Partagez | 
 

 Vampires Bites, vampires sings (PV Alex)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Alessia Hopeless


☩ Morsures : 153
☩ Points : 1721
Age : 26
☩ Localisation : In your short


Qui suis-je ?
Race: Vampires
Pour ou contre les Vampires ?: Avec eux.
Relationships:

MessageSujet: Vampires Bites, vampires sings (PV Alex)   Mar 4 Mar - 20:57

Moi, vampire de plus de 300 ans attend la fin de son vol. (D'avion là on s'entend!! Je ne suis pas une criminelle. Si? Des fois. Mais pas ce soir) Le ciel est magnifique avec ses reflets de rosé et d'orangé mélangé aux nuages sombres de la nuit Malheureusement les lumières de ces foutus mortels sont venues tout gâcher. Arf!! Faut profiter de la vue pendant qu'il en est encore temps. Mais je fous quoi dans un avion au juste? C'est ce que je me suis demandé tout le long de mon vol en fait. Mais sur le coup du moment, à Montréal, j'en ai eu marre voyez de cette ville et j'ai eu besoin de nouveau. Après 1 an passé là, c'était trop pour moi. C'est donc ainsi que j'ai décidé de changer de ville, faire comme je fais toujours depuis le début. Me rendre à l'aéroport et choisir le premier vol qui part. En première classe bien entendu! Je ne mérite rien de moins. Ma destination : Shreevport. Honnêtement, je n'y ai jamais mis les pieds et ça ne m'avait jamais effleuré l'esprit. Oui oui bien sur, on parle du fameux Fangtasia mais à part un endroit pour que les vampires puissent faire un spectacle malsain il y a quoi? Une meute de loups... Encore pire ça! Mais bon, c'est là le vol, là je vais! Après quelques heures, l'on entend finalement la voix de l'aguichante hôtesse de l'air. Miam! Je l'aurais mangée toute crue celle là!
''Veuillez attacher vos ceintures, nous allons atterrir''
Sans même dire un mot, je suis les consignes. Malgré ma mort évidente, je n'ai pas envie de passer de l'autre côté pour vrai. J'aime trop voir les humains évoluer et les analyser pour cela. Tout en me cramponnant aux bras de mon siège je sentais l'avion atterrir pas assez doucement à mon goût.  Tête baissée, j'attendais que ce moment qui me semblait interminable se finisse enfin.
Vooouuuuuhhh!

''L'atterrissage est maintenant terminé, veuillez détacher votre ceinture, prendre vos bagages à main et sortir en douceur''
Relevant tranquillement ma tête , je vis les pectoraux d'un homme voulant prendre son sac.  En ne faisant guère attention à lui, je me levai et pris le mien. Avec ses gros yeux et son air bête l'on voyait bien qu'il n'aimait pas être tassé ainsi et encore moins par une femme.  M'en fout, suis pas là pour qu'il m'aime!

C'est encore un peu chancelante de mes émotions (je hais l'avion !! Je la hais hais hais) que je dessendis doucement sur terre ferme. À part mon sac, je n'ai rien. Traîner une grosse valise est sincèrement inutile et en plus c'est encombrant. Alors, y'a quoi à faire dans cette ville à part le fangtasia? Tout en avançant doucement vers la sortie de l'aéroport, j'entendais un groupe parler, d'un petit bar non loin de là et où ils accueillent des musiciens. Ce serait un bon moyen de passer la soirée et en plus ça me ferait un peu de frick et des connaissances. Bref, que du positif! Alors, on avait monsieur Pointu, surnommé ainsi à cause de ses cheveux noirs en petits spike sur sa tête. Ensuite, l'on a boule de quille, cheveux rasé, grassouillet. Le dernier garçon tant qu'à lui est surnommé petit! Bien que je fasse 1m 62, il en fait moins! Bon ok pas de beaucoup mais quand même.
Pour la meuf, bin je l'ai surnommée bitch. Mais CHUT, faut pas lui dire. Avec ses cheveux blonds, sa petite jupe et son air nunuche, ça lui va bien.  

Bonsoir, il est où ce petit bar?
Ouais... Moi et la suptilité sommes pas amis, vaut  mieux être direct et tout déballer au lieu de tourner autour du pot.
Veux t'joindre à nous ?
Pourquoi pas? Suis nouvelle et je chante! Pas envie de passer la soirée seule non plus.
Et c'est ainsi que cette bande de trois gars, 1 fille... me pris par le bras et m'embarqua avec eux! N'importe quel humain censé ne serait jamais parti avec des inconnus... Mais moi, je suis morte et forte donc y'a pas de mal!

La voiture, une honda civic, traversait la ville à toute allure. L'on pouvait voir que ce sont des habitués. Mon cerveau peinait à noter tout les détails de cet endroit. Pas que ce soit vraiment nécessaire mais je n'aime pas quand je ne contrôle pas. Bref, la voiture s'est stationnée devant un flot de petits immeubles. Lumières des lampadaires, lumières des voitures, lumières de bars, c'est comme trop d'information pour mon cerveau. OUF! C'est avec les yeux à demis fermés que mes nouvelles connaissances me trainaient à l'arrière du bar. De là, les murs étaient sombres mais plusieurs articles de couleur criarde décoraient les alentours. Normal pour l'endroit c'est sur. En m'approchant un peu des rideaux de la scène, je pouvais voir par une fente, ce qui me permit d'analyser les lieux. Un dancefloor, bien entedu! Prenait tout le devant de la scène. Un peu plus loin,  plusieurs tables rondes bien basiques, probablement même pas du vrai bois. Agrémenté de chaises aux coussins d'un vieux bleus marine. Puis finalement, tapis dans le fond, collé au mur, se tenait le bar, la barmaid, l'alcool et quelques chaises. Bref, un endroit pas très impressionnant.
Alors c'est vous le groupe qui jouez ce soir? Probablement le gérant de l'endroit à voir son costard et son chapeau melon. Dire qu'il y en a encore qui croient que les ''big'' s'habillent ainsi.
Cependant, avant même que j'aie pu placer un mot, nouvelle connaissance ouvrit sa bouche pour sortir des mots.

Ouais, mais la ptite blonde là en jeans, c'est qu'une groupie!
HOoo!!! QUOI? QU'une groupie? Une chance que boule de quilles est trop con pour remarquer mon regard menaçant. Et aussi, ils sont tous trop gelés comme des balles pour avoir remarqué mon état vampirique.

