Partagez | 
 

 Don't want to scary you. [Alana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Don't want to scary you. [Alana]   Sam 23 Nov - 1:08

Don’t want to scary you!

“ Alana & Rose "

Les choses se mettaient en place lentement mais sûrement. Être vampire n’était pas encore super amusant, mais je m’en sortais plutôt bien je crois. J’avais appris à me nourrir sans tuer et même si un mec était tombé dans les pommes la première fois que je me suis nourri sans Sullivan, je l’ai pas tué, il était juste un peu faible après que je l’ai mordu et vidé un petit peu trop. Je m’améliorais quand même à chaque fois et j’arrivais maintenant à m’arrêter sans trop de difficultés même après une petite quantité de sang. J’étais fière de moi et je crois que Sullivan était assez fier de moi aussi. Enfin, en tout cas, je lui faisais pas trop honte. Le seul truc en fait, c’est qu’il se passait bien trop de chose dernièrement. Ma transformation et puis la découverte d’une famille gigantesque – niveau vampirique évidemment – m’avait légèrement perturbé je dois bien avouer. J’avais un nouveau « père ou créateur » (Sullivan), un frère (John), deux nièces (Freya et Alana), un neveu par adoption (Cormag), une belle-sœur (Eleanora) et une mère ou plutôt copine de mon créateur (Elyane)… Et puis, plus de la moitié ne m’aime pas. Il fallait gérer un peu trop de chose à la fois. Et puis bon pour tout arranger, ou pas, mes parents m’appelaient presque tous les jours parce qu’ils sont inquiets et Alex n’arrange pas les choses non plus. À quelque part, j’ai hâte de les mettre au courant et d’enfin savoir à quoi m’en tenir. Mais les perdre serait trop douloureux.

Enfin! Malgré tout je n’étais pas du genre à me laisser aller à la déprime. Et puis ce soir, cela faisait plusieurs jours que je ne m’étais pas nourrie et ça devenait vraiment nécessaire si je voulais continuer à être capable de garder le contrôle, il fallait que je boive régulièrement du sang. Et vu que j’avais pas vraiment envie de voir du monde ce soir, j’allais éviter le Fangtasia et bars en tout genre. Sortant quand même, je marchais tranquillement dans le quartier Nord de la ville, il y avait beaucoup de vampires qui fréquentaient ce coin et donc pas mal d’humains qui rêvaient du grand frisson d’une morsure. J’avais faim et je trouverais sûrement de quoi me nourrir assez facilement. Il ne m’a même pas fallu une demi-heure pour trouver mon bonheur. Un mec qui cherchait clairement à se faire mordre. Je l’embarquais un peu à l’écart et sortant mes crocs, je les plantai dans sa gorge. Mmh, pas si mal, chaud et très bon. Pas le meilleur que j’ai goûté mais sain, c’est déjà ça. Et puis juste quand j’allais arrêter, je sentis une présence derrière nous, une présence féminine, une odeur qui ne m’était pas inconnue. Je lâchai mon repas du jour et me retournai. J’avais encore les crocs dehors et du sang sur les lèvres et sur le menton qui coulait. Ça donne un truc plutôt effrayant quand même. Et c’était Alana, ma nouvelle nièce par adoption si on veut. Je vis sa réaction et fit la grimace. Merde, il fallait que ça m’arrive maintenant, mes relations familiales n’étaient pas assez mauvaises? Rétractant tout de suite mes crocs et m’essuyant comme je pouvais le sang, je fis quelques pas vers elle.

Alana… euuuh… désolée que t’ais vu ça.

M’approchant encore un peu, je fis un geste pour la prendre par le bras.



© Chieuze


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Don't want to scary you. [Alana]   Dim 24 Nov - 23:22

[/color]

Don't want to scary you"
"Rose A. Clark & Alana Lafay-Huntingdon"





Je m'étais un peu perdue ce soir en revenant des courses. J'étais passée du quartier ouest, de l'avenue commerciale, au quartier Nord. Le quartier nord, le quartier noir pour les fées qui s'y promènent après la tombée de la nuit. Bien entendu, avec ma facultée d'adaptation quasi nulle à ce monde, il fallait que je me perde précisément dans ce quartier, de nuit, sinon c'est moins drôle, et sans portable, parce que j'étais trop têtue, merci Père, pour changer d'avis et me dire que ce serait finalement mieux si je pouvais appeler Liam ou mes parents en cas de pépin. Au final, je ne pouvais compter que sur ma vigilance et ma lumière de fée pour me défendre en cas d'attaque, pour éviter que l'on me retrouve vidée et froide dans un caniveau le lendemain matin.

Comme si ma situation ne paraissait pas assez réjouissante, au détour d'unr rue, il me semblait  reconnaître une silhouette, la tête fourrée dans le cou d'un homme qui semblait en pleine extase. Doucement, j'appelais :

« R... Rose ? »

Rose était la sœur de sang de mon père, ma tante en quelques sorte, même si je n'avait pas encore très bien intégrée l'idée. Je ne l'avais rencontrée qu'une fois mais elle n'avait pas l'air hostile ni de chercher le conflit, même si père ne l'appréciait pas beaucoup. Ou pas du tout, réflexion faite.
Lentement, l'appelée se détourna de son repas, et me fit face, crocs sortis, le sang humain dégoulinant de sa bouche sur son menton. Elle prit aussitôt un air embarassé, et fit rentrer ses crocs tout en s'essuyant le menton avant de s'avancer lentement vers moi.

