Partagez | 
 

 What are you? [Alcide]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: What are you? [Alcide]   Lun 18 Nov - 8:29

Rencontre fortuite

“ Alcide & Rose "



 La vie de vampire, il y a des hauts et des bas. Dans le fond, ça ressemble beaucoup à la vie d'humains sauf que tu vis la nuit, tu te nourris de sang et que tu vis éternellement. Okay, vu sous cette angle, ça ne semble pas avoir beaucoup de points communs avec les humains... mais... et oui, mais ça y ressemble pour les questions standard genre je ressens pareillement la solitude, j'ai toujours envie de m'amuser et de vivre pleinement. Si on n'y regarde bien, je n'ai pas tant changé que ça. J'essaie de voir le bon côté des choses comme toujours. Un coup de pied aux fesses et on ne s'apitoie pas sur son sort! Je pourrai être morte, je veux dire vraiment morte et six pieds sous terre... donc la VIE est belle. Certes dès que je me laissais un peu aller mon moral descendait droit dans mes chaussettes mais bon faut continuer à avancer.
Ce soir je m'étais décidée à bouger un peu justement! J'avais entendu parler d'un bar sympa à Bon Temps et puis je m'étais nourrie hier donc il n'y avait pas trop de risque à ce que je me jette sur le premier venu... La tête dans les nuages, totalement perdue dans mes pensées je me dirigeais vers l'entrée du bar après être sortie de ma poubelle (ou voiture, ça dépend des points de vue). Et puis soudain... Paf! Le pire? C'est que c'est exactement le mot qui convient à cette collision plutôt brutale. Je marchais vite en ne regardant pas du tout où je mettais les pieds et puis je rentre dans un bloc de béton humain. Et là qu'est-ce qui m'arrive? Et bien malgré mes tous nouveaux réflexes, je me retrouve sur les fesses. Concentrée sur absolument rien, je pouvais juste me casser la gueule. J'ai pas encore appris à regarder où je vais... Que voulez-vous, je suis irrécupérable! Je lève enfin les yeux en souriant et rencontre deux yeux qui ont l'air inquiet un instant. My god, ce mec est taillé comme une statue grec, miam! Je me relève amusée par cette entrée en matière plutôt peu conventionnelle et lui tend la main.

Salut! Tout va bien, t'en fais pas! Mes fesses ont l'habitude...

Je serre un peu plus fort sa main quand je me rends compte qu'il sent pas humain... Quelque chose de plus animal, mais pas comme un méta. Mais qu'est-ce qu'il est? Va vraiment falloir que je demande un cours sur les créatures surnaturelle... Bientôt on va me dire que les sorcières existent. Le filtre entre mon cerveau et ma bouche étant toujours défectueux, je me mets à poser des questions. Et bien sûre, elles sont indiscrètes.

Tu es quoi?? Non, parce que tu sens étranges... Enfin... Pas comme les humains, ni les vampires, ni... **ta gueule Rose, vends pas la mèche, les metas c'est secret.** Prends le pas mal, hein. Tu sens pas mauvais, c'est juste pas comme tout le monde. Ah oui, en fait moi, c'est Rose.

Je le regarde avec curiosité, mais une curiosité saine promis! Et puis soudain, je me rends compte que je viens d'harceler un gars que je connais pas parce que je trouve que son odeur est étrange. Pas nette la fille. Je suis toujours tout sourire.
 
Déformation professionnelle... j'étais journaliste. Enfin, je le suis toujours mais plus vraiment. J'suis nouvelle dans le... milieu. Enfin si on peut dire ça comme ça... Et promis, juré, les questions sont pas pour un article!
 
Okay, là je parle de ma condition de vampire d'une manière un peu particulière. Nouvelle dans le milieu surnaturelle? Pas sûre qu'il arrive à me suivre lui. Je me demande s'il va juste m'envoyer paître ou si je vais un peu l'amuser et que du coup, il va me parler.
 