Excusez moi monsieur, je suis leur impressario, ils aiment beaucoup me faire des conneries du genre. Pourrais-je avoir un moment avec eux je vous prie?

Pas vrai que je me ferai chier avec ça moi!!! Tirer tout les quatre par le bras avant même qu'ils ne puissent dire un mot. Rendu dans le coin le plus sombre de l'endroit, je fixai boule de quilles longuement, tranquillement, je l’hypnotisais. Bien que les autres se doutaient que ça tourne pas rond, ils ne disaient rien.
Ah heum... La groupie sera finalement notre chanteuse.
Et VLAN! ça a fonctionné! Boule de quilles est sous mon charme. Par contre, c'était comme une claque dans la face de bitch. Prenant mon sourire le plus heureux et provocateur, je la fixais pendant qu'elle avançait vers le gérant du bar. J'ai gagné!
Bon ça y est, avec toutes vos chichi, il est temps d'entrer en scène.
Youps? Le monsieur au chapeau melon ne semblait pas trop heureux qu'on aille ''niaisé'' ainsi. Selon moi c'était une situation d'urgence par contre.

Et puis je m'avança sur le devant de la scène, sous le regard orrifié de miss bitch.


Bonsoir la ville! C'est la première fois que je viens ici donc je ne connais rien aux alentours, j'espère que vous pourrez me divertir après le spectacle.


Et puis j'enchainai avec des chansons de mon répertoire à moi! Savez là, celle que les musiciens devront se casser la tête pour suivre !! Ho ouiii!


C'est avec ce genre de morceaux que j’enflammais la place! Cependant, après 45 minutes, un petit drink s'imposait. Malgré le fait que j'avais vu un humain me fixer, j'étais pas là pour ça! La barmaid, une grande mince aux cheveux bruns me regardait beaucoup, probablement qu'elle essayait de voir si je suis humaine ou pas.
Je vais répondre à ta question tout de suite! Je veux du sang humain, maintenant!
Vous devriez voir les gros yeux de cette barmaid! Ah la la, pauvre elle. Traumatisée. Mais sans rechigner, elle me donna ce que je veux. Mais ça ne m'empêcha pas de m'asseoir en face d'elle au bar. Tout sourire, dents pointues sorties, juste pour la provoquer un peu plus. Malgré que l'humain qui me fixait tout à l'heure le faisait encore, cette dame était beaucoup plus intéressante dans sa peur pour le moment. Même si dans la façon dont elle me regardait, l'on aurait dit que je ne devrais pas être là. Comme si, dans cette ville, les vampires ne sont plus les bienvenus. Est-ce que je me trompe? C'est ce que l'humain me dira.
J'avais entendu parler de lui dans l'avion, par quelques vampires du coin. Bien qu'il n'aime pas ma race, selon eux, il a réponse à plusieurs questions.
Verre à la main, je m'approche de lui avec un beau sourire amical.

Bonsoir, je m'appelle Alessia, l'on m'a dit que vous pourriez répondre à quelques unes de mes questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alexander C. Jost


☩ Morsures : 83
☩ Points : 1549


Qui suis-je ?
Race: Humain
Pour ou contre les Vampires ?: Contre eux.
Relationships:

MessageSujet: Re: Vampires Bites, vampires sings (PV Alex)   Dim 9 Mar - 16:58

Vampires bites, vampires sings

“ Alex & Alessia "



Voilà bien 3 semaines qu'Alexander avait rejoint la Résistance dans le but de retrouver et de protéger Rose. Cette dernière avait mystérieusement disparu dès que le couvre-feu avait été instauré et même s'il ne se parlait déjà plus à cette période, il avait trouvé le moyen de prendre de ses nouvelles mais maintenant, elle s'était tout simplement évaporé. Au bout de trois semaines, il devait avouer qu'il aimait plutôt ça, aider les gens. Il avait toujours été généreux et charitable alors protéger ceux qui était dans le besoin, cela ne le dérangeait pas plus que cela. Il s'était même fait une petite réputation auprès des surnaturels de Shreveport puisqu'il avait une tendance non négligeable à se sortir du pétrin en faisant exploser tout et n'importe quoi. Nul ne savait qui il était, il manquerait plus que ça mais il avait une petite notoriété et cela attirait encore plus de gens à vouloir son aide. Bien sûr, dans le lot, il y avait des vampires et il les aidait à contrecoeur parce qu'il n'avait pas le choix. S'il voulait pouvoir pénétrer dans les camps, il devait se montrer digne de confiance et pour cela, il était même prêt à aider ces maudits suceurs de sang. Puis il y avait Alice... Il l'avait appris son enlèvement quelques jours après et il tenait absolument à lui porter secours. Il lui avait fait la promesse de la protéger, comment avait-il pu l'abandonner ? Enfin, ce soir, il avait quartier libre. Il avait proposé à Mary-Jane d'aller boire un verre mais elle avait poliment refusé, ayant un groupe de réfugiés à faire passer hors de la ville durant la nuit. Une chouette fille que MJ... Mais elle était assez grande pour se débrouiller seule alors il ne s'inquiétait pas pour elle.

Autre impact positif sur la vie d'Alexander, la Résistance lui permettait de remonter la pente. Il avait rencontré des gens qui l'avait épaulé et s'était trouvé un but. Cela changeait de son ancienne routine, alcool, télé, coma... Cela lui avait permis de faire du ménage dans son esprit et de mieux appréhender le dilemme dans lequel il se trouvait. Son unique besoin, c'était de retrouver Rose et de pouvoir lui parler, la toucher... La dernière fois, il l'avait repoussé comme si elle était un monstre et il le regrettait tellement... Il fit un bref passage chez lui pour s'occuper de ses fleurs et accrocha une tulipe en boutonnière. C'était la petite touche classe de la soirée... Le Docteur portait bien du céleri et pourtant, il était cool ! Il ferma alors la porte de sa chambre d'hôtel à clé et prit la direction d'un bar dans le quartier nord. Vu l'heure, les vampires devaient déjà être cloîtrés chez eux vu le couvre feu donc côtoyer le quartier vampire ne le dérangeait pas. Il entra dans un bar assez sympa où des petits groupes avait l'occasion de faire leurs preuves. Ce soir, c'était un groupe assez particulier, un peu rock gothique à première vue. Il s'installa au bar et demande un verre de whisky à la barmaid. La chanteuse prit la parole, apparemment elle était nouvelle dans le coin... Et ben, elle sera pas déçu de sa soirée si elle voit tout ce qui peut se passer en Louisiane... La voilà qui se mit à chanter, pas trop le style de musique du journaliste mais cela faisait un bon bruit de fond. Il regarda de temps en temps la chanteuse et prit soin de discuter avec la barmaid pour en apprendre un peu plus sur ce qui se passait par ici. La police avait fait une descente, il y a trois jours et avait coffré quelques vampires... Normalement, cette nuit devrait être calme mais sait-on jamais...