« Alana… euuuh… désolée que t’ais vu ça.  »

Terrorisée, je n'arrivais pas à faire un geste. Je savais que les vampires, pour la plus part, se nourrissaient à la source, mais je n'avais jamais réalisé ni même imaginé la scène. De plus, un vampire qui se nourrit était nécessairement un vampire qui avait faim, enfin soif. Faisant partie des proies les plus affectionnées par les sangsues, je me sentais comme un lapin au fond de son terrier entrain de se faire deterrer par un renard.

De peur, je bégayais :

«  Vous... tu... Ne... n'approche pas... » 

Cet impératif relevait plus de la supplication que de la mise en garde. Sous l'effet de la panique, je lachais mes sacs de provisions qui s'écrasèrent par terre avec fracas. Je voyais toujours ses crocs, même si elle avait pris soin de les rentrer, et aussi le sang dégouliner de son visage. Mon cerveau avait fixé cette image sur ta tête et je n'arrivais pas la défaire.
Me sentant vacillante, j'agrippais par réflexe la première prise que ma main rencontra. Le rebord d'une poubelle, d'où dépassait un tesson de bouteille qui m'entailla largement la paume. Le sang ruissela rapidement sur ma peau blanche alors que je faisais rapidement pression sur la blessure pour stopper l'hémorragie. J'allais apâter tous les vampires du quartier, et Rose...

Je commençais à comprendre pourquoi il existait tant de blagues sur les blondes et leur prétendue stupidité...



©Richard Seiryu / It's Snow in hell
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Don't want to scary you. [Alana]   Dim 1 Déc - 7:33


Don’t want to scary you!

“ Alana & Rose "

Les quartiers Nord de la ville était plutôt mal fréquenté, enfin c’était pas vraiment ça, c’était surtout dangereux pour les gens qui avaient encore du sang dans les veines. Pour les vampires, c’était juste la routine et le coin parfait pour se trouver un en-cas. Quand j’avais entendu mon nom et reconnu l’odeur de la personne qui venait de me voir me nourrir, je me sentis vraiment mal à l’aise. Depuis ma transformation, la majorité de mes relations étaient houleuses. Enfin, ça allait mieux avec mon créateur, mais il avait une grande famille et y’a pas grand monde qui m’apprécie dans celle-ci. C’est tellement compliqué!! Je m’excusais qu’elle ait vu ça, elle avait l’air si… innocente… que c’était presque traumatisant de lui faire voir la version gore du repas typique d’un vampire. Faisant un pas vers elle, elle me suppliait de ne pas m’approcher. Laissant retomber mon bras le long de mon corps, je m’arrêtai net. L’homme sur lequel je m’étais nourri s’approcha un peu de moi, certainement dans l’espoir que je le morde encore, il cherchait peut-être la mort. Tant d’humain cherchait la mort avec les vampires, c’en était presque pathétique. Me retournant vers lui, je le regardais droit dans les  yeux.
 
Va-t-en maintenant et oublie-moi complétement. Sors de ce quartier et fuis les vampires, rentre chez toi.
 
Tandis que je faisais en sorte que l’humain que je venais de mordre s’en aille, j’entendis un bruit mat lorsqu’Alana lâcha ses sacs de course. Me concentrant à nouveau sur Alana, je la vis reculer et essayer de se rattraper où elle pouvait. Ce fut sur une poubelle où elle se coupa légèrement la main. L’odeur de son sang emplit soudainement l’air, une odeur délicieuse. Ça sentait le soleil et le sucre, son sang devait avoir un goût divin. Mes crocs ressortirent sans que je ne puisse le contrôler. Prenant une grande inspiration, il ne fallait vraiment pas que je la morde sinon mes relations familiales allaient vraiment être définitivement pourries.
 
Oh seigneur, t’as une odeur délicieuse…
 
Pourquoi est-ce que j’avais dit ça? Des fois, il fallait vraiment que je ferme ma grande gueule. Faisant encore un pas en avant, je soupirais. Je n’étais pas capable de rentrer mes crocs, l’instinct me hurlait de mordre la jolie petite blonde qui était devant moi. Réfrénant le désir de la croquer, je fis un pas en arrière pour ne pas la faire fuir en courant. L’idée de me foutre dans la merde était plus effrayante que d’aller à l’encontre de mes désirs. La regardant longuement, je me dis qu’il fallait vraiment qu’elle parte de ce quartier, je ne pourrais pas la protéger si une horde de vampires débarquaient dans la ruelle.
 
Qu'est-ce que tu fais ici? Tu cherches pas à te faire mordre vu ta tête, évite cette partie de la ville!
 
Non, mais franchement... elle faisait exprès? C'était vraiment dangereux pour elle ici. Ce qui me retenait moi? Bon premièrement, je venais de me nourrir, donc je mourrais pas de faim, de soif, ou peut importe. Ensuite, Sullivan m'en voudrait sans aucun doute si je mordais la fille de sa progéniture. Et puis John? Il me tuerait... j'en suis presque certaine. Ah oui, et puis j'étais vraiment pas sûre d'être capable de m'arrêter avec un sang qui sentait aussi bon. Et le dernier point, j'aimais bien Alana. Mais ça allait vraiment être difficile de me retenir. Et puis, je savais pas trop comment j'allais faire si d'autres vampires débarquaient.
 
