Partagez | 
 

 Family's stories [PV: Freya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Family's stories [PV: Freya]   Mer 20 Nov - 17:54

Family's stories

“ Freya H & Jessica H ”

La nuit venait de tomber. L'atmosphère sombre qui régnait ne donnait pas l'envie de s'aventurer à l'extérieur. Le danger restait très présent depuis l'arrivée de groupes qui affirmaient une aversion contre les êtres surnaturels. Les menaces pleuvaient. Il était difficile de sortir sans se prendre des remarques. Les lieux comme le Fangtasia ou le Silver Queen ne demeuraient plus fréquentables. Le gouvernement prenait de sacrés mesures et les toutous de ce dernier suivaient : les gens croyaient ce qu'ils désiraient mais leur avis était souvent influencé par les médias et le pouvoir mis en place. Les vampires n'avaient plus tellement d'espoir dans ce monde. Jessica commençait à se sentir en difficulté dans cet univers. Sa condition semblait réductible. La rousse s'était longtemps jugée invincible face aux humains. Désormais, elle les craignait. Ils détenaient de nouvelles armes qui pouvaient aller à bout des créatures de la nuit. Hamby ouvrait les yeux : les gens comme elle ne méritaient pas ce semblant de vie, surtout pas elle. La jeune femme avait effectué de mauvaises choses. Elle commençait à voir la déprime s'inviter chez elle. Pour pallier à cette baisse de moral, elle retourna dans l'endroit où elle se sentait forte : la forêt, dans les sentiers. Ce fut à cette place précise que Katherine Devinsky l’entraîna et qu'elle lui apprit à se montrer forte, à contrôler ses pouvoirs, à savoir où frapper. Quand elle s'approchait de cette partie de la ville, la rouquine côtoyait l'arrivée d'une combativité, l'envie de prouvait son droit d'être présente dans le monde, d'exister en somme. Le lieu la reboostait. La russe avait beaucoup fait pour elle. Elle lui donna confiance en ses capacités, de bons conseils également et une leçon importante : l'action parlait plus que les mots. Présentement, Jess se reposait. Elle venait de courir assez longtemps pour se sentir les symptômes de la fatigue pointer le bout de leur nez. De plus, elle ne s'était pas nourrie depuis un moment. La faim se faisait grandissante. La vente de True Blood n'était plus effective depuis que les usines explosèrent. Puis, vider des humains, une option que Jessica privilégiait le plus possible mais elle évita cela ces derniers jours car les humains lui faisaient peur et pitié à la fois. A l'instant, fatiguée par ses prouesses, la belle restait assise sur le même tronc d'arbre découpé où elle s’installa juste avant sa rencontre organisée avec Devinsky. Que de souvenirs ! Elle n'avait pas revu cette femme depuis. Les événements ne permettaient pas aux vampires de se réunir de manière aisée. Un bruit fit sursauter Jess. Au taquet, elle se prépara à accueillir l’intrus. Mais rien. Les feuilles tremblaient sous le vent. La jeune vampire se sentait bête d'avoir cru à une présence. Elle retourna dans ses pensées, quand le bruit parvint de nouveau jusqu'aux oreilles de la rousse. Elle se leva :

Qui est là ? Je vous préviens ce n'est pas drôle !


© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Family's stories [PV: Freya]   Mer 20 Nov - 19:14

.


Family's Stories

Jessica Hamby. Pour qui se prenait cette fille ? Ce.. bébé. Oui, il était parfaitement ironique que Freya pense cela, avec son apparence juvénile. Elle avait été transformée à treize ans, et même si elle n’avait plus rien d’une enfant, le regard des gens restait inchangé. C’était parfois particulièrement insupportable.. Agaçant. Pour ne pas dire frustrant. Elle était une adulte, coincée dans le corps d’une gamine.. Et ce serait ainsi pour l’éternité, si elle avait la chance de vivre aussi longtemps. Cette idée l’ennuyait, parfois, alors elle essayait de ne pas trop y penser. De ne pas trop songer au fait qu’on la regarderait toujours comme une enfant, et non comme une femme. Elle admirait Katherine pour ça ; pour ce corps mature et bien fait. Pour cette apparence adulte, qui correspondait avec ce qu’elle était à l’intérieur. Freya, elle, n’était pas la même à l’intérieur et à l’extérieur. Et même si cela s’avérait très pratique pour chasser – et surtout pour s’amuser – ça n’en restait pas moins frustrant pour le reste.. Enfin, là n’était pas la question. Cette rousse était bel et bien un bébé, vampiriquement parlant.. Et Freya entendait bien remettre certaine chose au clair avec elle ! Cette fille s’approchait un peu trop de Katherine, et cette simple idée suffisait à mettre Freya en colère. La peur d’être abandonnée par son modèle s’insinuait en elle. Après tout, elle avait trouvé une autre élève, visiblement.. Il était d’ailleurs étrange d’avoir cette jalousie. De ressentir ça.. Tallulah ne lui inspirait pas ce sentiment de crainte.. Non, vraiment.. Mais, elle se sentait terriblement en compétition avec cette Jessica, et cette idée faisait naitre une certaine forme de haine en elle.

Il fallait que les choses se règlent. Et vite. Freya avait dû faire faux bond à John pour sortir. Cet homme était étouffant, en plus d’être particulièrement agaçant. En vérité, la vampire ne voulait pas admettre ce qui tournait dans sa tête ; John n’était pas le goujat qu’Adam lui avait dépeint.. Et cela la perturbait grandement.. Il était au petit soin avec elle.. Et il s’occupait d’elle.. Comme un père. Il fallait bien avouer que pour Freya, tout ceci était incroyablement déstabilisant. Elle se posait beaucoup de question. Beaucoup trop.. Alors, partir à la recherche de cette petite conne qui tentait de lui voler sa place auprès de Katherine semblait être un bon moyen de se changer les idées. Elle avait un nom.. Il ne lui restait plus qu’à trouver la personne. Et ce ne fut finalement pas si compliqué que cela. Elle prit néanmoins le temps de se nourrir, vidant son repas du soir, avant de repartir sur les traces de Jessica Hamby.. Et ce fut dans la forêt qu’elle la trouva.. Un sourire carnassier s’étendit sur le visage poupin de Freya, alors qu’elle réfléchissait au meilleur moyen de la surprendre.. Peut-être pourrait-elle y aller en douceur, pour mieux l’avoir par la suite ? Elle suivit Jessica et fit sciemment bouger feuilles et branches pour mieux la voir réagir. Elle était réactive.. Freya dû retenir un rire à la seconde réaction de la rousse.. Lui donner une leçon ? Ou jouer ? Les deux options étaient tentantes.. Mais, finalement.. Ce fut à vitesse vampirique que Freya arriva derrière Jessica, toute crocs sorties, pour venir saisir une poignée de ses cheveux, ainsi que son bras qu’elle lui tordit violemment.