La chanteuse arriva au bar au moment où il commanda son troisième verre de whisky. Apparemment, elle aussi avait soif et demanda un verre de sang. Alex se tourna vivement dans sa direction et fut surpris de voir que certains vampires peuvent être aussi idiots. Même si elle était nouvelle ici, elle était pas au courant de ce qui se passait ? La barmaid lui servit néanmoins le contenu d'une poche de sang qu'elle conservait dans un des frigos en lui jetant un regard aussi étonné qu'Alexander. Par provocation, elle sortit ses crocs et cela lui provoqua un frisson dans tout le corps. Par réflexe, il serra le poing et but une gorgée d'alcool pour se calmer. Il devait se contrôler, il n'allait pas ruiner maintenant tous ses efforts... Voilà que la chanteuse s'approcha du journaliste, son verre à la main. Elle se présenta et lui demanda s'il pouvait répondre à quelques questions. Et c'était reparti... Il lui fit un signe de la main, l'invitant à s'asseoir à côté de lui.


Ca dépend quel genre de questions... Tout d'abord, vous devriez rétracter vos dents et vider votre verre rapidement ou vous allez avoir de gros ennuis. Disons qu'ici, les vampires ne sont pas portés dans le coeur des gens alors si vous voulez pas disparaître comme des centaines de votre race, faites ce que je vous dis ! chuchota-t-il assez fort pour qu'elle puisse l'entendre.

Alexander but une autre gorgée de whisky et se tourna vers la jeune femme. En un regard, il la détailla du mieux qu'il le put pour s'en faire une image mentale. Elle était plutôt jolie même si le différence de style entre la chanteuse et Alexander était aussi évident que 9 était la moitié de 18. Voilà qu'il était encore en train de protéger des vampires, pourquoi fallait-il que cela tombe sur lui ? Il n'avait aucune envie de les protéger ! Les suceurs de sang lui avaient tout pris, l'amour de sa vie et son petit frère. Mais voilà qu'il n'avait pas le choix...

Bon maintenant, dites-moi ce que vous voulez savoir. Je tâcherai de vous renseigner au mieux !

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alessia Hopeless


☩ Morsures : 153
☩ Points : 1721
Age : 26
☩ Localisation : In your short


Qui suis-je ?
Race: Vampires
Pour ou contre les Vampires ?: Avec eux.
Relationships:

MessageSujet: Re: Vampires Bites, vampires sings (PV Alex)   Mer 12 Mar - 21:41

L'homme au costume de céleri me fixait tout autant que la barman qui continuait de me regarder du coin de l’œil depuis que je lui avais demandé un verre de sang... Elle croyait quoi cette idiote d'humaine ? Que j'allais sauter à la gorge de cet humain pour boire son sang ? Là devant tout le monde ? Au risque de me faire remarquer et de me faire jeter ? Non mais franchement... Il y a des gens qui m'impressionnent par leur stupidité... Où est-ce à cause de toutes ces règles que j'ignore ?Mais est-ce qu'il y a vraiment des règles dans cette ville? C'est étrange en tout cas. Pourquoi ce serait différent ici? A voir mais là, ce n'était pas ce qui m'intéressais... En effet, je portais un peu plus d'attention à l'homme au costume céleri... Non franchement, je ne pourrais pas me nourrir de lui, impossible !

Pourquoi vous allez me dire ? Déjà parce qu'il est franchement mignon, mais vraiment... Ensuite, il faut avoir une très grande classe pour pouvoir porter une telle couleur et que cela soit beau . De plus, j'ai normalement horreur des fleurs mais là, sur lui, je trouve ça réellement beau ! Tout ça pour dire que ce Monsieur a une classe innée et que j'adore ça...Quelqu'un qui me connait saurait deviner que je le fixe un peu beaucoup. Bref, perdue dans ma contemplation de sa classe à revendre je me reconnecta très vite lorsqu'il me proposa une chaise, il sait vraiment comment s'y prendre... Ou était-ce seulement pour bien paraitre? J'opte plus pour la deuxième option... Mais ce n'est pas là dessus qu'on se concentre.. La chaise qu'il me propose avait un dossier rond en métal basique noir avec un coussin bleu royal... Tout à fait inconfortable...
Il n'eut même pas à ouvrir la bouche que je sentis sa haine pour les vampires... Alors pourquoi m'aider ? Bref, je n'allais pas m'arrêter sur mes impressions pour analyser son état car je n'avais pas hérité de ce côté d'analyse des membres de ma famille... Ignorant donc totalement mon ressenti, je me concentra sur ses dires :


Si vous ne voulez pas disparaître comme certains de vôtre race.

Et vlan ! Mais de quoi il parle ? Rentrer mes crocs, ok, caler mon verre c'est limite mais dire que je pourrais mourir ? Il se passe quoi dans cette ville à la fin pour qu'on me menace de mort pour un simple verre ??
Tout en m'asseyant, je rentrais mes crocs et calai mon verre.


Content là ?