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: What are you? [Alcide]   Ven 22 Nov - 0:43




 ❝ What are you? ❞
Une rencontre fortuite ~


J’avais le cœur en mille morceaux. Cela faisait plus d’une semaine qu’Amalia était décédée et je n’arrivais toujours pas à dormir. Le soir, dès que je fermais les yeux je revoyais son corps inanimé et meurtri, sa gorge arracher, son sang sur mes mains. Je rêvais qu’elle ouvrait les yeux pour m’accuser de ne pas avoir réussi à la sauver. D’avoir été faible et d’être un moins que rien… Oui je me sentais coupable! Terriblement coupable! Même si tout le monde me disait que je n’aurais rien pu faire. Je n’arrivais pas à les croire. Ce trou béant dans ma poitrine me faisait tellement mal… Sous les conseils d’un ami, j’allais voir Richard Baxter. Il était un de mes loups et travaillait en tant que médecin. Il m’avait presque des médicaments contre la dépression que j’étais affublée. Je n’aimais pas prendre des pilules et mon corps de lycanthrope les expulsaient tellement rapidement. Cela ne faisait pas effet très longtemps et je devais en prendre le double qu’un humain normal pour parvenir à me soulager un peu. J’avais donc décidé que je devais en parler à quelqu’un. À me vider le cœur! Et pourquoi pas en pleurer un coup. Mais pour ça, j’avais besoin d’aller voir quelqu’un en qui j’avais vraiment confiance, qui ne me jugerait pas et qui serait à même de m’écouter et m’aider. La première personne qui me vint en tête fut Sookie. Elle était une des personnes avec qui je suis très proche. Habituellement j’aurais été voir Amalia…. Malheureusement pour moi, elle n’était plus de ce monde et c’était exactement pour cette raison que j’étais dans tous mes états…

J’avais d’abord essayé d’appeler Sookie chez elle. Mais seule la boite vocale me répondait. Cela signifiait donc qu’elle était probablement en train de travailler au Merlotte. Même si elle n’était pas disponible tout de suite pour me parler, je pourrais profiter du moment où elle était en train de faire son boulot pour manger. Cela faisait plus d’une semaine que je n’avais rien mangé. Et ce malgré tous les plats que mes amis m’avaient emporté pour m’aider un peu. Pour une fois mon frigo était plein, mais je ne mangeais rien. La vie peux parfois être tellement ironique… J’arrivais au bar-gril et entrait. Le premier coup d’œil m’annonça que Sookie n’était pas là. Je reniflais subtilement l’air ambiant pour confirmer ce que je croyais. Effectivement, elle n’était pas là! En croisant Arlène, je lui demandais si Sookie travaillait se soir et elle m’apprit que non. Visiblement, je n’avais vraiment pas de chance. Tout de même, je m’assoyais et commandais une fritte. Après en avoir ingurgité à peine la moitié, je décidais de partir. Je n’étais pas à l’aise de rester ici seul et je n’avais plus faim.  Je me levais alors et sorti du restaurant. À peine j’avais refermé la porte derrière moi qu’une mini vampire fonça directement sur moi. La suite fut encore plus surprenante lorsque je la vis tomber sur le derrière alors que je n’avais pas bouger d’un centimètre. Mais quel genre de vampire était-elle? Elle ce releva avec un air amusé avant de me tendre la main. Depuis quand serrait-on la main à quelqu’un que tu ne connais pas et avec qui tu as seulement eu une collision? Je lui serrais tout de même la main sans réellement comprendre ce qui se passait. Je sentis sa poignée se resserrer contre la mienne. Pensait-elle réussir à me faire mal? Avec la douleur que je ressentais dans ma poitrine, il lui faudrait très certainement me broyer les os pour que je m’en rende compte. Je vins les yeux ronds lorsqu’elle me demanda ce que j’étais. Et sa phrase par la suite… pire que suggestive!!! Je tournais alors la tête dans tous les sens pour vérifier que personne ne l’avais entendu.

-Non mais c’est quoi ton problème?! Marmonnais-je entre les dents. Tu ne peux pas être moins discrète? Cris-le sur tout les toits tant qu’à y être!

