu'un soit là pour m'en empêcher ! Humain, Vampire, au fond c'était tous les mêmes ! Incapable de ne pas être là quand j'ai envie d'être un peu seule.

Une lionne dans une forêt, ce n'était vraiment pas discret du tout. Donc il valait mieux que j'arrête de faire la folle. Ralentissant l'allure, je me mis à traquer l'odeur. D'ailleurs ce ne fut pas si compliqué de retrouver sa propriétaire. J'avais vu juste, il s'agissait bien d'une vampire, je la suivais un court instant avant de me mettre à grogner. La jeune femme se retourna immédiatement et je n'hésitai pas à lui montrer mes crocs pour tenter de l'effrayer. D'accord, c'était totalement débile d'essayer de faire peur à un vampire en lui montrant des crocs. D'ailleurs je pouvais voir de là que la vampiresse aussi avait sortie ses dents, mais elle finit par les rétracter.

- Dakota c'est toi?

Changeant immédiatement d'attitude, j'ouvris quand les yeux. C... Comment elle connaissait mon nom ? Les Vampires pouvaient lire dans les pensées aussi ? Bon dieu ! Il faudrait sérieusement que je fasse attention à ce que je pense à l'avenir alors. Je doutais fortement que les vampires apprécieraient d'entendre les commentaires que je pouvais bien faire d'eux. Ce n'étais pas de ma faute non plus si les êtres de la nuit étaient ultra susceptible et manquait de vider de leur sang chaque petit humain qui osait leur faire un reproche.

- Dakota, c'est moi Elyane, ça fait si longtemps !

Elyane ? C'était un nom que je n'avais pas entendu depuis bien longtemps. Mais était-ce Elyane ? Ma Elyane ? Enfin... Ma cousine Elyane. C'était impossible... Elle... n'était-elle pas morte ? M'approchant doucement de la Vampiresse, je réalisais soudainement que... Un vampire c'était un mort. Arrivant à la hauteur de la jeune femme, j'eus la joie de constater qu'il s'agissait bien de ma cousine. Elle me ressemblait tellement que c'était difficile de ne pas la reconnaître, même dans la nuit. Bondissant de joie, je me mis à tourner autour d'elle en me frottant à ses jambes pour lui montrer ma bonne hummeur. Seulement, pour communiquer, être une lionne ce n'était pas très pratique. Je m'éloignais donc de quelques pas et reprit ma forme humaine. Sans réfléchir, je sautais sur Elyane pour la serrer dans mes bras. Ca faisait des années que je pensais ma cousine morte, vous ne pouviez pas savoir à quel point sa me faisait plaisir de la revoir en chair et en os !

- Elyaaane ! Je suis tellement contente de te savoir en vie !

Je délivrai Elyane de mon étreinte et lui adressai un grand sourire. Il y avait tellement de chose que j'avais envie de lui dire et de lui demander aussi. Finalement cette journée était bien plus exceptionnelle que ce qu'elle aurait du ! J'avais vraiment du mal à contenir toute ma bonne humeur et je sautais presque de joies sur place.

- Rolalah... Il y a tellement de chose à dire... Je ne sais pas par quoi commencer... Euuh... Comment tu vas ?

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: My dear cousin [PV Dakota]   Sam 17 Mai - 3:40

My dear cousin

“ Elyane & Dakota "

La lionne vient se frotter contre mes jambes, un doux ronronnement se fait entendre. J'ai donc vu juste, cette métamorphe est bien ma cousine Dakota. Je lui grattouille gentiment le haut de la tête quand elle reprends soudainement forme humaine pour me serrer dans ses bras. Sa nudité me dérange pas du tout et je l'entoure de mes bras à mon tour. Je retiens de ne pas sangloté comme une petite fille, revoir un membre de ma famille qui m'était cher me met dans tous mes états. Je suis finalement libérée de l'accolade ma cousine, j'essuie rapidement mes yeux pour effacer toute trace possible de larme de sang, ça ferait vraiment trop tâche de pleurer. Nous avons tellement de chose à nous dire, cela fait si longtemps que nous n'avions pas pu nous parler. Ma capture dans les camps n'a pas aidé, ma transformation ainsi que mon exile en France.