Mon ton démontrait une légère arrogance, il faut dire que je n'aime pas recevoir des ordres à peine déguisés en conseils et j'aime encore moins ne pas comprendre le pourquoi des choses. C'est comme le fait qu'il n'aime pas ma race mais qu'il s'entête à m'aider me frustre au plus haut point. Ça aussi, cela fera partit des questions que j'ai à lui poser, tant pis pour lui. Qui sait, avec suffisamment de verres de whisky il devrait me dire tout ce que je veux savoir ? Oui car je considère que l'on ne peut faire confiance en un humain à jun puisque, bien souvent, ils disent n'importe quelle menterie juste pour faire plaisir. Bien que le nom d'Alexander Jost me fut conseillé, je me méfie tout de même.
De plus, il faut savoir que je ne suis pas aussi calculatrice que ma sœur mais que cependant, tout est quand même prévu au quart de tour dans ma vie. Par exemple, je sais que je vais dans tel endroit pour y faire telle chose mais, là, j'arrive ici et j'ai droit à des règlements spécifiques parce que je suis une vampire ? Il faut vraiment que cet humain mignon ait des réponses car j'ignore comment mon humeur va tourner !


Je veux savoir le pourquoi des choses

Mon ton est neutre et détaché, cachant aisément mon feu intérieur qui ne demande qu'à sortir pour poser mes deux millions de questions et surtout montrer à cet humain que je ne suis pas une créature froide intérieurement, contrairement à ma très chère jumelle... Non moi je suis quelqu'un d'impulsive qui, actuellement, a besoin de réponses à ses questions et qui, d'ailleurs, en à d'autres à poser. Sans même reprendre mon souffle que je n'ai plus depuis longtemps, je me mis à déballer tous les pourquoi qui me passent dans la tête.

Pourquoi cette barman ne cesse de me fixer depuis que j'ai demandé du sang ?
Pourquoi je ne serais pas la bienvenue dans cette ville?


A noter que pour cette réponse, j'ai peur que ma sœur y sois pour quelque chose... Si tel est le cas, je ne garanti pas son état une fois que j'aurais eu ma réponse. En effet, il faut savoir qu'on a beau s'aimer plus que tout, on se déteste aussi énormément. Allez savoir pourquoi, mais nous ne sommes pas capable de nous supporter plus de 3 semaines ensembles... J'espère seulement, pour elle autant que pour moi, qu'elle y est pour rien sinon cela allait se finir en bain de sang... Mais je ne pouvais que m'imaginer des réponses puisqu'il ne m'en avait pas encore donner une seule. Tiens, ça me fais penser qu'il faut que j'en rajoute une...

Pourquoi m'aider si vous n'aimez pas ma race?


Ce coup-ci, je l'avais demandé d'un ton lent car j'attendais vraiment une réponse. Curieuse ? Oui totalement mais il me frustrais vraiment trop dans son attitude du « j'aime pas ta race mais je t'aide de même », du coup je me devais de lui poser la question pour avoir une réponse... Et si il refuse de me la donner ? Et bien je lui redemanderais encore une fois car je suis un brin têtue et que je refuse de le lâcher tant que je n'aurais pas une réponse satisfaisante. Au pire, si il le faut, je lui donnerai quelques verres de plus.
Me voilà donc installée tranquillement, un coude sur le bar, l'autre sur ma jambe, mes yeux bleus fixant ceux du bel humain en attendant mes réponses, un brin impatiente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alexander C. Jost


☩ Morsures : 83
☩ Points : 1549


Qui suis-je ?
Race: Humain
Pour ou contre les Vampires ?: Contre eux.
Relationships:

MessageSujet: Re: Vampires Bites, vampires sings (PV Alex)   Jeu 22 Mai - 17:56

Vampires bites, vampires sings

“ Alex & Alessia "




La Résistance... Il avait accepté de se mettre dans un tel bourbier pour Rose... Parfois, il lui arrivait de regretter sa décision. Ce soir faisait partie de ces moments-là... Le voilà obligée de protéger une vampire. Même s'il savait que le fait que la vampire se retrouve dans un camp lui fasse plaisir, il avait un devoir à accomplir en tant que résistant. Il devait protéger les êtres surnaturels de ce qui pourrait bien leur arriver dans les camps. D'après les contacts de la Résistance, ce qui se passait là-bas n'était guère réjouissant. Le voilà qu'il était obligé de protéger cette inconsciente qui sous prétexte d'être une vampire se croyait tout permis... Rien que le fait qu'elle soit arrivée ici sans se faire remarquer était un exploit... Alexander but une nouvelle gorgée de whisky en restant le plus calme possible. Il se surprenait un peu là... Comme quoi Mary-Jane avait raison, entrer dans la Résistance l'avait changé. Il était devenu beaucoup moins impulsif et prompt qu'avant... Il rajusta la tulipe qui ornait son costume et se tourna vers la vampire qui semblait l'observer longuement. Au moins, la chanteuse avait obtempéré et fait disparaître ses crocs et finit le contenu de son verre. Bon, il restait maintenant le problème du serveur mais Alex se doutait qu'il allait devoir répondre aux questions de la vampire avant de s'occuper de ce derniers problèmes.

La jeune femme avait obtempéré mais son ton montrait clairement qu'elle le faisait sous la contrainte et qu'elle n'avait pas vraiment confiance en lui. Il avait été un peu sec c'est vrai mais il ne pensait pas qu'une personne pouvait se balader à Shreveport avec "vampire" écrit sur son front. Il laissa son verre de whisky de côté. Il avait suffisamment bu pour ce soir et il comprit qu'il allait devoir garder les idées claires s'il voulait pouvoir survivre jusqu'au lendemain matin. La vampire se fit plus insistante et exigea des réponses. Alexander soupira et passa une main dans ses cheveux. Si elle y tenait tellement...


Ecoutez-moi bien... Il y a une nouvelle loi ici qui autorise le gouvernement à incarcérer toute créature surnaturelle dans des camps. Là-bas, ils y sont emprisonnés et les gens n'ont plus aucune nouvelle d'eux. Alors je vous conseille de vous faire toute petite, pour votre bien. A ce sujet, vous feriez mieux d'hypnotiser la barmaid si vous voulez pas avoir des ennuis... chuchota-t-il. J'ai trouvé que votre répertoire musical changeait des autres prestations dont on a l'habitude dans ce bar. C'est vous qui avez écrit les paroles des chansons de ce soir ? Comment vous vous appelez en fait ? dit-il à voix haute pour faire la conversation.