J’avais à peine compris son nom tellement je n’en croyais pas mes oreilles. Mais lorsqu’elle m’avoua qu’elle était journaliste, les bras m’en tombèrent par terre. Une journaliste vampire… et puis quoi encore? Elle me fit savoir que ses questions n’étaient pas pour un article… Ouais ouais, c’est ça! Je n’en croyais pas un mot. Je hochais négativement la tête avant de la contourner, l’air de dire « je ne dirais rien ».

-Bonne soirée… me contentais-je de dire en me dirigeais vers mon pick up noir étiqueter au nom de ma compagnie.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: What are you? [Alcide]   Ven 22 Nov - 7:47


Rencontre fortuite

“ Alcide & Rose "

La finesse? Mmh, c'est quoi ça? Nan, vraiment, je connais pas. Je sors pour boire un verre - enfin façon de parler - et puis je me cogne à un gars avant d'arriver au bar et je me casse la gueule. Je sais pas ce que je suis comme vampire, mais je dois pas paraîter très douée présentement. En plus j'innonde de questions un inconnu dans un lieu public... bon okay, j'ai pas hurlé quand même et puis il n'y a personne au alentour, enfin personne assez près pour comprendre mes propos qui doivent paraître incohérent. Mais ils le sont pas! Pas du tout, faut juste suivre. Enfin il arrive le truc pas vraiment étonnant, je me fais chicaner dans un marmonnement agacé. Oh la la, Monsieur a l'air susceptible. Il faut pas en parler, enfin pas trop fort du moins. Je soupire puis avant que je puisse ouvrir la bouche de nouveau (et oui, parfois je suis pas assez rapide... mais promis ça arrive pas trop souvent!), il me souhaite une bonne soirée en se dirigeant vers son truck et bon avant il a aussi hoché négativement la tête pour me dire de lâcher l'affaire et qu'il dirait rien. Mais est-ce que je juste le laisser partir de même? Aucune chance, je m'appelle pas Rose Clark pour rien. Je suis une fouine insupportable mais qu'on finit par apprécier... non? Bon d'accord, il y a quelques (beaucoup) de mes anciens sujets d'articles qui auraient plus tendance à me détester qu'à m'aimer, mais à la guerre comme à la guerre! Et puis la, ce n'était vraiment pas pour un article bien qu'évidemment je garderais tout sous le bras, parce qu'en cas de dévoilement du monde surnaturel hors vampire, je publierais un bon papier hyper documenté. Mais en attendant, il n'y aurait rien qui filtrerait. Je m'étais largement rendu compte qu'être différent c'était bien, mais qu'il fallait pas trop le montrer non plus.
 
Un quart de seconde pour réfléchir si je le lâche ou pas. Enfin c'est presque trop long un quart de seconde... La décision était claire en fait. Je fais volte face et le suit à son pick-up en trottinant. Il ne va quand même pas me planter là sans rien me dire du tout. Je sais bien que je suis une petite tornade et que j'ai tendance à épuiser les gens, mais bon, je suis douée pour faire parler le monde... sinon je serais sûrement pas devenue journaliste. Tiens, je me demande si les journaux m'engageraient encore s'ils savaient que j'étais vampire. Chassant cette pensée déprimante, je reviens à mes moutons, ou plutôt au beau mec devant moi.
 
Attends, attends! Je suis désolée okay. Mais y'avait personne et ça risque vraiment rien... Je veux pas écrire un papier, c'est assez la merde comme ça sans en rajouter par dessus les vampires.
 
Je le rattrappe par le bras avant qu'il ne monte dans sa voiture. J'ai parlé doucement et je continue à parler doucement. Il n'y a vraiment personne à portée d'oreilles, mais je veux pas l'effaroucher... mais si en fait, je crois bien qu'il l'est déjà. En l'observant un peu mieux en fait, il n'a pas l'air qu'agacer par ma présence, il y a autre chose, une souffrance latente et profonde. Mais je vais pas commencer à lui dire qu'il a pas l'air en forme, je pense que j'en fais déjà bien assez à le harceler comme ça et puis je le connais pas.
 
