Partagez | 
 

 Do you have a crush...or only a crash? - [Joshua]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Do you have a crush...or only a crash? - [Joshua]   Ven 20 Déc - 19:34

Mise en musique

Une dernière. Juste de quoi laisser ces songes sur la toile. Hors d'elle. Parfois au réveil, elle n'a qu'une envie : qu'ils sortent. Que cela s'arrête. Pas tous les matins. Heureusement. Elle serait devenue folle. Mais depuis qu'elle vit dans la maison de sa grand mère, c'est plus fort. Au point que les rêves semblent ancrer dans ses pupilles. Comme si elle devait garder une trace indélébile de chacune de ses nuits. Alors elle peignait. Après tout, cette vampire, Maria, lui en avait déjà acheté de ses peintures, et elle était certaine qu'elle pourrait l'aider à se faire un nom. Vendre ses toiles pour des associations, c'était quelque chose de bien. Pour une fois, elle ne pensait pas qu'à elle. Ca changeait. Mais est-ce que cela allait durer ? Sûrement pas autant que sa propension à peindre.

Voilà. C'était parfait. Une toile toute de mauve. Comme ce rêve étrange où il y avait un homme. Un lycan. Elle l'avait senti. Elle l'avait vu au milieu des bois, abandonnant une voiture. N'importe quoi. Juste assez bon pour faire un tableau mystérieux. Oui. Il était parfait. Pas comme elle. Elle s'était mise de la peinture partout, jusque sur ses cheveux. A chaque fois ça la faisait sourire. Elle repensait à sa mère qui lui disait de protéger ses cheveux à chaque fois qu'elle peignait. Mais non. Ce qu'elle préférait c'est être à moitié à poil. La peinture part parfaitement sous l'eau chaude de la douche. Ca lui fait du bien. Un moment de latence avant de se décider à sortir de la maison pour aller à ce garage qu'elle a vu dans son quartier, vers l'avenue commerciale. Sa grand-mère lui avait laissé là une belle maison et bien localisée en prime.

Elle se sécha les cheveux tout en pensant à sa situation. Seule dans une grande maison. Seule dans une ville qu'elle ne connaissait pas. Et surtout sans travail. Elle avait encore des économies de son dernier boulot à New York et surtout grâce aux photos qu'elle y avait fait en tant que modèles. Ca paye bien et elle a eu la bonne idée de mettre ça de côté, pour les périodes comme celle-ci. Puis la vente des tableaux ça l'a aidé à manger pendant quelques temps, et ça va lui servir à payer la révision de sa voiture. La dernière chose dont elle aurait besoin c'est que cette dernière soit définitivement en panne. Elle avait ça de bon d'être prévoyante. Après tout, c'était la base de sa magie, la protection, la prévoyance, tout ce qu'il faut avant que le danger ne soit là.

Elle passa son talisman noir autours de son cou avant d'enfiler un débardeur bleu et un jean de la même teinte. Elle ne s'embarrassa pas de bijoux et attrapa simplement un gilet noir au cas où il y aurait un peu de vent. Son sac à main et elle était déjà au volant de sa chevrolet noireachetée d'occasion il y a deux ans de cela. Elle aimait bien sa voiture. Juste deux places pour elle et un quelconque passager, mais vu qu'elle ne comptait pas élever une famille dès demain, cela lui allait complètement.

Ce ne fut pas long pour qu'elle arrive au niveau du garage. Elle se gara juste devant la devanture, n'osant s'aventurer à l'intérieur. Il y avait des mécaniciens à l'ouvrage et elle ne voulait pas placer sa voiture là où ça n'irait pas.

Elle sortit du véhicule en claquant la portière, les clefs entre ses doigts. Elle avança vers les mécaniciens présents, ne sachant trop à qui s'adresser.

- Quelqu'un peut s'occuper de ma voiture ? Ou au pire je repasserai plus tard.