Faut partir d’ici, avant que l’odeur de ton sang rameute tous les vampires se trouvant dans un rayon de genre 3 kilomètres. Je veux pas te mordre... mais ça va être dur... faut que j'te mette à l'abri et je partirai...
 
Cette odeur est vraiment ennivrante... je me demande ce qu'elle est, parce que personne ne m'a rien dit. Et je crois bien qu'il aurait dû.
 

© Chieuze


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Don't want to scary you. [Alana]   Ven 13 Déc - 17:35

[/color]

Don't want to scary you"
"Rose A. Clark & Alana Lafay-Huntingdon"





Jamais je n'aurais imaginé que voir un vampire se nourrir me ferait un tel choc. J'étais tout à fait consciente du fait que la plupart d'entre eux se nourrissait à la source, mais le réaliser était une toute autre affaire.
Rose semblait vraiment à la pointe de l'embarassement. Rapidement, elle congédia son repas... enfin son humain plutôt et reporta son attention sur moi. Sa remarque sur l'odeur de mon sang n'était pas pour me rassurer, et elle sembla s'en rendre compte, une poignée de secondes plus tard. Trop tard.
Mais bon sang de gui que j'étais nouille ! Se perdre dans la ville où j'habitais... Avec aucun moyen pour prévenir quelqu'un ! Et puis franchement, aller faire ses courses en fin de journée... sans compter que je venais de m'écorcher la main, ce qui n'était pas pour arranger mon cas. Roulant ma main entaillée dans un mouchoir de tissus que je sortais de ma poche, un juron contre ma propre bétise ne pu que m'échapper, avant de répondre à sa question :

« Gui! Brilliant ! Fuckin' Brilliant ! Je suis sortie faire les courses et... et je me suis perdue. Je... J'ai du manquer une rue. Je ne sais pas du tout où je suis. »

Ma voix prit un ton presque suppliant sur la fin. Quand elle me proposa de partir me mettre à l'abri, mais que ce ne serait pas simple pour elle de se contrôler, je fus à la fois ravie de ne pas me retrouver seule, et en même temps effrayée d'être accompagnée par une vampire qui pouvait perdre le contrôle à tout moment et se jetter sur mon cou comme un chien de chasse sur un lapin.

Accompagnée de ma... risquée garde du corps improvisée, je repris la marche, guidée par Rose. Mes mains pressées l'une contre l'autre pour maintenir le mouchoir en place, servant de compresse de fortune, je laissais mes sacs de courses sur le bitume. Un clochard y trouverait son bonheur. La voix tendue, à la limite de la panique, je m'inquiétais de savoir où Rose m'emmenait :

« On va où ? Il faut que je prévienne Liam. Il va s'inquiéter...  »

Oui bon. C'était sans doute pas la première chose sur laquelle je devais me concentrer pour le moment. Il fallait trouver un endroit dans lequel je pourrais passer la nuit et attendre le jour pour rentrer.

« Rose ! Si tu me conduisais chez mon père ! On serait à l'abri...  »

Je regardais droit devant moi trop occupée à fuir le danger pour remarquer quoi que ce soit qui pouvait arriver par derrière ou même sur les cotés.

* **

En italique : jurons : Merde ! Génial ! Putin de génial !


©Richard Seiryu / It's Snow in hell
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Don't want to scary you. [Alana]   Sam 28 Déc - 4:36

Don’t want to scary you!

“ Alana & Rose "

Qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire dans le coin? Ce n'était pas vraiment le quartier où je m'attendais à voir la jolie Alana. Je ne l'avais rencontrée qu'une seule fois et je savais que c'était la fille biologique de John, mais je savais aussi que ce n'était pas une vampire. Depuis ma rencontre avec elle, je me demandais ce qu'elle était, parce qu'il était certain que ce n'était pas une humaine. John avait été transformé il y a plusieurs siècles et Alana avait encore l'apparence d'une jeune fille, donc elle avait un secret. Mais je ne connaissais pas la réponse, pas encore du moins. Parce que même si je suis un vampire maintenant, ma curiosité n'a pas diminué et je compte bien trouver le fin mot de l'histoire. Je l'aimais bien, elle n'était pas hostile envers moi, même si elle n'avait pas encore vraiment pris parti. Son père me haït, mais bon ce n'est pas forcèment un sentiment qu'elle partage, donc je suis sauvée. Et puis même si elle ne m'aimait pas non plus, je l'aiderais. Je ne pouvais pas la laisser dans un quartier vampire alors que je la connaissais et qu'elle risquait de se faire attaquer. Ben oui, tous les vampires ne sont pas aussi bien élevé que moi! Et même si j'ai pas un contrôle parfait, je suis sûre de pouvoir me débrouiller pour ne pas bouffer ma nièce. Mais y'a un truc qui fait vraiment bizarre... en apparence, on a le même âge... en réalité, je suis beaucoup plus jeune qu'elle... Aaah les liens vampiriques et autres races inconnues au bataillon, c'est pas vraiment ce qu'il y a de plus logique. Mais je fais maintenant partie du monde surnaturel et je dois commencer à m'y habituer. Les choses bizarres sont devenues légions dans le coin. Des fois, je rêves de retrouver ma vie d'avant et des fois celle-ci me plaît quand même.