J'ai été transformé y'a deux semaines alors que je le voulais pas... et j'y connais rien de tout ça... J'aimerais juste comprendre et puis ça m'éviterait sûrement des ennuis.
 
Je relâche son bras, je ne peux pas non plus le forcer. Je ne sais même pas si les relations vampires et gens comme lui - je sais toujours pas ce qu'il est - sont bonnes ou mauvaises. Ça serait un bon truc à savoir. Avec les méta, je pense que les relations ne sont ni bonnes, ni mauvaises... c'est un peu comme avec les humains, y'a les pour, y'a les contre, mais dans l'ensemble on cohabite plus ou moins bien ensemble. Il n'est toujours pas parti même s'il est monté dans son truck duquel je tiens la porte.
 
Ton entourage, ceux humain je veux dire, il le sait? Si tu veux me répondre qu'à cette question-là, je te fiche la paix après... Je vais devoir tout avouer à mon meilleur ami et je suis dans la merde, je vais le perdre...
 
Je raconte ma vie? Ouais, c'est à peu près ça. Mais en même temps, je connais que des vampires qu'ils le sont depuis longtemps et dont tout le monde connaît leur nature ou presque du moins. Tandis qu'étant un bébé vampire, si on peut dire, et bien mes proches étaient encore tous en vie et ne connaissaient rien à tout cela. Je le regarde pleine d'espoir. J'aimerais tellement comprendre comment on peut vivre alors qu'on est si différent des humains.
 

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: What are you? [Alcide]   Sam 23 Nov - 0:57




❝ What are you? ❞
Une rencontre fortuite ~


Moi qui croyais m’en être débarrasser… Aussitôt que j’avais commencé à marcher vers mon truck qu’elle était sur mes talons, me demandant d’attendre. Elle s’excusait et tout le tra la la, mais je n’étais pas d’humeur à écouter un vampire me parler pendant des heures. Encore moins si c’était pour me faire harceler de questions personnelles de toutes sortes. N’avait-elle donc pas de créateur pour lui expliquer ce qu’est la vie? Si oui, eh bien laissez moi vous dire qu’il n’était pas très habille et avait oublié de lui dire bien des choses sur ce monde ingrat. Eh puis, ce n’était tout de même pas à moi de lui faire son apprentissage! Quel qu’il soit! Elle avait raison sur un point cependant, ce n’était vraiment pas le moment pour les loups-garous se sortir de leur cachette à la pleine lune! Les humains étaient assez énervés comme ça contre les vampires que ce n’était certainement pas le temps de leur en rajouter et les effrayer davantage. Quoi que… Si les vampires et les loups-garous/autres métamorphes s’alliaient, les simples humains n’auraient probablement rien à dire… Mais c’était une idée utopique! Jamais cela ne serait possible! Les races étaient beaucoup trop différentes pour s’accorder. C’était d’ailleurs peut-être à cause de cela que les humains ne supportaient pas les vampires. Quoi que… les humains ont de la difficulté à se supporté entre eux! Ils ne sont pas vraiment un modèle à suivre! Chicane entre couleur de peau, entre religions différentes, entre orientation sexuel… Pas étonnant que personne ne s’accordent!

Elle me rattrapa rapidement, même après que j’aie accéléré le pas et elle me saisit le bras. Elle parlait doucement comme si elle craignait de m’apeuré. C’était tout de même une bonne tactique. Surtout que j’étais plutôt à fleur de peau ses derniers temps, donc cela m’en prenait beaucoup moins pour ma fâcher et exploser. D’autant plus que j’étais toujours dans la phase frustration et colère de mon deuil. Lorsqu’elle me dit qu’elle venait à peine d’être transformer alors qu’elle n’était pas consentante, cela ne fit que confirmer le doute que j’avais eu plus tôt : son créateur était vraiment de la pire espèce. Je me radoucie un peu lorsqu’elle me fit comprendre que cela lui empêcherait d’avoir bien des problèmes. Elle avait raison… Même si ce n’était vraiment, mais vraiment pas à moi de faire son éducation, elle ne connaissait rien en matière de loup-garou. Je doutais même qu’elle sache quoi que ce soit sur sa propre nature! J’embarquais dans mon quatre par quatre et refermais la portière derrière moi. Mais la fenêtre était baissé, elle pouvait donc tout de même me parler malgré la barrière de métal qui nous séparait. Cela m’apprendra à te pas fermer ma fenêtre avant de sortir… Je poussais un petit soupir en roulant des yeux d’exaspération. Je sentais que j’allais déjà regretter ce que j’allais faire… mais je savais que si je ne le faisais pas j’allais probablement le regretter également. Donc tout aussi bien m’épargner quelque remord sur le coup et tenter de régler le tout plus tard.

