Partagez | 
 

 Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cold Night

Cold Night


☩ Morsures : 222
☩ Points : 2381


Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee] Vide
MessageSujet: Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee]   Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee] EmptyMar 4 Fév - 21:57


 
*Intrigue 3 : Prisonniers Vampires* - Groupe 2

John Huntingdon, Sullivan Moore, Hee Jun Lee



« Centre de recherche Vampires, Salle d’expérimentation, 02h07

Attrapé, comme des bleus. C’est le moins que l’on puisse dire. Et pourquoi ? Pour tenter de sauver un frère, ou tout simplement par bêtise. Et vous voilà isolé, chacun de votre coté. Il faut dire que vous êtes puissants… Oui on a fait quelques recherches sur vous, les vieux.
Quant à toi le jeune, tu es franchement mal barré. Et ces idiots qui n’ont rien vu. Mais comme tu t’es fait choppé avec une vampire, mignonne certes, mais dangereuse, tu es considéré comme tel.
Alors vous voilà tous les trois en détentions, mais dans les beaux quartiers s’il vous plait ! Mais ce n’est pas pour autant que vous serez épargnez par les expériences.

En parlant d’expériences, voilà vos geôliers. Ils vous sortent de votre… cage dorée, vous trainent dans les couloirs, jusqu’à vous placer dans une sorte de compartiment. Lorsque celui-ci s’ouvre, les plus vieux d’entre vous vous découvrez  dans ce qui a l’air d’une salle capitonnée d’un asile. Le troisième, l’humain, se retrouve dans la salle des commandes, forcé d’observer ce qu’il va se passer.

Que veulent-ils ?

Informations complémentaires :

Une voix grésille dans le microphone :
« Reproduisez-vous »
Oui les humains sont pervers. Ils veulent savoir, avoir une explication à tout. La réticence à leurs commandes, c’est la mort.
« Toi, tu observes. Ton tour viendra. »

Joyeux programme.


Déroulement de l'intrigue :

Cold Night jouera les PNJ une fois que tout le monde aura répondu. Si vous mettez plus de 2 jours à répondre et que vous n'avez pas prévenu un membre du Staff votre tour sera sauté automatiquement. L'intervention du PNJ vous guidera tout au long de l'intrigue. Des indices seront donnés dans chaque posts de Cold Night pour vous aider à trouver le moyen de sortir ou alors de vous aider dans l'évolution de l'histoire. Il faudra résoudre l'énigme posée.


Derniers rappels :  

- Pas de power gaming. Aucun personnage ne doit trouver la sortie du premier coup parce qu'il est trop fort, qu'il a des pouvoirs que les autres n'ont pas. Sinon tous les êtres surnaturels pourraient sortir trop facilement.

- Nous vous rappelons que vous ne devez pas faire de postes trop longs. Entre 20 et 40 lignes maximum. Comme c'est un RP de groupe, les choses se dérouleront plus rapidement et cela donnera du tonus à l'aventure !

- Vous pouvez faire apparaître et parler les PNJs en plus de ceux que Cold Night apportera.

Sur ce je vous souhaite bonne chance pour vous en sortir !
A vos claviers et que l'aventure commence...




©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://trueblood-rpg.forumactif.org
John Huntingdon

John Huntingdon


☩ Morsures : 418
☩ Points : 2668


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee] Vide
MessageSujet: Re: Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee]   Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee] EmptySam 8 Fév - 14:11


*Intrigue 3 : Prisonniers Vampires* - Groupe 2

John Huntingdon, Sullivan Moore, Hee Jun Lee



« Centre de recherche Vampires, Salle d’expérimentation, 02h07

Celà faisait deux nuits que John avait été arrêté et envoyé dans ce trou. On lui avait pris tous ses effets personnels et il était bien content d'avoir laissé son téléphone à Eloïse. On lui avait fait des prises de sang en arrivant, des tests, et on lui a posé quelques questions. Ensuite, on lui avait donné une tenue qui ressemblait plus à un pyjama qu'autre chose, affabulé d'un chiffre 1. Il l'avait ensuite mis dans une cellule aux murs blancs qui ressemblaient bel et bien à une prison. A partir de là, l'ennuie devint maitre. Il pensait... Il se demandait comme tout ca allait se tourner. Il pensait à Eleanora, à Sullivan, à ses filles. Il espérait qu'ils ne feraient pas de bêtises pour tenter de le récupérer. Il voulut envoyer des ondes d’apaisement à Eleanora pour lui dire qu'il allait bien. Foutue Mabb, il espérait qu'elle ne bloque pas ca. Debut de la seconde nuit, il eut le droit à une dose de sang. Le strict minimum pour survivre, pas plus, pas moins. Deux heures plus tard, une personne arriva et lui demanda de le suivre. Il était accompagné d'hommes lourdement armés.