Autant ne pas éveiller les soupçons en parlant à voix basse... Puis ainsi, il apprendrait le nom de la chanteuse. Faire une pierre deux coups comme on dit. Puis au moins, maintenant qu'elle avait les réponses à ses questions, elle arrêterait de crier dans tout le bar. Heureusement qu'avec le bruit alentour, personne ne les avait entendu à part la barmaid qu'il fallait à tout prix hypnotiser maintenant s'ils ne voulaient pas se retrouver tous les deux dans une geôle du gouvernement.
Puis vint la question qu'Alexander avait entendu déjà des dizaines de fois et à laquelle il détestait toujours autant répondre. "Pourquoi aidez-vous les vampires si vous les détestez ?" Comme si le fait qu'Alexander leur propose son aide, l'humain allait leur révéler tous les secrets sur sa vie... Il soupira pour ne pas s'énerver et planta son regard dans celui de la jeune femme de manière totalement neutre et détaché.


Je vous aide parce que j'ai mes raisons et elle ne vous regarde en rien. Je ne cherche pas à découvrir tous vos secrets alors je préfère garder les miens. Mon but est seulement de vous aider et peu importe si j'aime les vampires ou pas, ma mission est de protéger les surnaturels et je la mènerais à bien...

Il avait encore une fois dit cela de manière à ce que seule Alessia puisse l'entendre. D'un geste, il attrapa son verre et le finit d'une traite. Inutile de rester au bar et autant prendre une table.. D'une part, parce qu'ils allaient pouvoir discuter en toute tranquillité et d'autre part, l'estomac d'Alexander criait famine.

Ca vous dirait qu'on aille prendre une table ? Je meurs de faim... Je vous attends là-bas ! dit-il en montrant une table vide dans un coin de la salle. Faites ce que vous avez à faire, vous devriez régler votre note, vous ne croyez pas ? dit-il à la jeune femme pour lui faire comprendre qu'elle devrait vraiment hypnotiser la barmaid.

Sans se presser, il rejoignit la table qu'il avait indiqué et s'empara de la carte des menus en attendant l'arrivée de la vampire. Elle avait l'air plutôt curieuse et il lui semblait évident qu'elle n'allait pas s'arrêter là. Elle allait chercher ) en savoir plus. Donc elle viendrait à cette table et les deux convives pourraient discuter à leur aise. Ainsi, Alexander aurait tout le loisir de lui faire comprendre que sa situation est critique et qu'elle se devait de faire attention.

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alessia Hopeless


☩ Morsures : 153
☩ Points : 1721
Age : 26
☩ Localisation : In your short


Qui suis-je ?
Race: Vampires
Pour ou contre les Vampires ?: Avec eux.
Relationships:

MessageSujet: Re: Vampires Bites, vampires sings (PV Alex)   Lun 26 Mai - 13:52

Décidément, cet humain est étrange. Leur impuissance, leurs envies, leur mortalité... Ils le sont tous, bizarres, sur certains points. Jamais je ne pourrai vraiment en cerner un, au moins je peux tout de même m'en approcher. Ce qui n'a pas l'air le cas de tout les vampires dans cette ville.
Mais dans quoi je me suis embarquée en venant ici au juste? Ce qui était comme le ''paradis'' des vampires n'est plus on dirait. Et là, qu'il me parle que le gouvernement s'est permis une loi, celle d'incarcérer toute créature surnaturelle. Mais c'est quoi cette connerie à la con? Quand Alexander me sortit cette phrase, mes yeux devinrent énormes de surprise. Comment est-ce possible? Comment cela a pu passer? Finalement, j'en ai beaucoup plus à apprendre que ce que je m'attendais. Ma ''petite soirée paisible'' ne serait pas. Un gouvernement qui se permet des ''lois'' aussi racistes que cela. Probablement qu'éventuellement, il receverait ma visite... Mais je devrai calculer ce mouvement avant. Et là, n'est pas le temps. Je dois apprendre tout ce qui m'est possible sur la situation critique de cet endroit. Malgré le fait que, pour moi, me faire toute petite soit un défi extrême.
On l'a bien vu quand j'étais sur la scène, j'aime que l'on me voie, me remarque, être le centre d'attention et le ''wow'' dans la pièce. Bon... Il faudrait que je pile un peu sur mon moi même pour le moment.
Par contre, je dois avouer que le fait de savoir que ce n'est pas ma soeur qui est derrière cette haine me fait du bien. Ça m'aurait... Dévastée? Nah... faut pas le dire, mais ça m'aurait peinée de savoir qu'elle pourrait aller jusque là pour me faire payer. Surtout qu'elle sait très bien que je ne capterai jamais vraiment le pourquoi elle m'en veut.
Mais bref, retournons à monsieur.

Hypnotiser la barmaid? C'est si intense que ça cette loi? Que genre, elle irait me balancer aux autorités juste là là? Bien que j'aime les risques, le conseils de monsieur Jost semble avisé compte tenu de la situation actuelle. Si je veux changer les choses, vaut mieux ne pas tout de suite se faire remarquer comme étant une vampire un peu cinglée.
Puis son changement de confirmation vint me confirmer que la petite dame qui serre les verres m'épie.
Avant de répondre à Alex, je lance un regard choqué à cette dernière, pour lui montrer que je sais ce qu'elle sait.
Puis, avec un beau sourire, je me tournai vers mon hôte.


C'est moi en effet qui a écrit les paroles. C'était sorti avec un peu de fierté. Aucune idée si il aime mes textes ou pas, mais moi j'en suis éblouie. (puis en chuchotant) je n'ai qu'hypnotisé des musiciens que j'ai rencontré à l'entrée du bar pour qu'ils jouent ce que j'ai envie
Puis, changeant de ton pour un, très enjoué, comme pour démontrer à la barmaid que je suis quelqu'un de bien malgré mon vampirisme.
Ho, désolée de ne pas m'avoir présentée, c'est impoli de ma part. Je suis Alessia
Il n'avait pas vraiment besoin d'en savoir plus pour le moment. Toute façon, avec ma figure, c'est assez facile de savoir à qui je suis reliée.