-Embarque dans la voiture. Dis-je d’une voix que je tentais de maîtriser pour avoir l’air calme. Vu une petite hésitation qui l’animait j’ajoutais : Embarque dans mon quatre-quatre, je vais répondre à tes questions…

Sans se faire prié davantage, elle ouvrir ma seconde portière pour s’asseoir sur le siège côté passager. Je posais les deux mains sur le volant de ma voiture et pris une grand inspiration afin de rassembler mes esprits. Je remontais la fenêtre de ma portière afin de m’assurer un minimum d’intimité. Les humains normaux ne pourraient pas nous entendre à moins d’être directement à côté de nous. Et il était impossible d’être si près sans qu’un vampire et qu’un loup-garou le sache.

-Non, les humains de ma connaissance ne connaissent pas mon « identité secrète ». Ils ne savent pas ce que je suis réellement… Si tu veux mon avis, bonne chance pour tout avouer à ton ami à ce moment précis. Les vampires n’ont plus trop la côte avec le nouveau gouverneur! Je laissais passer quelques instants de silence avant de lui laisser la chance ingéré ce que je venais de lui dire. Eh puis… je me doute que tu apprendras notre existence un jour ou l’autre, donc tout aussi bien te le dire maintenant. Pour ta gouverne, je suis un loup-garou. Je me fis sur toi pour ne pas révéler notre secret à tout le monde! Nous préférons justement garder le secret. C’est pour ça que les humains ne connaissent pas notre nature…




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: What are you? [Alcide]   Sam 23 Nov - 1:54

Rencontre fortuite

“ Alcide & Rose "

Il devait sûrement se demander pourquoi j’avais décidé de le coller comme ça. Mais ma curiosité est sans borne, il va le découvrir ce soir et j’ai bien peur que ça soit à ses dépens. Pauvre lui. À vrai dire, quand j’y pense, j’aimerais pas avoir affaire à moi… Je le suis, lui pose encore d’autres questions, si j’avais pu je l’aurais empêcher de monter dans son truck. Mais bon c’était pas vraiment une bonne idée, il avait l’air fort et puis même si j’étais vampire, je savais qu’il n’était pas humain mais je ne connaissais pas ses pouvoirs. Donc on allait pas tenter le diable. Il ferma sa porte, mais sa fenêtre était ouverte. Je le vis lever les yeux au ciel à mes milliers de questions puis après un temps, il me dit de monter dans sa voiture. Sérieux? J’ai une seconde d’hésitation sous l’étonnement. Mais il me répète de monter en me disant qu’il va répondre à mes questions. Pour vrai? Mon visage s’illumine presque comme un sapin de Noël. Un grand sourire, je contourne très vite la voiture et saut sur la place passager. Il ferme la fenêtre puis se met à parler. Je l’écoute attentivement. Encore un dont le secret est un secret, je soupire doucement. C’est vraiment la merde, tout le monde me dit pareil et que je vais avoir du mal à annoncer la nouvelle à mon meilleur ami. Je sens que je vais vraiment galérer avec tout ça. Il laisse un instant de silence ce qui me permet d’intégrer ce qu’il me dit. Et puis, il continue. C’est un loup-garou. Un loup? Wahou, c’est trop cool ça! Enfin j’imagine. En fait, les métamorphes et les loups garous ont un énorme avantage par rapport aux vampires, ils peuvent se mêler aux humains sans problèmes, vivre de jour et garder leur secret. Pour nous les vampires, c’est une tout autre affaire. On peut cacher notre nature mais vu qu’on ne vit que la nuit, c’est autre chose. Il ne veut pas que je révèle ce qu’il est et je le comprends largement. Des fois je me dis que les vampires auraient mieux fait de rester dans l’ombre…