John voulait montrer qu'il restait pacifiste et que les vampires n'étaient pas que des meurtriers. Il se leva et les suivit sans broncher et sans montrer aucun signe de résistances. Il parcourut alors de nombreux couloirs, ne préférant pas observer certaines salles d'expérimentation. On lui indiqua une porte, John entra, une sorte d'étrange couloir aux murs blancs qui menaient vers une unique porte. John s'avança prudemment. Arrivé à hauteur de la porte, elle s'ouvrit. John entra d'un pas prudent et se retrouva dans une grande salle circulaire aux murs blancs. Une glace sans teint lui faisait face et il pouvait voir son reflet. Il pouvait sentir l'odeur d'être humains l'observant derrière.

Le bruit d'une porte s'ouvrit derrière lui, John fit volte face dans un léger sursaut, il avait peur de ce qui pouvait l'attendre. Il porta une main à sa bouche, à la fois horrifié et soulagé de voir la personne qu'il venait d'entrer. C'était Sullivan. Il se précipita vers lui en soufflant son nom. Il se demanda si il ne devait pas le secouer pour l'insulter ou alors le serrer fort contre lui. Il fallait avouer que John avait eu peur de ne jamais le revoir. Il laissa parler le soulagement d'être avec lui, et il se laissa porter par son envie première, ne pensant pas que celà risquait de donner de viles idées à certaines personnes. John attrapa la nuque de Sullivan et l'embrassa chaleureusement. Une larme de sang coula le long de sa joue. Le baiser dura quelques secondes, avant qu'il ne se recule, gardant ses mains sur les épaules de son créateur et lui dise:

« Qu'est-ce qu'il t'a pris de venir ici ? Idiot va ! »

John entendit alors le grésillement de l'interphone et leva le menton. Le couperet tomba. Les sourcils de John se froncèrent et il ferma les yeux. Il baissa les yeux vers Sullivan. Il resta silencieux, passant ses mains sur son visage d'un air profondément désolé et tendre. Il n'aurait pas de difficulté à se lier à Sullivan, et il aurait pu tomber sur un inconnu. Il aimait Sullivan, profondément, mais aujourd'hui, il avait Eleanora, il ne voulait pas la trahir et faire ca devant... eux... C'était inhumain, et totalement pervers. Et après on disait que c'était eux les monstres. John tourna un regard noir vers eux. Il se dirigea vers le miroir et donna un coup de poing. Il miroir vibra mais ne se fendit même pas. Il leur répondit d'une manière cassante:

« Faire ca devant des regards de sales pervers vicieux et sans sens moral, ca me coupe la chique... »

Et pour finir, il sortit ses crocs, menaçant.





©BlackSun

_________________
    breathe me
    I have lost myself again, Lost myself and I am nowhere to be found, Yeah I think that I might break. I've lost myself again and I feel unsafe. Be my friend. Hold me, wrap me up. Unfold me. I am small, And needy. Warm me up, And breathe me. breathe me - sia
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel d'Avaugour

Gabriel d'Avaugour


☩ Morsures : 1297
☩ Points : 3346
☩ Localisation : Shreveport


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Avec eux.
Relationships:

Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee] Vide
MessageSujet: Re: Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee]   Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee] EmptySam 8 Fév - 16:06


*Intrigue 3 : Prisonniers Vampires* - Groupe 2

John Huntingdon, Sullivan Moore, Hee Jun Lee



« Centre de recherche Vampires, Salle d’expérimentation, 02h07 »

Les choses s'étaient déroulées vraiment très vite. Quand il avait su que sa progéniture avait été embarqué par ces abrutis d'humains, la première chose que fit Sully fut de se jeter dans un tas de miliciens pour se faire embarquer à son tour. Pas très malin le diriez-vous ? Peut-être pas, mais le vieux vampire avait l'espoir de réussir à sortir John de cette mauvaise passe en ce faisant emmener dans le fameux lieu de recherche. Son ego et sa confiance en lui risquait très fort de lui jouer des tours. Ce qu'il n'avait pas prévu ce fut que la jolie blonde qui l'aidait à fuir, Liliane ne l'écoute pas et se jette aussi dans la mêler. Elle l'avait surpris et un homme en profita pour injecter une seringue dans son coup. Le liquide devait contenir de la l'argent car cela le brûla violemment la douleur le faisant tomber dans les pommes.

