Partagez | 
 

 A la rescousse [Orphelinat - PV Annalynne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: A la rescousse [Orphelinat - PV Annalynne]   Dim 24 Nov - 20:55

Etrange endroit pour un orphelinat...

Voilà ce que se répétait Roxane au volant de sa voiture à chacun des virages de l'immense forêt qui entourait la ville de Shreveport. Sa Mini Austin noire râlait et n'appréciait absolument pas les routes à moitié défoncées qui semblaient ne jamais se terminer.
- Tournez à droite - A la prochaine intersection roulez tout droit - Tournez à droite - Dans 500 mètres vous êtes arrivée -

- Et bah c'est pas dommage...


Roxane arriva enfin devant l'immense bâtisse entourée d'un grillage noir d'au moins trois mètres. L'endroit n'était pas rassurant du tout. Elle comprenait soudain pourquoi sa future patiente n'avait, pour le moment, pas eu envie de se confier. Cela faisait apparemment quelques mois que son ancienne camarade d'étude Sofia McNair s'arrachait les cheveux avec une certaine Annalynne Todd. Un suivi psy avait été prescrit à cette gosse depuis son arrivée. Sofia n'avait pas voulu en dire plus car Roxane ne travaillait pas comme les autres. En effet, elle aimait avoir un regard neuf sur quelqu'un et pas une image déformée par son historique médical-parental-professionnel.

Elle gara donc la voiture avec un léger crissement de pneu sur les graviers et s'élança d'un pas déterminé vers le hall d'entrée. Sofia l'attendait avec une tasse de café à la main et un large sourire sur les lèvres. Son regard désespéré et reconnaissant à la fois mis un petit coup de pression à Roxy qui débarquait à peine de son Irlande natale.

- Tu en as mis du temps...
- Saleté de forêt! Mais bonjour à toi aussi...
- Heu oui bonjour, excuse moi Roxane.

Les deux femmes se serrèrent dans les bras l'une de l'autre, la distance ne les avait jamais empêcher de rester très liées - vive Skype, msn et facebook! Sofia proposa un café à Roxane, qu'elle commanda sans sucre mais avec un nuage de lait. En attendant, Roxy fit connaissance avec Joey, le gardien des lieux. Dans l'ensemble tout avait l'air de plutôt bien se passer "à part quelques petits malins qui fument dans les coins" précisa t-il. Un petit groupe de jeunes filles de treize-quatorze ans passa alors en ricanant ce qui fit sourire la psychologue. L'odeur qui se dégageait d'elles ne souffrait aucun doute. Il y avait aussi des petites malines qui fumaient dans les coins. Ce n'était pas un vice que Roxane avait, elle en possédait bien d'autres mais pas celui ci.

Sofia arriva la tasse de café au lait à la main et invita Roxane à la suivre dans le cabinet au deuxième étage. Pas d’ascenseur... Le tailleur serré n'était pas le plus pratique pour grimper les marches mais le bleu pétrole lui allait si bien que le sacrifice en valait bien la peine. La chaleur de l'extérieur semblait avoir percé les murs de pierre et Roxane se félicita de ses cheveux relevés en chignon. Une dernière marche et voilà le couloir où se trouvait le bureau des consultations.
Sofia ouvrit la porte et passa en premier dans cette pièce ridiculement petite. Les murs d'un blanc sale n'avaient rien pour rassurer. A peine entrée Roxane voulu déjà sortir mais n'en dit rien à Sofia.
Elle s'installa sur le fauteuil grinçant de l'autre côté de la table en formica et attendit sa patiente.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la rescousse [Orphelinat - PV Annalynne]   Lun 25 Nov - 16:09

A la rescousse

“ Roxanne Brady & Annalynne Todd ”

