Partagez | 
 

 Katherine Elisabeth Willington [UC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Katherine Elisabeth Willington [UC]   Dim 5 Jan - 9:02



Katherine Elisabeth Willington
ta citation


Je vais me présenter ! Je m'appelle Katherine Elisabeth Willington. Il se trouve que je suis née en Novembre 1935 à Brighton. Je suis donc anglaise et par déduction j'ai 78 ans. Je suis vampire. Je suis aussi célibataire, et je suis hétérosexuel
On peut dire que côté caractère je suis plutôt spontanée, garçon manqué, courageuse, forte, battante, généreuse, passionnée mais encore impulsive, têtue, mordante, piquante. Vous savez que l'on peut me remarquer grâce à mon tempéremment et aussi ma répartie ? Je vais vous dire un petit secret, approchez donc ... Mon pécher mignon se trouve être le o+. Et ma plus grande peur est de perdre ceux qui me sont proches. Oh j'allais oublier, ce que vous ne vous doutez pas c'est que je travaille dans la résistance, et pour me détendre en sortant du boulot j'exerce ma passion qui se trouve être la lecture, surpris ? Mon avis sur les nouvelles prérogatives de l'état ? Je n'avais pas prévu que la grande révélation ait lieu mais je ne crois pas que ce soit une si mauvaise idée.
৩ Crédit : Tumblr


Ton histoire !

ICI 30 LIGNES MINIMUM
Je suis née dans une petite ville d’Angleterre qui se nomme « Brighton » en 1935, peu avant la seconde guerre mondiale. Mes parents tenaient un Pub en bord de Mer et j’y ai passé toute mon enfance. C’est donc naturellement qu’à l’âge de 14 ans, je commençais à aider mes parents en devenant serveuse au pub. Au début, je ne pouvais y travailler que quelques heures par semaine. Mes parents privilégiaient ma scolarité et voulaient absolument que je sois dans les meilleurs de ma classe afin de pouvoir plus tard, intégrer une bonne université et choisir un métier qui me plairait. En effet, j’étais issue d’une famille qui encourageait l’insertion des femmes et la modernisation de cette dernière. Je m’occupais donc du bar les samedis soir et parfois le dimanche après-midi.

En grandissant, je prenais plus de responsabilités et commençait à faire du service en salle. Je me débrouillais plutôt bien pour retenir les commandes et tenir un plateau sans rien faire tomber. Ne vous y trompez pas, cela semble facile mais en réalité c’est assez dur et cela demande une certaine technique. Je n’oubliais pas pour autant mes études et me forgeait mon caractère en apprenant à remettre en place les clients un peu trop contraignants ou en gérant certaines bagarres qui avaient lieu dans le pub. Je commençais à avoir de la répartie et je ne me laissais pas faire, ce qui plaisait à mon père tout en lui faisant un peu peur. Il ne voulait pas que je fasse fuir la clientèle et en même temps, il était fière que je puisse me défendre seule.

Je dois avouer que j’appréciais fortement ma vie d’humaine. Je me sentais vivante, je savais que j’avais un avenir tracé. Je savais aussi que je fonderais un jour une famille et que j’aurais des enfants. Du moins, c’est comme ça que j’imaginais les choses. Mais souvent, cela ne se passe pas comme prévu.

Tout a basculé un soir, alors que je sortais du Pub, je me fis agressée par un groupe d’homme. J’en avais reconnu quelques uns. Ils faisaient partis des fauteurs de troubles lorsqu’ils avaient trop bu. Et ce soir, ils avaient encore abusé de l’alcool et j’allais payer pour leur abus. Ces hommes, devrais-je dire, ces monstres, voulaient me violer. Ils n’avaient que cette idée en tête. Je me souviens encore de leurs paroles, de leurs gestes déplacés, de leurs regards salaces. Ce soir là, j’aurais dû y passer. Je n’aurais pas du m’en sortir. Mais c’était sans compter sur l’intervention d’être pour le moins, extraordinaire.