Cela devait bien faire plusieurs centaines d'années que le vampire ne s'était pas évanoui et la sensation ne lui avait absolument pas manqué. Il se réveilla, totalement grogui, dans une salle d'une blancheur immaculée, froide, et il était affublé d'une sorte de pyjama uni absolument laid. Il pouvait lire un petit numéro "1", qu'est-ce que cela pouvait bien signifier ? Il n'avait, évidement, plus ses affaires et sa cellule était parfaitement fermé. Malgré sa force herculéenne, Sullivan ne pouvait pas sortir. Il se contenta alors de faire un sourir ébouissant de sarcasme à la caméra qui le filmait, ne dit pas un mot et s'assit en tailleur pour fermer les yeux et se plonger dans une profonde méditation. Que pouvait-il faire de plus ? Il sentait que Rose était anxieuse mais en bonne santé, il savait qu'elle ne se trouvait pas dans le centre. C'était déjà ça de pris. Par contre, pour Elyane, c'était une autre histoire. Sa présence n'était pas si lointaine et pourtant il avait du mal à la sentir. Une inquiétude silencieuse s'empara de lui. Et si la jeune métamorphe était dans ses lieux ? Il ne pouvait imaginer ce qu'on pouvait lui faire et une colère sourde s'empara de lui.

Il fut tiré de sa réflexion par la porte qui s'ouvrit et 2 gardes armés jusqu'aux dents, lui intimèrent l'ordre de les suivre. Dans cette situation, Sullivan n'avait pas vraiment le choix. S'il avait été un métamorphe, les choses auraient été plus faciles. Il coopéra alors mais en ne disant pas un mot, se contentant de prendre de la hauteur, de faire son regard noir si impressionnant qui eu le don d'en faire reculer un. Ils l'amenèrent un un petit couloir, il fut seul et se dirigea vers l'entrée. Celle-ci donnait sur une petite salle ronde. Mais quelle ne fut pas sa surprise quand il tomba sur John ! Comment les humains avaient-ils pu connaître leur lien ? Il y avait-il un traitre dans leurs relation ? Sa progéniture lui bondit dessus pour l'embrasser fougueusement. Sully lui rendit son baiser avec force, laissant couler tout son soulagement de le retrouver en pleine forme.

« Je suis venu te chercher. Il fallait bien quelqu'un pour te sortir de là ! »

C'est alors que les monstres prirent la parole par un interphone. A leur ordre, le vieux vampire arqua un sourcil. Mais qu'est-ce que c'était que tout ce bordel ? C'était quoi leurs expérimentations perverses ? Quel intérêt ? Il leva les yeux au ciel et savait désormais qu'il était beaucoup trop vieux pour essayer de comprendre les humains. Il ne retint néanmoins pas un petit rire à la remarque sainte-ni-touche de sa progéniture. Comme s'il ne l'avait jamais fait en publique ... Comme les temps ont changé. Si c'était ce que voulait les humains ... Il s'approcha de John et lui posa une main sur l'épaule, essayant de le calmer.

« Faisons ce qu'ils disent, ils nous lâcheront les bask', puis il lui murmura très doucement à l'oreille, ce n'est pas non plus comme si c'était la première fois ? »

Il leva néanmoins un regard noir vers la vitre. Pas qu'il cautionnait, même s'il en fallait plus pour l'offusquer, pour le moment, ils ne risquaient pas grand-chose et ils n'étaient pas en position de force. Peut-être faire profil bas jusqu'à ce qu'ils aient une ouverture ?




©BlackSun

_________________


You want a revelation, you want to get it right. You are the revelation. No light, no light in your bright blue eyes, I never knew daylight could be so violent. A revelation in the light of day, you can’t choose what stays and what fades away. But if everything is juste a LIE ?Florence + The Machine - No Light, No Light.
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

Invité
Invité



Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee] Vide
MessageSujet: Re: Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee]   Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee] EmptyLun 10 Fév - 14:29