- Nous avons beaucoup de chose à nous dire, mais on devrait peut-être se trouver un endroit tranquille pour discuter.

Une vampire et une métamorphe -nue sois dit en passant- qui papote en plein de forêt pourrait paraître bizarre surtout si une brigade anti-surnat vient à passer. Je demande à Dakota de reprendre une forme animal comme un chat ou chien, question de paraître "normal" le temps que nous gagnons ma petite maison. C'est donc une vampire et une métamorphe transformée en petit chat qui se trouve a gambader dans les rues de Shreveport. Je tourne la clés dans la serrure et ouvre la porte de ma demeure.

Une douce musique se fait entendre dans la maison, Elzéar joue du piano. Mon créateur lève les yeux sur moi et remarque la présence du chat peloté contre ma poitrine. Je lui explique rapidement que c'est ma cousine et que nous aurions besoin d'intimité pour papoter. Il accède à ma demande et quitte son piano pour gagner l'étage. Je dépose le petit chat sur une chaise de cuisine et farfouille dans le frigo pour en sortir un soda à offrir pour Dakota.

- L'homme que tu as vu c'est Elzéar, il est mon créateur. Reste là je vais aller te chercher des vêtements!

Je lui dépose son soda devant elle sur la table et cours à la vitesse vampirique à l'étage. Je farfouille dans ma garde-robe pour trouver quelques choses de potable pour ma cousine. Nous avons la même taille, elle et moi, je lui trouve une jolie petite robe bustier. Je la retrouve dans la cuisine et lui tends la robe.

- Pour répondre à ta question, je vais bien, j'ai eu une année particulièrement difficile, mais heureusement Elzéar a été là pour moi.

Je fais un sourire franc à ma cousine, je suis consciente qu'elle pourrait m'en vouloir de ne pas lui avoir donner signe de vie. Se serait une réaction tout à fait fondée et que j'ai du répondre moi-même à mon père il y a peu de temps.

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dakota A. Parker


☩ Morsures : 64
☩ Points : 1489
Age : 21
☩ Localisation : Quelque part normalement...


Qui suis-je ?
Race: Métmorphe comme le pokémon !
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

MessageSujet: Re: My dear cousin [PV Dakota]   Jeu 29 Mai - 12:39



My dear cousin
ft.  Elyane & Dakota .



Je n'en revenais toujours pas, Elyane était en vie et elle était juste devant moi. J'étais vraiment heureuse de revoir ma cousine, vous imaginez, je l'ai cru morte pendant tant de temps donc la revoir en face de moi faisait plaisir. D'ailleurs ce plaisir était partagé, en effet, j'avais réussit à faire pleurer la jeune vampire. Même si elle avait rapideent essuyer ses larmes, le sang s'efface plus difficilement que des larmes 'normales'. Bizarrement, ca faisait longtemps que l'on s'était pas vu et ni l'une ni l'autre ne savions quoi dire. A croire qu'on avait sans doute trop de chose à se raconter et que nous ne savions justement pas par où commencer. Il se passa donc quelques secondes de silence avant que Elyna ne fasse remarquer l'étrangeté de cette situation. Bien d'accord avec ma cousine, j'hochais la tête et me transforma de nouveau.

C'est donc sous la forme d'un adorable petit chat que je suivis Elyane jusque chez elle. La marche ne fut pas aussi longue que ce à quoi je m'attendais et sortant de la forêt, nous atteignîmes une petite maison située dans le quartier Est de la ville. En passant la porte d'entrée, ce fut une douce musique qui nous accueillit. Reconnaissant le son d'un piano, je me doutais bien que l'instrument ne jouait pas par lui-même, il devat donc bien y avoir quelqu'un d'autre dans la maison. A moins que Elyane laisse un CD tourner en son absence. Ce qui serait étrange tout de même... Enfin à moins qu'il ne s'agisse d'un oublis.