Ses grands yeux bleus détaillaient l'assemblée. Le gérant devait être quelques part parmi tous ces tatoués...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Do you have a crush...or only a crash? - [Joshua]   Lun 23 Déc - 21:47

HJ: Je me suis permis de reprendre le début de sujet avec Jessica. Puisqu'il n'y a pas eu terme au topic et qu'elle a quitté le forum, je n'y ai pas vu d'inconvénient. En espérant que ça ne te froisse pas.

    Installé sous une bécane qu'il trifouillait depuis déjà une heure, Joshua ne perdait pas patience. Après tout, il avait encore l'après-midi pour la rafistoler comme il fallait. Cette Ford était une dure à cuire, il en avait bien conscience. Ses avant-bras nus étaient tâchés d'huile et son vieux tee-shirt n'avait pas manqué à l'appel non plus. Autant dire que le tableau du mécano était parfait, mais là n'était pas le problème. Le problème résidait dans l'imprévu. Avec le manque d'effectifs, il devait toujours se tenir prêt à porter secours à la belle et aux victimes de ces horribles machines à quatre roues. C'était donc la même tournure d'événements chaque jours ou presque.

    « Josh' ! Téléphone ! », brailla le patron avant de partir en furie vers son pick-up.
    « Ouais, j'arrive ! » , râla t-il.

    Le temps de sortir de dessous la voiture, de s'essuyer brièvement les mains sur le torchon noirci par son travail, et il était fin prêt à décrocher. Naturellement, il dû attendre que la personne renouvelle son appel car le premier avait déjà été raté – il fallait avoir un moral d'athlète pour pouvoir traverser le garage et le bureau d'une traite. La seconde fut donc la bonne. Il prit le nom des lieux où se trouvait la personne à dépanner, le griffonnant sur un morceau de papier. Il raccrocha et jeta un coup d'oeil à l'heure : vingt-heures un quart, la nuit était tombée depuis une bonne heure déjà. Joshua s'arrêta devant la voiture et la contourna, se rassurant sur l'état de celle-ci : oui, elle allait bientôt rouler et oui, ce serait ce soir et pas demain. Reste à savoir à quelle heure il pourrait terminer celle qui venait de se poser sur son planning comme une vache tombée du ciel. Douce métaphore.

    Il ferma tout derrière lui et prit la dépanneuse. Direction le quartier nord de Shreveport, le quartier vampirique, semble t-il. Ce n'était pas quelque chose dont il raffolait particulièrement...à avoir bossé pendant des journées entières, il n'avait jamais vu de vampire, sauf à la télévision. Les débats entre mortels et immortels le laissait de marbre, bien conscient que la paix n'était que provisoire. Sans compter que, derrière tout ça, tenait toute une industrie. Elle était désormais bancale et les vampires étaient lâchés comme des chiens affamés dans la nature.

    Arrivé sur place, il remarqua une jeune femme, rouquine, sortie à l'extérieur de son véhicule. Les warning allumés, tout portait à croire que c'était elle qui était en panne et pas une autre. Il se stationna en face de sa voiture et descendit. Le loup s'arrêta à un bon mètre d'elle et lui tendit son poignet pour qu'elle puisse le serrer – une façon de se saluer, les poignées de main étant rares depuis qu'il était mécanicien. Après tout, les mains pleines d'huiles, ça n'attirait pas foule. Sans compter que les journaux locaux s'étaient fait un plaisir de placarder son visage en première page lors de sa sortie de prison. Oui, les rumeurs circulaient le concernant. Et il tapait suffisamment à l'oeil pour qu'on ne l'oublie pas.