*Intrigue 3 : Prisonniers Vampires* - Groupe 2

John Huntingdon, Sullivan Moore, Hee Jun Lee



« Centre de recherche Vampires, Salle d’expérimentation, 02h07

Habillé de la sorte, il tenait plus la comparaison avec un interne en médecine qu'avec un prisonnier dans un camp pour Vampires de haute sécurité. C'était plutôt drôle quand on y repensait, surtout qu'il envisageait sérieusement de faire médecine. Peut-être qu'une fois sortit d'ici il changerait irrémédiablement d'avis, enfin rien n'était moins sûr.
Cependant, il oubliait le plus important, à savoir que premièrement, il n'avait pas sa place ici, il n'était pas un vampire, bien que ses geôliers n'avaient pas l'air d'avoir inventé l'eau chaude, ils avaient néanmoins remarqué ce point, pourtant il se trouvait bien ici, entre ces murs d'un blanc immaculé et ils avaient l'air décidé de rendre son séjour parmi eux le plus désagréable possible.
Rien n'y changeait, il avait beau clamé son innocence, expliqué qu'il s'était retrouvé bien malgré lui associé à un vampire, pour eux il était tout aussi coupable. Ce ne serait donc pas grâce à eux qu'il s'en sortirait. Et même cette incapable de vampire ne pouvait rien pour lui, s'étant faite capturé de façon aussi stupide quant elle avait juré de le protéger parce qu'il lui appartenait et blablabla, une suite de babillage sans grand intérêt, il n'en était pas moins que cette sombre sotte avait lamentablement échoué, et qu'il espérait bien ne jamais la revoir, il ne voulait pas s'entourer d'incapables une fois sortit d'ici, quand bien même l'incapable en question était âgée au bas mot de trois cents ans environ.
Maintenant il ne lui restait plus qu'à échafauder un plan pour sortit d'ici. Néanmoins, une fois rentré dans ce qui semblait être un poste de contrôle, il fut sortit assez brutalement de ses pensées.

« Reproduisez-vous »

Mais à qui diable parlait cet homme ?! Ah, à eux, les vampires derrière la vitre, il ne les avait même pas remarqué à vrai dire. Quoi de plus normal, même si le vampire blond lui semblait étrangement familier, il se fichait bien de leur sort. Il se contenta donc de détourner la tête, il pouvait avoir l'air puritain, mais en même temps l'idée de voir deux vampire copuler ne l'attirait pas tant que ça.

« Toi, tu observes. Ton tour viendra. »

Et voilà qu'il s’adressait à lui, il saurait désormais qu'on ne lui donnait pas d'ordre, aussi le coréen décida de faire la sourde oreille et de continuer à regarder ailleurs.

« Allez vous faire foutre. » lâcha-t-il d'entre ses dents.





©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas
John Huntingdon

John Huntingdon


☩ Morsures : 418
☩ Points : 2668


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee] Vide
MessageSujet: Re: Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee]   Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee] EmptyJeu 13 Fév - 21:51


*Intrigue 3 : Prisonniers Vampires* - Groupe 2

John Huntingdon, Sullivan Moore, Hee Jun Lee



« Centre de recherche Vampires, Salle d’expérimentation, 02h07

John en voulait à ces êtres qui avaient décidé de leur rendre leurs esclaves. Un jeu malsain qui se profilait à l'horizon. Il sentit la main de Sullivan se poser sur son épaule en signe d'apaisement. John tourna le visage et leva les yeux vers lui. Il l'écouta et John ne put que se rendre à l'évidence, il avait raison. Ils étaient à leur merci, pouvaient-ils refuser ? Celà pouvait être bien pire. Ils étaient à deux et au final, ils ne leur demandaient pas non plus la chose la plus horrible qu'il soit. Sa culpabilité envers Eleanora en prendrait un coup, mais il risquait non pas sa vie mais celle de Sullivan avec lui. John pivota doucement vers lui, et eut un sourire triste. Il souffla à son créateur.

« Qu'est-ce que je vais dire à Eleanora ?... … ca ne devrait pas se passer comme ca. »

Il lui caressa délicatement la joue et se rapprocha de lui pour venir poser son front contre le sien. Il passa ses mains dans sa nuque avant de les faire glisser dans l'ouverture de sa chemise, ses mains contre son torse afin d'augmenter son propre désir. C'est vrai... Il avait fait pire et le voyeurisme ne gênait pas John, c'est surtout ce qu'ils faisaient eux. De plus, il ne voulait pas évoquer sa femme, il ne voulait qu'ils s'en prennent à elle. Surtout pas elle. Il ferait ce qu'il faut pour la protéger, coûte que coûte. Il ne voulait pas que Sullivan en pâtisse aussi et... qui saura au final mis à part ces pervers... Si ils sortaient un jour de là. Il ferma les yeux, faisant glisser son nez contre le sien. L'effet que lui faisait Sullivan était toujours présent et il ne pouvait pas nier qu'il avait été en manque de lui. John s’empara de ses lèvres et l'embrassa avec passion, faisant glisser sa langue dans sa bouche, dansant avec la sienne. Il avait fini de déboutonner sa chemise, ses mains caressant ses pectoraux.