« Tu reconnais sûrement cette façon de faire, n’est-ce pas ? Katherine a dû te l’apprendre, à toi aussi.. Tu ne sera jamais sa préférée. Tu ne représentera jamais rien pour Katherine. Tu n'es qu'un passe-temps pour elle.. » Voulait-elle s'en convaincre, ou étais-ce la vérité ? Elle ne savait pas réellement.. Elle agrippa plus fermement les cheveux de Jessica et l'envoya sur le sol, face contre terre, avant de lui décrocher un violent coup de pied en plein abdomen « Ne t'approche plus jamais de Katherine. Jamais. »



bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Family's stories [PV: Freya]   Mer 20 Nov - 21:28

Family's stories

“ Freya H & Jessica H ”

Jessica était inquiète. Elle ne se trouvait pas seule dans ce coin retiré. Katherine Devinsky allait-elle lui donner une bonne leçon ? Auquel cas, elle se réjouissait de la revoir. Même si ses méthodes demeuraient dures, drastiques, elle faisait tout cela pour aider la jeune vampire, pour lui apporter ses conseils. Cette attitude, ce partage, ce soutien aidait carrément la rousse. Elle lui en était fort reconnaissante. Bill lui avait déjà appris à se battre, pour contrer des loups, mais son enseignement restait basique et primaire. Elle fut même rattrapée par Russell Edgington. Il menaça Compton en retenant sa progéniture qu'il lâcha rapidement suite aux moqueries du créateur de ce qui s'avérait être un bébé vampire. Elle sut venir à bout d'un loup mais rien d'extraordinaire, elle courrait très vite. Le vider ne représenta pas la tâche la plus difficile, le loup paraissait vulnérable et pas des plus entraînés. Alors, elle ne s'attribuait aucun mérite. Elle ne connaissait pas les bonnes tactiques pour se défendre et soutenir ses proches à l'occasion. La russe lui montra quelques bons tuyaux. S'en servirait-elle ce soir ? Grâce à Devinsky, Jess affichait une plus grande spontanéité, plus de dynamisme et de vigueur mais était-ce suffisant quand un être de la nuit restait affamé et fatigué par des efforts fournis ? En tout cas, Jessica s'était levée. Elle était prête à recevoir l'intrus. La progéniture de William Compton s'affairait tout de même à user de paroles. Katherine lui avait pourtant dit de passer à l'action de suite, donc de voir de quoi il pouvait en retourner. Elle n'écoutait rien à croire ! Et elle le payait. Quelqu'un la surprit en attaquant par derrière, une tactique lâche dans le fond ! Elle saisit une poignée de cheveux de la jeune vampire. De qui s'agissait-il ? La personne devait être assez petite de taille car son geste obligea Jess à se pencher en arrière. Elle avait presque déjà mal au dos. Or, elle ne pouvait qu'accompagner l'action de son adversaire qui semblait mille fois plus en forme qu'elle. Puis, Freya lui tordit le bras.

Aïe, merde... .

Jessica était coincée dans cette position. Elle ne savait pas quoi faire. Ce n'était pas Katherine, elle le savait. La femme réagissait souvent de manière impatiente, elle aurait assurément montré son visage plus tôt. Puis, la taille ne correspondait pas. Qui était cette personæ ? Que voulait-elle ? Ce n'était pas un humain, mais un camarade vampire. Quelqu'un d'agile, rapide, qui avait apparemment préparé l'assaut. Jess ne se rappelait à qui elle avait pu causer du tord. Elle souhaitait dans son fort intérieur que Devinsky, Huntingdon... Compton même si cette idée s'accouplait avec une chimère, lui viennent en aide. Mais non, elle se situait dans un endroit isolé, personne ne viendrait lui porter secours. Mais penser à ses pairs la rassurait en quelque sorte. La rouquine ne pouvait répliquer une attaque. La personne prit la parole. Une voix d'enfant, une voix inconnue, une voix pleine de rage. Une élève de Katherine, les choses devenaient plus claires. Les paroles de cette gamine ressemblait à une claque reçue en plein visage, voire un coup de poing. Elles faisaient bien mal. La russe s'en fichait-elle de son élève ? Elle n'avoua jamais cette réalité, au contraire. Jess préféra effacer cette possible vérité de son esprit, sinon elle le prendrait très mal tant elle admirait cette femme. Soudainement, l'enfant se permit d’empoigner plus férocement les cheveux de la jeune vampire pour l'envoyer à la rencontre du sol. Hamby ne s'attendait vraiment pas à cela, sur le terrain, il était plus difficile de réagir, que lors des fausses situations. Une fille apparut alors, elle possédait un vrai visage : elle était petite, blonde, une mine angélique malgré cette expression de colère. Je viens de me faire mettre à terre par une gamine, merde ! Pensa-t-elle. De la consternation se lisait dans les expressions de Jess. Cette vision dura l'espace de quelques secondes et une nouvelle riposte arriva : un sale coup de pied à l'abdomen. La jeune vampire avait l'impression de ressembler à une grosse merde. Sans plus attendre elle se releva. Qu'est-ce qu'elle avait mal! Le coup fut douloureux.