    Une fois dépannée, il lui offrit un bon pour qu'ensuite elle puisse récupérer son véhicule. Elle devrait rester la nuit afin d'être auscultée comme il le fallait. Il revint sur ses traces de pneus et rentra au garage. Josh remarqua la présence d'un autre mécanicien, qui venait parfois en complément, or il était difficile de savoir s'il travaillait réellement ou non...la raison ? Il était employé par deux garages rivaux. Autant dire qu'il pouvait être le félon idéal. Celui-là était en train de démonter une vieille Harley Davidson avec ses écouteurs dans les oreilles, ce qui, avec la puissance des décibels, pouvait largement faire une musique d'ambiance au garage. L'arrière de la dépanneuse à l'intérieur de la salle principale, il s'apprêtait à descendre l'automobile de la remorque lorsqu'il se rendit compte qu'une cliente se trouvait là, à quelques mètres derrière lui. S'il s'en était rendu compte, c'était par son odeur chatoyante, légèrement sucrée, qui transperçait parfaitement avec celle de l'huile à moteur et de caoutchouc.

    « Désolé, commença t-il, je ne vous avais pas vu. »

    Il osa tendre son poignet pour qu'elle le serre, marque de salutation.

    « Qu'est-ce qui vous amène ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Do you have a crush...or only a crash? - [Joshua]   Mer 25 Déc - 23:51

Something can happen?

Etrange. C'était sa première réflexion. Tant de personnes travaillant au milieu de la nuit. Au milieu de nulle part. Nécessaire. Nouvelle clientèle. Les vampires ne venaient que la nuit, alors...et bien il fallait des personnes disponibles pour elles. Le monde avait changé depuis la révélation. Plus laxiste au niveau des horaires. Plus laxistes pour les gorges qui se tendent. Les crocs qui percent. Elle avait entendu deux amies discuter de leur dernière soirée dans un bar à vampires. Cela aurait pu être la dernière soirée de leur vie qu'elles n'en avaient pas conscience. L'une parlait de cette fameuse morsure. Orgasmique. Vraiment ? Du mal à y croire. Pourquoi chercher toujours plus loin ? Pourquoi tenter l'impossible au risque de sa vie ?

On lui parla. Ses yeux retrouvèrent leur lucidité. Un homme blond, lui tendant le poignet fit son apparition dans son champ de vision. Le patron ? Pas d'importance. Il était là pour elle. Elle lui serra le poignet avec un léger sourire. Celui-là qu'elle ne maîtrisait pas et qui lui donnait un petit air innocent.

« Le moteur de ma voiture fait un sacré boucan quand je la démarre. J'aurai aimé que vous vérifiez. »

Clair, net, précis. Pas besoin de parler pendant mille ans. Elle n'en avait pas l'intention et le mécano put rapidement le comprendre.

Ils s'avancèrent ensemble vers sa voiture. Naturellement elle lui en tendit les clefs et le laissa vérifier par les moyens qu'il possédait.

Elle s'adossa à une autre voiture tout en le regardant faire. Elle n'était pas très douée pour sympathiser et n'avait aucune idée si ce gars avait envie de lui parler. Après tout, il semblait vouloir faire son travail et that's it, peut-être avait-il eu une longue et dure journée contrairement à elle qui n'avait fait que peindre.

Tentant de se sociabiliser quelque peu, l'heure des interrogations sociales était venue :

« Vous travaillez ici depuis longtemps ? »

Après tout, le garage n'était pas loin de chez elle. Peut-être sa grand-mère y venait pour faire réviser sa propre voiture. Peut-être que cet homme la connaissait.

Dans un élan de clairvoyance, elle ajouta :

«  Au fait, je m'appelle Nyx...Nyx Brownson. »

Elle portait le nom de sa mère, donc le même nom que sa grand-mère. Elle était attentive à la réaction faciale du mécano qui semblait très bien savoir ce qu'il faisait avec sa voiture. Quand elle fixait ainsi, son regard pouvait se montrer intimidant même si ce n'était pas son intention. Toutefois, l'homme dont elle ne connaissait pas encore le nom ne remarquerait pas forcément cet état de fait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Do you have a crush...or only a crash? - [Joshua]   Jeu 26 Déc - 22:12


    « Le moteur de ma voiture fait un sacré boucan quand je la démarre. J'aurai aimé que vous vérifiez. »

    Un hochement de tête bref, ça n'allait pas être bien difficile. C'était là un modèle qu'il voyait souvent passer dans son garage. Cela faisait peu de temps en soi qu'il travaillait ici, mais il avait su s'acclimater aux différentes automobiles qui allaient et venaient. Shreveport était une petite ville. Les visages que l'on croisait étaient souvent liés les uns aux autres, sans qu'on ne le sache réellement.