John comprit que cela ne serait pas bien difficile pour lui de réaliser cette tâche au final. Son désir pour Sullivan était toujours intact et chacun de leur rapprochement physique le rendait toujours un peu plus désireux d'en découvrir d'avantage, de toucher chaque parcelle de sa peau. Il en oubliait tout ce qu'il se passait autour d'eux. De toute manière, c'était préférable. Il détacha ses lèvres des siennes. Il lui souffla en gaélique :

« Je pense qu'il n'y a rien de mieux pour les mettre mal à l'aise que d'apprécier le moment plutôt que de le voir comme une obligation. Faisons les regretter... »

Il commença à faire courir ses lèvres sur son torse, trouvant du bout de sa langue l'un de ses tétons, mordillant délicatement avec ses crocs le bout. John avait l'impression qu'il se rattrapait de tous les moments qu'il avait passé loin de Sullivan et de ce qu'il avait pu lui faire. Et si c'était une dernière fois avant son mariage -on pouvait y croire xD- il voulait aller vraiment jusqu'au bout des choses, malgré ce moment totalement absurde. Et peut être qu'en prenant eux même du plaisir, cela viendrait à mettre mal à l'aise les vicieux qui regardaient au final. C'était ce que John voulait au fond de lui.

Ses lèvres continuèrent de glisser, alors que ses baisers continuaient de se multiplier sur son ventre. Arrivé au nombril, il y passa délicatement la langue, une zone sensible qui ne manquait pas de faire réagir les partenaires et il savait que Sullivan pouvait y être sensible. Ses mains glissant le long de son pantalon, le faisant tomber de manière délicate et sensuelle alors que ses doigts s'enfoncèrent délicatement dans la chair de ses fesses, en les malaxant un instant de façon charnelle. John avait décidé de mettre le feu aux poudres. Ses lèvres continuèrent à descendre encore et encore qu'elles rencontrèrent le membre déjà en feu de Sullivan. C'est avec une bouche experte qu'il s'y attaqua. Il fit glisser ses crocs habillement dessus avant de les rétracter et de la prendre en pleine possession. John devait se retenir de ne pas ressortir ses propres crocs pour ne pas le blesser, sous son embrasement face à cette puissance sexuelle qui déferlait sur eux. Après plusieurs va et vient, il se recula haletant, ses crocs revenant, il remonta rapidement, attrapa les lèvres de Sullivan en lui mordillant sa lèvre inférieure. Il détacha ses lèvres, le regarda, un feu ardent dans son regard, il lui dit avec passion et sensualité :

« Prends moi. Tu sais que je t'appartiens et je t'appartiendrai toujours quoi qu'il arrive. Prends moi comme notre première fois. »





©BlackSun

_________________
    breathe me
    I have lost myself again, Lost myself and I am nowhere to be found, Yeah I think that I might break. I've lost myself again and I feel unsafe. Be my friend. Hold me, wrap me up. Unfold me. I am small, And needy. Warm me up, And breathe me. breathe me - sia
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel d'Avaugour

Gabriel d'Avaugour


☩ Morsures : 1297
☩ Points : 3346
☩ Localisation : Shreveport


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Avec eux.
Relationships:

Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee] Vide
MessageSujet: Re: Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee]   Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee] EmptySam 15 Fév - 23:41


*Intrigue 3 : Prisonniers Vampires* - Groupe 2

John Huntingdon, Sullivan Moore, Hee Jun Lee



« Centre de recherche Vampires, Salle d’expérimentation, 02h07 »

Finalement, John semblait entendre raison. Ce changement soudain surprit Sully qui se laissa totalement faire, pour une fois qu'il retrouvait le John qu'il avait toujours connu. Car cela faisait un moment qu'il ne s'était pas retrouvé dans cette situation avec sa progéniture. Et bordel, ce que cela lui avait manqué, il ne pouvait pas le nier. Pour une fois, il laissa faire John sans bouger mais ne manquant pas une miette. Il sentit les boutons de son ensemble de prisonnier sauter au fur et à mesure ce qui eut le don de faire monter la température malgré le froid austère du lieu. De toutes façons, avec John et même de cette façon, Sully était toujours prêt. Ce fut dans un murmure qui ressemblait à un soupire qu'il lui répondit :

« Pour le moment, on s'en fiche, et puis elle n'en saura rien ... »

C'était toujours ce phrase que l'on sortait dans ce genre de situation, mais le vieux vampire n'avait pas la tête à faire de grandes phrases réfléchies. Tout son sang avait quitté son cerveau pour se concentrer dans une autre partie de son anatomie qui traduisait parfaitement bien l'effet que pouvait lui faire John. Ils avaient beau être mort et froid comme de la glace, la chaleur était palpable dans leurs âmes. Les baisers qu'ils échangeaient étaient puissants et traduisaient tellement le manque profond que Sully avait au fond de lui depuis tout ce temps. L'affreuse chemise fut enfin ouverte offra sa peau aux douces caresses. Le reste fut encore meilleur. A sa remarque en gaélique, Sullivan lui fit le sourire le plus lumineux qu'il pouvait, approuvant parfaitement ses paroles. Rien de mieux que de leur faire un magnifique "F*ck" à l'état figuré comme au propre.