Fallait avouer qu'elle était quand même douée... elle s'était perdue dans la ville où elle vivait et elle avait réussi à se couper dans un quartier de vampire et devant un nouveau-né vampire... Elle avait fait vraiment fort. Je souris légèrement lorsqu'elle jura et hochais la tête à ses mots suivants. Je sentais dans sa voix et dans son pouls qu'elle avait une trouille des enfers et qu'elle voulait sans doute juste rentrer en sécurité le plus vite possible. Je l'emmenais en restant à l'affût. Le seul truc, c'est que je savais pas où elle vivait et puis il faisait nuit... il aurait fallu trouver un endroit sûr et proche pour la mettre à l'abri jusqu'à l'aube. Il y avait bien chez moi, mais je préférais aller à quelque part où un vampire qui se contrôlait mieux que moi ou alors quelqu'un de non-vampire, pourrait s'occuper d'elle. Je ne me faisais pas confiance à cent pour cent pour ce job. Et je l'avouais... je m'améliorais! Je ne dis rien en marchant, enfin je suis plutôt concentrée sur ce qui se passe autour de nous. Et puis sa voix se fait entendre à nouveau, elle me demande où on va... Et c'est un peu la grande question, j'aurais eu tendance à dire chez Sullivan, c'est pas mal la seule place sûre que je connaisse. Elle parle ensuite de Liam, oh tiens ça serait une idée ça, mais une fois qu'on serait à l'abri!

Dès qu'on est en sûreté, on l'appelera, j'te filerais mon portable si jamais!

Elle propose ensuite une place où se rendre, chez son père, donc chez mon frère John. Oh mon dieu, je suis pas sûre que ce soit l'idée du siècle... A mon avis, il risquerait de péter un plomb s'il me voyait débarquer avec sa fille chérie chez lui. John, il pète les plombs facilement? Mmh, avec moi, aucun doute, mais vraiment aucun doute du tout! Il me déteste alors que c'est pas entièrement ma faute non plus. Okay, je me suis fait transformée en menaçant Sullivan, donc ce point-là, c'est ma faute! Mais si lui et Sullivan se sont pris le chou jusqu'à ce que Sulli le libère, j'y suis pour rien! Merde, John a l'art de tout me refoutre sur le dos quand même. Enfin, je pense pas qu'un jour on puisse de nouveau être vraiment ami, mais peut-être qu'on pourra se supporter un peu mieux un de ces jours, enfin peut-être qu'IL pourra me supporter un peu mieux... Ne pas se perdre dans ses pensées... c'est pas le moment, je me recentre sur ce qui se passe ici et maintenant. Il faut que je garde en tête qu'on est dans un quartier de prédateur et que j'ai une proie facile avec moi.

En fait, je pensais à chez Sullivan, je sais où il vit! On pourrait appeler ton père de là-bas et puis Liam aussi!

Il fallait qu'on fasse attention, parce que bon, j'étais pas superpuissante, si une bande de vampires débarquait, je me ferais tailler en charpie... Je devais avoir mon téléphone à quelque part au fin fond de mon sac à main, mais vu que je devais presque le vider intégralement pour trouver quelque chose à l'intérieur, c'était pas vraiment le moment de s'arrêter et partir à sa recherche maintenant! Je réfléchissais à une solution pour nous sortir d'un mauvais pas au cas où il arriverait. Il fallait prévoir le pire, du moins dans ce cas-là... histoire de savoir à quoi s'attendre. Je cherchais toujours une solution pour me sortir d'un mauvais pas si on croisait une bande de vampires affamés, quand justement une bande de vampires affamés débarquèrent sur notre droite. Prenant doucement le poignet d'Alana, je lui souris en essayant de la calmer un peu.

Il faut que tu essaies de rester calme... on va se sortir de là okay? Fais moi confiance!

Enfin, c'est pas non plus catastrophique, ce n'est pas un groupe de vingt vampires non plus, il n'y en juste deux... mais ils s'approchent un peu trop de nous, j'aime pas ça. Et merde, on sent vraiment bien son sang et ça va rameuter du monde si on traîne dans le coin trop longtemps. Secouant doucement la tête, j'entraîne plus vite Alana dans mon sillage. Et puis un vampire se stoppe exactement devant nous... Et merde! Gardant Alana tout près de moi, j'essaie de la garder protégée tandis que le deuxième vampire se place juste derrière son copain. Deux vampires contre un vampire nouveau-né et une humaine-surnaturel-étrange-mais-sans-pouvoir-particulier (enfin je crois). Bref, on était dans la merde, ça faisait aucun doute. Je savais pas trop quoi faire en fait! Le vampire mâle brun qui se trouvait en face de nous sortit les crocs et regarda Alana avec une lueur de gourmandise dans ses yeux. Et merde!

Mmmh. Tu me présentes ta copines petite vampire... Miam, j'en croquerais un bout, tu partages?

Il faut que je me rappelle mes leçons! Comment je peux faire pour que personne tente de croquer Alana? Franchement, si quelqu'un la croque, y'a de bonnes chances pour qu'il la vide tellement son sang doit être bon... Cette nuit est plutôt mal partie en fait! On prie pour qu'elle se termine bien quand même. Est-ce que je risquerais ma vie pour Alana? En fait, on verra tout en espérant qu'on ait pas besoin de le vérifier par la suite. Mais je l'aime bien, il faut qu'on s'en sorte en un seul morceau toutes les deux et que je la ramène dans un lieu fermé où elle sera en sécurité.