A notre arrivée, Elyane m'avait pris dans ses bras et je ne me privais pour me blottir contre elle en ronronnant. Nous arrivâmes alors dans la pièce qui semble être la pièce principale de la maison. Je n'avais pas eu tort en pensait que le piano n'était pas magique, il y avait bien quelqu'un pour en jouer. Je n'eut aucun de mal à deviner qu'il était un vampire lui aussi... Et que c'était un très bel homme aussi. C'est fou ce que ma cousine à bon goût ! Cette dernière expliqua rapidement la situation à son... Colocataire, que je saluais d'un petit miaulement, avant qu'il ne nous laisse entre cousines. Elyane me posa alors sur une chaise de la cuisine et me sortis un cannette de soda.

- L'homme que tu as vu c'est Elzéar, il est mon créateur. Reste là je vais aller te chercher des vêtements!

Hochant la tête, je ne pouvais malheureusement pas faire grand chose d'autre que de la laisser me chercher quelques vêtements. Je repensais alors à ce Elzéar que j'avais vu un instant plus tôt. Si j'avais su qu'il était aussi important pour ma cousine, j'aurais bien aimer le saluer correctement et pouvoir me présenter moi-même aussi. Seulement... Si je m'était retransformer devant... Je doute que cela aurait fait très bonne impression. Je n'étais peut-être pas toujours très pudique, mais il y avait tout de même des limites ! De plus, j'étais une femme polie voyons ! Profitant alors de ce petit moment de solitude, j'en profitais pour reprendre forme humaine, avant que Elyane ne réapparaîsse aussi rapidement qu'elle était partie, en me donnant une robe que j'enfilai immédiatement en la remerciant.

- Pour répondre à ta question, je vais bien, j'ai eu une année particulièrement difficile, mais heureusement Elzéar a été là pour moi.

Je ne pu m'empêcher de sourire. En fait, ça faisait tellement de temps que je n'avais pas parler avec ma cousine, qu'elle aurait bien pu me dire que c'était à cause de n'importe quoi qu'elle se faisait passer pour morte, je ne lui en aurais pas voulu. Non, rancunière ne faisait pas partie des défaut que l'on pouvait m'accorder. De plus, je m'estimais plutôt chanceuse de pouvoir revoir Elyane, je savais parfaitement qu'être un vampire aujourd'hui n'est pas une chose évidente. Ces dernier avait une facheuse tendance à couper tout ce qui les reliait à leur ancienne vie pour mieux profiter de leur éternité. En soit, l'idée était plutôt bonne, en agissant ainsi on avait l'avantage de ne pas voir notre famille mourir. Mais pour la famille ce n'était pas forcément très cool de vivre avec la mort d'un membre sur la conscience. Même pour moi, apprendre la mort de ma cousine dans des circonstances assez étranges avait été un choc.

- Oh.. Il faudrai que je le remerci pour avoir veillé sur toi alors ! Devenir vampire ne doit pas être facile, je veux bien le concevoir... Mais euh... Du coup... Tu ne peux plus te tranformer ?

Cette question m'intrigait pas mal. Je ne connaissais pas énormément de métamorphe devenu vampire... J'en connaissais qu'une seule en fait... Et elle était devant moi. Je doutais fortement que Elyane soit encore capable de changer de forme, seulement il y avait tellement de choses bizarre dans ce monde que... Pourquoi pas ça ? En attendant ma réponse, j'ouvris ma cannette de soda et commençait à la boire tranquillement. J'espérais ne pas avoir blessé ma cousine en lui demandant cela, parce qu'elle venait juste de dire que cette dernière année n'avait pas été très joyeuse pour elle donc... Il y avait sûrement des sujets à éviter. Mais ma curiosité voulait absolument tout savoir sur cette année justement.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: My dear cousin [PV Dakota]   Sam 14 Juin - 2:17

