Partagez | 
 

 Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

John Huntingdon


☩ Morsures : 418
☩ Points : 2401


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

MessageSujet: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   Lun 20 Jan - 14:12


_________________
    breathe me
    I have lost myself again, Lost myself and I am nowhere to be found, Yeah I think that I might break. I've lost myself again and I feel unsafe. Be my friend. Hold me, wrap me up. Unfold me. I am small, And needy. Warm me up, And breathe me. breathe me - sia
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   Lun 20 Jan - 18:58

John & Eleanora
souvenirs enfouis d'une autre vie
Il était dur d'entendre ces voix. Il n'y avait pas un moment ou cela cessé, à moins de s'isoler du monde. Ou de se retrouvait avec un vampire. Il était impossible d'y avoir accès, c'était comme une porte ancienne dont aucune clés ne convenait. Et pourtant, elle aurait bien voulu savoir ce qu'il pensait. Il était dur pour elle de ne pas pouvoir comprendre, ou savoir ce qu'il pense. Le fait est qu'elle avait décidé simplement d'abandonner ce calvaire. Elle sentait son crâne explosé, comme une bombe à retardement. Alors lors de son réveil, elle pensa toujours à prendre ce remède miracle à sa douleur. Là encore les anti-dépresseurs lui avaient d'une grande aide, que personne ne l'aurait pu l'aider. Le pire c'était au moment, ou elle retrouva la mémoire de Kaitlyn. Et c'était provoqué par un événement, la présentation du premier enfant de Kaitlyn : Alana. Ils avaient d'ailleurs parler de rencontrer un « hypnotiseur-sorcier » pour l'aider à soulager sa douleur. La jeune femme espérait vraiment que cela pourrait l'aider. Et pourtant elle se posait des questions par rapport à ce qu'elle pourrait ressentir ou même par rapport à Kaitlyn. Il faut dire que c'était nouveau pour elle, et qu'elle n'était pas habituée à avoir une « double personnalité ». Il y avait tant d'événement qui avait remis en question, d'apprendre qu'elle a deux enfants, et que son ancien époux était un vampire, ou même que son premier amour est également un vampire. La belle était bel et bien là, maintenant pour comprendre, et espérait que cela change maintenant.

Il fallait se poser les bonnes questions également, comment allait réagir Kaitlyn ? La jeune femme allait venir dans un monde « nouveau ». Et qui plus en ne retrouvant pas complètement le Lord d'auparavant. Il fallait se préparer à tout, surtout lorsqu'elle se rappellera qu'elle est « morte ». L'irlandaise allait lui en vouloir de l'abandonner, au moment ou elle avait décédé, en donnant sa vie pour les protéger. Il aurait été là tout aurais pris une tournure moins catastrophique. La nuit de sa mort avait été la plus douloureuse. Et qu'elle ne pourrait plus revoir son époux. La lettre qu'elle avait dissimulé aux yeux de tout le monde, lui était destiné cela parlait de leur rencontre, comme elle était heureuse d'avoir pu partager ces moments ensemble. Il était dit même : les meilleurs moments de sa vie. Le changement. Le souvenir de sa mort. Ça allait la chambouler. Il ne manquait plus qu'à voir comment elle allait réagir. Elea ressentait son appréhension du moment. Il était dur de ne pas ressentir ça, surtout qu'elle comprenait.

Lorsqu'il se gara en face de la maison, elle sortit de l'automobile, au moment ou il vint lui ouvrir bien aimablement. Il ferma ensuite la voiture, et elle prit sa main dans la sienne, en la serrant doucement. Les yeux clos quand il déposa un baiser sur son front avant de la rassurer : « Ca va aller... Et comme ca, ca te libérera. » Elle ne savait pas quoi lui répondre. Et surtout elle aurait voulu lui dire quasiment la même chose par rapport à Kaitlyn. Ou du moins elle espérait que tout se passerait bien, car bien même elle était quand même trop aimable. Elle se disait que tout le monde méritait une seconde chance. Comme elle avait dit auparavant à Andrew, avant qu'il ne décide de prendre le mauvais parti. Elle décida de se stopper avant de le rassurer également : « J'en suis sûr qu'elle comprendra, John. Je t'ai accepté.. Elle en fera de même ! » Elle déposa un baiser tendre, avant de reprendre la route pour arriver devant la porte de cet hypnotiseur. Il sonna à l'interphone, quand une voix métallique leur demanda leur identité. Il s'annonça avant que l'homme répond à l'interphone : « vous pouvez entrer, je vous ouvre la porte. » La belle serra sa main un peu plus appréhendant ce moment comme son époux. Et chacun pour sa raison particulière : John pour Kaitlyn et Eleanora pour « l’hypnose » qu'elle va devoir subir pour soulager sa douleur. Le bruit électrique de la porte ne rassurait pas énormément la jeune femme qui se croyait comme dans une maison hantée. Le genre d’effet spéciaux à te donner des frisons. Elle entra en première suivit de son compagnon, dont elle ne voulait pas se séparer pour le moment. La porte du fond se mit à s'ouvrir toute seule également, pour les laisser entrer également. Elle se mit à cligner des yeux, en se répétant que c'était normal. Il invita à s'installer ensemble, avant de s'asseoir devant le bureau. Il commença ensuite de parler de la séance, et à poser des questions par rapport à la « patiente ».

Là vient le plus flippant, quand il vint s'adresser à elle pour commencer la « séance » : « Vous allez vous installer dans le canapé là bas, et je vais vous guider dans votre hypnose. Si vous le souhaitez, vous pouvez garder votre fiancé à côté de vous pour vous rassurer et vous guider. » Elle alla prendre place sur le canapé, comme il avait demandé. En priant que ça ne soit pas douleur. Qui sait revoir des moments douloureux, pourrait être dangereux pour elle également. Elle hocha la tête simplement, en prenant une grande inspiration. L'homme commença donc à l’hypnotiser en la projetant dans les souvenirs de Kaitlyn. Cela dura un moment, et plutôt long pour le médecin. […] Kaitlyn avait comme possession du corps de Eleanora. Le retour au monde réel, l'avait percuté beaucoup, qu'elle se sentait complètement perdue. Elle cligna des yeux doucement, en observant un moment le monde qui l'entourait. Elle se redressa lentement, avant de comprendre qu'elle ne comprenait pas qui était cet homme, et quel est donc cet maison qu'elle ne se rappelait pas avoir y été même aussi longtemps qu'elle s'en souvienne. Elle se tourna vers John, énormément surprise du changement : « John ? » Elle le dévisagea, ne croyant pas vraiment au changement physique de son époux, qui selon elle était devenu un nouvel homme : « Qu'avez-vous fait de vos cheveux ? » Elle était allé directement dans le sujet, en même c'était le physique qu'elle remarquait beaucoup plus. Le reste était à venir cependant, et cela n'allait pas forcément plaire à Kaitlyn. Le regard descend progressivement à son ancienne moustache qui avait été rasé y a longtemps : « Et votre moustache ? » Les yeux étaient écarquillés. Elle crut voir pour elle un « artisan » aucune tenu d'un Lord, ou même une épée comme il en portait habituellement. Elle fulminait de l'intérieur, en voyant le changement. « Oooh, est votre accoutrement ! Oh mon dieux, qu'ont-ils fait de vous, mon amour ! » Et oui il était au temps moderne, ce qu'elle ne semblait pas encore comprendre malheureusement. « On dirait un villageois ! » Et la surprise fut vraiment de taille. Elle était comme réveillé d'un sommeil. Elle ne se doutait pas que des années s'étaient passés depuis « son décès ». Ce qui apparent pour le moment, ne semble pas lui venir à l'esprit.
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
avatar

John Huntingdon


☩ Morsures : 418
☩ Points : 2401


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

MessageSujet: Re: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   Lun 20 Jan - 21:25


_________________
    breathe me
    I have lost myself again, Lost myself and I am nowhere to be found, Yeah I think that I might break. I've lost myself again and I feel unsafe. Be my friend. Hold me, wrap me up. Unfold me. I am small, And needy. Warm me up, And breathe me. breathe me - sia
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   Mar 21 Jan - 10:16

John & Eleanora
souvenirs enfouis d'une autre vie
Kaitlyn envoyait directement, en s’attaquant d’abord à son nouveau physique.  Il fallait dire que ça plaisait beaucoup. La jeune femme avait essayé d’y recommander. Et elle trouvait ça amusant de le rendre plus « sale ». Le tout pour aller danser ensemble, autre part qu’un bal ou tout était terriblement ennuyant. Elle n’avait pas manqué de lui rapporter. La belle ne comprenait pas, ce qu’il trouvait d’attrayant à un bal mondain. La musique était beaucoup trop.. calme,  y compris que leur danse ne bougeait pas énormément.  Bref, cela allait radicalement changer maintenant. Il était devenu un « villageois ». Il n’avait plus aucun principe qu’il a eu auparavant. Il serait du parti du peuple, et s’était complétement mélanger aux personnes, sans se croire l’autorité « suprême ». Il a effectué beaucoup de changement. Il prit son visage, en retenant  ses sanglots de couler,  même si elle ne comprenait pas pourquoi se comportement. La belle se croyait réveillé d’un long sommeil uniquement. Lui faire comprendre qu’elle était.. décédée, allait tout compliqué soudainement.  « Kaitlyn... Mon ange... Mon amour... » Le sourire rayonnant de Kaitlyn. La brune aimait l’entendre parler,  même si elle n’allait pas s’attendre qu’il allait la « tutoyer » prochainement.  

Elle répondit comme lui à son baiser, en se remémorant leur premier « baiser » un moment inoubliable. Et pourtant elle semblait revivre ce moment magique, en compagnie d’un nouveau John. Il n’était plus Lord, mais un simple villageois mélanger. Le temps a rendu lui a rendu un John qu’elle aurait pu imaginé, sachant qu’il tenait énormément à ses « principes ».  « Je t'aime... Si tu savais comme je t'aime. » Elle se stoppa net à ce moment. Il venait de la tutoyer, comme il n’aurait pas permis qu’on le tutoie auparavant. Le regard inquiet,  avant de poser sa main sur son front pour savoir s’il n’était pas malade pour abandonner les « conventions ». « Vous m’avez tutoyer, John ! Auriez-vous pris parti du peuple pour abandonner vos principes, et conventions ?! » La curiosité la rongea doucement, comme un doux poison. Il lui serait tellement bien d’apprendre qu’il aurait pris le parti du peuple comme elle auparavant. Là encore elle était complétement incertaines. Le fait aussi qu’il était  anciennement « croyant » et qu’il oserait maintenant  dire : « bon dieux ». « Je vous aime aussi ! Que ce passe-t-il pour un tel agissement de votre part ? Je n’ai dormi seulement quelques heures, mon amour ! » Kaitlyn se ne souvenait pas pour le moment de « l’accident ». Et du coup croyait qu’elle avait dormi pendant un long moment. Il avait du s’inquiéter beaucoup. La belle avait impression qu’il n’avait pas revu depuis trop longtemps. Il commença à prendre les mains de Kaitlyn, qui commençait à s’inquiéter. La brune n’aimait pas quand cela tournait au dramatique comme maintenant. On prenait souvent les mains pour annoncer quelque chose d’important.

Il commença à lui parler de lui  pour débuter. Il ne comptait pas la bouleverser maintenant. Le fait qu’il s’est déroulé beaucoup d’événement pendant son sommeil. La jeune femme commença à se poser des questions, par rapport à Alana et Freya. Le regard se posa sur son époux : « Chérie... Il s'est passé des choses... Je ne sais pas par où commencer, bon Dieu... J'espère au moins que je ne te déçois pas quant à cette nouvelle tête. Toi qui te plaignait de cette affreuse moustache qui te piquait les lèvres. » Le rire cristallin de l’irlandaise retentit dans le bâtiment, au moment ou elle entendit son époux. Il était vrai qu’elle appréciait guère embrasser son mari auparavant. La brune n’aurait plus ce problème, elle aurait droit à quelque chose de beaucoup plus doux, et appréciable qu’une moustache. Et elle devra s’adapter à son apparence, elle avait impression de voir un nouvel homme, ou quelqu’un étranger.  « Vous jurez, maintenant ?! » La première chose qu’elle remarqua. Le changement était radicale apparemment, mais était-il rester toujours cet homme bon, qu’elle avait connu auparavant. Là était la question. « Je vois ça ! Je me réveille à peine et vous voilà dorénavant transformer à un nouveau John ! Il va falloir m’y habituer cependant.. Cela me fait encore un choc ! Oui j’avoue qu’il me tardait que vous vous la rasiez ! J’aurai aimé même vous la rasez pendant votre sommeil ! » Le moment triomphant d’avoir couper cette « moustache ». Il fallait vraiment tester pour comprendre, pourquoi tout le monde veut les couper.  Et là commençait le cauchemar apparemment.