Putain t'es qui toi ? Je te préviens je ne reçois pas d'ordres d'une gamine de douze ans. Tu te prends pour qui ? Mademoiselle fait son caprice, elle n'est plus regardée... . Jessica rejoua la parade qu'elle effectua sur Katherine par le passé. Elle eut juste le loisir de claquer la nuque de la petite, après l'avoir chopé par les épaules en l’entraînant en marche arrière vers un point précis. Elle la claqua sur le même arbre qu'à l'entrainement avec Dvinsky, et elle porta un coup sur son nez, pas au bon endroit car elle n'arrivait pas à évaluer et analyser la situation. Elle ne parvint pas à poursuivre sa manœuvre. Présentes-toi au moins. Elle ne passa pas de suite par les explications.

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Family's stories [PV: Freya]   Mer 20 Nov - 22:23

.


Family's Stories

Un sourire apparut sur les lèvres de Freya aux paroles de Jessica, sans pour autant qu’elle ne réponde. Déjà, elle se remettait en position pour attaquer. Ou contre-attaquer, si besoin.. Mais la rousse fut légèrement plus rapide, et Freya se retrouva violemment plaquée contre un arbre, laissant un léger gémissement traverser ses lèvres. Elle se prit un coup au nez, mais ce dernier ne fut probablement pas aussi efficace que ce qu’il aurait dû être.. Etait-elle légèrement perturbée par la situation ? Freya l’aurait juré. Finalement, Katherine n’avait pas dû lui apprendre grand-chose.. C’était même certain, et la blonde avait une petite longueur d’avance sur sa cadette. Jessica eut tout juste le temps de lui dire de se présenter, juste avant que la plus jeune des Huntingdon ne riposte. D’un geste assuré, elle frappa le genou droit de la vampire qu’elle avait face à elle, le faisant céder et enchaina directement avec un coup de coude au niveau de la nuque de Jessica. Puis, Freya soupira.

« C’est trop simple. » Elle lui décrocha un nouveau coup de pied, cette fois-ci, en pleine mâchoire et sans retenir sa force. Jessica se retrouva propulsée un peu plus loin, juste avant que Freya ne la rejoigne à vitesse vampirique, pour la prendre par la gorge « Tu me prend pour un jeune vampire, Hamby ? Ne me dis pas que tu te laisses berner par les apparences, ce serait faire honte à Katherine.. » Elle la souleva de terre, la plaquant contre l’arbre, et resserrant sa prise pour lui prouver qui était l’ainée entre les deux « Ne t’a-t-elle pas appris le respect de tes ainés ? » Enfin, Freya consentit à lâcher sa prise, laissant Jessica tomber de la hauteur qu’elle lui avait fait prendre. « Je pourrais te tuer, là, tout de suite. Mais je ne te veux aucun mal. Je veux simplement que.. Que tu ne m’enlève pas une des rares personne qui compte pour moi. » Elle soupira « Je n’aurais pas dû t’attaquer. Mais tu es une menace. Je ne veux pas que Katherine s’intéresse à toi. Même si je sais qu'elle t'oubliera dès qu'elle sera lassée de vos petits jeux.. Mais en attendant, elle te donne de l'importance.. Et je ne le supporte pas. » Freya resta en position d’attaque, néanmoins le ton de sa voix s'était radoucit, se faisant presque suppliant. Pour autant, elle n'avait pas rétracté ses crocs, guettant les réactions de Jessica. Si la rouquine voulait contre-attaquer, cette fois la blondinette se tiendrait prête et ne se ferait pas prendre par surprise comme quelques instants auparavant. Et, comme pour montrer patte blanche, elle ajouta « Je m’appelle Freya. Katherine et moi avons le même créateur.. Et ne recommence pas ton petit numéro de leçons faussement apprises. J’ai passé plus de 300 ans aux côtés de ton professeur, elle m’a appris plus de choses qu’à toi. Te combattre n’aurait aucun intérêt. »

Néanmoins, si Jessica voulait s’y risquer, Freya était prête. Mais il était clair que si la rousse ne saisissait pas la perche qu’était en train de lui tendre la petite dernière de la famille Huntingdon, cette dernière n’hésiterait pas à mettre Jessica en réelle difficulté. Ou à la tuer. Un jeune vampire de plus ou de moins, de toute façon.. C’était le cadet des soucis de la demoiselle, à vrai dire..



bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Family's stories [PV: Freya]   Ven 22 Nov - 22:13

Family's stories

“ Freya H & Jessica H ”