My dear cousin

“ Elyane & Dakota "

Je ne cache pas ma mélancolie à l'évocation de mes pouvoirs de métamorphe perdus. Une situation de ma nouvelle condition de vie qui me laisse un goût particulièrement amer dans la bouche. C'est probablement la seule chose qui m'agace le plus depuis que je suis devenue vampire. Je secoue la tête de façon négative comme toute réponse à la question de Dakota. J'ai maintenant la vie éternelle, mais j'échangerais ce "cadeau" n'importe quand pour pouvoir me transformer à nouveau en adorable petit renard.

- Les humains ont voulu savoir si une métamorphe pouvait garder ses capacités de transformation en devenant un vampire. Ils ont eu tords...

L'expérience n'a pas été des plus catastrophique au final, car j'ai pu faire la connaissance de l'Italien, qui se trouve en ce moment même à l'étage, il y a toujours du bon dans le négatif. Je me souviens comment Dakota et moi pouvons passer nos soirées à parler des garçons. Je me penche sur la table et prends un air de conspiratrice.

- Tu sais, Elzéar et moi sommes ensemble, cela a pris un an avant que je me décide à répondre à ses sentiments.

Les relations amoureuses entre créateurs et progénitures ne sont pas quelque chose de rare. La relation que mon ex entretenait avec sa progéniture ne mentait pas. John avait été l'amant de Sullivan à de nombreuses reprises. Je pousse un léger soupir, je ne devrais pas évoquer le souvenir de l'Irlandais dans mon esprit, il fait partie maintenant du passé.

- Après les camps, il a pris son temps avant de me retrouver. Je devais le rendre fou, car tu dois savoir que la progéniture est reliée à son créateur. Elézar a ressentis en permanence tous mes sentiments bon comme mauvais. De plus à cette période, je ne voulais que mourir...

Je souris à ma cousine pour la rassurer sur mon état d'esprit actuel. Je n'ai plus envie de mettre fin à mes jours. Je suis avec un homme qui m'aime profondément, ma famille me soutiens en plus d'être présente dans ma vie et j'ai un nouvel emplois que j'adore.

- Elzéar m'a trouvé juste avant que je commettes l'irréparable, nous avons quittés le continent Américain pour l'Europe. J'avais besoin de me détacher du passé et commencer à guérir. Mon amoureux a organisé une rencontre avec mon père et mon frère. Je lui en ai voulu d'avoir fait ça, mais maintenant tout est pardonné.

Je sors un paquet de chips de l'armoire et verse son contenu dans un bol que je présente ensuite à Dakota. Mon amoureux ne sera pas fâché de savoir que la nourriture humaine que j'ai acheté ne sera pas totalement perdu!

- Et toi? Tu as un petit copain? Est-ce que tu as réalisé ton rêve de devenir célèbre?


© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dakota A. Parker


☩ Morsures : 64
☩ Points : 1489
Age : 21
☩ Localisation : Quelque part normalement...


Qui suis-je ?
Race: Métmorphe comme le pokémon !
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

MessageSujet: Re: My dear cousin [PV Dakota]   Mer 18 Juin - 20:22



My dear cousin
ft.  Elyane & Dakota .



Lorsque j'entendis la réponse de ma cousine, une petite grimace se forma sur mon visage. J'avais du mal à réaliser à quel point cela pouvait être dur, mais j'en avais une petite idée tout de même. Ne plus pouvoir changer de forme, ne plus pouvoir s'échapper et courir dans tout les sens sans avoir à craindre qu'on vous prenne pour une folle ou que l'on vous arrête. C'était tout d emême génial d'être métamorphe et pour ma part, je ne renoncerais jamais à mon don. Même pour tout l'or du monde. Mais à entendre Elyane... Elle n'avait pas eu le choix. Ce qui rendait la situation encore pire.