Suite à mon ''pourquoi tu m'aides'' je vis bien qu'il était lassé d'y répondre. Mais pour mon cheminement personnel, c'était important. Bien que sa réponse ne me satisfit point,, je comprenais son envie de taire le sujet et son besoin de jardin secret. Dans son envie de protéger les surnats, il semblait sincère, allez chercher pourquoi d'ailleurs vu sa haine. Mais je ne dis rien, sachant très bien que les humains sont aussi stables qu'un arbre en pleine tornade.
Puis, le pauvre petit humain est affamé. Décidément, si c'est une chose que ma condition de vampire me rend contente c'est bien de ne plus jamais ressentir ce déchirement dans mon ventre et ces gargouillis incessants.
D'autre part, c'est une bonne idée pour pouvoir discuter tranquille, loin des regards nerveux incessants de cette barmaid. Qui attend probablement juste notre départ du bar pour aller bavasser qu'elle a vu une vampire.
Et l'insistation du jeune à me faire hypnotiser cette dernière confirmait mes dire.
Je souris à Alexander, pour lui montrer que j'ai compris puis le regardai partir vers la table. Avant de ''payer ma note'' je me permis de regarder ses fesses bouger au mouvement de ses pas.
Puis finalement, je me retournai vers notre petite dame. Gros sourire aux lèvres, je l'appelai, comme pour commander un verre.
Elle s'approcha tranquillement, comme si elle me craignait. Mais malheureusement pour elle, c'est son job de venir me voir.
Je la regardais doucement, sans malice, sans méchanceté.

Je ne suis que la chanteuse du groupe, je n'ai pas commandé de sang, seulement un lagon bleu. Tu as eu des doutes, je suis peut-être une vampire, mais finalement, je t'ai montré que je ne suis q'une simple humaine, tout ce qu'il y a de plus basique. Tu vas retourner chez toi ce soir en priant, comme à tout les soirs, de ne pas avoir rencontré de surnat.
Ma voix avait été comme une berceuse pour ses oreilles. Je pris un ''autre'' verre de lagon bleu, comme pour justifier ma présence au bar et confirmer mes dires.

D'un pas déhanchant, verre à la main, je rejoignis le céleri à table. Gros sourire.
Maintenant, nous pouvons discuter sérieux!
C'était un ton convaincu, je voulais absolument tout savoir qui ce se trame dans cette ville. Même si cela prend la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alexander C. Jost


☩ Morsures : 83
☩ Points : 1549


Qui suis-je ?
Race: Humain
Pour ou contre les Vampires ?: Contre eux.
Relationships:

MessageSujet: Re: Vampires Bites, vampires sings (PV Alex)   Lun 2 Juin - 16:56

Vampires bites, vampires sings

“ Alex & Alessia "




Alexander était quelque peu agacé par l'attitude de la vampire. Elle se croyait vraiment invincible et invulnérable cette fille... Elle ignorait vraiment dans quel chaos ce pays était plongé. C'était tout simplement incroyable à quel point son attitude était désinvolte. Au moins, elle avait compris qu'hypnotiser la barmaid était devenu une nécessité. Il trouvait ça toujours assez intriguant cette faculté d'hypnose que les vampires possèdent sur les Hommes. Heureusement, la résistance avait récupéré une cargaison de lentilles capable de bloquer le pouvoir hypnotique des vampires. Néanmoins, ce soir, il ne les avait mises, ne pensant pas devoir faire des heures supplémentaires. Il soupira à nouveau et leva les yeux vers la jeune femme qui s'avançait vers lui d'un air tranquille, un verre de lagon bleu à la main. Elle s'installa avec nonchalance puis s'exprima sur un ton vif et direct. Elle avait envie de comprendre ce qui se passait ici, de savoir pourquoi elle était en danger et si elle allait pouvoir s'en sortir.
Au final, cette chanteuse était semblable à tous les autres surnaturels qu'il avait rencontré. Derrière l'assurance, il y avait la peur de cette menace qu'il ne pouvait contrôler. Ils n'étaient plus les dominants, ils étaient les proies et cela les effrayait !

Avant tout chose, le serveur s'approcha de la table pour prendre la commande. La vampire déclina bien entendu son offre et Alexander commanda alors une salade de chèvre chaud en entrée puis une côté de porc accompagnée d'haricots verts. Il commanda également un pichet d'eau pour la suite du repas. Le serveur récupéra les cartes et transmit la commande à la cuisine. D'un geste assuré, il s'empara du verre d'Alessia et but une gorgée du cocktail bleu.


Je présume que cela ne vous dérange en rien ! Bon parlons, sérieusement comme vous le souhaitez... Ici, l'existence des vampires ne date pas d'aujourd'hui mais la tolérance vis à vis de ceux de votre...espèce était des plus tendus. Malheureusement, les médias ont mis la main sur des preuves tangibles confirmant l'existence de loups-garous, de métamorphe, de fées ou encore de sorciers. Cela à mis le feu aux poudres. Le gouvernement américain prit peur, craignant que les surnaturels se mettent à tous les exterminer. Ce fut pour cette raison que la loi interdisant aux vampires de sortir après le couvre-feu fut instauré. Mais la peur générale et le sentiment d'injustice chez les surnaturels finit pas provoquer cette situation catastrophique.

Il s'arrêta quelques instants lorsque le serveur lui apporta la carafe d'eau et remplit les deux verres avant de repartir à ses occupations. Alex le remercia d'un signe de tête pour rester courtois. Il sentit le regard curieux de la femme blonde posé sur lui. Elle semblait pour le moins intéressée par son histoire et c'était guère étonnant. Si Alessia était étrangère, cela devait être totalement nouveau pour elle. Il but une nouvelle gorgée de lagon bleu puis retourna à ses explications.

Au départ, les camps ne devaient être que des prisons pour enfermer les fugitifs qui ne respectaient pas la loi. Mais les choses ont changé aujourd'hui, on raconte que les prisonniers sont torturés voire pire... Suite à cette situation jugée comme scandaleuse, des gens ont décidé de mener une révolution. C'est ainsi que la Résistance est née. Nous aidons les surnaturels en leur offrant un toit, en les cachant ou en leur fournissant une fausse identité.
La question est : Alessia, acceptez-vous mon aide ?


Le serveur avait décidément un timing parfait. A peine dix secondes après la fin de sa question, l'entrée du jeune reporter arriva devant lui. N'en pouvant plus, il commença à manger avec appétit sans même remercier le serveur qui se retira sans demander son reste. Avalant une bouchée, il tourna son regard vers la vampire, attendant sa réponse. Puis si elle acceptait, que ferait-il ensuite ? Il n'avait rien d'autre à lui proposer que de lui offrir sa protection en attendant de contacter la Résistance pour le moment. Ce serait mieux que rien... A voir si elle accepterait son aide déjà ! Puis il lui semblait que la vampire n'était pas indifférente face à lui, peut-être pourrait-il en tirer avantage ?