Il lui demanda de se rappeler du temps auparavant. Le regard se fronça, ne comprenant pourquoi voulait-il se rappeler. « Kaitlyn... Tu te rappelles de quoi exactement ? Je voudrais que tu te rappelles... et je pourrai t'aider à... » La jeune femme ferma les yeux un moment. Et ça dura un temps avant qu’elle ouvrit lentement.. Il s’était un temps d’événement, principalement « l’accident » qui manquait pas de marquer Kaitlyn. La revoir en train d’appeler John pour qu’elle vient à son aide pour les protéger. Il n’est jamais apparu cependant, et avait vu la mort rapidement. L’attente était terriblement longue, en calmant son enfant, lui disant que bientôt John viendrait les.. sauver ? Il avait été kidnappé, et personne n’a pris sa « défense ».  « J'ai des choses à te dire... Tu sais j'ai toujours été honnête avec toi... Toujours... Je me sens tellement coupable de ce qu'il s'est passé... Alors s'il te plait quoi qu'il arrive et quoi qu'il se dira, ne... n'aies pas peur... Ne me juge pas... J'ai tout fait pour... te sauver mais je n'ai pas pu. » Elle commença à reculer doucement. Les mains serraient, comme par la déception d’apprendre.. « Pourquoi ? Pourquoi vous nous avez abandonné ? J'étais terrifiée.. Et vous ai appelé mainte fois ! J'ai même promis à nos..  » Le choc en apprenant pour qu’elle a sûrement perdu les « enfants ». Les larmes ne s’arrêtaient plus. La sensation de sentir mourir doucement, comme si on lui avait arraché son cœur. « LES ENFANTS !! Je dois les récupérer ! » A ce moment, le portail s’ouvrit par le pouvoir de la « lumière ». Le transport était soudain, mais cette ambition de les retrouver empêchaient les multitudes de questions par rapport à cet « événement » surprenant. La voilà sur un toit d’une maison, comme pour pouvoir retrouver leur demeure d’auparavant : « Ou suis-je ? Quel est ce monde étrange ? »  Elle se recroquevilla doucement, apeurée par ce monde qui n’était pas le sien. La belle se mit à prier de retrouver son ancienne demeure, comme leur vie d’auparavant. Le regard posait au sol, et là elle commençait à se sentir vraiment mal : « Oh mon dieux ! Je me sens vraiment mal.. »  
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
avatar

John Huntingdon


☩ Morsures : 418
☩ Points : 2401


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

MessageSujet: Re: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   Mar 21 Jan - 14:40


_________________
    breathe me
    I have lost myself again, Lost myself and I am nowhere to be found, Yeah I think that I might break. I've lost myself again and I feel unsafe. Be my friend. Hold me, wrap me up. Unfold me. I am small, And needy. Warm me up, And breathe me. breathe me - sia
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   Mar 21 Jan - 16:13

John & Eleanora
souvenirs enfouis d'une autre vie
La voilà complétement perdu. Le toit comme seul abris pour le moment. Combien de temps ? Le vertige la prenait rapidement, et elle commençait à avoir mal au cœur soudainement. Elle s’agrippa au mur, tout en se recroquevillant pour se protéger de sa peur : « le vide » complément. Les mains tremblantes, maintenant jusqu’au bout. Le cœur battant, elle se sentait déjà s’éloigner doucement, quand soudain elle entendit quelqu’un. Là voilà fronçait le regard, ne sachant pas qui pouvait l’appeler maintenant. Et surtout une personne qui la connaît, c’était impossible surtout dans ce « nouveau monde ». Kaitlyn crut voir une « hallucination », comment on pouvait voler ? La belle se redressa rapidement, en se recula tout le temps plus cependant. « C…Comment ? » Quand il la prend dans ces bras, elle resta de marbre, comme si elle était.. décédée ? Il fallait avouer qu’en même temps elle était vraiment non ? « Kaitlyn ! S'il te plait... J'ai des choses à te dire... S'il te plait... Écoute moi... » Il se recula pour la regarder, même si elle avait du mal à le regarder. La belle ne reconnaissait pas son époux, elle avait impression que c’était.. un étranger. Il volait, jurait, et se mettait même à la tutoyer maintenant. Il y avait de quoi perdre complétement les boulons. Et ce qui se passait pour Kaitlyn. « Vous.. Vous n’êtes pas humain !! Combien de temps ? Le moment de notre mariage ? L’accouchement des enfants ? Combien de temps me l’avez-vous caché ? » Le moment était vraiment mal choisi apparemment.

Le pire c’était ce qu’elle allait prochainement apercevoir. Il lui faudra bien plus de temps qu’il lui faudra pour « oublier ». Et surtout pour s’en remettre, vu qu’elle le prendra sûrement pour un « démon ». Il était peut-être non ? La jeune femme était en panique, manquait plus qu’un hurlement. Là elle se posait des questions, mais se demandait si ce n’était pas pour ça qu’il avait « disparu ». « Nos filles sont... en vie et en sureté. Je m'en occupe, tu dois me faire confiance. On doit parler d'autre chose... Il... y a eut du temps... beaucoup de temps qui s'est passé... Il s'est passé tellement de choses... Chérie... Il y a eut le soulèvement des sujets et la maison a brûlé... Tu as sauvé nos enfants... Je suis désolé... Tu ne sais pas à quel point je m'en veux... Mais j'étais prisonnier, je n'ai pu que me libérer trop tard... C'était fini... Tout était fini, je vous ai cru toutes mortes... » Kaitlyn apprit qu’elles étaient maintenant en « sécurité ». Le soulagement que cela représentait, cependant elle ne comprenait pas pourquoi elle ne pourrait pas s’en occuper. La jeune femme fronça du regard, quand il dit qu’ils devaient parler d’un « événement » important. Les soulèvements des sujets ? Il en était la cause alors de cet accident, mais pourquoi elle justement ? Kaitlyn était toujours présente pour le peuple, et avait même passer beaucoup de temps ensemble. Oui, elle se rappelait de cet accident. Et en apprenant qu’elle avait « sauvé » ses enfants, en mourant cela la soulagée énormément. Qui avait pris à son otage son époux ? Et pouvait-elle vraiment le croire ? « Comment ça vous en occuper ? Ce sont mes enfants également, John ! » Elle ne savait pas qu’elle allait revenir prochainement. Le voilà pourquoi elle se comportait comme ça.

Elle croyait avoir une « seconde chance » et pouvoir rester identique, en ne se doutant aucunement qu’une femme la détient pour la sauver. « Mais.. Pourquoi ? Je ne comprends pas.. » Là c’était vraiment le trou noir, le néant, la douleur qui remontait doucement. « Je ne suis pas morte pour rien alors ! C’est le principal.. Je voudrais les revoir ! » Le dernier restait compliqué cependant. Le fait qu’il n’était pas présent, et qu’apparemment on l’aurait kidnappé. Là c’était de lui faire comprendre, sinon elle aurait du mal à voir, et le prendrait pour un « menteur » pour se protéger. « Qui.. Qui vous a tenu prisonnier ? Je veux bien vous pardonner, seulement à condition que vous.. m’expliquez ! Qu’importes les conséquences, John.. J’ai besoin de comprendre ! » Et quand on parle du loup, maintenant il se mit à pleurer. Le cœur se brisa, cependant elle eut du mal à comprendre le sang. Il pleurait du sang ? Elle prit un peu de recul, en voyant que son homme était maintenant un « diable » comme dirait beaucoup à leur époque. Elle était cependant mitigée, entre la peur de cet événement, et vouloir le rassurer comme le serrer contre elle doucement. « Du.. Du sang ??? » Et oui c’était un vampire, et quand elle comprendra qu’il pouvait la.. tuer. La jeune femme paniquera complétement. Et pour le moment, elle attend des « explications » par rapport à cet accident : « J'ai disjoncté après ca et j'ai voulu... me venger... Je voulais tous les tuer... Tous ! De mes propres mains... Ils vous avaient fait tant de mal... Mais j'étais seul contre tous... Je n'avais aucune chance... je suis tombée... Je ne veux pas que tu aies peur, je suis toujours John. Je t'aime, et je te protégerai de ma vie quoi qu'il arrive... »

La belle comprenait qu’il est voulu se venger. Le summum c’était qu’il avait fait « seul » et pas accompagné. Là elle le trouvait complétement « stupide » pour avoir essayer de se venger.. mais sans emmener quelques compagnons pour se protéger. Oui, elle avait beaucoup souffert ! Il pouvait se venger intelligemment cependant. Il ne fallait pas être idiot pour le comprendre. La jeune femme roula des yeux. « Vous êtes un idiot ! Il aurait fallut des compagnons pour gagner ce combat ! On dirait que.. que vous aurez voulu me rejoindre ! Ce n’est pas en me rejoignant que tout changera, John ! » La jeune femme décida de s’approcher doucement. La main posait sur sa joue doucement, elle le regarda même en sachant qu’il était un « vampire », ou du moins pas « humain » comme elle disait. « Comment ne pourrais-je pas avoir peur ? Je vous vois transformer complétement ! Je ne crois même pas que vous êtes humain ! Cela ne veut pas dire pour autant que mes sentiments ont changé ! Je vous aime aussi John ! J’en doute pas… Je vous connais assez pour savoir de quoi vous êtes capable ! » La belle déposa un baiser, en souriant doucement pour le rassurer comme il a fait comme auparavant. La main se baissa pour la placer sur son menton pour le relever légérement : « Il faut que vous me disiez cependant la vérité ! Et que vous me laissiez le temps pour accumuler ! Je ne viens pas du même siècle que vous apparemment ! Ici tout est.. différent ! Je m’y sens même plus en sécurité à vrai dire ! »
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
avatar

John Huntingdon


☩ Morsures : 418
☩ Points : 2401


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

MessageSujet: Re: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   Mar 21 Jan - 19:20


_________________
    breathe me
    I have lost myself again, Lost myself and I am nowhere to be found, Yeah I think that I might break. I've lost myself again and I feel unsafe. Be my friend. Hold me, wrap me up. Unfold me. I am small, And needy. Warm me up, And breathe me. breathe me - sia
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   Mar 21 Jan - 21:36

John & Eleanora
souvenirs enfouis d'une autre vie
La jeune femme se demandait s'il avait pu lui mentir. Il était devenu un vampire apparemment. Et vu qu'elle n'avait pas vu ça, elle se pensait qu'il lui avait caché depuis longtemps. On pouvait se tromper. Le summum c'était qu'elle essayait de se calmer pour ne pas hurler de terreur. On sera alors qu'il est un vampire, et beaucoup voudront le tuer. Il était donc déconseillé d'avoir un comportement stupide. Elle avait retrouvé son époux. Il était hors de question de le perdre de nouveau. Et vu que tout ça lui revenait. Elle se demandait pourquoi elle était vivante ? Et oui après tout elle était morte y a bien longtemps. La question était : Pourquoi ? Une seconde chance ? Ou peut-être pour aider John. Les deux également. Il fallait encore qu'elle accepte, et comprenne, ce qu'elle s'efforça de faire pour le moment. « Non... Non ! Je ne t'ai jamais menti... Je n'ai jamais rien caché. J'étais... ce que tu voyais, j'étais humain... Je vais t'expliquer, c'est une longue histoire mais il faut que tu m'écoutes, je t'en supplie. » Il allait donc tout lui expliquer. Le tout était de savoir comment elle prendrait qu'il soit un « vampire ». Il va lui apprendre qu'il ne mange pas, et qu'il boit du sang, comme qu'il peut sortir uniquement la nuit. Quand elle comprendra, Elea reviendra sûrement. Là elle avait du mal à croire cependant, si vraiment il était vraiment « anormal » auparavant. Elle s'en saurait aperçu, donc pour le moment, elle se contentait de l'écouter. « Oui... Enfin il y a d'autres choses qu'il faut que je t'explique par rapport à nos enfants, mais j'y viendrai. Il faut que tu saches le début. Ce qu'il s'est passé vraiment pour comprendre. » La réponse de son époux ne le rassurait pas énormément. Qu'est-ce que ses enfants avaient ? Il était sûr qu'il faut qu'elle comprend le début. Cependant, elle était beaucoup trop intrigué maintenant. Il ne pouvait pas lui cacher ça longtemps.

Ça lui rongeait d'attendre concernant son enfant. Kaitlyn se crispa à ce moment, avant de lui demander d'un ton inquiet par rapport à ses deux enfants : « Comment ça des choses à m'expliquer ? Ils leurs ont fait du mal ? Qu'est-ce qui leurs ai arrivé ? Je vous en prie, John ! » La mère était inquiète, et rien ne pourra calmer ses mœurs à moins de lui expliquer. Le sujet arrivera prochainement cependant, pour le moment il devait lui expliquer, pour qu'elle comprend comment ils sont arriver à là maintenant. Il avait voulu la rejoindre quand elle avait perdu, et ça elle s'en doutait c'était quelqu'un de bon. Et avait tout donné pour leur amour, donc pour lui c'était la meilleure solution. Kaitlyn savait que ce qu'elle allait répondre, allait lui déplaire fortement cependant beaucoup de monde le dit  « Je pensais avoir tout perdu ce jour-là... Je n'avais que faire de ma vie... Je voulais qu'ils payent et qu'importe la douleur que je m'infligeais. Mon amour pour vous et votre perte m'a rendu fou. » Il n'avait pas tout perdu. Il avait ses deux enfants, et elles avaient de leur parent. Il ne pouvait pas les abandonner. Elle soupira un moment : « Je sais que ce que je vais vous dire va vous déplaire ! J'aurai voulu que vous soyez heureux ! Quitte à trouver une femme, et qu'ensemble vous vous occupez de Freya et Alana ! Le principe c'est que vous soyez heureux, John ! » Il pourrait débattre longtemps. Le moment était même propice au débat, comme celui qui va arriver prochainement. Il était fourrer d’embûche, et de larmes également. Il le fallait pourtant. Il fallait donc se trouver un endroit pour commencer le débat qui allait durer un long moment. Il prolongea le baiser, en rajoutant à ce qu'il disait auparavant : « Descendons de ce toit, veux-tu ? On sera bien mieux pour parler en bas que perchés sur cette corniche. Accroches toi à moi... N'aies pas peur... » Comment ne pas avoir peur ? Kaitlyn avait le vertige, et avait vraiment du mal à supporter.