    « Ok. », rétorqua t-il.

    En toute simplicité. Après tout, il n'était pas bavard de nature et préférait se protéger des intrusions extérieures. S'il travaillait ici, c'était simplement pour ne pas vivre dans la rue, soyons honnêtes. Il avait trouvé ce travail et il n'aurait jamais pu espérer mieux. Retourner dans la police n'aurait pas été envisageable. De toute façon, il aurait été incapable de refaire face à ses propres démons. C'était pourtant ce qu'il faisait au quotidien mais à moindre dose. Chaque moment passé en solitaire lui faisait repenser au pire. De là naquit une envie morbide, celle de marcher sur les cadavres de ses deux anciens collègues. Pas de façon directe ou malvenue. Il voulait simplement leur rendre visite, chose qu'il n'avait pas faite depuis qu'il leur avait fait exploser le crâne.

    Il s'empara des clés, ouvrit le capot et commença à vérifier les niveaux. Elle avait l'air futée, mais sait-on jamais, elle avait peut-être oublié le principal. Prit dans son travail, il n'avait pas prit le temps de toiser la demoiselle-au-parfum-enivrant. Ce n'était certes pas de bonnes manières mais il préférait mettre un visage sur une voix, question d'habitude. Le nom lui importait peu, sauf pour l'administratif. Joshua n'eut même pas le temps de le lui demander qu'elle le lui livra sur un plateau d'argent. Brownson, ça lui suffira amplement. Mais il ne pouvait pas faire abstraction si facilement de son prénom qui donnait un aspect plutôt mystique à la jeune femme. Nyx ? Divinité nocturne, ça, c'était le B à BA.

    Néanmoins quelque chose le dérangeait dans ce parfum. Quelque chose d'intense se cachait sous cette carcasse et ce sourire naïf.

    « Appelez-moi Josh'. Ca pourrait servir, la prochaine fois que vous viendrez. »

    Ce n'était pas dans ses habitudes de se présenter, même aussi brièvement, mais la politesse voulait qu'on en fasse autant. Des fois, il aimerait oublier toutes ces formules et vivre au jour le jour, comme autrefois. Une fois dans la sphère du travail, il se trouvait étrangement courtois. Ce qui n'était pas le cas en dehors. La majorité du temps, on le fuyait. Ce n'était pas une légende, cet homme était juste infâme avec son prochain.

    Il alla démarrer la voiture, qui eut du mal au départ à se lancer...pour lui, elle « toussotait ». Pas un grand mal en soi.

    « Ca fait pas très longtemps. », lui avoua t-il avec sincérité.

    Attrapant un outil, il oeuvra en silence pendant quelques minutes, arrêtant de nouveau la bécane et la remettant en route de façon à diagnostiquer pour enfin réparer. Il se répéta plusieurs fois le nom de la demoiselle dans sa tête afin de ne pas l'oublier, or c'est à ce moment là qu'il se rendit compte de quelque chose...

    « Brownson..., souffla t-il. Une vieille femme du même nom est venue me voir il y a peu, vous la connaissez peut être ? Elle a une Chevrolet. »

    Enfin, pour lui, peu importait, mais il pensait tout haut.