Non, je partage pas, personne d'autres se nourrit d'elle!

Serrant un peu plus fort la main d'Alana, j'espère surtout qu'elle va rester calme dans la mesure du possible, mais qu'elle ne va surtout pas péter les plombs et partir en courant parce que ça deviendrait encore pire. Si deux vampires plus vieux que moi se mette en chasse, on serait vraiment dans la merde je crois. Prenant une grande inspiration, je continue à regarder le vampire droit dans les yeux, il ne doit pas toucher ma protégée, c'est ma mission. Son acolyte s'approche un peu d'Alana et la renifle mais en restant à une distance raisonnable.




© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Don't want to scary you. [Alana]   Mar 7 Jan - 11:37



Don't want to scary you"
" Rose A. Clark & Alana Lafay-Huntingdon"





Rose est stressée. Elle n'a pas spécialement peur, mais je la sens crispée, même si je ne peux pas lire dans ses pensées. Elle  devait me prendre pour la dernière des cruches. Mon sens de l'orientation était déplorable. Quand elle me dit qu'elle pensait m'emmener chez Sullivan, son créateur, et celui de mon père, je serre les dents. Encore un vampire.
Je n'avais pas spécialement d'opinion sur cette race, mon père était l'un d'eux, alors j'avais plutôt tendance à rester pacifiste. Cela dit, il ne faut pas faire d'un cas ou deux une généralité, c'était un coup à se faire tuer. Ma guide me conseille de rester calme... Je suis calme. En apparence seulement. A quelle distance un vampire pouvait-il entendre un cœur battre ? Sentir l'odeur d'un fumet délicat ? Je secoue la tête de gauche à droite plusieurs fois. Moi ? Un délicat fumet... je me maudissais de cette comparaison. Je ne suis pas une... poche de sang. Un frisson me courre dans le dos.
Notre fuite semble se passer pour le mieux jusqu'à ce que deux vampires nous barrent la route. La main de Rose se serre un peu plus sur mon poignet. Oh lala... La galère... mais pourquoi je suis sortie sans Liam ? Pourquoi j'ai pas fait plus attention où je mettais les pieds. Ah t'en fais une fille de Lord toi ! Cruche !

J'ai beau maugréer dans ma tête, ça n'arrange pas notre situation. Le premier vampire veut me vider, c'est clair. Et sa copine derrière lui semble d'accord. Rose s'interpose, refusant de me partager. Je veux protester avant de comprendre qu'elle me fait seulement passer pour son dîner attitrer. Enfin je crois.
La fille vampire prend une longue inspiration, humant l'air. L'impression d'être considérée comme le nonos d'un chien m'énerve un peu. Baissant les yeux sur ma main blessée, je lâche un juron. Ils ne sont vraiment pas rassurant et j'ai une envie quasi irrésistible de fuir en courrant, même si je sais qu'ils me rattraperont en un battement de cils.
En proie à la panique, au stress et à l'énervement, je lâche d'une voix froide, et sansménagement :

« Laissez-nous passer ou je vous atomise duo de chiens  »

J'avais peut-être, sûrement, parlé sans réfléchir, mais malgré moi, je sentais les paumes de mes mains chauffer. Si Rose le sentait, il faudrait qu'elle me lâche, je n'avais aucune envie de la blesser. Déjà qu'en me servant de ma lumière, ce que je m'apprêtait à faire, je ne faisais pas preuve d'une prudence extraordinaire, si en plus je blessais ma seule assistance...

Murmurant entre mes dents, je prévins Rose :
«  Euh... je pense que tu devrais t'écarter... d'un mètre ou deux...  »






©Richard Seiryu / It's Snow in hell
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Don't want to scary you. [Alana]   Mer 15 Jan - 5:13


Don’t want to scary you!

“ Alana & Rose "


La soirée avait plutôt bien commencée et puis il avait fallu qu'Alana débarque dans un coin à vampire, de nuits et en plus elle s'était coupée. Je sais pas si c'était juste de la malchance ou si le sort s'acharnait sur elle, mais en tout cas elle avait du bol que ça soit moi dans cette ruelle. Il fallait maintenant que je la sorte de là. Pourquoi? Et bien parce qu'elle était la fille de ma frère vampire, mais ça c'est juste la partie visible de l'iceberg. J'aurais fait pareil avec n'importe quel humain qui se retrouvait ici par accident et plus particulièrement avec quelqu'un que je connais et puis je l'aime bien Alana. Je crois qu'elle est neutre dans le ''combat'' que je mène avec son père, enfin combat est un bien grand mot, disons plutôt une guéguerre dont j'ai toujours pas compris le but. Dernier point et non des moindres, c'est la coloc et amoureuse de Liam et Liam, ben c'est un bon pote alors je dois sauver les fesses de cette jolie blonde quoi qu'il arrive! 