Jessica Hamby se demandait qui osait la malmener ainsi. La gamine ou plutôt l'autre élève de Katherine ne semblait pas décider à arrêter ses attaques. Elle enchaîna un nouveau coup bien placé, le genou de la rousse ne put rester en équilibre ce qui poussa Jess à tenter de rattraper sa position initiale car son corps devenait attiré par le sol, il fallait résister. Pour le coup, elle paraissait à la hauteur de la jeune Freya, en taille. Cette dernière lui asséna coup de coude à la nuque. Hamby n'avait pas le temps de préparer des ripostes. L'autre restait trop rapide. Jessica ne pouvait que réagir à la douleur. La gamine n'y allait pas de main morte. La progéniture de William Compton se trouvait sur les genoux, elle essayait de se ressaisir. Elle ne regardait pas la jeune Huntingdon mais vers le bas, l'envie de se terrer, de s'enterrer, de se cacher perlait. Après une parole lancée, la blonde enchaîna par un coup de pied au niveau de la mâchoire de sa faible adversaire. La rouquine vola à quelques mètres. Cela ne pouvait plus continuer, il fallait qu'elle se relève. Comme si elle entendait les pensées de Jessica, Freya se précipita vers le bébé vampire pour porter une main sur sa gorge, cela sans ménagements. Les yeux de la rousse affichait de la terreur. Sa mine demeurait crispée par la peur qu'elle ressentait. L'enfant avoua ne pas être un nouveau né. Son apparence juvénile ne lui accordait aucune crédibilité mais sa puissance, si. La blondinette évoquait la honte que la méprise de Jess pouvait éventuellement induire, voire le blasphème prononcé à l'égard de Devinsky. Je n'ai pas insinué ta possible faiblesse, juste j'ai souligné ton comportement ridicule digne d'une enfant capricieuse. Elle parlait difficilement. Ensuite, Freya souleva Jess qui ne s'était pas relevée. Quelle prouesse donc ! Par contre, les pieds de la rousse touchaient carrément le sol. Allait-elle mourir ce soir ? Jess craignait le pire ! Si la russe lui avait inculqué le respect de ses aînés, mais comment donner du crédit aux paroles d'une personne à l'apparence enfantine ? Pas facile, Jessica avait également l'habitude qu'on ne la considère pas aux vues de son physique. Transformée à 17 ans, elle ressemblait toujours à une adolescente même si elle essayait de faire attention par moment afin de paraître plus âgée. Être une jeune vampire ne l'aidait pas non plus, on l'écoutait encore moins.
Puis, Freya Huntingdon annonça qu'elle ne souhaitait pas la mort de son interlocutrice, elle avait relâché son emprise sur sa partenaire de combat peu entraînée. Que faisait-elle alors depuis le début de leur rencontre ? Hamby ne restait pas en bon état, récupérer se caractérisait par une option invisible. Voulait-elle lui donner une bonne leçon ? Cela fonctionnerait sans doute grâce à des méthodes sévères et violentes. Enfin... Jessica n'avait pas du tout confiance en cette enfant maléfique, ce résidu de Satan. Quoi ? Moi une menace ? Elle rit franchement, la main portée sur sa gorge car elle détenait des difficultés à retrouver une respiration normale. Freya avançait une puérilité sans nom. Ce n'est pas ta créatrice, si ? Elle faisait son caprice à réclamer sa Katherine pour elle toute seule. Jessica voulait bien respecter sa demande. Or, elle avait besoin du soutien de cette femme, de ce mentor. De plus, elle l'admirait sincèrement. Elle ne lui portait pas une sorte d'amour non plus, elle était moins accrochée que Huntingdon. Mais, elle ne se voyait pas laisser tomber. La gamine ne s'était même pas présentée ! Qui était-elle ? Jessica n'allait pas tolérer une si grande mal politesse. Toujours en connexion, Freya pallia au manque de courtoisie qui la suivait. Ah je comprends mieux, enfin tu sais, tu aurais juste pu m'adresser un mot, me parler. J'suis pas violente moi, je t'aurai sûrement écouté. Elle marqua une légère pause. J'ai compris ta requête et que je ne l'accepterai pas. Je n'en suis pas navrée. Maintenant dégages Freya..., Freya, un prénom déjà entendu, un prénom plutôt rare. Non attends... ! Qui est ton créateur ? Et on ne connaîtrait pas une personne en commun ? Je ne sais pas, ton prénom me dit vaguement quelque chose. Elle rétracta ses crocs, pour prouver le fait qu'elle n'allait pas attaquer maintenant .

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Family's stories [PV: Freya]   Dim 24 Nov - 13:09

.


Family's Stories

Oh non, Katherine n’était pas sa créatrice.. Et Freya n’aurait changé de créateur pour rien au monde, pas même pour avoir sa sœur de sang à cette place. Néanmoins, Katherine était Katherine. Point final. Et Freya était effectivement une gamine capricieuse, qui ne supportait pas qu’on lui prenne ce qu’elle considérait être à elle. Rien de plus normal, en somme.. Avec tout ce qu’elle avait vécu, les nombreux traumatismes qui se superposaient les uns aux autres dans son esprit.. Elle sentait juste que sa grande sœur lui échappait.. Que sa famille lui échappait.. Elle avait déjà été trahie par sa famille biologique, elle ne voulait pas prendre le risque de l’être par sa famille vampirique.. Mais ça, la rouquine ne pouvait probablement pas le comprendre.. Ainsi, Freya ne tenta même pas de lui expliquer, lui expliquant juste ce qui la liait à Katherine. La colère monta en elle à la réponse de Jessica.

A quoi jouait-elle ? Pour qui, seulement, se prenait-elle ? Elle n’était qu’une petite peste de nouvelle-née, qui pensait sûrement qu’elle ne devait rien à personne.. Le genre de vampire que Freya détestait par-dessus tout.. « Je t’en prie, fais-en à ta tête, Hamby. Mais ne t’étonne pas de mourir rapidement. Plus qu’une requête, ce que j'ai demandé était un avertissement. » Freya rétracta ses crocs, et commença à partir, effectivement. La tuer ce soir ? Il fallait d’abord qu’elle se renseigne sur quelques petits détails.. Sur son créateur, par exemple.. Hors de question de s’attirer des ennuis. Pas tout de suite. Pas avec ce qu’elle devait faire.. Et, à son grand étonnement, ce fut la rouquine qui l’interpella à nouveau.

« Quoi ? » L’agacement se lisait sur le visage de l’irlandaise, lorsqu’elle se tourna vers Jessica « Le nom de mon créateur ne te regarde en rien. Est-ce que moi, je te demande le nom du tien ? Si tu n’as que ça à me dire.. » Puis, elle la regarda de haut en bas « Et je ne pense pas que savoir qui est mon créateur t’aidera. Il ne s’approche pas des nouvelles-nées. Et si tu avais fait sa connaissance, je ne pense pas que tu serai encore en vie actuellement. Il est encore plus possessif que moi, et tu t’approches de trop prêt de sa création. Il n’apprécierait pas. » Elle soupira « A moins que mon créateur soit devenu aussi faible que ma sœur, à s’occuper d’une gamine comme toi. Je suppose que Freya est un prénom commun, de nos jours. » Elle se tenait prête à repartir. Après tout, elle n’avait plus rien à dire à cette fille. Tout avait déjà été dit.. Mais, alors qu’elle faisait quelques pas pour partir de cette forêt, elle se stoppa tout net. Avec une certaine lenteur, elle se retourna « Est-ce que Huntingdon est un nom de famille qui te dit quelque chose ? »

Si Jessica se trouvait être proche d’un des Huntingdon, les choses deviendraient assez particulières à gérer.. Freya s’était montrée sous son vrai visage en venant l’agresser.. Un visage qu’elle cachait à son père biologique fraichement retrouvé, et qu’elle avait peine à masquer devant son frère vampirique.. Et si cette petite idiote était proche d’un d’eux ? Sûrement foutrait-elle tout par terre..




bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Family's stories [PV: Freya]   Lun 25 Nov - 15:28

Family's stories

“ Freya H & Jessica H ”

La gamine qui se situait face à Jessica désormais, s'adressait à cette dernière à la manière d'une femme, voire d'une maman en colère, sa phrase « Je t 'en prie, fais-en à ta tête » annonçait la couleur. Jess sourit en observant le physique de cette enfant. Elle n'arrivait pas à se détacher de cet élément. Il s'agissait de ce qui lui était présenté. Elle en oubliait les années d'existence de Freya. Les menaces de la blondinette n'effrayait pas le bébé vampire qui venait d'avoir une démonstration de la force de son aînée vampirique. Il était vrai qu'elle pouvait la tuer avec facilité mais le challenge de la provoquer chatouillait la progéniture de Bill.