    « Je crois avoir trouvé...laissez-moi une quinzaine de minutes et ça devrait aller ! », lui dit-il avec conviction. Dans son euphorie, il poursuivit. « Ca fait longtemps que vous êtes dans le coin ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Do you have a crush...or only a crash? - [Joshua]   Ven 27 Déc - 20:55

Bingo ! Il lui avait soufflé l'existence de sa grand-mère. Pas qu'elle en douta, mais car elle souhaitait quelqu'un de vivant pour lui en parler. Le mécano du coin n'était pas le mieux placé, mais au moins savait-elle désormais qu'elle possédait une chevrolet. Comme elle. Elle n'allait pas s'emballer, ici aux Etats-unis, une chevrolet c'était courant, mais ce qui l'était moins c'est qu'elle n'en a pas trouvé trace. Un notaire avait du se charger de vendre le véhicule ou l'amener à la casse le cas où il serait trop vieux. Un sourire naquit malgré elle sur son visage à l'annonce de sa grand-mère. C'était idiot, et elle ne savait trop comment répondre à sa question sans qu'il ne lui pose d'autres questions. En même temps, n'était-ce pas une discussion de courtoisie ?

« Elle est morte. C'est ma grand-mère, mais je n'ai jamais eu la chance de la rencontrer. »

Elle aurait aimé lui poser plus de questions, comme connaître le son de sa voix, sa façon de s'habiller. Elle avait bien sûr trouvé quelques photos dans la maison, mais rien de bien récent. Toutefois, elle retint ce genre de questions. Josh faisait son travail en lui annonçant que ça ne prendrait pas plus d'un quart d'heure...alors ce n'était sans doute pas le moment de le déranger avec ses envies de petite fille d'en apprendre davantage sur sa grand-mère. Sa propre mère ne lui avait pas parlé d'elle...Sa propre mère était sans aucun doute très bien placée pour lui en parler, alors pourquoi embêter un inconnu ? Car c'était à portée de main...Et sa mère était une tombe quand ça touchait la famille.

« Je viens d'arriver en ville. Deux mois au grand max. J'ai récupéré la maison familiale. »

Coupure. Que lui raconter d'autres ? Qu'elle venait de New York et que pour le moment à Shreveport elle s'ennuyait ? Elle avait décidé de venir ici pour avoir une vie peinarde pour peindre...et accessoirement pour en connaître plus sur sa famille de sorcière, mais ça ce n'était pas la peine de le dire.

Un instant elle se tut, le laissant faire son métier. Son regard s'attarda sur le visage de Josh et elle cru y discerner plus que du sérieux. Elle était douée, à sa manière, pour deviner les autres. Après, ses rêves faisaient tout le reste. Qui sait, elle rêverait peut-être de lui la nuit prochaine. Mais elle n'avait pas envie d'attendre le sommeil. Mue par une envie subite, elle lui demanda :

« Vous avez bientôt finit votre journée ? »

Vu qu'il était déjà tard, il y avait toutes les chances que la réponse fut positive. Puis en ce qui concerne sa famille ou toute personne qui l'attendrait chez lui, elle aurait vite une réponse. Elle n'était pas du genre à hésiter longtemps. Soit les choses sortaient spontanément, comme maintenant, soit elles n'arrivaient jamais. Comme pour justifier ou expliquer sa demande elle poursuivit :

« Vous devez connaître mieux la ville que moi...et vu l'heure, il paraît qu'il vaut mieux être accompagné. »

Oser. Toujours. Elle avait toujours ce frisson quand elle osait. Elle aimait ça. C'était une chose qui allait au delà des couches de protection qu'elle avait. Après ça ne voulait pas dire qu'elle enlèverait ces couches aisément.

« Sinon, avant de travailler ici, vous viviez déjà là, ou vous aussi vous débarquez d'un ailleurs ? »

C'était bon de s'intéresser à quelqu'un de nouveau. Ca permettait d'être dans le présent, de se relier à la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Do you have a crush...or only a crash? - [Joshua]   Lun 30 Déc - 21:29