Pour en revenir à l'instant présent, je suis stressée et pas forcément au top de la confiance. Heureusement que je viens de me nourrir, au moins je suis au top de ma forme physique. Mais bon, comme bien sûre, les choses allaient trop bien pour rester de même, deux vampires débarquent devant nous et font les malins. Ils ont faim, ça se voit et puis il est vrai qu'Alana est certainement un met de choix. J'essaie de la protéger en invoquant le fait qu'elle m'appartienne, en fait c'est le seul moyen que je connaisse pour pouvoir éviter qu'elle se fasse bouffer tandis que je me ferais tabasser... alors autant dire que je compte abuser de cette méthode. S'il fallait, je lui mettrais une pancarte autour du cou pour annoncer qu'elle est mon repas attitré! Et puis la petite blonde me fait presque sursauter en les menaçant. Je m'empêche de la regarder avec des yeux aussi rond que des soucoupes. Non, mais sérieux... elle joue à quoi là? Elle veut qu'on se fasse démonter la tronche par deux débiles? Je me demande si elle est en train de craquer et devient juste folle. Elle les ménace de les atomiser... Elle serait capable de faire ça? Non, c'est pas possible! Quoi que, je savais qu'elle était pas tout à fait humaine, mais en fait je savais pas ce qu'elle était et quelle était ses capacités. 

Les deux vampires ricanent méchamment. Ils se foutent clairement de sa gueule. Et je sais pas pourquoi, mais en cet instant je suis certaine qu'ils font tous les deux une grossière erreur. Mon instinct me dit qu'il va se passer quelque chose. Le vampire qui était venu tourner autour d'Alana retourne à côté de son pote et ils sortent les crocs. Ils essaient sans aucun doute de faire peur, c'est sûrement plus destinés à elle qu'à moi, mais ça reste que je suis pas vraiment rassurée. Si elle se fait bouffer, je vais me faire démonter la gueule et puis en plus je m'en voudrais jusqu'à la fin de ma vie... ce qui signifie un peu trop longtemps en années vampires. Le grand vampire qui a l'air d'être le chef reprend la parole.

Une jolie petite blonde comme toi ne pourra sûrement pas nous faire de mal. Et tu n'es pas un être surnaturel... et donc tes chances de t'échapper sont nulles. Tu es pas tout à fait humaine... mais tu ne peux sûrement pas nous faire de mal.

Je lui tiens toujours le poignet et je sens une chaleur dérangeante qui émane de ses mains. Et puis Alana me murmure que je devrais m'éloigner d'un mètre ou deux. Quoi? Mais il se passe quoi, là? Je capte plus rien. Mais soudain, je lui lâche brutalement le poignet parce que ma main me brûle sérieusement. Je la regarde légèrement interloquée et fait un pas de côté. Je sais pas ce qui se passe, mais si elle les attaque vraiment... c'est sûr que je ne veux pas être en ligne de mire. Je murmure à mon tour quelques mots pour Alana. 

Il se passe quoi?

Le vilain méchant vampire qui a décidé de s'en foutre du fait que j'ai dit qu'Alana était à moi se met à avancer lentement. On dirait vraiment un prédateur en chasse. Et je me dis que quoi qu'elle veuille faire, il faut qu'elle le fasse vite. Je lui laisse encore quelques secondes et si elle ne fait rien, je saute sur les vampires en espérant pouvoir les retenir assez longtemps pour qu'elle puisse se barrer en courant. Prenant une grande inspiration, j'essaie de me calmer et de me rappeler les cours d'autodéfense que j'ai pris il y a quelques années. Si je survis à cette nuit, je vais me trouver un vampire qui voudra bien m'apprendre à me battre!

 
© Chieuze





Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Don't want to scary you. [Alana]   Mer 15 Jan - 23:22



”Don’t want to scary you"
" Rose A. Clark & Alana Lafay-Huntingdon"





Mes mains chauffaient de plus en plus alors que l’homme vampire m’approchait, refusant mes mises en garde. Il n’avait pas le droit de me toucher et je refusais encore plus qu’il me goute. L’image de Rose et de l’humain quelques minutes plus tôt refaire surface dans mes souvenirs et un nouveau frisson me remonta le long de la colonne vertébrale. Sa copine avait finit de me renifler et était retournée à coté de son compagnon.
Rose me lâcha soudainement le poignet, et s’écarta. Si je ne pouvais lire dans ses pensées, je sentais qu’elle était inquiète. Elle ne savait sans doute pas ce que j’étais, mais n’allais pas tarder à le découvrir. Je sens la chaleur dans mes mains s’intensifier de plus en plus, mais elle ne me brûle pas. Elle est rassurante, et fougueuse à la fois.
Je ne suis pas rassurée pour autant. Tenir tête et affronter deux vampires, c’est loin d’être dans ma nature, dans mon caractère, encore moins dans mes habitudes.

Brusquement, je tendis mes deux mains en direction des inopportuns. En une fraction de secondes, elles s’illuminèrent et deux éclairs de lumière de fée jaillirent et frappèrent chacun un vampire. Ils volèrent à plusieurs mètres de haut avant de retomber sur le bitume une centaine de mètres plus loin.
En proie à une puissante montée d’adrénaline, je saisie mon amie vampire par la manche, criant pour la forcer à bouger :


« Cours ! »




©Richard Seiryu / It's Snow in hell

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Don't want to scary you. [Alana]   Dim 19 Jan - 23:18

Don’t want to scary you!