J’essaie de mettre les choses en place dans mon esprit. Il y a les vampires qui boivent du sang, ont une force surhumaine et vivent la nuit. Les métamorphes peuvent se transformer en n’importe quel animal. Et puis il y a les loups garous, je me demande s’ils peuvent se transformer quand ils veulent ou s’ils se transforment obligatoirement les soirs de pleine lune. En soupirant doucement, j’aimerais bien être capable de séparer les légendes de la réalité. Mais je pense pas qu’il va tout me révéler. Je réfléchis un instant à la prochaine question que je vais lui poser. Il a l’air quand même assez susceptible, alors je voudrais pas le froisser tout de suite… autant en obtenir autant que je peux.

Des loups garous… C’est incroyable. Vous pouvez vous transformer quand vous voulez? La lune a une influence?

Ça, c’est quand même une question que je ne peux pas m’empêcher de poser. Avec tous les films de loups garous que j’avais vu, c’était vraiment une question qui se posait, non? Il fallait quand même que je fasse attention si je voulais pas qu’il me jette dehors de la voiture en deux temps, trois mouvements.

Je jure que je ne dirais rien. En fait, je connais déjà l’existence d’une autre race surnaturelle depuis déjà quelques temps et je n’ai rien dévoilé. Je sais que t’as pas de quoi me faire confiance, mais j’ai vraiment pas envie de foutre plus la merde.

Je luis souris doucement. Je parle évidemment des métas en parlant d’une autre race surnaturelle. Mais est-ce qu’il connaît leur existence? En fait oui, sûrement. Dans le fond, s’il a les sens animals du loup, il doit reconnaître directement les vampires et les métas à leur odeur particulière, non? Enfin, Liam a tout de suite deviné à l’instant où il était rentré dans la pièce où je comptais lui avouer ma nouvelle condition. Je n’avais rien eu besoin de dire.

J’allais faire un article sur les autres créatures surnaturelles avant ma transformation, mais c’est fini tout ça. J’avais rencontré une femme métamorphe.


© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: What are you? [Alcide]   Sam 23 Nov - 3:43




 ❝ What are you? ❞
Une rencontre fortuite ~


En voyant son expression stupéfaite et ravie d’avoir des réponses à ses questions me força à avoir un petit sourire que je réprimais.  Visiblement cela ne lui prenait pas grand-chose pour lui faire plaisir. En autant qu’elle n’irait pas trop loin et ne poserait pas des questions trop indiscrète. La première qu’elle me posa n’était pas très compliquer à répondre. Surtout pour quelqu’un qui ne voulait tout de même pas tout dévoilé de ses secrets à un vampire. Allez savoir ce qu’elle allait en faire par la suite… Je trouvais tout de même plutôt amusantes les légendes des humains concernant les loups-garous. Ce transformé à la pleine lune seulement en un mélange d’homme et de loup repoussant qui défonce les maisons pour manger femmes et enfant. Vraisemblablement, les humains avaient pris les vampires pour les miens. Même si nous sommes en général des personnes de meute, nous n’avons aucun problème avec les humains en général. Mais je m’écartais de la question!

-La pleine lune émoustille nos sens et nous rapproche de notre bête, mais nous ne sommes pas obligé de nous transformer à ce moment. Même si c’est préférable. En fait, nous pouvons nous transformer n’importe quand sans problème. Et pas en homme-loup monstrueux qui fais peur! Mais plutôt en vrai loup de grosseur variable selon notre propre grandeur.