Un avertissement ? Je vois qui je veux, je viens d'apprendre à connaître Katherine, elle m'aide beaucoup, je lui en suis très reconnaissante et je ne la lâcherait pas de sitôt.

Quand la blonde commençait à tourner les talons, Jessica la rappela en avançant des questions. Elle pensait pouvoir discuter avec cette apparente enfant. Hamby détenait un vrai souci : sa naïveté et son impulsivité, elle parlait comme elle pensait. Cela lui attirait souvent des ennuis. On considérait cette initiative à l'image d'un manque de respect. Or, la rouquine n'appréciait pas que les vampires plus expérimentés l'humilient alors elle se donnait les moyens de rivaliser de façon puérile avons-le. La gamine semblait d'ailleurs agacée par le comportement de Jess. Elle affichait une mine à cet effet. Cette réaction faisait encore sourire la plus jeune des deux en années vampiriques. Elle était ainsi, elle ne savait pas garder son sérieux, surtout face à une personne qui ne cessait de la rembarrer et qui paraissait très jeune.

Le mien est William Compton si tu veux savoir, je n'ai rien à te cacher, se moqua-t-elle. Elle enchaîna, je n'ai pas annoncé vouloir l'aide de ton créateur, je désirais juste savoir qui a engendré une plaie comme toi. La suite la fit rire. Ok, vous êtes des violents dans la famille ! Elle continua : Katherine n'est pas faible, elle inculque son savoir à une génération plus jeune et en demande, crois-moi obtenir son soutien n'a pas été facile, mais toi comme moi on sait très bien que son apport reste indispensable, il est le meilleur. Je l'ai su en la rencontrant. La suite glaça la rousse sur place. Oui, elle connaissait un Huntingdon : son oncle de coeur, John. Un rapport avec Freya ? Oui bien-sûr, pourquoi ? Tu t'appelles Huntingdon ? Auquel cas j'en douterai car John est un homme noble, il n'aurait pas dans sa famille, une gamine aussi peu respectueuse et aussi mauvaise que toi. Si ?

© Chieuze



Dernière édition par Jessica Hamby le Dim 1 Déc - 1:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Family's stories [PV: Freya]   Mer 27 Nov - 18:14

.


Family's Stories

Plus la discussion avançait, plus Freya comprenait que Katherine se soit intéressée à Jessica. Elle avait du répondant et, un certain courage presque suicidaire qui fit esquisser un sourire à l’irlandaise. Encore un peu, et Freya était persuadée de finalement pouvoir s’entendre avec la rouquine.. Enfin, probablement.. Mais la blonde voyait un vrai potentiel chez ce bébé vampire. Un potentiel que Katherine avait dû voir, elle aussi.. Freya se permit même d’esquisser un sourire, face au répondant indéniable de la plus jeune. Elle commençait à « s’amuser » très certainement. A trouver la situation plutôt agréable. C’était une discussion d’adolescentes qui voulaient toutes les deux avoir le dernier mot. C’était purement puéril.. Elle dû retenir un sourire à entendre Jessica parler de Katherine. La plupart des gens voyaient sa sœur vampirique comme un monstre sans cœur – ce qu’elle n’était pas, par ailleurs – mais cette jeune vampire avait su voir ce qu’il y avait de meilleur chez la russe. C’était étonnant comme Freya ne pouvait qu’être d’accord avec elle, sur ce point.. Mais toute trace d’amusement s’effaça du visage de la jeune Huntingdon. John. Cette fille connaissait John.. « C’est mon père. Biologique. Il.. Il t’a parlé de moi ? Tu as dit que mon prénom te disait quelque chose.. Est-ce que.. Est-ce qu’il t’a déjà parlé de moi ? »

L’attitude de Freya sembla changer du tout au tout. Elle n’avait plus rien d’agressive à cet instant. Elle attendait juste de savoir si John avait parlé d’elle à cette fille. Elle ignorait totalement quel genre de relation ils entretenaient, mais la façon dont Jessica avait parlé de lui laissait entrevoir qu’ils avaient un rapport plutôt positif.. Et s’il lui avait parlé d’elle ? Il y avait tellement de choses qui ne s’accordaient pas, entre le discours d’Adam et ce qu’elle avait vu de son père biologique. Tellement d’éléments qui ne semblaient pas coller.. John avait été indéniablement gentil avec elle. Paternel, même.. Et c’était terriblement perturbant. Freya fit un pas vers Jessica. « Et je ne suis pas une plaie. Ni une gamine irrespectueuse ou mauvaise. A ma place, n’importe qui aurait réagit comme moi. Mais tu ne me connais pas, tu ne sais pas ce que j’ai vécu, ni pourquoi je suis devenue aussi.. impulsive. Ne te permet pas de me juger. » Ça n’avait plus rien d’un caprice, désormais. Elle avait parlé posément, avec une certaine maturité qui contrastait avec son physique de jeune adolescente « Je ne voulais pas te faire de mal. C’est la vérité. Enfin, si, je l’ai voulu, mais.. Parce que.. Parce que Katherine est le repère auquel je me suis accrochée pendant plus de 300 années, et que j’ai.. j’ai peur de la perdre. Elle.. Entre toi, et cette humaine qu’elle aime de plus en plus, j’ai l’impression de ne plus exister à ses yeux. Tu peux comprendre, ça ? » Freya soupira doucement et passa une de ses mèches de cheveux derrière son oreille. Il était temps de réellement se radoucir. De faire croire à Jessica ce qu’elle voulait lui faire croire ; qu’elle était une personne un peu trop impulsive, mais avec un bon fond.. Elle était passée maitre dans l'art de manipuler quelqu'un. Ce ne serait sûrement pas si difficile de la manipuler, elle. Se convainquant elle-même qu'elle était sincère, pour mieux le faire croire à Jessica, elle se lança, sans fausse note, dans une toute nouvelle approche.. Une approche plus civilisée.