© Chieuze


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alessia Hopeless


☩ Morsures : 153
☩ Points : 1721
Age : 26
☩ Localisation : In your short


Qui suis-je ?
Race: Vampires
Pour ou contre les Vampires ?: Avec eux.
Relationships:

MessageSujet: Re: Vampires Bites, vampires sings (PV Alex)   Mer 4 Juin - 17:42

Assise sur ma chaise en bois, avec un petit coussin rouge, je regardais mon ''hôte''. Il en savait beaucoup sur ma nature, sur comment ils se sentent en ce moment. Devrais-je m'en réjouir ou me plaindre? Pour le moment, vaut mieux rester neutre. De toute façon, le fait que sous nos airs de durs se cache des petits êtres apeurés n'a pas l'air de le déranger.
Puis, le serveur s'approcha finalement de notre table. Je regardai le menu par politesse mais lui avoua ne pas avoir d'appétit. Au pire, si vraiment je devenais affamée je mangerai quelques bouchées dans l'assiette de mon hôte. Avec un sourire tout niais! Sauf que cela m'étonnerait. Honnêtement, la nouvelle manie des humains de manger des trucs étranges, fromage de chèvre chaud? En tout cas, ce n'est pas du tout pour moi ça. Tombe bien! Cela fait une centaine d'années que je n'ingurgite plus de nourriture.
Puis je le vis prendre une gorgée de mon lagon bleu. Mes yeux devinrent outrés, sauf que je me gardai un petit sourire amusé. Bien beau ne pas en boire, mais il en faut du culot quand même pour faire cela sans me demander avant. Puis qu'il reprit la parole aussitôt après, je ne dis rien. Cependant, il voyait probablement bien mes yeux. Gros et amusés.

Tolérance, preuve de l'existance des autres, peur d'être exterminé.... Bah ce n'est pas ce genre de choses qui se produit au fil des siècles? Les humains ont toujours eu cette crainte il me semble. Sauf que je l'écoute attentivement, retenant chaque parcelle de ses paroles. Cela pourrait me servir éventuellement. Il faut absolument remédier à cette situation. Déjà qu'en partant je n'étais pas chaude à l'idée de faire valoir la présence des vampires. Et de fait, les surnats autres nous ont suivis et voilà! Chaos, catastrophe, injustice, en effet!
Puis le serveur apporta finalement les vivres d'Alex. Quand il mit de l'eau dans mon verre, je le remerciai. Même si je ne le boirai pas, il faut tout de même se montrer poli. Cependant, quand il repartit, je n'ajoutai rien. Sachant très bien qu'Alex en a encore à dire. Et comem de fait. Des prisons pour enfermer des fugitifs? Bon à la limite... Mais là, qu'il y aie de la torture? Et pire? ¨ca, je n'aime pas du tout.
Quand il parlait de ça, je me mordais doucement les lèvres, l'on pouvait lire mon mécontentement dans mon regard ainsi que ma frustration de ne pouvoir rien faire pour le moment.
C'est bien que certains humains veulent aider les surnats, sauf que cela m'étonne quand même. Ça va loin là si il faut changer d'identité et se cacher­. Puis moi, j'accepte son aide? Mais son aide pourquoi? Je n'ai certainement pas envie de changer d'identité ni de me cacher. Par contre, pouvoir avoir un appartement serait bien. Mais là, s'il y a ce phénomène, l'on ne doit pas pouvoir en louer?

Voyant le serveur, je lui dis merci à la place de mon hôte, qui semblait affamé.
Puis, je le regardai d'un air neutre. Le fixant droit dans les yeux, j'émis finalement des phrases.


Je crois que vous pourriez m'être utile quant au fait que j'ai besoin d'un endroit où rester. Pour le moment ça ira, je prendrai un hôtel mais je ne resterai pas là un mois. Et à vous entendre parler, aucun propriétaire ne voudra vendre ou louer à un surnat.
Cependant, côté protection, je me débrouille bien. Et sinon, je n'ai pas peur des répercussions. Même si je n'ai pas envie de me faire torturer, je prends la chance quand même.


Je jouais peut-être avec le feu là mais je ne vois sérieusement pas comment un humain pourrait me protéger contre une orde d'humains choqués par mon existence. Si ça continue, on revivra peut-être Salem, mais avec pas seulement les sorcières cette fois. En tout cas, je suis prête à risquer quand même.
Je mis ma jambe droite sur ma gauche, pour les croiser puis souris de confiance. Folle certains diront, je leur accorde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alexander C. Jost


☩ Morsures : 83
☩ Points : 1549


Qui suis-je ?
Race: Humain
Pour ou contre les Vampires ?: Contre eux.
Relationships:

MessageSujet: Re: Vampires Bites, vampires sings (PV Alex)   Sam 21 Juin - 12:03

Vampires bites, vampires sings

“ Alex & Alessia "




Lui qui comptait profiter de sa soirée de libre à boire un peu, il avait fini par aider une vampire en danger et à prendre un vrai repas. A chaque bouchée, il se rendait compte que son dernier véritable repas remontait à plusieurs semaines déjà. Il passait sa vie à grignoter ou à manger des sandwichs ces derniers temps. Alors une salade, c'était vraiment pas du luxe. Il but une gorgée dans le verre de la jeune femme puis se mit à l'observer. A la fois triste et écoeurée par l'humanité... Alexander comprenait bien ce sentiment, il l'avait vu chez tellement de personnes. Même lui regrettait ce qui pouvait bien se dérouler dans ses camps... Quant au fait d'avoir de l'aide, Alessia était plus réticente... Elle semblait quelque peu douteuse, un humain serait capable de la protéger des autres personnes qui voulaient s'en prendre à elle ? Cela lui semblait surement stupide et idiot. Il suffisait de voir son visage pour comprendre qu'elle n'y croyait pas. Le reporter se dit alors que sa suffisance la perdrait et que si elle s'en sortait cette fois, cela finirait par lui retomber dessus un jour ou l'autre.