“ Alana & Rose "


Me demandant si on allait réussir de se sortir de cette soirée qui allait pas vraiment de mieux en mieux, je jetai des regards inquiets à Alana et aux deux vampires qui nous faisait face. Si vous jetiez un coup d'oeil rapide, personne ne pouvait nous donner une seule chance de gagner dans un combat à la loyal. Mais bon, il n'y avait aucune raison d'engager un combat loyal... Et puis soudain, un éclair de lumière m'aveugla quelques instants et envoya en même temps valdinguer les deux vampires à plusieurs mètres de là. Bouche bée, j'observai la scène. Je devais tout juste être tombée dans un film de science fiction dont je ne connaissais aucune règle. Comment est-ce que la douce et gentille Alana avait pu faire ça? C'était quoi cette lumière étrange qui était comme sortie des paumes de ses mains? Tournant lentement le visage vers elle, c'est à ce moment-là qu'elle me saisit par le bras et me hurla de courir. Ohmondieu, c'est vrai qu'on est pas encore sortie d'affaire. Un murmure ne peut s'empêcher de franchir mes lèvres alors que je suis encore à moitié dans un état de choc, enfin un état proche de celui-ci.

C'était quoi... comment...?

Ouais, je sais... hyper claire mes questions. Secouant la tête pour me remettre d'applomb et jetant un coup d'oeil aux vampires qui ne se sont pas encore relevé sûrement en partie assommé au sol, je la regarde encore vraiment interloquée. Puis prenant sa main, je me mets à courir en l'entraînant avec moi. Un juron raisonne dernière nous et puis un petit cri d'orfraie. Sans regarder en arrière, je suis presque sûre qu'un des vampires s'est éveillé et essaie d'éveiller le second. On serait dans la merde si les deux se réveillent et se mettent à nous courir après à la vitesse vampirique. Il y a une chose que je suis sûre, c'est qu'Alana n'est pas un vampire et qu'elle ne pourra pas courir à une vitesse hyper rapide comme je le pourrais et comme eux le pourront. Soupirant doucement, je la regarde en continuant de courir.

Si je te portes... on ira plus vite. Ça marche?

Jetant un coup d'oeil en arrière, je fronce les sourcils en voyant le deuxième se relever difficilement. Okay, il faut qu'on se bouge les fesses. Je suis même pas sûre qu'elle ait répondu à ma question et je m'en fiche à vrai dire. Je la saisis par la taille et la flanque sur mon épaule avant de me mettre à courir à la vitesse supersonique des vampires. Incroyable mais on a ruéussi à éviter les ennuis en allant jusque chez Sullivan. Sérieusement, on a eu beaucoup de chance de s'en sortir aussi facilement... Une fois à la porte de l'appartement, je la reposais au sol.

C'est chez Sulli, il te fera jamais rien lui. C'est un bon vampire et puis t'es la fille de John donc t'es vraiment complètement tranquille.

Je sonne puis ouvre la porte pour la faire entrer dans l'appartement. Une fois la porte refermée, elle est en sécurité complète! Soupirant doucement, je m'appuie contre la porte en fermant les yeux un instant.

Alors... Qu'est-ce que tu es? J'ai jamais vu quelqu'un créer de la lumière comme ça...? Tu es une surnat aussi.





© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Don't want to scary you. [Alana]   Mar 21 Jan - 21:04



”Don’t want to scary you"
" Rose A. Clark & Alana Lafay-Huntingdon"






Comme prévu, Rose était… surprise. Forcément elle ne devait pas s’attendre à une telle riposte. Et puis, ce n’était pas tellement dans mon caractère de faire ce genre de chose. Alors qu’elle m’ait vue éjecter deux vampires, en faisant agir des éclats de lumière, pouvait légitimement l’effrayer. De plus elle ne connaissait visiblement pas les fées…

« C’était… Je t’expliquerai ! »

Courant à perdre haleine, Rose se proposa de me porter. Ah oui, c’est vrai. Elle pouvait courir largement plus vite que moi. Me laissant porter, nous sommes arrivées chez Sullivan en quelques secondes seulement. Ouf ! Enfin échappés.
Mais Rose, même si elle me parlait de Sullivan, était toujours sous le choc de ma riposte.

« De toute évidence oui je ne suis pas humaine. Je sais que tu ne diras rien à personne parce que mon père ne t’apprécie pas plus que ça, et que tu ne veux pas risquer de le fâcher encore plus contre toi. Je suis une fée. Et, générer de la lumière n’est pas ma seule faculté, mais c’est la seule arme sur laquelle je puis compter. Sinon, je peux entendre les pensées des gens… mais pas des vampires.   »

Depuis que j’avais révélé à Liam ma véritable nature, j’avais moins de craintes de voir les gens fuir… Bon il est vrai que j’étais loin de le crier sur les toits, mais même si je faisais suffisamment confiance à une personne, elle pouvait toujours partir en courant face à une telle annonce. Ce n’est pas que je n’avais pas confiance en Rose. Elle venait de me sauver la vie en me faisant échapper à ces deux vampires, je ne voyais pas comment mieux prouver sa dignité de confiance. Alors oui, je lui dirais ce qu’elle voulait savoir, mais je ne lui parlais pas du Royaume de Mabb. Inutile qu’elle le sache. Et de toute façon, elle ne s’y rendrait très certainement jamais.

« Euh Rose ? … Merci… de m’avoir.. tirée de là. T’étais pas obligée mais… je pense que les choses peuvent s’arranger… Entre mon père et toi. Après ça… Je pense qu’il pourra commencer à revoir sa position… enfin je crois. »

Je lui souris sincèrement. Je croyais à une conciliation possible entre eux. Même si j’étais forcée de garder en mémoire que leurs rapports n’allaient peut-être pas être ceux qui peuvent exister entre les meilleurs amis du monde. Je n’aimais pas quand deux personnes, que j’appréciais, ne se supportaient pas.