Il attrapa par la taille, en la rapprochant de lui délicatement. Les pieds quittèrent doucement le toit, cependant elle commençait à fermer les yeux, un moyen radicale de ne pas vraiment y penser. Le vide c'était la mort pour elle, elle ne pourrait pas supporter d'être un « vampire ». Elle sentit sa main, la caressait doucement, pendant que le voyage se terminait, comme il avait commencé : en douceur. Là elle ouvrit un œil, et un deuxième avant de confirmer : « C'est bon ? Je refuse de recommencer ! J'ai cru que mon cœur allait s'arracher de ma poitrine ! » Il lui prit la main pour emmener auprès de banc pour s'asseoir ensemble. Elle souffla doucement pour se remettre du vol. Là elle ne voyait pas comment il pouvait supporter. Le seul fait de marcher dans l'air, et de se dire qu'à tout moment on peut tomber. Bon certes, il ne faut pas y penser, cependant elle y pensera si elle devait voler souvent. Il resta un moment silencieux, en regardant ses mains. La jeune femme le regarda, en attendant qu'il commence. Il avait dit, voir promis pour elle de lui expliquer. Il avait voulu qu'elle se rappelle, donc à lui de tout expliquer maintenant. « J'étais parti pour négocier avec les rebelles, trouver un terrain d'entente, mais c'était un piège et je me suis fait kidnappé. Une demande de rançon a été faite à notre roi... Enfin... il n'est plus le miens depuis le jour où par sa faute toute la pagaille a commencé... Si il n'avait pas eu ses impôts ridicules, rien ne serait arrivé. J'étais pris entre deux feux: soit m'attirer la colère de Charles premier dont son porte parole m'avait juré la perte de ma famille, contre une foule en colère. J'ai tenté de choisir du mieux que je pouvais et j'ai pris le choix de ma patrie, pensant qu'il serait bon en retour avec nous. » Il avait donc choisi de prendre parti pour Charles, pour protéger son entourage. Elle savait qu'il choisit toujours du mieux qu'il pouvait. Comme elle savait qu'il était un homme bon, et qui pouvait se faire « berner » par quelqu'un de puissant.

Il a subi les conséquences du Roi, en étant prisonnier et pouvoir être seulement témoin de la mort de son entourage. Elle prit sa main pour la serrer doucement, en écoutant attentivement. Là elle ne pouvait rien rajouter, quand le moment viendra, elle répondra pour soutenir son époux.  Il en avait besoin en ce moment, et Kaitlyn était présente pour ça. Il soupira, avant de prendre un moment pour se reposer, comme après un long combat : « Je me suis trompé. Il n'a jamais répondu aux demandes. Pire, il riait au nez des rebelles. Je n'étais rien pour lui... Et le temps passa... J'étais un prisonnier et je n'avais aucun moyens de vous contacter... Puis, tout s'embrasa. J'ai entendu les rebelles parler. Ils voulaient s'attaquer à notre demeure et tout piller. Détruire ce que les anglais avait ramener pour montrer à Charles qu'il n'avait aucun droit sur nous... J'étais juste inutile. Enchainé et incapable à me sortir de là... Mais dans mon malheur, j'ai fait la connaissance d'un être tout à fait remarquable et... angoissant. Un rebelle nommé Suileabhan *, il avait été mon geôlier et nous avons beaucoup discuté. Je l'ai supplié de me laisser partir. Il a eu pitié de moi et m'a libéré, malheureusement, c'était déjà trop tard et... et... » Il se remit à pleurer à ce moment là. Elle déposa sa tête doucement sur son épaule, pour le consoler doucement. Il était dur de parler de ça, de parler de leur vécu ensemble, et de ce malheureux accident. Il ne devait pas s'en vouloir, elle en voulait maintenant au Roi de sa mort. Il était le seul responsable, vu comment expliquer son époux. Il était un homme bon, et beaucoup abusait de sa « bonté » comme beaucoup l'apprécier comme Suileabhan. « Vous y êtes pour rien, John ! Il a simplement abusé de votre amabilité ! Je comprends, ne vous inquiétez pas.. Vous n'êtes pas inutile, mon amour ! Vous êtes celui qui a changé ma vie ! Je vous en remercierai jamais assez pour tout ce qui vous m'avez donné ! Je le remercie du fond du cœur ce Suilebhan ! »

Et là vient le moment il avait découvert son corps, et commençait à sombrer pour vouloir s'en prendre bêtement aux « rebelles ». Il n'avait pas été accompagné, et avait certainement été autant blesser qu'elle avait souffert. Il n'avait pas eu bon répondant du Roi, et se venger sur celui qui avait jouer le « porte parole » comme d'habitude. Il ne fallait pas trop leur en demander apparemment. Elle grimaça à la fin, comprenant la douleur qui aurait subi à ce moment là. La jeune femme caressa sa main doucement, en comprenant ce qu'il a pu voir.  « J'ai retrouvé ton corps dans ce qu'il restait de notre maison... Je pensais... à ce moment-là qu'Alana et Freya étaient mortes aussi... Des corps calcinés partout... Je ne savais plus rien différencier... C'était l'horreur à l'état brut. Du coup, j'ai pété les plombs, j'ai totalement disjoncté, la fureur m'a envahi. Je voulais leur faire du mal... Tellement de mal... Moi qui les avais aidé tant de fois, et qui avais tenté de les sauver une nouvelle fois... Et... je n'avais plus rien à perdre dans cette vie, car de toute manière, je me retrouvais seul... avec cette culpabilité et cette fureur telle qu'elle était insupportable. J'étais seul, ils m'ont attrapé. J'en ai peut être tué quelques uns dans la bataille, mais j'avais une foule contre moi. Ils m'ont amené sur la place publique et ils ont commencé à me ruer de coups et me maltraiter... J'ai perdu connaissance... » On avait chacun son comportement quand on perd quelqu'un. Il avait sombré sous la douleur, et la colère des « rebelles ». Il serra sa main doucement, en pensant soudainement à la « lettre » qui a brûlé également. Et jusqu'au dernier moment, elle avait pensé à John, tout en priant qu'il répond à son appel. Le voir une dernière fois, comme un cadeau pour consoler sa douleur. « Je n'aurai pas supporté d'apprendre ça.. Je crois que je serai devenu comme vous sûrement ! Il aurait préférable d'être accompagné, non ? Il ne faut pas chercher à comprendre.. Les gens sont changeants ! Il ne faut pas dire ça, mon amour.. Il y a des gens qui comptent sur vous. Il est a vous de ne pas les décevoir, et de votre devoir de les protéger. »

Il y avait beaucoup de monde qui comptait sur John. Il devait être un Lord pour les protéger. Il en était un non ? Il ne pouvait pas abandonner. Là elle était un peu son « ange gardien », on peut voir ça comme ça non ? Il était un vampire, elle encore vivante, après cet accident.. Il devait bien y avoir une raison sûrement. Il en était capable, et Kaitlyn le savait parfaitement, cependant il se remettait souvent en tord. Il vint prendre sa main, pour la déposer à l'emplacement de son.. cœur ? Il ne battait plus, cependant. Et là pourquoi elle pensait qu'il n'est plus un « humain ». Il vint lui souffler à ce moment : « Mon cœur a arrêté de battre cette nuit-là... Je suis mort. Et j'étais prêt à vous retrouver toutes... comme je le pensais... mais c'est là que j'ai compris que Dieu n'existait pas ou alors qu'il était l'incarnation d'un être abjecte. Car on m'a refusé le paradis. Moi qui ai toujours été exemplaire. Un homme droit et juste, je n'avais pas à payer celà... Je suis mort cette nuit-là. Et mon cœur ne bat plus et ne battra plus jamais et pourtant je suis encore sur terre... Suileabhan... Il était surement le meilleur d'entre eux, mais en voulant bien faire, il a fait pire... Il m'a tiré de leurs griffes et il m'a transformé... Il m'a devenir un être capable de vivre à travers la mort. Une absurdité de la nature, tirant surement ses pouvoirs d'une force démoniaque bien plus puissante que je ne pouvais l'imaginer dans ma vie d'homme. On penserait que la vie éternelle serait profitable, non, c'est ce qu'on appelle surement le véritable enfers. Suite à celà, j'ai tenté de me tuer vainement, mais... c'était inutile, j'étais déjà mort. Je suis devenu un vampire. J'ai acquis des facultés surhumaines comme voler, une vitesse incroyable, l'hypnose... Mais le jour m'est interdit, l'argent me brule et le bois me blesse, quand je pleure, ce sont des larmes de sang, je ne mange plus de la nourriture humaine... La seule chose qui me permette de vivre est de boire du sang humain... » Il n'était pas vivant comme elle, cependant.. il était devenu « un vampire ». Elle fronça des sourcils au moment : « refuser le paradis ». Comment pourrait-on refuser le paradis à quelqu'un comme John ? La bonne question qui chagrinait beaucoup Kaitlyn. Elle trouvait aussi étrange, qu'elle pouvait également être « vivante ». Là elle comprenait pourquoi il n'était pas mort. Ou même si elle aurait voulu croire que Dieu lui donnait une « seconde chance » comme à elle. Oui, elle le voyait comme un « démon », mais elle se demandait : si elle devait avoir peur de John, ou non ? Il n'était pas normal, et ça se compliquait tout le temps. Elle comprenait, son enfer c'était de mourir seule sans son époux. Et lui de vivre seul sans sa compagne, ce qu'elle trouvait complètement logique. Le voilà le mots « vampire » et même en essayant de se tuer ça ne fonctionnait pas, comme pour empêcher une « ânerie » que lui seul en à le pouvoir. Elle avait pu voir qu'il volait, ou qu'il pouvait venir rapidement, donc on pouvait quand même le tuer cependant. « Je sais que ça aurait dur.. cependant j'aurai voulu vous voir « heureux » ! Je sais que je n'aurai pas accepter votre nouvelle amante ! Je serais pour autant heureuse de vous voir comme ça ! Il me semble que vous êtes assez intelligent, pour savoir que je n'aurai pas voulu que vous mourrez bêtement pour moi ! Il est vrai que vous êtes un homme bon, et exemplaire.. Et je crois que c'est pour ça, qu'il a voulu vous « récompenser ».. en m'envoyant pour vous aider ! Il a voulu seulement vous aider ! Ah ça par contre.. On peut dire que vous toujours aussi « entêté » ! Pourquoi vouloir mourir ? Alana et Freya avaient besoin de leur paternel ! C'est donc comme ça qu'on vous appelle : des vampires ! Il n'y a pas que des avantages, comme dit un ami pour chaque don que Dieu vous donne.. Il y a un prix a payer ! » Elle se stoppa à ce moment, quand elle devait parler de « sang humain » pour qu'il puisse vivre comme tous les vampires ou vivant. Elle se disait qu'il a du tuer beaucoup de monde, et là elle prit compte du danger. « Du sang humain ? Vous tuez des.. personnes ? » Elle commençait à s'affoler doucement. Les mains légèrement tremblantes, se demandant s'il avait voulu la « manger ».
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
avatar

John Huntingdon


☩ Morsures : 418
☩ Points : 2401


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

MessageSujet: Re: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   Jeu 23 Jan - 13:20


_________________
    breathe me
    I have lost myself again, Lost myself and I am nowhere to be found, Yeah I think that I might break. I've lost myself again and I feel unsafe. Be my friend. Hold me, wrap me up. Unfold me. I am small, And needy. Warm me up, And breathe me. breathe me - sia
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   Jeu 23 Jan - 15:13

John & Eleanora
souvenirs enfouis d'une autre vie
Le cœur brisait sûrement, cela se terminera, comment bien réagir en apprenant un tel « carnage ». Là elle se sentait responsable, si seulement elle aurai survéçu à ce malheureux accident. L’envie de pleurer, de craquer sous la terreur, de craindre que son époux devienne.. « violent » ? Il y a tellement de sentiments qui se débattaient à ce moment, lequel remportera ? Il était plus important, si à tout moment il pourrait replonger comme auparavant. Et pourrait vouloir la tuer tout simplement, elle était une « fée » maintenant. Le sang convoitait des « vampires ». Il en était un comment fait-il pour supporter ça ? « Je... ne savais pas qu'elles avaient survécus. Nos filles... Je pensais que vous étiez toutes mortes... Je ne l'ai appris que plus tard... Bien plus tard... Pour moi, je venais de perdre toute ma famille, ma maison, tous mes biens, et même mon roi. On ne réfléchi pas dans ces moments-là... Il n'y a que la douleur... Et puis, comment retrouver un bonheur après un tel carnage ? » Il n’avait même pas rechercher. Il ne s’était pas même pas relever, pour essayer de retrouver les « enfants ». Il n’a jamais été question des enfants, elle a toujours su qu’elles survivraient à cette « tragédie ». Kaitlyn avait fait son maximum, pour sauver aux moins Alana et Freya. Il n’avait jamais question de se sauver uniquement, le principal c’était de protéger son bonheur, même si cela demandait.. de mourir pour donner une chance de recommencer. La belle remonta son menton doucement, en lui révélant comment retrouver le « bonheur » : « Il faut d’abord que vous y croyez pour retrouver le bonheur ! Et que quelqu’un vous permette d’oublier cet accident, comme ne plus penser à la mort… de votre « défunte » femme ! Il n’y a que comme ça, qu’on recommence une vie.. » Il fallait y croire surtout, et se dire qu’on a droit au bonheur. Il ne fallait pas abandonner. Le secret du bonheur : espérer, aimer, et ne pas abandonner. Il allait parvenir à un sujet inquiétant, qui lui rappelait un moment.. douloureux. Il lui faudra bien du courage, pour accepter qu’il était devenu un « assassin ». Il y avait des choses qu’elle ne supportait pas, et qui la rendait malade..