D'ailleurs, elle finit par lui répondre qu'elle allait avoir besoin d'aide pour trouver un appartement mais que pour le reste, elle se débrouillerait. Toujours aussi sûre d'elle... Mais si elle avait besoin d'être logé, il fallait trouver une solution. Trouver un hôtel à cette heure de la nuit, c'était impossible et il ne pouvait pas la laisser à la rue. Que pouvait-il bien pouvoir faire ? Puis pourquoi il la laissait pas tout simplement tranquille ? C'est une vampire, elle mérite bien ce qui lui arrive ! Cependant, il savait que Mary-Jane lui en voudrait s'il se comportait ainsi et puis, il pouvait bien faire une bonne action... Pour Rose... Son estomac se noua et il reposa alors sa fourchette. Avaler une bouchée de plus lui était impossible... Il s'en voulait toujours autant... Laisser tomber Alessia, ce serait comme rejeter Rose à nouveau... Il ne pouvait simplement pas faire ça !


Comme vous voulez... Pour ce soir, il vous sera impossible de trouver un hôtel à cette heure de la nuit. Cela vous rendrait trop suspecte et mieux vaux éviter d'attirer l'attention. Je veux bien vous héberger pour cette nuit et on s'occupera de vous trouver un logement ou un hôtel demain. C'est la meilleure offre que je puisse vous faire...

Il repoussa son assiette devant lui, ne pouvant plus rien manger. Il réajusta la tulipe qu'il avait accroché à sa veste et émit un sourire quelque peu forcé. Il tapota des mains sur la table en attendant que le serveur lui reprenne l'assiette. L'homme demanda alors l'addition, il n'avait plus envie d'avaler quoi que ce soit. Alexander régla alors la note par principe puis en réalité, il était le seul à avoir consommé dans ce restaurant-bar.

Alors quelle est votre réponse ? Vous comptez accepter mon offre ou pas ? Dans tous les cas, voici mon numéro, si vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas...

Alexander lui tendit alors une petite carte avec un numéro de portable. C'était un numéro vers son deuxième téléphone, une carte prépayée comme ça impossible de remonter jusqu'à lui d'une manière ou d'une autre. S'il était soupçonné, il n'avait qu'à fracasser le téléphone et cacher la puce sur lui... Il attendit alors la réponse de la vampire, si elle acceptait de venir chez lui, à l'hôtel, pour le reste de la soirée ou bien si elle allait continuer à se croire intouchable et lui dire qu'elle se débrouillerait seule pour ce soir...  

© Chieuze



HS : Désolé pour la réponse, je manquais cruellement d'inspiration...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alessia Hopeless


☩ Morsures : 153
☩ Points : 1721
Age : 26
☩ Localisation : In your short


Qui suis-je ?
Race: Vampires
Pour ou contre les Vampires ?: Avec eux.
Relationships:

MessageSujet: Re: Vampires Bites, vampires sings (PV Alex)   Ven 25 Juil - 13:36

J'avais toujours été, même lors de mon moment humaine, un peu imbue de ma personne. J'ai toujours su... Ou du moins, pensé très fortement, que je peux me débrouiller seule. Être dans cette nouvelle ville ne ferait pas exception à la règle. Malgré que l'humain soit charmant, je sais en mon fort intérieur que cette action, ce moment est... Comment dire... Pas contre son gré, mais quelque chose le tracasse. Probablement pas fervent des vampires mais ayant trop de coeur ou je ne sais trop pour nous laisser tomber.
Bof, honnêtement, cela m'importe peu. Les questions d'ordre psychologiques des autres ne sont pas mon problème, J'ai déjà assez des miennes à régler.
Sauf que son regard changea. Mon hôte devin pensif. Malgré ma froideur sentimentale et mon recul face à cela, je voyais bien que quelque chose clochait. Comme s'il voulait se repentir. Cependant, cela n'est pas du tout de mes affaires et je me gardai bien de lui en glisser mot.
Quand il finit par parler, je fus soulagée. Ce n'est pas d'ordre sentimental. Moi et les faiblesses des humains... Mais ça, tous compris! Même les surnats se laissent aller par leur cerveau trop empli d'émotions contradictoires. Autant mon laisser aller pourra causer ma perte qu'il me sauvera la vie. Mais là, guère le moment d'en parler.
J'écoutai son offre tranquillement.

Décidément, je ne m'attendais pas à ça! M'offrir de me loger? Il est beaucoup plus complexe que ce que j'aurais pu croire.  Arf, pauvre de lui dans un sens, être pris avec tout ce mélodrame d'émotions.
Puis en le voyant payer la note, je remerciai le serveur.
Vint ensuite Alex... Pour avoir l'air humaine je me devais de me montrer décente.

''Merci pour le verre''
Je dis cela avec un petit sourire en coin, comme si je voulais le draguer. Même si ce n'est pas le cas, le serveur y crut tout de même.

Quand il se fut levé pour attendre ma réponse, j'étais incertaine. Foutu moment à la con! Bien que je sois intouchable, dormir dans le sol ne me plait guère. Et après avoir passé ce mois dans un bateau insalubre cachée du soleil, une douche ne me ferait pas de tord. Mais en même temps, il n'aime pas les vampires trop trop. Et bien que je pense d'abord et avant tout à mon moi même, imposer ma présence et qui plus est, dans une chambre d'hôtel, ce n'est peut-être pas la meilleure des options.
Puis, même si je ne pensais pas m'en servir, je pris tout de même sa carte. Cela pourrait devenir utile d'avoir certains contacts. Si l'on peut l'appeler ainsi. Dans une ville aussi cahotique que celle-ci.
Après avoir finalement pensé, je parlai.


Tu es dans un hôtel toi même si j'ai bien compris? Il doit bien rester des chambres libres? On invente une histoire comme de quoi je suis de la famille ou peu importe et on me loue une chambre. Accompagnée d'un humain je ne devrais pas paraître trop louche. Surtout que j'ai l'accoutrement parfait pour avoir le teint aussi blafard que cela. T'en dis quoi?

Puis, avec mon sourire de blonde conne, j'attendis tout bonnement sa réponse.

Pendant ce temps, on pouvait voir au travers les quelques fenêtres la nuit devenir de plus en plus noire. Ce serait sombre ce soir, ça aurait été si parfait pour une chasse à l'humain.


HS: Désolée du temps!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vampires Bites, vampires sings (PV Alex)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vampires Bites, vampires sings (PV Alex)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Till the Last Drop :: RP terminés-