Il était tout de même rassurant de savoir qu’elle connaissait au moins une autre race surnaturelle que les vampires. Je me demandais de quelle façon elle l’avait appris. Étais-ce son créateur qui le lui avait appris? Ce qui m’étonnerait grandement puisqu’elle ne savait pas grand-chose et avait besoin d’un vrai loup pour lui expliquer les choses. J’imaginais qu’elle avait du tomber sur ce dernier par hasard. Je me demandais s’il avait dû passer à l’interrogatoire comme moi. Moi qui croyais qu’il y avait un lien presque indestructible envers le créateur et la progéniture… Visiblement il y avait eu une exception avec elle! À moins que ce fussent les vampires de ma connaissance qui étaient l’exception à la règle… Est-ce que je voulais réellement savoir? Après tout, ce n’était pas de mes oignons! Tant que je ne me faisais pas bombarder de question comme ce soir…

J’allais parler lorsqu’elle dit qu’elle avait rencontré une femme métamorphe. Je tournais lentement la tête vers elle pour la fixer avec un regard vide. Il n’y avait pas de doute qu’elle allait finir par me faire rappeler Amalia… Je ne connaissais pas des tonnes de femmes de cette race, donc le choix que mon cerveau avait était assez minime. D’autant plus que je venais à peine de la perdre… Je mis alors la clé dans le contact et démarrais la voiture. J’embrayais avant de me mettre en route. Rouler me détendait et j’avais vraiment besoin de reprendre mes esprits si je ne voulais pas m’effondrer devant elle. «On va rouler un peu!» dis-je pour seule explication alors que l’on sortait du parking du Merlotte. D’autant plus que je doutais qu’elle ne me laisserait pas partir si facilement! Je baissais ma fenêtre afin de permettre de nouveau à l’air frais de rentrer dans mon pick-up. Je laissais le courant d’air caresser ma peau alors que je m’efforçais à penser à autre chose… D’une main, j’ouvrais la radio. Sur le premier poste il y avait une musique quelconque qui ne me plaisait. Un mélange de country désagréable. Je changeais alors de poste pour tomber sur du heavy métal où l’on entendait que du gueulage incompréhensible. Un troisième changement fut de mise…

«Moi je n'étais rien et voilà qu’aujourd’hui
Je suis le gardien du sommeil de ses nuits
Je l'aime à mourir
Vous pouvez détruire tout ce qu'il vous plaira…»

Les paroles semblèrent me poignardé directement dans le cœur. Le ciel faisait exprès pour me damné ou quoi?! D’un coup sec, je fermais la radio avec un air renfrogné imprimé sur mon visage… Je n’avais vraiment pas envie de craquer devant une parfaite inconnu… Même si la raison de ma sorti ce soir était justement de me confier à quelqu’un.

-Prochaine question! Dis-je d’une voix qui implorait l’urgence du moment.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: What are you? [Alcide]   Sam 23 Nov - 10:10


Rencontre fortuite

“ Alcide & Rose "

Franchement, je pense que c'est le jour où je devrais jouer à la loterie. Je sors tranquillement toute seule et voilà que je fais plusieurs jackpots d'affilée! Le premier, je tombe sur une créature surnaturelle dont je ne connaissais pas l'existence. Le second, j'arrivais à lui faire accepter de répondre à quelques questions. Le troisième, il était pas désagréable à regarder. Quoi? Non mais sérieusement, c'est le petit truc en plus. Et puis, il faut dire que j'ai presque réussi à faire fonctionner le filtre bouche-cerveau, en tout cas provisoirement. Je crois que si je me laissais aller, il me lancerait dehors de la voiture... Je ris intérieurement à cette idée, maintenant ça me ferait rien. Bref, il me parle un peu des loups, je trouve ça vraiment cool en fait. Et puis c'est beau un loup. Je me demande s'il voudrait bien se transformer pour me montrer... C'est une question que je vais devoir lui poser. Et s'il me dit oui, je vais acheter un ticket de loterie direct!
 