« Est-ce que tu veux bien qu’on reprenne cette rencontre en personne civilisée ? Nous ne sommes plus des enfants, ni l’une, ni l’autre.. Autant.. Autant essayer de se comprendre. Je suis navrée de t’avoir attaquée. J’aimerai simplement qu’on discute.. Que, peut-être, tu comprennes mon point de vue. Et que tu acceptes de.. de t’éloigner un peu de Katherine. Juste un peu. » Freya regarda Jessica fixement « En compensation, je veux bien t’apprendre des choses, moi aussi. Je sais que j’ai l’air d’une enfant.. Et que, sûrement, tu mettra du temps à me considérer comme ton ainée.. Mais je connais autant de choses que Katherine.. Bon.. Peut-être un peu moins..  Mais j’ai des choses à t’apprendre. Katherine avait raison ; tu as du potentiel.. Si tu acceptes de seulement t’éloigner un peu d’elle, je t’apprendrai ce que je sais.. Et.. Et je contiendrais ma jalousie, pour que vous puissiez continuer à vous voir.. Un peu.. » Une esquisse de sourire passa sur le visage de Freya « S’il te plait, Jessica. »

bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Family's stories [PV: Freya]   Dim 1 Déc - 1:10

Family's stories

“ Freya H & Jessica H ”

En observant bien Freya Huntingdon, Jessica Hamby aperçut des traits communs entre cette personne d'apparence enfantine et Katherine Devinsky. Le sourire enchanté était le même pour l'une comme pour l'autre quand Jess s'amusait à les provoquer, ou à leur répondre délibérément de manière insultante. Ces deux vampires âgées représentaient des êtres d'actions, pas de paroles. Ils choisissaient la violence, le dynamisme d'un combat, plus qu'une conversation aux nombreux arguments ou que des discours réprobateurs. Freya et Katherine demeuraient également très impatientes. Elles agissaient à l’instinct et elles appréciaient une rapidité et du défi dans les échanges. Elles restaient très violentes aussi. La russe avait très bien entraîné la petite blonde. Impressionnant ! Ces trois cent ans passés ensemble ne furent pas vain, Freya ressemblait à son maître qui lui montra un chemin à emprunter, le même que Jess s'apprêtait à subir juste par envie. La route serait pavée d'étapes plus difficiles les unes que les autres. Rien ne qualifiait une partie de plaisir dans ces rencontres, la rouquine s'attendait au pire avec Katherine mais elle savait pertinemment que cet enseignement paierait. La jeune femme se cachait peut-être aussi du manque de présence de ses proches. Elle essayait de trouver d'autres alternatives pour devenir un vrai vampire respecté, craint même et pour accepter sa nature non choisie. Présentement, l'affrontement tourna à la discussion. Étrange... . Freya évoqua un nom de famille « Huntingdon », ce dernier signifiait beaucoup pour Jessica. Son oncle de cœur, celui qui la surveillait quand Bill était absent, l'homme qui passait son temps à la reprendre, le médecin qui s'était montré faible suite à des soucis de cœur, John Huntingdon était le père biologique de Freya ! Jess dut se retenir de s'étouffer bêtement. Son visage serait encore plus blême s'il le pouvait... le bébé vampire ne riait plus du tout. Elle était carrément choquée. Un sentiment d'incompréhension se logea dans son fort intérieur, pourquoi fallait-il que cette gamine connaisse tous les personnes qui avaient une importance pour Jess ? Freya lui interdirait-elle de voir John ? Auquel cas, elle pouvait la tuer de suite !

Non désolé, John reste très discret sur le sujet.

La serveuse ne reconnaissait plus la blonde qui lui faisait face. Elle semblait plus vulnérable que jamais. Un sujet la touchait réellement : l'avis de son géniteur sur elle, un père biologique qui plus était.... . Jamais Jess n'avait vu cela, la situation devenait carrément hallucinante, imprévisible. Il n'y avait pas de mots pour souligner cette drôle de vérité. Un parent et son enfant transformés et séparés, quelle étrangeté ! L'un n'étant pas le créateur vampirique de l'autre... vraiment fascinant ! A la suite de ses révélations, Freya s'avança, autant littéralement qu'à l'oral, pour effectuer son mea culpa. Jessica n'en avait cure de son discours. Cette enfant s'était présentée de manière brutale, agressive, elle ne brillait pas par ses bons côtés et la rousse ne cherchait absolument pas à lui en trouver. Elle ne voulait pas être liée à cette fille... . Même si Freya semblait plus posée, plus authentique, moins immature, plus polie, elle n'arrivait pas à atteindre son interlocutrice par ses dires. Le vampire plus âgée continuait à s'expliquer, son seul public restait attentif.

Tu n'avais pas à agir comme tu l'as fait. Toi aussi tu ne me connais pas. La preuve tu ne sais pas que John a de l'importance pour moi et inversement. Si tu m'avais tué, tu aurais perdu tes points pour l'atteindre. Je comprends pour toi et Katherine, je n'ai jamais cherché à m'imposer. Tu ne vas pas la perdre je te l'assure, je veux bien m'éloigner un peu d'elle, si tu ne m'oblige pas à m'éloigner de John. Jessica hocha la tête, d'accord pour reprendre cette entrevue de façon plus civilisée. J'ai du mal à ne pas te voir autrement que comme une enfant. Pour moi, tu as agi en gamine capricieuse tout à l'heure. Ne dis pas le contraire ! Tu m'as fait mauvaise impression, et populairement on dit que la première est la bonne... j'ai peur de ne pas pouvoir accepter tes enseignements, pas parce que cela ne m'intéresse pas, juste parce que je ne veux pas traîner plus avec toi.. ! Je ne te connais pas comme tu l'as annoncé et c'est mieux ainsi.... ! Jessica sentit une profonde tristesse l'envahir, sa rage s'en était allée, la peur de perdre son tonton la paniquait plus qu'autre chose. Si j'ai du potentiel comme tu le dis, je trouverai certainement un autre maître moins impulsif et plus pédagogue que toi, tout en gardant Katherine comme modèle et en la voyant peu. Je n'ai pas du tout confiance en toi. La rousse ne craignait pas d'en dire trop. Freya arrivait à ses fins mais elle ne pourrait garder un œil sur Jess qui choisit l'option de l'éloignement. Peut-être qu'elle changerait d'avis... mais trop sur le choc de cette rencontre hasardeuse et complexe, la jeune femme préférait se terrer loin de tout souci, de tous d'ailleurs.