Jamais je n’avais imaginé que les vampires pouvaient exister. J’étais tranquille dans ma petite ville côtière ou il ne se passait pas grand-chose. Je ne savais pas que la nuit, des créatures buveuses de sang, chassaient leur proie. Mais ce soir là, je n’étais pas la proie. Mon créateur me promit une vie d’immortelle en échange de ma vie mortelle. Je ne voulais pas de cette nouvelle vie, mais par-dessus tout, je ne voulais pas mourir. Alors j’acceptais. Il me transforma en l’un de ses semblables et me figea à jamais, à l’âge de 25 ans.

A partir de là, une nouvelle vie commença. Je fis de loin mes adieux à ma famille, rejoignant mon nouveau père. Je fus surprise par le lien qui nous unissait et la relation fusionnelle qui s’installa entre nous. Je ne pensais pas que je pourrais autant tenir à quelqu’un et me sentir aussi complice et comprise par cette même personne. Même si je ne voulais pas être une vampire, j’appréciais la façon qu’il avait de m’éduquer sur ma nouvelle condition. Je voulais qu’il soit fier de moi et je me montrais avide de savoir.

Etrangement, je me sentais vivante. Très vite, j’eus envie de plus de liberté et d’aller plus loin. A regret, je me séparais de mon créateur pour voler de mes propres ailes. Je décidais d’intégrer l’autorité pour m’investir plus aux côtés de mes semblables. Je savais que Gareth était inquiet pour moi mais je réussissais à le convaincre de me faire confiance. Et j’aimais mes nouvelles responsabilités. Grâce à mon caractère qui m’était resté de ma vie d’humaine, je réussissais à régler des conflits de vampires et à me faire respecter. J’étais fière de moi et j’espérais que Gareth l’était aussi. Je rencontrais d’autres vampires, tous aussi intéressant les uns que les autres. J’étais fasciné par certains être qui avaient traversé les âges et connu différentes époques. J’aimais beaucoup les questionner sur leur passé et les civilisations d’antan.

Mon statut de grand-maître me fit faire une rencontre des plus surprenantes. Un certain Sullivan Moore qui avait mis en danger notre espèce. En effet, à l’époque, les humains ne savaient pas que les buveurs de sang existaient et il ne fallait surtout pas compromettre le grand secret. Mes deux vampires s’en étaient pris à des humains et pas des façons les plus discrètes. Je devais donc les retrouver et me charger de leur cas. Une mission des plus difficiles. Ces vampires étaient pleins de ressources mais aussi de complice. Néanmoins, à force de ruse et de réussite, je réussis à coincer Sullivan à l’abri des regards, juste avant qu’il ne prenne son avion. Mais lui aussi était rusé, et très séducteur et je me suis laissée prendre au jeu. Je le maudissais d’avoir réussi à me filer entre les doigts, et en même temps, un sourire se dessinait sur mon visage face à cette rencontre des plus surprenantes. Ce Sullivan était doté d’un charisme impressionnant et il ne m’avait pas laissé de marbre, même si je ne le lui aurais jamais avoué. Mais il m’avait échappé une fois, il ne m’échapperait pas deux fois, je m’en faisais la promesse personnelle. Mais je devais aussi reprendre mes autres affaires et je me replongerais sur le cas Sullivan plus tard. Après tout, nous avions l’éternité pour nous retrouver.

De part mon statut au sein de l’autorité, je me devais de prendre part au bon déroulement de la grand révélation. En effet, nous avions décidé de nous révéler au grand jour, aux yeux des humains. Une sorte de coming-out. Même si les vampires étaient plus puissants que les humains, c’était une situation assez délicate. Après tout, il ne fallait pas sous-estimer la race humaine. Pourtant cette grande révélation engendra des extrémistes à travers le monde et l’autorité fut dissoute. Je n’eus pas d’autres choix que de fuir et de quitter mon pays natal.

Je partais donc à la recherche de mon créateur et décidais de prendre la direction du nouveau monde, et plus précisément de la Louisiane. Me voici à présent à bon port, et toujours à la recherche de Gareth. D’après mes renseignements, il s’est fait capturé, comme beaucoup d’autres vampires. J’ai donc décidé de rejoindre la résistance et d’agir pour libérer mes semblables et surtout, mon créateur.