    Lorsqu'elle lui annonça que sa grand-mère avait été sa cliente, et, qu'en plus de cela elle était décédée récemment, il ne cilla pas. Non, au contraire, il poursuivit ce qu'il avait à faire, sans vraiment y prêter attention. En fait, son rapport avec la mort était différent de la plupart des personnes. Ceci ne l'affectait pas réellement, il voyait cela comme un tournant régulier de la vie, quelque chose qui devait forcément arriver. En tant qu'ancien flic, il en avait vu des vertes et des pas mûres, mais là n'était pas la question. Cette fin de vie, cette mort ne lui faisait pas peur. Il ne la craignait pas, en réalité, il l'attendait, la suppliait, même. Il aimait la frôler par des coups de lames de rasoirs bien placés, et ses cicatrices en témoignaient. Il ne pouvait plus les cacher désormais, ces excroissances de peaux légèrement gonflées faisaient partie de son corps, quoi qu'il en dise. Les critiquer ou en toucher ne serait-ce qu'un seul mot vous expédierait. Elles étaient certes discrètes mais suffisamment profondes pour être visibles. A vrai dire, seuls les plus curieux se faisaient ramasser la tronche pour en avoir trop dit. Et ils ne pouvaient plus se compter sur les doigts d'une main désormais...

    « Ah...ouais, désolé. », lui avait-il répondu par rapport à la mort de sa grand mère, après une bonne minute de réflexion.

    Car oui, finalement, il s'était rendu compte que quelque chose clochait. Ce n'était pas dans ses habitudes de se forcer à dire des choses, or cette fois-ci il s'était fait violence, pour une raison qu'il ignorait encore. Ce genre d'exclusivité ne le rendait pas plus doux bien au contraire, c'était comme si quelque chose changeait dans son quotidien, et depuis sa sortie de prison, le moindre changement le bouleversait, l'inquiétait. A tel point qu'il préférait modeler lui-même son destin afin que rien ne soit modifié. Que la ligne reste tracée, sans s'arrêter.

    Il s'attaqua davantage à la voiture, démonta quelques composants à l'aide de ses outils, remit un peu d'huile et commença à remonter. C'est à ce moment là qu'elle lui posa quelques questions, ce qui eu le don de le surprendre. Décidément, en plus d'avoir un parfum enivrant, celle-ci n'avait pas la langue dans sa poche. Bien au contraire ! Elle semblait prête à faire n'importe quel type de rencontres, et c'était plutôt encourageant. Sauf pour lui. Elle ne connaissait pas son passé, contrairement à toute la région qui s'était fait un plaisir de placarder son visage sur tous les grands titres des journaux. Même ses collègues de travail en avaient peur aujourd'hui.

    En somme, elle avait tout de la parfaite étrangère. Et c'était pas plus mal, mais il se méfiait tout de même. Après tout, les gens parlaient beaucoup ici à Shreveport, il n'avait aucune envie qu'on en apprenne davantage sur lui. Toujours sur la réserve, il lui répondit.

    « Pas encore. Généralement, on a beaucoup de clients une fois la nuit tombée...du coup, je dois m'en occuper. »

    Il ne sentit pas le vent tourner et réagit au quart de tour :

    « Vous voulez que je vous raccompagne ? »

    Il avait cru comprendre par ses mots qu'elle préférait être accompagnée une fois la nuit tombée. Il ne voulait pas être responsable d'un autre cadavre. Et par les temps qui courent il valait mieux se faire petit, surtout en tant que créature surnaturelle. Accompagné d'une humaine, il ne risquerait rien. De toute façon, pour la majorité des gens, il était humain aussi...drôle de coïncidence que de se retrouver à devoir faire un couvre feu, non ?

    « Je suis pas à dix minutes près. », lui avoua t-il.

    Reportant son attention sur ce qu'il remontait, il serra le tout, ralluma le contact et arbora une mine plutôt satisfaite. Pas de sourire pour autant sur son visage. Ce n'était pas dans ses habitudes, du moins plus maintenant. Quelque chose lui lacérait le cœur de façon perpétuelle.