Le fait de tuer des « enfants », comme elle était devenu maman y a longtemps. Elle les adorait, et se sentait beaucoup proche, et cela elle aurait du mal à accepter. « Je ne crois plus en Dieu. Et même si tu es revenu... Je ne lui pardonnerai jamais ce qu'il a fait subir à notre famille... Jamais... Tu ne sais pas ce que c'est d'être vampire. Ne plus jamais voir la lumière du jour, devenir un prédateur pour les autres espèces... Aujourd'hui, je contrôle mes pulsions, mais je t'assure que ce que j'ai en moi n'est pas divin, c'est démoniaque. Je vais être franc avec toi... Est-ce que j'ai déjà tué ? Oui... et un nombre incalculable de fois... Quand... j'ai accepté mon sort... J'ai continué à garder cette haine en moins et celà a nourri ses pulsions bestiales... La lumière m'avait rejeté alors pourquoi continuer à me battre pour eux ? » Kaitlyn comprenait, mais on méritait une « seconde chance » non ? Il fallait qu’il accepte, pour qu’elle accepte de lui pardonner.  Et qu’ils recommencent, parce qu’en se fermant comme ça, comment pourrait-on communiquer ensemble ? Il jouait à ça, elle pourrait parler de comment a vécu « sa mort ». Ils étaient tous un prédateurs, cela dépendait de l’animal, de la personne, ou de la race (vampire, fée, loup-garou). Là pour la lumière elle comprenait. Le sang n’était pas divin, cependant elle niait le fait qu’il soit devenu un « monstre ». Les larmes coulaient, et son cœur s’accéléraient rapidement, sa main se mit à trembler : « Je comprends, cependant.. On a tous le droit à une « seconde chance » non ? Que vous êtes pessimiste, John ! Je vois un bon côté cependant.. Je ne sais pas comme vivre éternellement avec vous ! Et qu’importe le soleil après tout, comme vous êtes MON soleil ! Et tant que je peux rester avec vous cela m’aurait pas déranger ! Je suis là, n’est-ce pas le principal ? »

Le regard au sol un moment, en se demandant si elle voulait vraiment le « savoir » pour éviter un débat. Et que l’incertitude la ronge doucement, comment ne pas résister ? Là elle eut un moment de réflexion, avant d’avouer : « Je ne vous ai pas dit.. J’ai vu un vampire, il m’a regardé mourir.. Il était entrain de boire du sang, avec un regard... Je ne veux même pas y penser ! Je ne veux même plus en reparler.. Je me dis seulement que vous pourrez lui ressembler ! Et qu’à un moment vous serez capable de… m’assassiner sans aucun scrupule ! »  Oui, elle se demandait s’il était capable de la « tuer ». Il était un vampire non ? Et elle était humaine donc il pourrait.. boire son sang non ? Il détournait son visage, comme pour ne pas affronter son « regard ». Elle était certainement effrayée, et ça se comprenait parfaitement. Il avouait qu’il était un monstre, qui tue sans même avoir des remords, et qu’il appréciait beaucoup. Il y avait de quoi paniquer, ou se poser des questions. « Sully... m'a convaincu de vivre... et il m'a poussé dans une autre ambition. Je suis parti pour Londres afin de tuer le responsable de tout celà. Le roi lui-même... mais à l'évidence, sa cupidité et son manque de respect d’autrui l'avait condamné à mort. Il a été jugé et exécuté par le peuple lui-même... Je n'ai pas eu cette joie de le tuer de mes propres mains... Ma vengeance était acquise mais... je n'étais plus moi-même. J'avais vu trop d'horreur et j'en avais fait beaucoup aussi... J'étais perdu et la douleur de votre perte à toutes continuait de me ronger... Sully m'a montré la voix pour devenir vampire... La pire surement... Je crois qu'on portait tous les deux un passé trop lourd... Londres était devenu notre terrain de chasse. Pour nos filles... Je ne savais pas... Une reine fée du nom de Mabb s'est occupé d'Alana et l'a emmené dans un autre monde où elle était en sécurité, elle n'est revenue à moi il n'y a que peu de temps. Elle a tellement grandi, c'est une jeune femme maintenant. Freya, quant à elle... elle a été placée par ces mêmes fées dans une famille aimante. Après... ce que j'étais devenu, elles ne voulaient pas me les confier et moi-même je ne l'aurai pas fait... » Sully était quelqu’un de bien. Il avait réussi à convaincre son « idiot » de mari à se venger. Il pouvait le faire maintenant, et cela avait beacoup d’importance pour le vampire. Qui demandait qu’à régler son compte, pour pouvoir se dire qu’il a se venger. Il se serait senti beaucoup mieux, et malheureusement non..

Il était sur qu’un moment, le peuple se rebellerait, et déciderait de se venger de « son ignorance ». Là elle s’en doutait, comme lui pour avoir tout perdu, et cela doit être pareil sûrement. Il n’avait vraiment aucun scrupule, cependant le sujet des « enfants » allaient changer beaucoup. Elle eut un sourire en apprenant qu’elle était devenu une femme, et qu’elle avait beaucoup grandi. Il était normal après tout ce temps. Les fées existaient, et pour elle était peut-être « bienveillante » pour protéger des enfants. « Il a eu bien raison de vous convaincre, mon amour.. J’aurai été seule maintenant. Il a payé ce qui l’a récolté ! On peut dire que vous avez obtenu votre « vengeance » ! Je ne crois pas que le sang d’un idiot, aurais eu bon gout selon moi ! Je suis contente pour elles, et elles me manquent énormément ! Je ne savais pas que les fées existaient, et qu’elle pouvait être aussi « bienfaisante » ! » Il continua à parler de leurs enfants, pendant un moment, ce qui était important pour Kaitlyn. Qui n’avait pas revenue Alana et Freya depuis trop longtemps. Et qu’elle aurait aimé les revoir pour leur dire combien elle les aime énormément, et qu’elle est heureuse qu’elles ont grandi. « J'ai fait ca pendant cent longues années... Et un jour... J'ai cru voir notre fille, Alana dans une enfant qui me faisait face et j'ai compris que j'étais devenu ce que j'avais haïs pendant tant d'années. Mais j'avais fait tellement de mal mon amour... C'était encore plus insupportable de retrouver son âme et vivre avec un passé de carnage... » Il fallait qu’elle s’y résous en même temps. Il était un « vampire » et ça boit uniquement du sang. Le temps effacera les « erreurs » non ? il en était du passé, peut-être avait-il changé. Il avait même du se racheter non ? Kaitlyn soupira en comprenant la peur qu’à eu son enfant à ce moment. Il fallait pourtant avancer comme maintenant.

« Le passé reste là ou il est, et il faut maintenant avancer ! On ne peut pas revenir en arrière cependant on peut encore se « racheter » ! Je comprends, cependant.. elle est votre enfant, et elle doit rester votre « priorité » qu’importe ce que vous avez pu faire auparavant ! » En quelques sortes, elle essayait de lui comprendre, qu’on peut recommencer. Il fallait avancer, et donc ne pas repenser à ce qu’il aurait pu advenir auparavant. La jeune femme embrassa son front doucement, en prenant sa main pour lui montrer qu’elle comprenait, et qu’elle ne l’abandonnerait pas. La peur partirait doucement, il fallait seulement le temps, pour accumuler. Le moment, ou il lui explique comment il s’était « repenti » des morts qu’il a pu causer : « Je me suis repris pourtant et je suis devenu médecin. La médecine moderne représentait une nouvelle magie pour moi et je pouvais sauver des vies... Sauver les vies que j'avais prises... Je retrouvais mon salut comme ca... Maintenant, il faut que je t'avoue combien de temps a passé entre ta disparition et aujourd'hui... Je ne suis plus très jeune... J'ai 415 ans, donc 377 ans se sont passés. On se trouve sur le nouveau continent de l'autre côté de la mer, en Louisiane. Le fait que tu sois vivante aujourd'hui, car oui, tu l'es... C'est aussi toute une histoire... J'en ai tellement à te raconter. » Il s’était repenti, en sauvant des « vies » comme pour se racheter du mal qu’il a commis, et des familles qu’il a « détruite » également. Là c’était vraiment un choc, elle ne savait pas qu’on pouvait vivre aussi longtemps. Ou du moins seulement les « vampires ». La Louisiane ? Oui c’est ce qui lui semblait ! « Je ne peux pas vraiment vous en vouloir ! Je pense que vous avez subi assez non ?! Et vous vous êtes repenti de vos « erreurs » ! Je crois qu’une seconde chance vous ai donné maintenant ! Vraiment 415 ans ? Est-ce vraiment possible ? Je crois que je commence à perdre.. Je vois ça malheureusement ! » Le rire cristalin de Kaitlyn retentit soudainement. Elle venait de lui dire qu’elle lui donnait une « seconde chance ». Il fallait seulement du temps pour qu’elle accumule, après cela viendra tout seul sûrement. Et pour conclure, maintenant ils doivent parler uniquement de sa « réincarnation ».

« Il y a deux ans... Sullivan et moi étions en train de régler un litigieux de vampire, nous étions envoyé par le shérif de notre district... Enfin, ce n'est pas important et ce sont des histoires pas très recommandables au final. Sauf que l'altercation ne s'est pas bien passé et Sully et moi, nous nous sommes retrouvé dans un piège... Comme le soleil, nous les vampires n’aimons pas beaucoup les flammes. Je me suis retrouvé pris au piège dans ce squatt, entouré de flammes et disons que je savais qu'il y avait des risques que je ne m'en sorte pas... Et tu m'as secouru... J'étais dans un sale état et vraiment calciné... -Autre point, nous guérissons à une vitesse phénoménale les vampires- Et j'ai vu ton visage... Tu étais là devant moi. Mais tu n'étais pas la même. En fait, tu es revenue dans une autre vie où tu t'appelles Eleanora Winter et tu es pédiatre dans un hôpital. J'ai fuit ensuite ce soir là, je ne voulais pas que tu me reconnaisses. Et je suis revenu en tant que médecin et collègue à l'endroit où tu travaillais. Je voulais te connaitre et tenter une nouvelle chance... Je ne savais pas que c'était réellement toi dans un sens. J'avais juste cet espoir de retrouver la personne que j'avais aimé vraiment il y a longtemps. » Il était tombé dans un piège, et à ce moment là vient.. son intervention, ou du moins celle de sa « réincarnation ». Kaitlyn avait sauvé son époux. Ou du moins Eleanora, cependant elle était qu’une même personne au « destin » autre non ? Une nouvelle vie. Elle espérait qu’elle n’avait pas énormément changer. Le désir de sauver des enfants, comme elle aurait voulu pouvoir sauver des « enfants ». Là elle réalisait un rêve, en répétant ce qui s’est produit pendant l’accident comme pour sauver Freya et Alana. Il avait forcé leur rencontre pour ne pas qu’elle tombe amoureuse de quelqu’un. Et la récupérait en même temps. Elle fut émue, et touché par ce qu’il vient de lui avouer : « Je suppose que vous avez réussi à me reconquérir dans ma nouvelle vie non ? Je ne sais pas cela aurez pu mal se passer ! Je suis contente que vous ayez réussi cependant.. Je n’aurai pas supporter être avec quelqu’un d’autre ! J’ai quelques conditions, si vous voulez que je vous donne votre « seconde chance » ! Je vais vous les imposez vraiment..  Arrêtez d’être « suicidaire » et « pessimiste » ! Et soyez heureux vraiment.. Vous le méritez mon amour ! »
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
avatar

John Huntingdon


☩ Morsures : 418
☩ Points : 2401


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

MessageSujet: Re: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   Sam 25 Jan - 17:37


_________________
    breathe me
    I have lost myself again, Lost myself and I am nowhere to be found, Yeah I think that I might break. I've lost myself again and I feel unsafe. Be my friend. Hold me, wrap me up. Unfold me. I am small, And needy. Warm me up, And breathe me. breathe me - sia
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   Sam 25 Jan - 19:57

John & Eleanora
souvenirs enfouis d'une autre vie
Tu m'as réveillée, un contact et un cœur rempli. Ton amour m'a ramené à la vie, je pensais que je mourrais. Des mains puissantes, une peau épaisse, et un cœur ouvert. Tu as vu à travers la douleur, vu à travers le masque. Tu ne m'as jamais laissé tomber.