©Richard Seiryu / It's Snow in hell
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Don't want to scary you. [Alana]   Mer 22 Jan - 13:18

Don’t want to scary you!

“ Alana & Rose "


Hochant la tête au sujet des explications qu'elle me promettait, je continuais de courir. C'était certain que les explications n'étaient pas vraiment la priorité pour le moment. Et puis après une brève hésitation je l'avais portée pour aller plus vite. Évitant les derniers ennuis, nous étions enfin en sécurité et c'était la meilleure chose qui soit! Refermant la porte derrière Alana, je lâchais un long soupire de ravissement. Sécurité! D'ailleurs une fois ce besoin primaire satisfait, la curiosité sur ce qu'elle était revint me frapper avec conviction. Entre son odeur et le genre de lumière qui sortait de ses doigts, il ne faisait aucun doute qu'elle était tout sauf entièrement humaine. Allant m'installer dans le salon tout en restant pas trop proche de la jeune femme, histoire de pas tenter le diable... j'attendis en me demandant si elle allait me donner des explications ou pas. Elle me le devait pas vraiment mais j'estimais qu'après cette petite aventure avoir le droit de connaître la vérité. Et puis ma curiosité légendaire était en marche!
Et puis elle se mit à parler. Alana confirme qu'elle est pas humaine mais sa phrase suivante me fait largement tiquer. Elle annonce calmement qu'elle sait que je dirais rien parce que son père peut pas me blairer et que je veux pas le fâcher plus... J'aurais presque envie d'éclater de rire. Je sers les poings agacées qu'elle puisse penser ça. Okay, je veux pas envenimer les choses avec John, mais ça n'a rien à voir avec ça. Et puis John serait capable de m'accuser d'avoir monté le coup de l'agression dans le quartier vampire contre sa fille pour pouvoir la sauver et passer pour la gentille... J'exagérais? Ouais, bon... peut-être un peu! Mais je dois avouer que ce genre d'accusations m'étonnerait qu'à moitié venant de lui. Il me voue une haine sans merci. Pas loin de lui couper la parole, elle est trop rapide pour moi et continue sur sa lancée.
Le verdict tombe. Alana est une fée. Une FÉE? What? Sérieux? Les fées existent? Et merde, des myriades de monstres mythologiques ou mythiques passent dans mon esprit. Est-ce que je vais finir par découvrir qu'ils existent tous? Ça commence à devenir flippant ces histoires de surnaturelles! Ouvrant grand les yeux, je suis abasourdie... elle peut lire dans les pensées... En fait je suis pas abasourdie... le mot est trop faible! Je tombe littéralement sur le cul. Bouche ouverte, je la regarde comme si j'avais du mal à comprendre. Peut-être qu'elle a changé de langue en cours de route, non? En fait, ça a pas l'air. Elle a bien dit ce qu'elle a dit et donc les fées existent. J'en suis à me demander si les princesses, les princes charmants et les dragons existent... Bon pour les princesses et les princes charmants, je sais que ça existe pas ça. Mais les dragons? Je souris légèrement rêveuse, ça serait assez cool si ça existait. C'est con qu'elle puisse pas lire dans les pensées des vampires vu que c'était d'eux qu'elle avait le plus à craindre. Parce que les humains ne connaissent pas l'existence des fées et puis ils ne verraient pas la différence entre un cul et une tête, donc trouver une fée, ils pourraient pas, ça faisait aucun doute. Un peu sonnée par cette nouvelle information et le fait que mon esprit partait à la dérive comme d'habitude, je refermais la bouche et puis la regardait, il fallait encore que je lui dise un truc. Et puis je lui souris doucement lorsqu'elle me remercie de l'avoir tirée de là, que j'étais pas obligée et qu'elle pensait que les choses allaient s'arranger entre son père et moi. Elle pense qu'il va revoir sa position suite au fait que j'ai sauvé les fesses de sa fille. Peut-être que oui, peut-être que non. Bof, ça serait cool mais les réactions de John restent un mystère complet pour moi.

Tu sais... je l'ai pas juste fait pour arranger les choses avec John.

J'hausse légèrement les épaules. Non mais sérieux, si je l'avais sauvée juste pour ça, je serais une sacrée calculatrice. Et puis je pouvais l'être quand il s'agissait de boulot, mais pas quand il s'agissait de la survie de personne. Soupirant doucement, je lui souris.

Je t'aime bien en fait. Et puis pour John, j'espère sincèrement. Mais je le comprends en partie. Je me suis immiscée dans une relation vieille de plusieurs siècles en faisant chanter Sullivan. Je suis pas franchement fière de moi.

Puis me relevant, je vais chercher le téléphone portable et le lui tends.

Tu devrais appeler Liam pour le rassurer. Et puis peut-être ton père, histoire de lui dire où tu es. Je vais vite joindre Sullivan pour le prévenir qu'on squatte chez lui.

Je lui fais un clin d'oeil en souriant et puis file cherchant le deuxième téléphone.


© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Don't want to scary you. [Alana]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Don't want to scary you. [Alana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Till the Last Drop :: RP terminés-