Derrière ton écran !

Hello ! Derrière mon personnage qui ressemble à deux goûtes d'eau à Lyndsy Fonseca, je suis en réalité un/e fille, j'ai ça ne se dit pas  :roll:  . Je m'appelle Amandine mais on me nomme aussi Rin sur la toile. Ma présence sur le forum sera de 5/7. Je fais environs nombre de lignes. J'ai connue le forum grâce à mes recherches. Mon mot de la fin sera écrire ici
@ Pomme Ecarlate


Dernière édition par Katherine E. Willington le Dim 5 Jan - 18:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Gabriel d'Avaugour


☩ Morsures : 1297
☩ Points : 3156
☩ Localisation : Shreveport


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Avec eux.
Relationships:

MessageSujet: Re: Katherine Elisabeth Willington [UC]   Dim 5 Jan - 10:03

Bienvenuuuuue officiellement très jolie demoiselle =D !

Tu as désormais 7 jours pour terminer ta fiche (dont je m'occuperai <3), si tu as la moindre question, n'hésite pas à nous contacter surtout ;) ! J'ai vraiment bien hâte de lire ta fiche ! Good Luck  lookheart ass piano !

_________________


You want a revelation, you want to get it right. You are the revelation. No light, no light in your bright blue eyes, I never knew daylight could be so violent. A revelation in the light of day, you can’t choose what stays and what fades away. But if everything is juste a LIE ?Florence + The Machine - No Light, No Light.
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jules Weasley


☩ Morsures : 687
☩ Points : 2343
☩ Localisation : Chez elle


Qui suis-je ?
Race: Vampire.
Pour ou contre les Vampires ?: Avec eux.
Relationships:

MessageSujet: Re: Katherine Elisabeth Willington [UC]   Dim 5 Jan - 10:14

bienvenuue !  crazyyy excellent choix de scénario, et d'avatar  lookheart 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Katherine Elisabeth Willington [UC]   Dim 5 Jan - 18:26

Merci à vous deux^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Gabriel d'Avaugour


☩ Morsures : 1297
☩ Points : 3156
☩ Localisation : Shreveport


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Avec eux.
Relationships:

MessageSujet: Re: Katherine Elisabeth Willington [UC]   Dim 5 Jan - 18:43

Alors, alors, je suis absolument fan de ta fiche ! Je la trouve vraiment parfaite, tu as un très bon style d'écriture très fluide et tu as très très bien cerné le personnage que j'avais en tête ^^ ! J'ai vraiment hâte de commencer le RP avec toi <3 (pourquoi pas un sujet flash-back :3) Et l'intrigue promet d'être rebondissante ! Bienvenue officiellement parmi nous, en espérant que tu t'y plaises  littleheart  eyes1 


Till the Last Drop


Le staff est heureux de te souhaiter la bienvenue sur Till the Last Drop. Tu es validé(e).
Désormais, tu peux flooder sans soucis.
N'hésites pas à nous rejoindre sur la chatbox également, "plus on est de fous plus on rit" : le but est de partager et de se détendre dans la bonne humeur.
Le plus important, tu dois recenser ton avatar et générer tes fiches : liens, topics.
Enfin, il te faut un logement, un travail, fais ta demandes ici .

Bon jeu !
Le staff de Till the Last Drop.

_________________


You want a revelation, you want to get it right. You are the revelation. No light, no light in your bright blue eyes, I never knew daylight could be so violent. A revelation in the light of day, you can’t choose what stays and what fades away. But if everything is juste a LIE ?Florence + The Machine - No Light, No Light.
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Katherine Elisabeth Willington [UC]   Dim 5 Jan - 18:46

Hihi je suis super contente que tu ai aimé ma fiche!!
Merci beaucoup et pas de soucis pour le sujet flashback  :D 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Katherine Elisabeth Willington [UC]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Katherine Elisabeth Willington [UC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Till the Last Drop :: Fiches abandonnées-