La main sur la sienne, qui la serrait doucement, en gardant ce sourire comme à son habitude. La jeune mariée essayait du mieux de lui faire comprendre, qu'il y a également des « avantages ». Il était quand même dur de le convaincre, après avoir vécu autant de monstruosité, et d'en avoir commis aussi. On ne pouvait pas retourner au temps d'autan. Il était possible seulement de recommencer, et d'y remédier pour se « repentir ». Le médecin se rendait compte que ça lui faisait du mal, de tuer autant de personnes, et également de vivre comme un « vampire ». Là elle n'y pouvait rien cependant, elle savait que c'était comme ça, et qu'elle acceptait même sous son mauvais jour. Elle ne voulait pas lui cacher qu'elle avait peur qu'un moment, il s'attaque soudainement à elle, simplement sous les pulsions vampiriques. Il avait toujours les mots pour la rassurer : « Jamais je ne te ferai de mal... Jamais... Qu'importe ce qu'il se passera. Je préfère encore mourir que de t'infliger quelconque souffrance, tu sais...» La jeune femme souriait doucement, en caressant sa joue, trouvant qu'il n'avait pas changé. Elle voyait toujours cet homme bon, qu'elle avait tant aimé cependant. Il se voyait comme un monstre, cependant elle ne voyait uniquement qu'un homme foncièrement bon, qui était devenu un « vampire » et qui avait sombré sous la mort de son entourage. Il n'y avait rien de mal, néanmoins s'il pouvait éviter de tuer, seulement de prendre le sang. Le sourire amusé, pour ce qu'elle comptait lui répondre : « Oh, vous êtes sûr d'avoir changer ?! Je ne vois qu'un homme foncièrement bon.. quasiment le même que j'ai connu auparavant ! Je pense que vous allez me contredire.. Cependant comme tout dans le monde, y a une « chaîne alimentaire » l'homme mange l'animal, et le vampire mange les humains ! Je sais que c'est différent ! Cependant c'est ainsi que ça fonctionne malheureusement ! Et ce n'est pas parce qu'on mange pour survivre qu'on est un.. monstre non ? » Il fallait penser aussi que l'homme même avant, se tuer déjà dans les champs, ou même dans les camps « d'exterminations ».

Et eux tuaient pour leur plaisir seulement parce qu'ils n’aimaient pas les « Juifs ». Il fallait être honnête beaucoup de chose se sont déroulé, cependant on ne devient pas un monstre parce qu'on est un « vampire ». Il y a de grands monstres plus dangereux. « Les humains s’entre tuent depuis longtemps, comme pour se rebeller, ou même pour sa patrie, ou uniquement sous le plaisir d'un homme puissant.. Il n'y a rien qui est nouveau, mon amour ! » Le but était de lui faire comprendre qu'il tue pour sa survie, ou simplement pour manger. Eux, tuaient simplement sous le contrôle de quelqu'un. Et quoiqu'il puisse répondre, cela ne changera son opinion quand elle avait quelque chose, en tête impossible de lui enlever. Ils parlèrent ensuite de leurs enfants, et des fées qui avaient protégé Alana, et également Freya. Kaitlyn était contente, qu'elles étaient toujours vivantes, et heureuse. Il n'y avait rien de plus important pour un parent. Il donna cependant son point de vue par rapport à ces créatures magiques : « Je ne sais pas si on peut dire qu'elles sont bienfaisantes... Disons qu'elles ont tranché dans un moment décisif, et personnellement, si j'avais su qu'elles étaient en vie et bien... mon destin aurait surement été plus lumineux qu'aujourd'hui. » Elle comprenait, cependant elles avaient voulu certainement les protéger. Et pourquoi le retranchement ? Les fées avaient dû voir en des vampires des « monstres ». Il était néanmoins impossible de leur faire changer d'avis. Elle déposa un baiser sur ses lèvres doucement, avant de répondre : « Je m'en doute, mon amour.. Je ne peux pas débattre cependant ! Je ne les connais pas personnellement ! Je lui en suis seulement reconnaissante de les avoir protéger ! » Là voilà toute souriante, comme au début de leur amour. Il n'y avait rien de plus normal, quand on retrouve un amour qu'on croyait avoir perdu pendant trop longtemps. Il fallait cependant reparler de l'ancien amour de Elea qui était mort, et devenu auparavant un vampire mauvais, néanmoins.

« Je dois t'avouer que tu as eu quelqu'un d'autre avant moi... Il semblerait qu'il s'était bien occupé de toi... mais... il a été transformé et a totalement changé. Il te voulait pour lui, qu'importe le résultat... J'ai fait en sorte de te protéger et que tu choisisses par toi-même. Je ne voulais pas que tu m'aimes par obligation... Comme ce jour-là quand on nous a marié alors qu'on ne se connaissait pas du tout... Je t'ai toujours laissé le choix... Et je le ferai toujours. Qu'importe ce qu'il se passe pour moi, c'est ton bonheur avant tout... Et tu sais... Au final, tout ce que je vois est la femme que j'ai toujours aimé devant moi et... une nouvelle vie à deux. C'est sûrement notre destinée d'être ensemble pour l'éternité. On trouvera toujours un moyens de se retrouver et de vivre heureux. J'en suis sûr aujourd'hui. Je pourrai encore attendre les 100 prochaines années pour te retrouver. » Elle fut cependant surprise, néanmoins elle dut avoir comme tout oublier. Ou se dire qu'il avait disparu complètement, ou qu'il était mort également. Il n'était pas un vampire à ce moment, donc comment aurait elle pour le découvrir ? Le médecin roula des yeux, ne supportant pas se comportement. Le choix ? Là elle s'en doutait qu'il la protégerait, et qu'il la laisserait choisir. Il avait fait depuis toujours, comme pour ne pas l'obliger à l'aimer, ou à coucher ensemble. Elle se mit à pleurer de bonheur, en prolongeant son baiser amoureusement. « Je vous aime tellement Lord Huntingdon ! Il faudra seulement penser plus à vous dorénavant ! Car votre bonheur est mon bonheur également ! Il en est de même pour moi ! Je rêve déjà de cette nouvelle vie, mon amour ! Je le pense également.. On se retrouvera toujours ! » Quand elle entendit la « dernière » phrase, elle ne put s'empêcher de le taper sur l'épaule, comme ne voulant pas porter malheur maintenant. « Je vous en prie ne portez pas malheur, maintenant ! Je ne veux plus vous perdre ! » Là c'était peut-être qu'elle revienne comme auparavant. Elle lui avait pardonné, et apprit ce dont elle devait savoir qui l'importait énormément. Elle commençait à se sentir faiblir, comme la fin de l'hypnose, cependant elle se rappellerait de tout, et serait tout de même Kaitlyn, mais avec Eleanora également. Elle se maintenait à son époux doucement, avant de lui murmurer doucement : « Je crois que c'est le moment, mon amour ! »
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
avatar

John Huntingdon


☩ Morsures : 418
☩ Points : 2401


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

MessageSujet: Re: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   Dim 26 Jan - 20:07


_________________
    breathe me
    I have lost myself again, Lost myself and I am nowhere to be found, Yeah I think that I might break. I've lost myself again and I feel unsafe. Be my friend. Hold me, wrap me up. Unfold me. I am small, And needy. Warm me up, And breathe me. breathe me - sia
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   Dim 26 Jan - 21:49

John & Eleanora
souvenirs enfouis d'une autre vie
Il y avait toujours une femme, pour aider un homme, comme pour lui montrer le chemin. Il fallait se battre pour retrouver le bonheur, la « lumière » d'un nouveau matin, ou même seulement garder l'espoir. Le monde lui paraissait tellement sombre, quand elle avait décédé soudainement. Le revoir était son plus beau cadeau, comme pour lui donner une « seconde chance ». Et elle fera sans doute l'impossible, pour le garder éternellement, comme par exemple : être dans les mêmes merdiers que son époux quand il est en danger. Ils partageaient tout ensemble, non ? Il n'y avait rien qu'elle ne pourrait pas faire pour cet « ange noir » dont elle est tombée follement amoureuse y a longtemps. « Disons que j'étais perdu et que j'ai réussi à revenir... Et tu es celle qui m'y a aidé. Ton souvenir et ceux de nos enfants... Notre amour m'a sauvé. » Elle avait donc aidé son mari, quand il en avait besoin, cependant elle n'avait pas été présente pendant 400 ans. Elle aurait voulu être sauver, pour rassurer son époux, et consoler sa douleur. Elle s'en voulait tellement, néanmoins on ne lui avait pas laissé le choix malheureusement. Kaitlyn avait dû mourir pour sauver Alana, et Freya. Il était ce qu'il y avait de plus important. Elle ne se serait jamais pardonné de les sacrifier pour son « âme » simplement. Et même si elle aurait pu, les blessures l'auraient tué, et elle aurait pu dire seulement un « Adieu ! » à son époux avant de partir définitivement. […] Il était temps pour elle de revenir maintenant. Kaitlyn se sentait partir doucement, pour que sa « réincarnation » revint de nouveau. « Je sais... Il est temps de revenir... » Un sourire se dessina lentement, avant de venir murmurer : « Je t'aime.. ». Le médecin était comme assommée soudainement, en reprenant doucement les esprits, comme elle réalisait que tout avait complètement changé.

Les nouveaux souvenirs, qui elle était vraiment, ou plutôt qui elle abritait, et comment elle réagirait à ce « changement ». Il embrassa amoureusement, et se recula doucement, en laissant son bout de nez collait au sien, avant qu'elle prenne conscience de ce qu'il répondait : « Je crois que j'ai dû faire un peu peur à notre cher hypnotiseur. J'ai eu un peu peur en te voyant disparaître. Je lui enverrai ses honoraires de façon honnête, de toute manière et à mon avis, je suis radié de son cabinet. » Il rigolait, en trouvant ça sûrement amusant, ce qui la fit également ricaner doucement. Le maux de tête était un peu brutale pour un réveil, et il fallait mieux éviter de faire quelque chose de trop brutal, pour éviter une migraine de quelque jours non ? Et en repensant, le mots « un peu » semblait trop léger comparé à la peur qu'à eux à ce moment l'hypnotiseur. Il ne prendra plus aucun vampire maintenant. Les pensées de Kaitlyn était tellement puissante, quand il avait répondu ça qu'elle avait dit également : « Idiot ! » Elle ne put s'empêcher de rigoler, tout en rajoutant, en repensant à ce qu'il avait dit auparavant. Il semblait qu'il voulait être discret non ? Il n'avait pas eu la même vision du mots, par contre sinon il aurait réagit d'une façon plus.. douce pour cet homme, et non exagéré même si elle comprenait : «Je viens de comprendre ce que voulait dire discret pour toi.. » Elle le taquinait, amusait de son comportement pour le moment. Elle lui sourit tendrement, en s'amusant à bouger leur nez ensemble : « Je n'allais pas te quitter, tu sais ! J'ai eu seulement peur.. » Elle se disait que maintenant, elle en aurait plus besoin, elle avait les réponses à ses questions. Et pouvait reprendre sa vie normalement -du moins si on peut appeler ça normalement-

Il embrassa de nouveau furtivement, en se reculant pour se redresser, et lui tendre finalement la main. Il ne comptait pas emmener dans les airs, comme auparavant. Ce qui d'une part la soulager, car elle risquait à tout moment de vomir, en sentant le vertige lui montait. Il n'allait pas apprécier que ça tombe sur lui, à ce moment ou les personnes en-dessous également. Elle prit sa main, en se relevant aussi, tout en écoutant ce qu'il ajoutait : « Tu nous as emmené loin de Shreveport. On va devoir faire le sens inverse à pieds. Ou alors prendre le bus... Je sais que tu n'aimes pas mes méthodes vampiriques, je ne te les imposerai pas. D'ailleurs, je ne sais même pas où on est... » La jeune femme regarda autour d'elle, comprenant qu'elle n'était point dans le bureau de l'hypnotiseur. Elle sourit nerveusement, en se sentant gêner de l'avoir inquiéter et surtout de partir soudainement. Elle n'y était pour rien cependant, c'était Kaitlyn qui avait eu peur soudainement, et qui s'était sauver en repensant à cet accident. « Je préfère marcher pour le moment ! J'ai besoin de te parler de quelque chose.. » La lettre qu'elle avait réécrite de Kaitlyn. Le fait également qu'elle voulait devenir « maman ». Et qu'elle voulait savoir ce qu'était advenu Freya. Il y avait tellement, cependant elle se contenterait seulement du meilleur pour couronner cette soirée en amoureux. Elle commença à marcher, sans se demander le chemin, et pensa un moment avant de commencer à reprendre la parole : « Je dois te remettre une lettre à la maison ! Je l'ai écrite avant de mourir.. » Le remettre au goût du jour, cela risquait d'être dangereux cependant c'était question de ses sentiments, du moins ceux de Kaitlyn. Elle ne les exprimait pas comme tout le monde, cependant elle voulait lui montrer qu'elle aimerait éternellement et d'un amour démesuré que même lui ne pourrait imaginé.