Le pantalon ne tarda pas à rencontrer le sol de la pièce, dévoilant un Sully plus excité que jamais. Plus John descendait, plus il était difficile de se retenir tellement cela était agréable. Et quand John prit possession de sa partie sensible, il ne put retenir davantage ses crocs qui sortirent dangereusement. Ils n'étaient peut-être plus liés, mais les choses, les sentiments, les ressentis étaient aussi puissants qu'avant. Et quand John s'arrêta subitement, le frustrant d'autant plus, il ne put se retenir de l'embrasser à pleine bouche.

« Et même plus fort encore ... »

Ces pervers d'humains voulaient du spectacles, ils allaient en avoir. Les vêtements de John tombèrent rapidement au sol, arrachés, totalement réduits en charpie par la fureur sensuelle du vampire. Tout en le caressant comme les premières fois où il découvrait son corps, Sullivan inondait de baisers les lèvres et le visage doux de celui qui était tout simplement l'homme de sa vie. Puis d'un coup, tout le désir emmagasiné finit par exploser. Tout en l'embrassant, il le plaqua contre la vitre teintée, la faisant trembler. Après un dernier baiser, il plongea son regard acier dans celui foncé de John. Il le retourna pour le pénétré avec toute la forte douceur de son désir. Et il ne fut retenir un râle de plaisir. Les va-et-vient s'enchèrent, plus plus plaisant et orgasmique les uns que les autres. L'étreinte était puissante, violente, tout en étant emprunte de sensualité. Du sexe mêlé à de l'amour profond. Finalement, il n'y avait pas plus bel échange en ce bas monde ...




©BlackSun

_________________


You want a revelation, you want to get it right. You are the revelation. No light, no light in your bright blue eyes, I never knew daylight could be so violent. A revelation in the light of day, you can’t choose what stays and what fades away. But if everything is juste a LIE ?Florence + The Machine - No Light, No Light.
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Huntingdon

John Huntingdon


☩ Morsures : 418
☩ Points : 2668


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee] Vide
MessageSujet: Re: Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee]   Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee] EmptySam 22 Fév - 20:07


*Intrigue 3 : Prisonniers Vampires* - Groupe 2

John Huntingdon, Sullivan Moore, Hee Jun Lee



« Centre de recherche Vampires, Salle d’expérimentation, 02h07

Quand John remonta, Sullivan l'embrassa comme jamais. John lui attrapa la nuque et continua à l'embrasser fougueusement. Le désir était palpable dans toute la pièce et John n'avait qu'une envie : qu'ils fassent l'amour comme ils avait toujours aimé faire. John lui souffla des mots puissants, pleins de promesses et d'amour. Sullivan le suivait et bien plus loin encore. A ces mots, le corps et l'esprit de John s'affolèrent. John fit glisser ses mains habillement sur ses épaules pour faire tomber sa chemise entrouverte, Sullivan déferla sur lui. Les vêtements qui le recouvraient devinrent rapidement que chiffons et charpies. Ce désir que lui insufflait Sullivan grandit en lui.

Il lui rendit ses baisers, lui en donna d'autres. Sa main se glissant sur sa peau et vers les moindres recoins de son corps l'excitait de plus en plus. Et John désirait Sullivan, il l'avait toujours désiré. Il l'avait tellement manqué et tous ces derniers événements le portaient. Leur séparation pour se mettre en couple de leur côté... L'arrivée de Rose... Que Sullivan l'ait relâché... Leurs disputes... Et cette affreuse peur de le perdre... Il ne voulait pas que cela soit leur dernier moment mais c'était celui-là, John ne voulait pas le rater. Certainement pas...

Il avait beau voulu s'éloigner de Sullivan à un moment donné, il devait se rendre à l'évidence qu'autant que ce que la perte de sa femme lui avait cause, il en serait aussi effondré s'il venait à le perdre. Si son cœur avait pu battre, il aurait été prêt à s'envoler hors de sa poitrine à cet instant, tellement ses sentiments étaient forts. Ils étaient peut être des cadavres aux yeux de ces fous, mais pour lui, ils étaient bien plus : des âmes liés à jamais. L'amour qui se portait les rendait de nouveau vivant et prêt à affronter n'importe quoi.