Une grande bâtisse aux allures de manoir sombre, digne d'apparaître dans les films d'horreur, apparaissait dans le paysage de Shreveport. Il s'agissait d'un bâtiment qui logeait des enfants et des éducateurs : un orphelinat. Il était dirigé d'une main de fer par une directrice très acharnée pour apporter une éducation, de la discipline, une sociabilité, et un peu d'attention à ces gamins sans famille. Les surveillants de dortoirs, autant que les éducateurs, les psychologues, les professionnels de la santé, et ceux qui venaient partager un savoir, contribuaient à l'éducation de ces jeunes. Même le concierge avait sa place, ce petit rapporteur savait négocier avec les adolescents pour obtenir ce qu'il désirait. Ici, on apprenait des combine pour se faire discret. Les jeunes détenaient de la ressource. Or, il savait qu'un écart pouvait les emmener loin. Annalynne tenta une fugue par le passé, deux mois après son admission forcée dans ce lieu. Elle désirait retournait dans les rues. Elle avait tenu quelques moins ainsi et elle s'était habitués à cette existence de misère. Mais, un moniteur la trouva assez tôt pour l'amener directement dans le bureau de la chef de l'établissement qui lui promit qu'un acte comme cela serait puni par un placement en famille ou dans un foyer, tout ce qu'elle ne souhaitait pas. Le plus gros souci de la blondinette restait son asociabilité et sa facilité à s'attirer des ennuis. Dans l'orphelinat, elle survivait de manière aisée. Parfois, elle se servait de son pouvoir, elle déplaçait les objets par la pensée quand elle se sentait trop en proie à la colère. Personne ne le remarquait, elle le contrôlait doucement afin de jouer de discrétion. Sinon, elle avançait un franc parlé et elle connaissait les rudiments des combats à mains nues au cas où. La belle s'était formée seule. Parfois, on la craignait. D'autres fois on l'appréhendait ou on la laissait de côté. Avec ses éducateurs, tout se déroulait bien. Elle suivait les règles les plus importantes pour ne pas se faire remarquer : aller en cours régulièrement, effectuer ses devoirs, suivre l'heure des repas ou des activités dans le centre. Or, on lui assigna une autre psychologue : Madame  Brady. Il fallait dire qu'elle offrait du fil à retordre à l'ancienne. Elle ne parlait pas. Les séances étaient longues et pesantes. Cette femme n'inspirait pas confiance à la jeune fille. Elle espérait que cela change avec la prochaine. La directrice ne fut pas ravie de devoir effectuer cette modification pour des raisons financières mais aussi d'éthiques. Présentement, les grilles noires à la peinture écaillée laissèrent place à la magnifique rousse. Sofia l'accueillit. La directrice vint saluer les femmes au moment où elle les aperçut dans le nouveau bureau de Roxanne. Bonjour, je vous souhaite la bienvenue dans notre équipe. Elle lui tendit la main. Si vous avez le moindre souci, venez m'en parler, je reste à votre disposition. Annalynne Todd ne va pas tarder à arriver, je vous laisse vous présenter et avancer la situation actuelle, elle est déjà au courant du changement, vous avez le champ libre si vous désirez lui annoncer le pourquoi.... . Elle sourit, en les laissant faire le tour du propriétaire, un peu vieillot et difficile à appréhender. Annalynne arriva pour 15 heures. Elle possédait un rendez-vous avec Roxanne Brady. Elle y allait le pas traînant. Arrivée près de la porte, elle frappa doucement, peu motivée par cette rencontre.


© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la rescousse [Orphelinat - PV Annalynne]   Dim 1 Déc - 20:04

Roxane avait du mal se faire comprendre au téléphone lorsqu'elle avait eu la directrice de l'orphelinat. Elle ne venait ici que pour filer un coup de main, elle n'était que pour une patiente, et ce à la demande express de son amie. Son équipe elle pouvait se la mettre bien profond. Aucune chance pour que la rouquine fasse un jour partie de cette atrocité d'orphelinat. Elle préférait manger des pâtes tous les jours plutôt que d'accepter un poste permanent ici. Elle serra donc la main de la directrice avec un sourire forcé mais ne dit mot. Sa patiente était sur le point d'arriver et c'était elle qui importait avant toute chose. Roxane devait donc garder son calme coute que coute.

Sofia la laissa donc dans le bureau à 14h58. Roxy se retrouva seule au milieu de cet endroit repoussant et une idée germa dans son esprit de sorcière. Il fallait pour qu'un patient se confie, qu'il se trouve dans un endroit chaleureux et accueillant. Aucune chance d'obtenir quoi que soit d'une adolescente rebelle dans ces conditions.
Roxane se concentra donc au maximum et marmonna quelques mots en latin:

- Colores enim qui voluerit, colores enim qui voluerit, colores enim qui voluerit, colores enim qui voluerit, colores enim qui voluerit -toc toc toc- Nunc!

Roxane ouvrit les yeux et se racla la gorge avant de prononcer à haute voix:

- Entrez!

La porte s'ouvrit devant une Annalynne Todd pas motivée du tout par cet entretien. Mais Roxane espérait secrètement que son sort ferai de l'effet à la jeune fille. Il avait pour but que les couleurs de la pièce se transforment pour Annalyne et seulement pour elle. La jeune fille verrai alors ses couleurs favorites sur les murs de la pièce, les couleurs de son âme et pas seulement celles que l'on apprécie. Celles qui nous font nous sentir bien.
Roxane se leva pour saluer la jeune fille puis lui indiqua le siège devant elle.