Il fallait maintenant parler du plus dur, comment aborder l'envie d'avoir un enfant avec un.. vampire. Il était certainement plus dur sachant qu'autant Elea et Kaitlyn mourrait d'envie de porter un enfant. Elle avait été déjà maman auparavant, cependant elle était tellement grande. Qu'il était impossible de récupérer les moments uniques qui émerveillent les deux parents : les premiers mots, comme les premiers pas, et voir grandir l'enfant. Il n'y avait rien de plus beau pour Elea qui adorait énormément son métier. Qu'elle y travaillait même beaucoup plus, pour pouvoir donner leur chance, à des enfants dont elle y tenait énormément. Elle tourna un moment la tête, avant de dire presque dans un murmure : « Je suppose.. qu'en étant mort, on ne pourra pas avoir un enfant ensemble.. » Elle aurait aimé le voir inquiéter quand elle voudra sortir, alors qu'elle est enceinte de quelques mois, ou à surveiller les derniers mois, en lui posant des questions, comme beaucoup en poserait également. Il assisterait à l'accouchement, elle pourrait hurler à mort, et lui arracher sa main. Et vivre la naissance du bébé, comme tout ce qui le fera devenir une grande personne. « J'aurai aimé te voir dans ces moments là.. et pouvoir donner la vie à un enfant ! On l'a déjà fait ensemble, cependant cela remonte à tellement longtemps.. que j'aurai aimé recommencer ! » Elle avait tout dit, maintenant elle savait qu'il y avait encore adoption, cependant allait-il accepter. Il allait peut-être pas vouloir sûrement parce qu'il était un vampire, et qu'il risquait à tout moment de mourir. Elle serra sa main doucement, sachant déjà que c'était impossible, et qu'elle s'était déjà imaginée le comportement idéaliste de son époux à ce moment là.
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
avatar

John Huntingdon


☩ Morsures : 418
☩ Points : 2401


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

MessageSujet: Re: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   Jeu 30 Jan - 14:01


_________________
    breathe me
    I have lost myself again, Lost myself and I am nowhere to be found, Yeah I think that I might break. I've lost myself again and I feel unsafe. Be my friend. Hold me, wrap me up. Unfold me. I am small, And needy. Warm me up, And breathe me. breathe me - sia
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   Jeu 30 Jan - 15:44

John & Eleanora
souvenirs enfouis d'une autre vie
Il ne pourra pas la retrouver. La première a été brûlé en même temps. La seconde était dissimulée proprement. Il était dur d’ouvrir simplement son cœur, quand on n’a pas habitude du « romantisme ». Kaitlyn de lui dire adieu dans une papier rempli d’amour, et de remerciement. Le moment ou elle aurait voulu l’enlacer, avant de décédée à cause de « l’accident ». La main se balançait doucement, en commençant à fuir son regard, pour ne pas qu’il remarque son visage rougissant. Comment lui remettre ? Il risquait de la lire sur le champ. Et ne lui laissant pas le temps de s’éloigner. « Une... lettre ? Elle doit se trouver dans le coffre de nos anciennes affaires chez Sullivan, enfin de ce que j'ai pu sauver... mais... je n'ai trouvé aucune lettre... et notre ancienne maison... Il n'en reste que des ruines... » Il était comme marqué. Il ne pouvait cependant la trouver, tous avaient complétement brûlés, et également le papier. La mémoire de ce qu’elle pensait à ce moment, était quand même présente, comme si tout s’était produit y a récemment. Elle avait écrite ce qu’elle avait pu se souvenir. Le fait qu’il avait abandonné leurs souvenirs, dans son ancien appartement lui laissait beaucoup de « marque ». Là elle s’en doutait, c’était pour ça qu’elle les avait protéger. Le médecin reporta son attention : « Oui, une lettre.. ça t’étonne ? J’y ai mis mes… sentiments ! Je m’en doute, elle a sûrement brûler avec l’incendie ! Je l’ai seulement réécrite… Je souhaiterai que tu puisses la lire.. sans mon présence, si cela te dérange pas ! » Elle était surtout forte en émotion. Et elle savait qu’elle aurait dû mal, vu que cela voulait dire beaucoup pour Kaitlyn. La jeune femme parla soudainement d’une envie d’avoir un « enfant ». Et ça comptait beaucoup, et voir comment il pourrait se comporter, par exemple le rassurer pendant les cauchemars, le protégeait quand il aura des gros problèmes, passer une soirée Halloween inoubliable, impressionner les camarades de leur enfant. Oui, beaucoup aime bien se « venter » de leurs parents, vu qu’ils seront vu comme des dieux.

« Je suis mort, donc je ne peux pas engendrer la vie et je me dis que ce n'est peut être pas une mauvaise chose au final. Je suis vampire, et j'amène mon lot d'ennuis avec... » Elle s’en doutait également. Là cependant elle fut surprise par ce qu’il dit dernièrement. Comment ça ? Il n’y a rien de mal à vouloir un enfant, même vampire, comme fée, ou métamorphe. Ils ont tous le droit de vivre non ? Il n’y a aucune loi qui les empêcher d’être « heureux ». « Bien que je nourris l'espoir de pouvoir de nouveau élever un enfant et de le serrer dans mes bras. Le voir grandir et s'épanouir... Au final, je suis toujours resté un père de famille et même après tout ce temps... Il nous reste l'adoption... mais comme je t'ai dis: je suis vampire et jamais nous aurons une vie normale, il faut voir... si c'est possible dans ces conditions d'élever un enfant... » Là c’était beaucoup mieux. Il n’y a rien d’encourageant, en écoutant son époux à démontrer qu’il emmènerait beaucoup de problèmes, surtout qu’il exagérait pas mal. Il jouait les superman, à protéger tout le monde, surtout à se venger et protéger son amante, ou même Freya et Alana. Il jouait vraiment le père exemplaire comme au début. Le sourire revenait, en entendant son époux parlait de vouloir s’occuper d’un enfant. Elle comprenait, qu’il doute par rapport à l’adoption vu qu’il est « vampire ». Il pourrait rien montrer, ou envoutait la personne, pour avoir un enfant ensemble non ? « Je suis aussi responsable, John.. Tu joues tout le temps les « superman » c’est normal que tu as des problèmes.. On peut même te qualifier « d’ange gardien »… sans toi je serais déjà morte, mon amour ! » Elle passa doucement sa main sur son visage, en souriant tendrement, avant de rajouter : « Je préfère ça, mon cœur.. Oh vraiment tu serais d’accord ? J’en suis sûr qu’ils ne le remarqueront pas ! Ou sinon.. en dernier recours vraiment ! » Il commençait à dramatiser. La belle roula des yeux simplement. Kaitlyn aurait sûrement envie de le frapper sur le moment. Elle n’aimait pas comment il se traitait de « cadavre ».

Et surtout qu’elle était également « morte » non ? Elea voudrait le réconforter cependant comment contrôler son côté « Kaitlyn ». Il ne pouvait vraiment pas s’en empêcher : « Écoute... on en rediscutera... Je... J'ai besoin de réfléchir... Je ne veux pas qu'il soit exclu... Je veux juste une vie normale pour un enfant, je me demande si c'est juste de lui imposer un cadavre comme père... » La jeune mère le prit soudainement dans ses bras, pour ne pas commettre une « erreur » selon le médecin. Elle déposa un baiser sur son front doucement, de lui répondre pour essayer de le consoler : « Il ne va pas être exclu, mon amour.. Il ne faut vraiment pas que tu te préoccupe de ça.. Il aura une vie normal, pourquoi tu dis ça ? Tu n’es pas un CADAVRE ! Tu es Lord Huntingdon, un homme foncièrement bon, qui sauve des personnes en rendant le monde meilleur.. et qui me rend la plus heureuse du monde ! » Elle le regarda un moment, en posant sa main doucement sur son visage, avant de rajouter : « .. prend le temps dont tu as besoin, mon amour.. » Ils continuèrent à marcher ensemble, avant de se mettre dans ces bras, pour demander de l’attention un moment. Et pour changer de sujet, pour ne pas qu’il bloque avec l’enfant, et qu’il soit malheureux : « …tu sais de quoi j’en envie mon amour.. un bain moussant à deux ! Je pense qu’on en aura besoin après cette longue soirée ensemble ! »

HS : désolé il est un peu court mon rp. la prochaine fois promit je ferai plus long  lookbril mais j'aime vraiment beaucoup notre sujet.
©️flawless
Revenir en haut Aller en bas
avatar

John Huntingdon


☩ Morsures : 418
☩ Points : 2401


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

MessageSujet: Re: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   Jeu 30 Jan - 19:20



HJ: Ne t'inquiètes pas ^^ J'ai mis du temps à répondre à ton post avant, désolée. Je voulais faire ca bien. Et ouiiii j'aime beaucoup notre RP. ^^

_________________
    breathe me
    I have lost myself again, Lost myself and I am nowhere to be found, Yeah I think that I might break. I've lost myself again and I feel unsafe. Be my friend. Hold me, wrap me up. Unfold me. I am small, And needy. Warm me up, And breathe me. breathe me - sia
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   Jeu 30 Jan - 21:28

John & Eleanora
souvenirs enfouis d'une autre vie
Il y a eu un débat récemment avec un membre de sa famille, qui comptait beaucoup pour Eleanora. Il s'agit d'une enfant de cinq ans, qui prend Elea pour l'adore vraiment. La petite est déjà au courant, car le meilleur ami de son paternel, qui est également son parrain est un « vampire ». Et elle voulait lui présenter Layla, pour qu'elle voit comme elle dit : « son prince charmant ». Là elle avait un peu de lui, pour qu'elle le connaît un peu. La cousine avait conclus qu'il était « casimir » le monstre gentil. La jeune femme s'était mis à rigoler, mais en pensait autant, qu'il était vraiment quelqu'un extraordinaire, et vraiment adorable également. « Chérie... Je... Après, tu sais je suis comme ca et je ne pourrai pas changer... Et je t'assure qu'être vampire ce n'est pas la plus belle chose au monde. » Elle comprenait que vieillir lui manquait beaucoup. Et que tuer devait être désagréable, aux point de culpabiliser à tel point de prendre pour un « monstre ». Il ne pourra pas changer c'est sûr, être vampire empêchait tout changement. Et il ne s'arrêterait pas de se trouver « horrible » parce qu'il tuait beaucoup, et qu'il était considérer comme dangereux pour les personnes. « Je sais, mon amour.. Je le conçois, cependant cela ne veut pas dire que t'es un « monstre ». Il y a d'autre race comme les fées, ou les métamorphes.. » Elea essayait de le rassurer, en lui démontrant qu'ils n'étaient pas la seule « espèce ». Et que forcément, il ne fallait pas se prendre pour le mal, car sinon voyant comme Mabb veut les empêcher de descendre, avec le « fruit de la lumière » elle est aussi méchante, à sa façon seulement. Les métamorphes peuvent aussi tuer sous leurs formes, non ?

Les fées avec leur pouvoir pouvait aussi tuer, également. Il ne fallait pas désespérer. « C'est gentil mais nous savons tous les deux que je ne suis qu'un type mort et ressuscité. Et j'avais oublié: Dangereux... Je peux broyer un os humain d'une main sans effort. » Il ne comprenait pas décidément. Kaitlyn a été aussi morte, et elle est comme ressusciter non ? Il était vraiment dangereux. Là plutôt Kaitlyn avait un énorme doute, qu'elle voudra une confirmation. Il fallait dire que vampire ou non, elle ne le voyait pas comme quelqu'un dangereux. Il tuait maintenant, cependant c'était pour protéger, se nourrir et sûrement pour aider quelqu'un. « Oui, mais t'es gentil aussi, cependant comme tu dois t'en rappeler.. Je suis morte aussi, et également ressusciter vu que je suis encore présente ! » Le côté dur de sa personnalité, surtout celui de Kaitlyn ressurgit maintenant. Elle tendit ses bras soudainement, avant de parler d'un ton un peu dur, comme pour montrer qu'elle ne le croyait pas vraiment : « Toi, dangereux ? Je ne te crois pas, mon amour ! Ou si tu veux vraiment me le montrer.. Attaque moi ! Qu'est-ce que tu as attend ? Tu es seulement méchant quand tu le veux seulement, John.. » Le médecin se doutait qu'il ne l'attaquerait point. Il était beaucoup trop gentil, et était incapable de lui faire du mal. Il refusait même par moment de boire son sang, elle avait dû même le forcer. Elle lui proposa un bain, pour oublier la « conversation » et commencer une matinée en bonne humeur. Il allait bientôt se lever, et comme elle le savait elle devra dormir avant de reprendre le travail. La jeune femme le regarda en train d'essayer de s'enlever le sang. Il aurait beaucoup de mal cependant, comme le sang à coagulé.