    « Voilà. Il sortit de la voiture et revint vers elle. Ouais, ça fait un bail que j'habite ici. Pourquoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Do you have a crush...or only a crash? - [Joshua]   Ven 3 Jan - 16:25

Le silence s'installa entre eux. Il ne manquait plus qu'un bon martini, le soleil et se laisser dorer. C'était comme si parler du décès de sa grand-mère avait créé un gouffre entre ces deux êtres là. Nyx ne connaissait pas sa grand-mère. Alors elle n'était pas affectée de sa mort. Elle le lui avait dit, qu'elle ne la connaissait pas. Ce silence répondait peut-être à ce vide qu'il y avait en elle et qu'elle ne voulait pas ressentir. Sans frère ni sœur, sans désir d'attachement envers un être vivant, ne se voilait-elle pas la face tout au fond d'elle ? Ce n'était pas Josh qui allait l'aider à y voir plus clair. Plus elle l'observait, plus elle se rendait compte que son brouillard à lui était plus impénétrable que le sien.

Quelques mots. Enfin. Au sujet de la mort de sa grand-mère. C'était comme si la communication entre eux avait été brouillée, et qu'elle revenait soudainement. Il aurait tout aussi bien pu ne rien lui dire, que les choses auraient été autrement. Mais il a répondu, et elle en était heureuse dans le fond. L'information avait son importance, même si elle ne méritait pas un plus grand approfondissement. Que dirait-elle d'ailleurs à ce sujet ? C'était une sorcière elle aussi, et j'aimerai savoir jusqu'à quel point ? Ma mère ne m'en parlait jamais, et je sentais qu'il y avait un rat pourri quelque part dans la grange ? No way ! Pas possible de parler de ça au premier venu...Elle devra appeler sa mère. Ouais, elle devra l'appeler quand elle en aura le cran.

Elle le regarda faire son travail. Il le faisait bien. Il savait où mettre un coup de clef, et semblait communiquer avec sa bécane mieux qu'elle ne le saura jamais. Elle avait osé lui demander de partager un moment moins formel. Moins sous le feu des projecteurs, de manière moins professionnelle en quelque sorte. Et il y répondit par la négative. Quelques secondes. Elle n'eut pas vraiment le temps d'en être déroutée. Il était étrange. Comme si une interaction sociale devait avoir une raison d'être. Le fait de la raccompagner, semblait quelque chose de plus rassurant pour lui qu'aller boire un verre avec une étrangère. Après tout, il avait raison de se méfier. Vu les bruits qui courraient en ville, on pouvait tomber sur n'importe qui. Alors pourquoi elle ne se méfiait pas plus ? Sans aucun doute en raison des paroles de sa mère qui lui répétait inlassablement que les sorcières ont une bonne intuition. Elle n'en était pas persuadé, mais elle aimait prendre des risques, rien de plus.

Il revint vers elle. Il semblait satisfait de son travail, ce qui amena un sourire sur ses lèvres à elle.

« Je vous remercie. Je vous dois combien ? »

Elle sortait déjà son portefeuille de son sac en bandoulière. Elle n'avait pas envie de l'embêter plus que ça, donc elle n'était pas encore certaine d'accepter qu'il la raccompagne.

« Je voulais savoir si vous connaissiez le coin, et vu que vous vivez là depuis un bail ça doit être le cas. J'aimerai en apprendre plus sur cette ville, de comment sont reçus les étrangers comme moi en général. »

Elle voulait qu'il lui donne une idée de qui se méfier, de comment se comporter...car il était clair qu'il ne devait pas être courant qu'une cliente lui demande s'il avait bientôt fini son service.

« Vous voulez vraiment me raccompagner ? Je ne suis vraiment pas loin d'ici. »

Son regard se porta sur sa bagnole, délaissant le visage de Josh qui semblait porter un masque mortuaire par moment.

« Je n'ai pas envie de vous déranger. Après tout, vous avez votre vie, vous n'avez pas besoin forcément de lier connaissance, pas vrai ? »

Un sourire. Elle ne se sentait pas vexée. Ce genre d'état était bien trop loin d'elle. Elle se dirigea vers sa voiture, prête à s'en aller une fois qu'elle eu payé bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Do you have a crush...or only a crash? - [Joshua]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Do you have a crush...or only a crash? - [Joshua]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Till the Last Drop :: RP terminés-