- Je vous en prie asseyez vous Annalynne. Je m'appelle Roxane Brady, vous pouvez m'appeler mademoiselle Brady ou Roxane comme vous préférez mais je tiens au vouvoiement entre nous.

La précision était utile parfois face à des ados qui ne faisaient pas vraiment la différence entre adulte et copain. Mais Roxane avait un ton bienveillant naturel et elle disait ces mots avec le sourire.

- Je vous dirais bien pourquoi je suis ici à la place de madame McNair mais je ne le sais pas moi même. J'aimerai que vous m'éclairiez sur ce point. Que suis-je censée faire avec vous?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la rescousse [Orphelinat - PV Annalynne]   Lun 2 Déc - 15:06

A la rescousse

“ Roxanne Brady & Annalynne Todd ”

Annalynne Todd se situait devant la porte du bureau de la psychologue. Elle ne demeurait pas trop motivée. Son visage n'affichait pas une seule expression de joie, de lumière. Elle était éteinte, fermée. Ce rendez-vous la stressait. La jeune fille savait que son sort ne dépendait que d'elle. Les éducateurs lui mettaient beaucoup la pression. Son côté marginal commençait à lui porter préjudice. Présentement,  elle attendit une voix féminine lui dire d'entrer. Il ne s'agissait pas de la voix clame et plus grave appartenant à Madame NcNair. Un nom étrange au passage ! Paniquée, la blonde hésita à partir, et ne pas aller à la rencontre de la personne qui l'attendait. Or, ce genre de comportements n'étaient pas admis dans l'établissement, et Anna ne souhaitait pas non plus manquer de respect à cette femme.  De plus, l'endroit restait cerné d'éducateurs. Elle ouvrit donc la porte du grand bureau. Les murs paraissaient repeints, en mauve, la couleur préférée de Todd. Un léger sourire se dessina sur son visage. Pourquoi ce changement ? Anna n'en revenait pas, jamais la directrice n'avait évoqué ce type de travaux. Normalement, tous les gamins étaient mis à contribution pour telles activités. La femme qui faisait face à l’adolescente représentait peut-être une magicienne ? Impossible ! La directrice souhaita sûrement accueillir son employée de manière chaleureuse, notamment en modifiant la peinture sur les murs de son bureau. La rousse appréciait-elle la même couleur qu'Anna ? Une belle coïncidence ! Pourquoi repeindre cette pièce en mauve ? L'équipe connaissait certainement les goûts d'Annalynne et comme la femme venait spécialement pour la jeune fille, il fallait que tout se passe bien. En tant que sorcière, Todd ne savait pas deviner la présence d'autres personnes comme elle, bien qu'elle en côtoyait.

Bonjour.

Roxanne Brady était très jolie. Elle possédait un visage plein de fraîcheur, lisse et réellement angélique. Ses magnifiques cheveux roux étaient attachés en un chignon bien trop classe, son style vestimentaire sublimait une apparence stricte que détestait déjà Annalynne. Pourtant, la Dame n'avait pas l'air aussi dure que cela. Une contradiction qui dérangeait la jeune sorcière. Serait-elle sur quel pied danser avec Roxanne ? Annalynne s'installa quand sa psy lui montra le siège prévu à cet effet. La belle professionnelle annonça qu'elle préférait le vouvoiement entre elles. Annalynne ne parlait pas. Mais, elle jugeait ces techniques mystérieuses, intéressantes et carrément flippantes. Pendant ce temps, elle n'adhérait pas à l'univers sérieux de Brady. Cette dernière attaqua de façon magistrale et bien pensée l'entretien. Elle demanda à son interlocutrice le pourquoi de sa propre présence : belle accroche !

Je ne savais pas que Madame McNair partirait... . Je ne lui ai jamais vraiment parlé, je crois qu'elle s'est sentie frustrée de ne pas avancer, pas vous ? Vous la connaissez bien ? Mais je pense que je n'ai pas besoin de ces visites, je n'ai peut-être pas de parents mais j'ai du soutien ici et je sais que le meilleur m'attend, pourquoi cette torture alors ? Pourquoi avez-vous acceptez ce poste ? Vous perdez votre temps. Je ne suis pas un bon sujet !


© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la rescousse [Orphelinat - PV Annalynne]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A la rescousse [Orphelinat - PV Annalynne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Till the Last Drop :: RP terminés-