« Ca me va mais il serait bien de se dépêcher car sinon le soleil aura raison de notre petit moment entre amoureux. » Elle sourit, en hochant simplement la tête, pour confirmer qu'il serait mieux de rentrer rapidement. Elea embrassa tendrement sur la joue pour ne pas perdre trop de temps. Il lui fit un clin d'oeil, avant qu'il lui montre un arrêt de bus qui était à quelque pas seulement. Il ne devrait pas être trop loin sûrement. Et donc ils pourraient rentrer rapidement, pour se réchauffer et éviter les premiers rayons du soleil. « Regarde. On va enfin savoir où on est et plus vite nous serons rentré, mieux nous serons pour nos réchauffer. » Elle pensait exactement la même chose. La belle se mit à rigoler, comme amusait d'avoir eu la même pensée au même moment. Cela montrait bien qu'ils étaient fait pour être ensemble. Et pour vraiment lui dire pourquoi : « J'ai pensée exactement la même chose ! J'espère qu'on n'est pas trop loin.. » Il regarda les correspondances, avant que son époux lui tende un mouchoir pour enlever le sang. Elle le prit, et délicatement enleva le sang autour de son visage. Et comme ça personne ne remarquera qu'il était un vampire. Il en était beaucoup mieux ainsi, surtout pour protéger son homme, et c'était tout ce qui comptait pour elle. Kaitlyn ne voulait le perdre, alors qu'elle venait à peine de le retrouver. Il monta en premier dans le bus, pour prendre les tickets, avant de la laisser passer. Elle s'assit en premier, en regardant l'animal de la vieille dame qui l'accompagnait.

Il passa sa main autour de son épaule, en la serrant contre lui, avant de déposer sa joue sur le haut de sa tête, pour se reposer avant d'arriver. Elle regarda un moment les étoiles, en se souvenant d'un poème que son paternel lui avait raconté auparavant. Et comme reconnaître les symboles, comme la casserole, ou même la grande ours. Quand elle était petite, elle demandait si sa maman était devenu une étoile pour la protéger. Il avait bien entendu répondu oui, comme cela elle se sentait toujours en « sécurité ». Elea reporta son attention sur John, en l'écoutant attentivement : « Tu me disais que je devais continuer d'espérer d'être heureux. Tu peux te féliciter, car je le suis de nouveau à présent. On est peut être dans ce bus à l'autre bout de chez nous, avec une sorte de musique ringarde qui passe à la radio, mais je n'échangerai ca pour rien au monde. » Elle avait donc rendu heureux, c'était ce qu'il y avait de plus important. Le regard scintillant de Kaitlyn continuait autant de briller quand au mots de son époux. Là voilà en train de sourire amusé, quand il faisait référence à la musique, et qu'il était pas dans le meilleur endroit. Les derniers mots font rougir la jeune femme, qui en avait pas beaucoup habitude, surtout Kaitlyn. Elle détourna le regard, pour ne pas qu'il remarque qu'elle commençait à comme on dit « retomber sous le charme » même si elle aimait toujours autant, mais ça lui rappelait leur début. Il avait tellement adorable, et même quand elle avait demandé, il ne voulait pas brusquer les événements. « Je n'échangerai ce moment pour rien au monde, également.. Je t'aime tellement, mon amour.. Les moments passaient ensemble, sont les plus merveilleux.. et me comblent de bonheur ! » Elle retourna son visage, au moment ou les rougeurs ont diminués, pour ne pas qu'il remarque qu'elle avait « rougit ». Et pourtant qu'une femme qui rougit, est simplement magnifique. Kaitlyn n'avait encore ressenti ça, qu'elle le voyait comme un signe de « faiblesse ». […] Le voyage dura un petit moment, avant qu'il arrive à leur destination : « On est arrivé mon amour ! J'ai hâte de prendre un bain moussant.. » Elle prit ses clés, et ouvrit leur appartement pour qu'il soit protégé, et que le soleil ne commence pas à le brûler. Elle embrassa tendrement, avant de déposer son sac. Elea commença à aller l'eau, pour préparer le bain ensemble, et met du gel douche moussant. Elle se mit en sous-vêtement, avant de marcher le long et de demander : « Je t'attends mon amour ! »

HS : prend le temps qu'il te faut, puis je n'étais pas là, une amie m'a invité chez elle ce soir pour installer la suite adobe.  Sunglass je suis contente qu'il te plaise, je voulais être à la hauteur de l'ancienne Eleanora  smile 
©️flawless
Revenir en haut Aller en bas
avatar

John Huntingdon


☩ Morsures : 418
☩ Points : 2401


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

MessageSujet: Re: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   Ven 31 Jan - 10:07



HJ:  kiss 

_________________
    breathe me
    I have lost myself again, Lost myself and I am nowhere to be found, Yeah I think that I might break. I've lost myself again and I feel unsafe. Be my friend. Hold me, wrap me up. Unfold me. I am small, And needy. Warm me up, And breathe me. breathe me - sia
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   Ven 31 Jan - 12:39

John & Eleanora
souvenirs enfouis d'une autre vie
Il venait à peine de se retrouver. Kaitlyn voulait rattraper ces moments « perdu » auparavant. Il n'y avait rien de plus important que lui, et son bonheur comme elle a dit récemment : ton bonheur est mon bonheur. Et elle ne pouvait concevoir son bonheur, si John n'était pas « heureux ». Le regard se posa sur le miroir pour se contempler un moment. Il y avait beaucoup d'événements, et de questions sans réponse, par rapport à son entourage. Le paternel était vraiment le seul à pouvoir l'aider. Il se tut souvent pour éviter le sujet douloureux, cependant elle avait grandi, et serait capable de comprendre. Et elle savait qu'elle lui pardonnerait, et qu'elle sera toujours présente pour le protéger. Il était important de préserver son paternel, qui était son seul parent, auquel elle pourrait se raccrocher, et qu'il ne l'abandonnerait pas. Elle sortit un moment de ses pensées, pour stopper l'eau qui coulait abondement. Le médecin rejoignit son compagnon, pour le prévenir qu'il pouvait se joindre à elle maintenant. Il s'approcha avant de répondre : « Je ne peux pas rester longtemps éveillé après le lever du soleil, mais tu me prends par les sentiments... Je risque d'être plus faible et moins performant que d'ordinaire... Mais si ca te va... » Elle était au courant. Elea s'occupera de son époux, comme un ancien Lord, qu'il était auparavant. Le sourire charmeur de Kaitlyn quand elle entendit, par rapport qu'elle le prenait par les « sentiments ». Il avait bien le droit à une compensation, il avait eu droit à beaucoup d'émotion aujourd'hui. Et pour elle rien de mieux qu'un moment ensemble dans le bain. Le fait de sentir son corps contre elle, la détendait, et elle se sentait protéger. Il passa ses bras autour de sa taille, avant de l'embrasser.

La jeune femme prolongea le baiser, en passant sa main sur son visage, en répondant : « Je suis au courant. Comment ça par les sentiments ? Je suis seulement en sous-vêtement.. Oui ça me va, ne t'inquiète pas ! Je ne te l'aurai pas demandé sinon ! » Elea faisait innocente, en gardant ce même regard provocateur qu'avait Kaitlyn. Il la souleva pour la déplacer jusqu'au bain, en ne rompant pas un moment leur magnifique baiser. Elle prolongea aussi longtemps que possible, sachant qu'elle ne pouvait pas tenir énormément, vu qu'elle devait reprendre son souffle. Il avait la même habitude qu'elle de refermer la porte, même quand il y a personne. Il la déposa enfin, pour pouvoir s'enlever son vêtement, avant de se reculer pour lui dire d'une façon coquine : « Au pire, je tomberai mort dans la baignoire. Je te laisserai le soin de t'occuper de moi. » Il était vrai que son cœur battait plus, cependant elle entendait que le sens coquin, pour pas gâcher ce moment. Les yeux brillants, la langue qui passait lentement sur ses lèvres sensuellement. Elle voyait déjà comment elle pourrait s'occuper de lui, et comment il serait le lendemain. « Tu serais surpris de voir comment tu te retrouveras le lendemain ! » Le vampire surgit à ce moment, laissant apparaître les « canines » soudainement. Il était excité à ce point, Sullivan l'avait bien perverti son Lord Hintingdon. Lui qui au début avait refusé de coucher avec Kaitlyn, seulement parce qu'il ne voulait pas obliger. La fée sentait qu'elle allait sûrement avoir quelques marques le lendemain. Elle prolongea son baiser passionnément, en frissonnant quand elle sentit les mains de son époux.

La main glissant légèrement sur son pantalon, le déboutonnant lentement, pour durer plus longtemps le moment, avant que sa jambe se frotte doucement contre le vêtement qui tomba au sol. Elles remontaient doucement, pour caresser lentement son torse, et descendre ses lèvres à son cou, en l'embrassant, s'imprégnant de son odeur également. Elea vint lui murmurer à son oreille doucement : « Tu veux t'occuper des sous-vêtement, mon cœur.. » Elle pouvait bien se les enlever, mais si cela faisait plaisir à son homme, de de retirer les sous-vêtements, pour mieux admirer après, c'était comme il voulait vraiment. Elle recula doucement contre le mur, pour se coller à celui-ci, et qu'il puisse jouer son rôle de dominant. Oh, elle pourrait le faire cependant elle aimait quand c'était John qui dominait. Elle pouvait voir comment un vampire, et son homme fusionnait ensemble pour ce moment vraiment magnifique. Leur première fois de Kaitlyn depuis qu'elle a quitté ce monde, malheureusement. Et se promit qu'elle fera de ce moment un moment « inoubliable ». La bouche continuait à descendre doucement, embrassant son torse lentement, avant de remonter à ses lèvres pour embrasser amoureusement, et passer ses mains sur ses tétons qu'elle s'amusa doucement, comme un chat s'amuserait avec un objet quelconque. Le regard provocateur de la jeune femme vint rappeler ceux de son mari, avant de rompre soudainement pour murmurer : « Vous êtes vraiment parfait, Lord Huntingdon ! »

HS : pour savoir tu es adepte aux scènes érotiques, vu que j'ai vu que beaucoup ça dérangeait. je ne voudrais pas t'imposer ça, alors que ça pourrait te gêne  lookcreep 
©️flawless
Revenir en haut Aller en bas
avatar

John Huntingdon


☩ Morsures : 418
☩ Points : 2401


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

MessageSujet: Re: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   Sam 1 Fév - 13:56



HJ: T'inquiètes. Moi ca ne me gêne pas ma chewiiie  :kiss:

_________________
    breathe me
    I have lost myself again, Lost myself and I am nowhere to be found, Yeah I think that I might break. I've lost myself again and I feel unsafe. Be my friend. Hold me, wrap me up. Unfold me. I am small, And needy. Warm me up, And breathe me. breathe me - sia
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   Sam 1 Fév - 16:24

John & Eleanora
souvenirs enfouis d'une autre vie
Il n'y avait rien de plus excitant que s'amuser avec les pulsions d'un homme. Il devait à ce moment là une « bête sauvage » qui n'attendent qu'un seul moment d’inattention pour reprendre leur rôle de « dominant ». Et se venger par la même occasion de leur ancien « tortionnaire ». Elea s'amusait à le provoquer, par des regards charmeur, comme sensuel. Ensuite, elle était venu à s'occuper à caresser son torse, pour remonter à ses morceaux de chair qu'elle titillait doucement, pour donner plus de plaisir, comme pour le torturer lentement. Il ne perdit pas une minute à retirer ses derniers sous-vêtements, et le sien également. Le blond vint à se coller à elle pour lui murmurer : « Non, c'est toi la femme parfaite. » Elle embrassa tendrement pour le remercier du compliment. Il fallait bien avouer qu'elle pensait qu'elle ne pouvait pas être. Et si vraiment elle était « parfaite », elle ne l'aurait pas blesser : cet accident et quand elle apprenait qu'il était « un vampire ». Il était toujours bon de l'entendre de la part de quelqu'un. Il aventura sa main sur sa poitrine, lui retirant un soupire de plaisir, en fermant les yeux doucement, pour ressentir le contact de son époux. Elle bascula légèrement la tête, quand John embrassa son coup, en continuant son chemin à sa poitrine, pour aller ensuite à son ventre, en descendant ses doigts le long de sa taille, en terminant à ses hanches. Elle se mordit la lèvre tout le long, en échappant un seul gémissement, cependant elle se demandait combien de temps elle tiendrait ? Il était dur de ne pas craquer surtout à un tel moment. Et puis si ce n'est pas elle qui prendra, elle irait sûrement s'attaquer au dos de son époux.