Il lui appartenait. Complètement. Sullivan n'avait plus à lui imposer quoi que ce soit par quelconque pouvoir de créateur, car John le ferait. L'anglais avait totalement oublié où ils étaient et ce qu'il se passait réellement. Il ne voyait et ne sentait que Sullivan. Et son corps ne réclamait que le fait qu'ils soient encore et toujours plus proches. Sullivan le recula brutalement contre la vitre teintée. John sentit ses entrailles vibrer sous l'excitation. Un baiser sulfureux, avant que Sullivan ne recule doucement son visage. Leurs regards se croisèrent, John pouvait sentir toute l'intensité des sentiments qu'il éprouvait à son égard. Il n'avait pas besoin d'en douter. Il n'en douterait plus jamais. Les yeux bleues foncés de John s’agrippèrent à l'image de Sullivan.

Il l'attrapa et le retourna rapidement. John posa ses coudes contre la vitre et quand il pénétra en lui, il ne put s'empêcher de lâcher un cri de plaisir profond et sans retenu. C'était un plaisir unique qu'il ne partageait qu'avec lui. Un plaisir intense qui montrait à quel point, il pouvait s'en remettre souvent à lui. Il sentit ses mains sur ses hanches le prendre et commencer ce ballet de va et vient. John se laissait aller au plaisir qui le submergeait. Le sentir s'insinuer en lui de manière forte et sensuelle. C'était un plaisir différent, mais tellement puissant, qui ne manquait pas de faire monter comme une flèche son désir. Sullivan n'y allait pas de main morte mais John ne demandait que ca. Il sentait bien qu'il se lâchait avec tout ce qu'il pouvait ressentir à cet instant. John attrapa une de ses mains pour le ramener plus proche de lui, pouvoir sentir au mieux sa peau contre la sienne. Il releva le menton vers cette vitre qui les reflétait, en tentant de capturer le regard de son amant, ne cherchant pas à savoir quel vicieux était en train de les mâter.

Il finit par se redresser, recula Sullivan en le poussant légèrement, et se mit face à lui. Avec sa force et son habilité vampirique. Il s'agrippa à lui en passant ses bras et ses jambes autour de lui. Il fut soulevé comme une plume pour venir se remettre dos contre la vitre derrière lui. A bout de souffle il lui souffla, tout en attrapant ses lèvres de nouveau :

« Je veux qu'on se regarde. Je ne veux pas te quitter des yeux. Pas un seul instant... Je ne veux plus rien perdre de toi... »

Il se laissa glisser doucement, se laissant pénétrer de nouveau. Tout en gardant son regard bleue profond plongé dans celui acier de Sullivan, il lâcha un profond gémissement avant de l'embrasser de nouveau, dansant avec sa langue, s'agrippant à ses épaules de toute ses forces lui laissant des traces d'ongles sur sa peau laiteuse, sous certaines vagues de plaisir. De leur forces combinées, ils se mirent à faire l'amour d'une manière qu'aucun humain normal n'aurait pu le faire. Mais le faire yeux dans les yeux accentuait encore plus le fait qu'ils faisaient cela par amour et non par obligation. Front contre front, s'embrassant, se lançant des regards de braise tout en continuant ce ballet torride. De temps à autre, il sentait la vitre vibrer derrière eux sous certaines impulsions plus violentes que d'autres qui lui faisaient lâcher des cris de plaisir non dissimulés. Il se contracta sentant son être se tendre pour laisser l'apothéose éclater. Il se redressa, en se cambrant, pour que cette symbiose devienne parfaite et unique à cet instant. Puis il lâcha le nom de son créateur dans un râle de plaisir intense, plantant ses ongles dans ses épaules. Ils s'embrassèrent fougueusement avec une réelle intensité. Sentant l'adrénaline le quitter doucement, il sentit ses jambes trembler, alors il commença à glisser sur le sol en emmenant Sullivan avec.