© Chieuze



Désolé pour le big retard miss :)!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Family's stories [PV: Freya]   Dim 1 Déc - 19:24

.


Family's Stories

« Ah. » Le mot avait failli rester bloqué dans la gorge de Freya, alors qu’elle se détournait légèrement pour ne pas faire voir la déception que les mots de Jessica avaient fait naitre en elle. John ne parlait pas d’elle. Et Adam avait tout simplement raison, voilà tout. Elle ne comptait pas pour son père biologique, point final. Il avait juste voulu se racheter une conduite, pour une raison qui échappait encore à la plus jeune des Huntingdon. Rien de plus. Elle ne devait rien attendre de plus de la part de cet homme. Elle redevenait, à cet instant, cette gamine de 13 ans qu’Adam avait transformée. Cette gamine de 13 ans, qui apprenait ce qu’elle pensait être la dure et cruelle vérité. Elle était en train de montrer une de ses plus grandes faiblesses.. Il fallait qu’elle se reprenne. Sur le champ. Qu’elle parle d’autre chose que de John.. Aussi étonnant que cela puisse paraitre, ce fut une conversation qui débuta. Une discussion qui n’avait pas grand-chose d’amical. Tout au plus restait-elle cordiale, désormais. Jessica écoutait Freya, et inversement. C’était déjà positif. Ce n’était plus un dialogue de sourds qui se jouait entre elles.. L’ombre d’un sourire passa sur le visage de la blonde lorsque la rousse accepta de s’éloigner un peu de Katherine, si elle n’était pas obligée d’en faire de même avec John. Cependant, Freya la laissa parler jusqu’au bout avant de dire quoi que ce soit. Les mots de Jessica Hamby ne l’atteignirent pas particulièrement. Elle se foutait au plus haut point de ce qu’était en train de lui dire la rousse. Réellement.

« Je n’ai pas confiance en toi, également. Nous sommes quittes ainsi. » rétorqua Freya avec un sourire amusé « Et je ne pense pas que nous soyons en train de discuter d’une possible amitié entre nous. Je ne pense même pas, et j’imagine que tu seras d’accord avec moi, que cette simple idée soit plausible. Je ne t’apprécie pas, et tu ne m’apprécie pas. Fort bien. Je ne cherche pas à être appréciée, c’est la dernière chose qui m’importe. » Elle n’avait pas pour autant parler méchamment. C’était juste les faits. Point final. « Si mon aide ne t’intéresse pas, je ne vais pas te l’imposer. Ce serait idiot. » Freya s’étira doucement, faisant calmement craquer quelques articulations, avant de reposer son regard sur sa cadette. « J’accepte tes conditions. Si tu t’éloignes de Katherine, je ne t’imposerai pas de t’éloigner de John. Je n’en vois pas l’intérêt, d’une part. Et d’une autre, je veux le bonheur de mon père. Si tu comptes pour lui, je ne veux pas le priver de ta présence. »

Et Jessica pourrait lui servir, plus tard. C’était surtout cet aspect que Freya était en train de voir. Certes, elle se doutait qu’elle n’aurait jamais la confiance de la rousse et elle s’en fichait totalement. En revanche, si elle comptait pour John autant qu’elle semblait le dire, les choses risquaient de devenir très intéressantes.. Très très intéressantes, à vrai dire. Freya venait de trouver un tout nouveau jouet. Et lorsque le moment sera venu, elle briserait ce jouet pour le simple plaisir de voir John perdre pieds. Il semblait très attaché aux personnes qu’il avait auprès de lui. Très proche d’eux.. Trop proche d’eux. Il leur offrait tout ce dont, elle, elle avait manqué de la part de son père.. Et cette simple idée lui donnait d’autant plus envie de le détruire en passant par les êtres qui comptaient pour lui. Qu’il soit seul, comme elle l’avait été. Sans plus personne à qui se raccrocher. Elle voulait lui arracher ces gens qui lui donnaient envie de sourire. Ces gens qui lui donnaient envie de se lever chaque soir. Sullivan, Eleanora, Alana.. Et maintenant Jessica. Elle avait toutes les cartes en main pour réussir sa vengeance au mieux possible. C’était à elle de se servir de son jeu correctement..

« Néanmoins.. Je pense qu’on devra apprendre à se supporter l’une et l’autre. Si nous sommes proches des mêmes personnes, il semble assez évident que nous allons nous recroiser. On a le choix de se détester, ou celui de faire avec. A voir lequel est le plus intelligent.. Pour ma part, je ferai des efforts de mon côté pour ne pas t’être désagréable. Sache seulement que je te vois comme une rivale désormais. Aussi bien auprès de Katherine qu’auprès de mon père. Mais je n’ai qu’une parole. Si tu fais des efforts pour t’éloigner de Katherine, je ne te poserai aucun problème. Je n’existerai même pas pour toi, sauf dans les moments où nous devrons nous supporter pour faire plaisir à John, entre autre. Et je ne m’interposerai pas dans tes relations avec mon père. En revanche, sois bien consciente que je deviendrai un véritable cauchemar pour toi, si tu en venais à trahir notre accord. Cela te convient ? » Elle tendit sa main devant elle, attendant que Jessica s’en saisisse, comme pour sceller leur accord, tout en ajoutant, avec une sincérité dont Freya faisait rarement preuve ; « Je te remercie d’avoir écouté et compris ce que représentait Katherine pour moi. »


bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Family's stories [PV: Freya]   Lun 2 Déc - 16:18