Il continua la torture, en embrassant un endroit sensible, qui lui soutira un gémissement, avant de continuer en le léchant. Le plaisir montait doucement, et commençait à la rendre complètement folle, voulant que ce moment s'éternise longtemps. Le visage rougit légèrement sous le plaisir, cachant ça par ses cheveux qui lui tombait le long de son coup. Il cessa au bout de quelques minutes, avant de s'attarder à sa poitrine. Elle soupira de plaisir, en s'agrippant à un objet quelconque pour serrer à chaque moment ou le plaisir montait. Là il remonta pour mordiller le lobe de son oreille, et lui demander : « On avait pas dit qu'on prenait un bain ? » Elle ne se sentait pas trop capable de répondre. Le plaisir avait rendu complètement soumise à son époux, qu'aux mots ne pourra sortir, sauf peut-être de demander d'aller plus loin, et ne pas se stopper aussi soudainement. Il fallait pourtant qu'elle se reprend pour le torturer comme il s'était amusé auparavant, et reprendre le contrôle un tout petit peu avant de revenir « soumise ». « mmh.. tu tiens à.. aborder le sujet..  maintenant ?! » Il prit ses cuisses, pour la soulever dans les airs, tout embrassant passionnellement. Elle agrippa ses mains à son dos, ou elle commençait à planter ses ongles doucement, tout en prolongeant le baiser plus passionnément, pour le faire devenir langoureux. Il s'avança jusqu'à la baignoire, en l'enjamba précautionneusement avant qu'elle ne trempe doucement. Et que son corps se mit à frisonner au contact de l'eau. Il avança auprès d'elle, avant que ses crocs ne sortent de nouveau au contact de la chaleur. La jeune femme approcha sa main lentement, pour toucher ses crocs. Il passa sa main pour arrêter de le débit de l'eau, et changer un peu la température rapidement.

La brune rapprocha son visage doucement, et vint lui murmurer d'un ton sensuel : « Tu es sur que ça va.. mon amour ? Il y a t-il quelque chose que je peux faire ? » Elle aimait le provoquer, et jouer avec lui comme un peu une « provocatrice » en même temps elle y prenait un maligne plaisir. Il se mit à reculer doucement, elle ne comprenait pas pourquoi soudainement. Aurait-il changer d'avis ? Elle n'espérait pas, car elle se voyait mal se faire du plaisir. Et préférait continuer leur moment, même si elle savait que le soleil commencerait à le taper. Il lui annonça d'un air taquin et coquin quelque chose qui vint à la surprendre : « J'ai... envie de faire quelque chose de nouveau entre nous mais... tu as le droit de dire non. » Il y avait que l'interdit qui rendait ça « palpitant ». Et elle viendrait sûrement à dire « oui » seulement pour partager ce quelque chose de « nouveau ». Il se rapprocha très rapidement, touchant leurs nez ensemble, quand son souffle chaud, vint effleurer la peau de son amant. Et pendant qu'il fermait les yeux, elle embrassa tendrement, en caressant son visage. Il vint lui expliquer ensuite la nouvelle façon de coucher ensemble, du moins si elle acceptait : « On m'a dit qu'un échange de sang entre humain et vampire durant un acte sexuel pourrait nous transporter tous les deux dans un endroit qu'on oublierait jamais. Je voudrai le faire avec toi. Juste avec toi. Tu boira mon sang et je boirais le tiens. » Cela pouvait être intéressant. Elle espérait seulement qu'il se stopperait. Et qu'il ne vient pas à la boire complètement.La jeune femme était une fée avant tout, et elle savait que son sang était convoité par les « vampires ».

Par contre elle se demandait comment elle pourra boire son sang ? Elle n'avait pas de crocs, et était incapable de le blesser volontairement. « Hmm, je veux bien, mon amour ! Je  me demande seulement comment je vais pouvoir boire ton sang ! Je refuse de te blesser.. donc ne demande pas te faire du mal ! » Et même s'il récupérerait. Il y avait le soleil, cela rendait le temps plus long, pour cicatriser. Après penser qu'elle a pu le blesser volontairement, pour seulement un acte sexuel, ca la rendrait complètement malade. Elle s'en voudrait. Qu'importe si cela allait disparaître ! Il fit glisser son   nez à sa joue, avant de passer sa main à sa nuque, pendant que la seconde attrapa soudainement sa taille, pour coller leurs corps ensemble, avant qu'il ne disse à mi-voix : « Jamais je ne te mordrai sans ton autorisation. Tu sais que... c'est toujours toi qui décide... » Elle sourit doucement, avant de remonter son visage pour embrasser passionnément. Il y avait quelque chose qu'elle voudrait, comme pour enlever la trace du sang des victimes. Le fait de boire uniquement son sang, quand il avait besoin de sang, cela la rendait comme « indispensable ». Elle n'avait pas besoin de ça. Et pourtant elle le voulait vraiment, comme ça il ne formerait qu'un seul pour toujours. « Je voudrais justement que tu ne boives que mon sang, mon amour ! Je sais que ça te révolte, mais j'en ai vraiment envie.. ca sera beaucoup mieux que les poches de sang non ?! » Elle embrassa de nouveau tendrement. « .. tu as le droit de dire non. » Le sourire au bord des lèvres, en reprenant les mêmes mots que son époux, qu'il avait dit auparavant pour le moment de l'acte sexuel mode « vampirique ».

HS :  :kiss: 
©️flawless
Revenir en haut Aller en bas
avatar

John Huntingdon


☩ Morsures : 418
☩ Points : 2401


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

MessageSujet: Re: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   Sam 1 Fév - 17:55


_________________
    breathe me
    I have lost myself again, Lost myself and I am nowhere to be found, Yeah I think that I might break. I've lost myself again and I feel unsafe. Be my friend. Hold me, wrap me up. Unfold me. I am small, And needy. Warm me up, And breathe me. breathe me - sia
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   Sam 1 Fév - 19:25

John & Eleanora
souvenirs enfouis d'une autre vie
Il se voulait rassurant, cependant le soleil était présent, et avait besoin de sommeil, comme de sang pour récupérer. Et elle ne pourrait pas accepté de le voir mort, comme elle dans cet « accident ». Le fait qu'il pouvait se mordre, ou même qu'elle devait simplement lui faire mal, lui rappelait le moment, ou elle mourrait doucement, et qu'elle voyait quelqu'un déverser le sang. Il était dur de voir autant de sang, et pouvoir rester de marbre, alors qu'auparavant elle s'inquiétait beaucoup. Il lui caressait doucement la joue, pour la rassurer quand à ce moment de panique, quand on doit voir le sang coulait. Le médecin se trouvait bête de penser ça, surtout qu'il récupérait rapidement, cependant elle le voit d'abord son homme, et le vampire après seulement. Il était donc de faire la part entière, sur le moment quand on panique et qu'on voit son époux recouvert de sang. « Ne t'inquiètes pas pour ca. Tu sais, j'en ai vu des pires et ce n'est pas ca qui va me faire mal. Je te montre, tu n'auras pas à me mordre. » Et elle ne voyait pas comment elle pourrait le « mordre ». Il devait sûrement plaisanter à ce moment là, ou même seulement lui dire qu'elle n'aurait pas besoin de le blesser volontairement, pour faire couler son sang. En apprenant qu'il avait souffert auparavant, ne la rassurait pas du tout, et elle commençait intérieurement à s'inquiéter pour John. Elle pensait que si vraiment elle devait perdre John, elle en mourrait, et voudrait le rejoindre qu'importe l'enfer, si c'était là ou il se trouvait. Il était toujours son seul amour, et elle ne s'imaginait pas recommencer. Et même si celui-ci lui demandait, c'était beaucoup trop lui demander, surtout Kaitlyn.

Il planta ses crocs dans son poignet, en laissant couler le sang. Le liquide dégoulinait le long de son bras, et elle se demandait si c'était une bonne idée « exemple » surtout maintenant. « C'est libre service. » Le regard perplexe, comme quoi cela ne l'amusait pas beaucoup. Le summum comme si c'était vraiment du « libre service » comme si on pouvait le vider complètement. Elle roula des yeux, avant d'aborder un sujet tabous pour le blond. Il était contre apparemment, et cela elle s'en doutait depuis le moment ou elle y pensait. Il voyait le côté sûrement de « nourriture » pas ça comme un échange. « Ca, c'est hors de question. Tu es ma femme, pas mon garde manger et... ces histoires de propriété personnelle... C'est quelque chose qui me révolte. Ce n'est pas comme ca que ca fonctionne l'amour. Tu connais ma façon de penser. Je ne veux pas t'utiliser pour me nourrir. On en... reparlera veux tu ? » La brune baissa des yeux, en écoutant son époux. Il voyait bien ce côté qu'elle s'imaginait. Et ça elle avait compris, comme elle lui avait expliquer, cependant pour elle c'était question seulement de le dessouiller du mal. Le but était seulement de l'aider, car le voir aussi mal, ça la rendait dans le même état, même si elle ne le montrait pas. Elea était au courant, seulement elle avait peur, peur qu'il manque des poches de sang, ou qu'il perde le contrôle soudainement, en refusant de boire du sang, ou qu'il en meurt complètement. « C'est que.. Oui bien sur ! » Le sujet était donc éviter pour le moment. Et ça lui avait permis de pas se déballer, comme elle y sera forcément obliger. Le moment ou elle reposa son regard sur lui, elle le vit grimacer, et secouer la tête, elle le regardait inquiète.

La jeune femme décida de le prendre dans ces bras, pour le soutenir, se disant qu'après tout il risquait beaucoup plus maintenant. Il commençait à devenir faible, maintenant. Il respira profondément, et expliqua : « Ca va... Ce n'est pas grave ca. C'est juste la fatigue. » Le regard inquiet ne la quittait pas pour le moment, vu comment avait réagit son mari. Il était mieux de surveiller, et de pouvoir réagir au bon moment. La main caressa doucement sa joue, en embrassant son front pour encourager. Et vint lui murmurer pour ne pas le brusquer : « Tu es sûr mon amour ? On peut reporter si tu te sens vraiment mal ! » Il embrassa de nouveau, en prolongeant le baiser amoureusement. Et c'était dit que c'était qu'un bain, uniquement. Les voilà confronter au soleil, et comment partageait ce moment, sans tomber dans le sommeil. Elea se doutait que son sang pourrait beaucoup l'aider, cependant ça ne durerait pas longtemps. Elle qui aurait aimé aller à la mer prochainement, cela ne serait pas pour maintenant, surtout que le soir c'était beaucoup plus « romantique ». « Où est-ce qu'on en était ? Alors tu veux bien ? Il parait que c'est magique... Si tu ne veux pas, je ne te forcerais pas. » La réponse avait été dite plutôt, cependant il avait compris seulement sa « peur » et non qu'elle acceptait. Et puis si c'est vraiment magique, elle ne voit pas pourquoi elle refuserait, surtout que Kaitlyn voulait faire de ce moment, un moment « inoubliable ». Il n'avait pas besoin de le dire, elle savait qu'il ne la forcerait pas, comme on dit : c'est un monstre gentil.

« Je ne vois pas pourquoi je refuserai, mon amour. » Elle le regardait se mordre de nouveau, en voyant la plaie se refermait rapidement. Il mit son poignet à sa disposition, cela lui faisait penser comme si elle était un « vampire ». Il fit glisser ses lèvres sur sa joue doucement, avant de terminer à sa nuque. Elle sentait qu'il mourrait d'envie de la mordre, et elle le ressentait énormément. La jeune femme dégagea ses cheveux, avant d'écouter de nouveau son époux : « Faisons-le en même temps... pour en rien perdre de ce qu'il va se passer. » Elle hocha simplement la tête, quand il entra le bout des doigts dans un endroit sensible, cela lui retira un légèrement gémissement. Quand il remonta son membre le long, pour commencer le début de leur nouvelle « expérience ». Elle commença à griffer son torse, du bout de ses ongles, quand elle sentit le membre de son époux, commençait à entrer dans son creux, un gémissement de surprise, vint sortir rapidement, qu'elle préféra cacher en embrassant à son époux, avant de se rapprocher pour commencer les mouvements. Le regard hésitant, ne sachant pas quand commencer, lui laissant toujours le coup dégager, avant qu'elle ne décide de boire son sang, pour lui permettre d'en prendre également. Elle commençait à comprendre le mots « magique » de faire ça pendant l'acte sexuel. Et il ne fallait pas s'y habituer cependant, cela pourrait devenir une « drogue ». La jeune femme se mit à gémir le nom de son époux, en embrassant tendrement, venant lui mordre la lèvre inférieur. Le plaisir montait beaucoup, ce qu'elle appréciait, car elle voulait que ce moment soit magique également.

©flawless
Revenir en haut Aller en bas
avatar

John Huntingdon


☩ Morsures : 418
☩ Points : 2401


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

MessageSujet: Re: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   Sam 1 Fév - 23:07


_________________
    breathe me
    I have lost myself again, Lost myself and I am nowhere to be found, Yeah I think that I might break. I've lost myself again and I feel unsafe. Be my friend. Hold me, wrap me up. Unfold me. I am small, And needy. Warm me up, And breathe me. breathe me - sia
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Souvenirs enfouis d'une autre vie [Eleanora & John]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Till the Last Drop :: RP terminés-