Ses bras autour de son cou étaient restés bien accroché. John avait reculé ses lèvres, son front posé sur le sien. Il finit par enfouir son visage dans le creux de son cou en le serrant fort contre lui. Son corps commença à trembler, non sous la fatigue, mais sous l'inquiétude et la peur qui le gagnait. Émotionnellement fragile à cet instant mais pas fou, il lui parla avec une voix brisée en gaélique ancien :

« Sullivan... Je t'aime tellement... Je ne veux pas te perdre... Je n'y survivrai pas... Pourquoi tu es venu me chercher ? J'ai peur de ce qu'ils vont faire... J'ai tellement peur... Y'en a qui ne revienne jamais Sullivan... Jamais... Je ne veux pas que tu disparaisses... »

Il se mit à pleurer, des larmes de sang déferlant sur son visage. Il releva son visage, tout en l'embrassant dans le creux de sa nuque, passant une main dans ses cheveux noirs de jais. Il le regarda de nouveau, caressant son visage délicatement, détachant de son front quelques unes de ses boucles noires. Il voulait que le temps s'arrête à cet instant. Il ne voulait pas savoir ce qui allait se passer ensuite. Juste tous les deux pour l'éternité, sans à avoir à subir un autre jeu morbide. Niveau émotion, John en avait peut être trop fait, et il se perdait dans sa propre intention de les faire regretter. Là, il leur donnait sûrement de bonnes raisons de s'attaquer à lui sentimentalement. Il passa ses bras autour de son torse et posa sa joue sur contre son épaule, dans une étreinte protectrice. Il ne voulait pas qu'ils le lui reprennent. Il ne le lâcherait pas... Ou alors ils allaient devoir l'arracher de lui en force.





©BlackSun


Spoiler:
 

_________________
    breathe me
    I have lost myself again, Lost myself and I am nowhere to be found, Yeah I think that I might break. I've lost myself again and I feel unsafe. Be my friend. Hold me, wrap me up. Unfold me. I am small, And needy. Warm me up, And breathe me. breathe me - sia
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cold Night

Cold Night


☩ Morsures : 222
☩ Points : 2381


Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee] Vide
MessageSujet: Re: Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee]   Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee] EmptyLun 24 Fév - 21:19


 
*Intrigue 3 : Prisonniers Vampires* - Groupe 2

John Huntingdon, Sullivan Moore, Hee Jun Lee



« Centre de recherche Vampires, Salle d’expérimentation, 02h20
C’est bien. Dociles viles créatures. Vous vous comportez comme de bons rats de laboratoire. Vos chers bourreaux se masturberaient presque de vous voir vous adonner à cette activité tellement divertissante. Cela dit, ils sont un peu frustré que vous ayez cédé aussi vite. Le choc contre la vitre leur a donné un mouvement de recul et on dirait qu’il a sorti le soldat aux cotés d’Hee Jun de sa fixation occulaire. Obnubilé par la scène, il en avait oublié de fermer les paupières. La lentille « anti-hypnose » a séché… et le voilà qui en plus se frotte les yeux ! Vous parlez d’une incompétence !

C’est alors qu’un des scientifiques appuie sur le bouton de communication avec la salle d’expérimentations, comme ils l’appellent. La voix grésille dans le haut-parleur, mais reste audible.

« ça suffit vous deux. Boucle d’or noir, rhabille-toi et sors. Pas de geste brusque ou suspect, vous êtes en ligne de mire. »

De minuscules trappes s’ouvrent à trois mètres de hauteurs environs, laissant apparaitre le bout d’un canon de fusil. Il me parait clair qu’il ne vaut mieux pas défier ces as de la gâchette dans une pièce où ils n’ont aucun angle mort.

« Blondinet tu ne bouges pas. »

Puis les hommes en blanc se retourne vers Hee Jun, le bifsteack de la situation.

« Toi, c’est ton tour. Déride toi un peu mon cochon. Ne résiste pas ou ta copine vampirette qu’on a choppé en même temps que toi trinquera… Et toi avec. »

Ahah ! Tout vient à point à qui sait attendre.
La porte s’ouvre alors sur Sullivan, tandis qu’un soldat pousse Hee Jun dans le couloir.


Informations complémentaires :



Le garde qui était avec Hee Jun tire Sullivan dans la salle d’observation. Les cercles très légèrement bleutés des lentilles anti hypnose autour de ses iris ont disparus, mais il ne semble pas s’en être rendu compte et n’hésite pas à regarder le vampire dans les yeux en le toisant. Lui au moins il n’est pas prisonnier et peut aller dans le camp où bon lui semble, pourvu qu’il ait sa carte d’accès.

Dans la salle d’expérimentation, John est maintenant seul. Les trappes se sont refermées, le seul moyen de voir l’intérieur de la pièce, c’est d’être de l’autre coté du miroir.
Alors qu’Hee Jun ne va pas tarder à entrer dans l’arène…





©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://trueblood-rpg.forumactif.org


Contenu sponsorisé




Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee] Vide
MessageSujet: Re: Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee]   Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue 3 - Vampires 2 [John Huntingdon & Sulivan Moore & Hee Jun Lee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Till the Last Drop :: RP terminés-