Mais apparemment c'était un mal pour un bien. En effet, Elyane ne me semblait pas si triste que ça. Enfin, elle avait au moins trouver un homme qu'elle aimait, je ne pouvais donc que me réjouir pour elle. J'écoutais donc patiemment l'histoire de ma cousine. Elle avait donc été un des victimes de ces fameux camps dont j'avais entendu parler ?!! Mon dieu, je comprenais maintenant pourquoi nous étions restés sans nouvelles pendant autant de temps... J'en avais presque les larmes aux yeux. Je m'en voulais d'avoir été aussi loin de Elyane à tous ces moment alors, qu'apparemment elle avait besoins d'une présence qui la rassure. A cet instant, même sans connaître ce Elzéar, je l'appréciais déjà. Ou tout du moins j'étais reconnaissante de tout ce qu'il avait fait pour ma cousine.

Elyane sorti alors un paquet de chips et en versa le contenu dans un bol qu'elle me tendit. Acceptant en souriant je pris quelques chips dans ma main pour commencer à les manger tranquillement. Pour le moemnt j'étais resté silencieuse et pour tout avouer, je ne savais pas vraiment quoi dire après le récit que je venais d'entendre. Mais ma cousine relança la conversation en m'interrogeant sur ma vie amoureuse et professionelle. Mon sourire devint alors plus embarrassé. En effet, j'avais toujorus eu de grandes espérances pour mon futurs mais j'avais tout fichu en l'air moi même... Quelle fille douée je faisais... D'ailleurs je savais que ma grande-soeur m'en voulait pour ça.

- Euh... J'ai échoué sur tout les plans... Je suis toujours célibataire et le seul endroit où je suis célèbre c'est dans le fast-food où je travaille.

Je soupirais longuement pour afficher ma déception. Je m'ennuyais tellement en ce moment. Heureusement que je restais quelqu'un de positif ! Sinon ma vie serait d'un désaroi absurde ! Mais je savais bien que je n'avais pas à me plaindre de ma condition. J'avais un appartement, un travail, une vie sociale... Personne ne voulait ni me tuer, ni me manger. Donc j'estimais que c'était plutôt une belle vie. D'accord, le théâtre me manquait affreusement et la solitude n'était pas vraiment ma tasse de thé. C'était d'ailleurs la première fois que je vivais seule et si je me débrouillais plutôt bien et appréciais les soirées au calme. J'aimais aussi discuter avec mes grand-parents ou mes soeurs, leur raconter ma journée, les embêter un peu... Bref ! Avoir une vie de famille quoi.

- Mais bon ! C'est moi qui l'ai choisi... enfin si j'avais été au bout de mes études peut-être que je n'en serais pas là.

Mangeant quelques nouvelles chips, j'essayais d'imaginer ma vie si je n'avais pas fais les même choix qui m'avaient amener ici. Si je n'avais pas abandonné mes études... Serais-je aller vivre chez mes grand-parents ? Et dsi je n'étais pas aller vivre chez ses derniers... Aurais-je finis dans un camps comme Elyane ? Je frissonnais à cette idée... Mais peu-être que si j'avais été dans les camps, j'aurais pu retrouver ma cousine... et empêcher sa transformation en vampire. Ou au contraire... Je serais peut-être devenue une vampire moi aussi.

- Je... Je suis tellement désolé Elyane... J'aurais aimé pouvoir t'aider. Heureusement que Elzéar était là... Raaah ! Mais ça m'énerve de ne rien avoir pu faire. Je ne suis qu'une lâche... J'ai évité tous les problèmes autour des camps, j'ai même arrêter mes études par peur envers les autres races. Je me sens si pitoyable...

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: My dear cousin [PV Dakota]   

Revenir en haut Aller en bas
 

My dear cousin [PV Dakota]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Till the Last Drop :: RP terminés-