Family's stories

“ Freya H & Jessica H ”

Jessica Hamby ne mentait pas à son interlocutrice. John Huntingdon demeurait un homme bien mystérieux. Il évoquait rarement son passé sauf pour se rendre coupable des pires atrocités. Or, il ne parlait pas de sa famille. Il restait secret, discret à ce sujet. Il s'agissait d'un choix que Jess respectait totalement. Puis, le médecin possédait une famille vampirique qui le soutiendrait jusqu'au bout. Le blondinet souhaitait se rendre meilleur, devenir le plus humain possible. Cette aspiration lui était personnelle. Jessica n’adhérait pas à ce principe. Elle ne souhaitait pas non plus massacrer des êtres vivants en masse, un peu d'humanité lui appartenait encore mais elle ne comprenait pas ce besoin de leur ressembler. Ils étaient ces choses, ces monstres et ils devaient faire avec, les humains qualifiaient la meilleure nourriture en soi. Il ne fallait pas abuser de cette mixture en sachant s'arrêter en cours de route, c'est-à-dire en vidant un humain. Hamby avait appris à se stopper grâce à Pam et elle mettait ses conseils à profit car elle ne désirait pas du tout retirer la vie de pauvres innocents. John l'engueulait souvent quand elle se laissait aller à ses pulsions, il ressemblait à Bill avec ses principes. Jessica ressentait une grande sympathie envers cet homme. Présentement, Freya Huntingdon afficha une déception dans le ton de sa voix. Elle reçut la vérité comme une claque en pleine figure. Jess n'avait en aucun cas voulu lui mentir, l'épargner ou la blesser. Le simple « ah » de Freya annonça la couleur : elle était très déçue. Son empressement pour avoir la réponse lui donnait également des airs de jeune fille de son âge, d'une personne vivante détenant des émotions diverses et variées, une expressivité et un discours tenu à cet effet : celui de l'impatience et de l'envie d'être considérée. Elle était presque attachante à entendre et regarder. Mais, Jess ne se laissa pas berner. La fille aux allures d'enfantine reprit son commentaire. Elle remit les points sur les « i » de manière radicale.

Tu as tout dit !

La suite la rassura, Freya ne priverait pas Jessica de la présence de John : son oncle de cœur. Elle se permit un soupir de soulagement. La rouquine était facile à manipuler. Freya gagna quelque part : son interlocutrice délaisserait un peu plus Katherine. Le bébé vampire avait peut-être mal agi en désirant être une autre personne. Cette expérience avec la russe et la fille de John lui servit de leçon. Elle nécessitait de l'écoute de ce dernier dès à présent. Elle l'avait lui, il s'agissait déjà d'un énorme cadeau, d'un apport monumental. Jessica pensait en avoir terminé avec la blonde. Elle se retourna pour partir quand le vampire plus âgé continua sa tirade. La progéniture de Compton écouta attentivement sans réagir de suite afin de laisser son interlocutrice s'exprimer.

Tu as contact avec John ? Tu le revois ? Si non, elles ne seraient absolument pas obligées d'apprendre à se supporter. Sans le savoir, Jess enfonçait le couteau dans la plaie béante qui surplombait le corps de Freya, son esprit même. Autrement, je veux bien faire avec comme tu dis. Freya avoua considérer Jessica comme une rivale, jamais on n'avait usé de ce qualificatif à son égard. La rousse ne savait pas comment le prendre : elle commençait à se faire remarquer. Cela me convient. Je ne vois pas pourquoi je chercherai des ennuis plus qu'inutiles. Jessica serra la main de la blondinette pour passer cet accord de manière symbolique. Pas de soucis. Hamby attendit que Huntingdon s'en aille pour faire de même, son quotidien ne serait plus aussi tranquille qu'avant.

© Chieuze



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Family's stories [PV: Freya]   Mar 3 Déc - 14:04

.


Family's Stories

Cette rencontre touchait à sa fin, et Freya prit cela comme une sorte de soulagement. Elle devait réfléchir. Trouver le meilleur moyen de se servir de Jessica, sans attirer l’attention du créateur de cette dernière. Ne pas faire de vagues, faire ses coups en douce.. Voilà ce qu’on lui avait appris. Adam avait façonner ce côté manipulateur de la vampire, l’avait encouragé, même, en se basant sur l’intelligence de la petite.. Il lui avait appris à devenir une excellente actrice et une excellente menteuse.. C’était désormais à elle de lui prouver ce dont elle était capable. Jessica allait lui servir.. Et lorsqu’elle ne serait plus d’aucune utilité, Freya avait en tête qu’elle la tuerait, purement et simplement, histoire de porter un premier coup violent à John. La question de Jessica fit serrer la mâchoire à Freya. Oui, elle avait revu John. Et ça avait été le début de beaucoup, beaucoup de remise en question.. Ce qui ne plaisait pas forcément à la demoiselle.

« Oui. Lorsque j’ai su qu’il était toujours en vie, j’ai tout fait pour le retrouver. J’ai du temps à rattraper avec lui, maintenant. » Ce n’était qu’une vérité, finalement. Oui, elle avait du temps à rattraper avec John Huntingdon, c’était évident. Mais pas forcément pour de bonnes raisons.. Qu’importe. Jessica n’avait pas besoin d’en savoir plus. Elles passèrent un accord qui convenait réellement à Freya, la plus âgée vampiriquement souriant aux paroles de sa cadette, et elle serra la main de sa rivale et futur jouet – car c’était bien là ce que la rouquine représentait désormais pour la blondinette – brièvement. L’accord était passé. Freya n’avait plus rien à faire ici. Elle remercia Jessica, réellement puis prit la décision de partir. Sans ajouter un mot, ou un regard, la plus jeune des Huntingdon passa devant Jessica et s’en alla, à vitesse vampirique. Elle avait encore des choses à faire, et seulement la nuit pour cela..


bohemian psychedelic


Sujet clos !
Merci pour ce bon moment, Jess ;)
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Family's stories [PV: Freya]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Family's stories [PV: Freya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Till the Last Drop :: RP terminés-