Quand je parle de l'autre race que je connais et donc des métamorphes, enfin de la méta que j'ai rencontrée, je remarque soudain son regard qui se vide de toute expression. Je fronce légèrement les sourcils, je me demande si j'ai dit un truc qu'il fallait pas, c'est pas comme si ça m'arrivait jamais... Il mit la clé, la tourna et démarra. Jetant un coup d'oeil à l'extérieur, je me mordis la lèvre. Il m'emmenait où? Merde, ma voiture était sur ce parking. J'étais pas encore un vampire volant, je pourrais pas aller la rechercher d'un bond. Il me dit qu'on va rouler un peu et je hoche la tête. J'ai l'impression qu'il a besoin d'un peu de calme, il y a quelque chose qui m'a échappé mais qui l'a perturbé. Je suis assez fine observatrice pour remarquer quand même ce genre de chose. Il ouvre à nouveau la fenêtre et mets de la musique. Je grimace aux deux premiers posts puis sourit au troisième, j'aime cette chanson. Mes doigts tapotent comme pour jouer les premières rythmiques quand il éteint brutalement le poste. Je le regarde avec de grands yeux ronds, il a l'air fâché ou peut-être autre chose, mais il est bizarre en tout cas. Il me demande de passer à la prochaine question. Et un petit quelque chose dans sa voix me fait embrayer directement.
 
Okay! Prochaine question. C'est génétique ou on peut le devenir par morsure? Dans les films, la morsure fait toujours devenir lycanthrope, mais bon j'imagine qu'ils sont pas vraiment près de la vérité.
 
Tout cela est vraiment fascinant en fait, ce monde dont personne ne connaissait l'existence il y a quelques années, ce monde dont finalement le commun des mortels ne connaissaient pas grand chose. C'est quand même incroyabel comment l'homme est doué pour se voiler la face et ne rien voir de ce qu'il ne veut pas voir. Bon les vampires, c'est une chose, ils ont charmé les gens durant des millénaires pour que leur existence restent cachée. Mais les métamorphes et les loups garous... ils ne pouvaient sûrement pas charmer leur monde, alors ils avaient bien dû être parfois surpris par des gens. Ooooh, illumination! C'est sûrement de là que viennent les mythes et légendes... Ça serait vraiment intéressant de savoir jusqu'où ça va... Les vampires, les loups garous, les gens se transformant en animaux, ça je sais maintenant que ça existe pour de vrai et il y a aussi les filles qui sentent trop bon, comme la fiancée à mon frère. Qu'est-ce qu'il y a encore? Les anges, les démons, les sorciers, les lutins, les leprechons? Est-ce que eux existaient? Une partie d'entre eux? Je pense que je vais bientôt devoir harceler Sullivan! Il est vraiment pas fin de m'avoir garder dans l'ignorance sur tout ça. Parce que bon... il devrait commencer à me connaître... enfin surtout connaître ma capacité à me foutre dans la merde et à creuser ma propre tombe avec entrain... C'est tout moi ça. Aujourd'hui, j'avais eu de la chance, j'étais tombé sur un loup non agressif, ou du moins il l'était pas encore. Essayant de mettre mon cerveau sur la version sans vagabondage inutile, je l'observe un instant et je continue mes questions. Quitte à harceler quelqu'un, autant le faire bien et jusqu'au bout!
 
Est-ce que les enfants de loups sont automatiquement loups? Vous vivez en meute? Vous gardez votre humanité en vous transformant quand même? J'imagine que oui... si vous pouvez vous transformer tout le temps... Mmh intéressant! Je pourrais te voir en loup??
 
Je le regarde pleine d'espoir et puis soudain d'autres choses me passent par la tête et il faut que je les dise (oui, oui, le filtre!).
 
T'as des enfants? Une femme? Est-ce que t'es déjà sortie avec une humaine, en le lui cachant? J'ai l'impression que les créatures surnaturelles s'attirent entre elle... Mon créateur sort avec une métamorphes.
 
 
 
   

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: What are you? [Alcide]   Sam 23 Nov - 14:21




❝ What are you? ❞
Une rencontre fortuite ~


Je sentais ma mâchoire se crisper dans l’attente de sa prochaine question. J’étais tendu! La perte de ma meilleure amie était tellement récente que je ne pouvais pas encore parler de certains sujets qui me reviraient littéralement à l’envers. J’étais encore à des lunes de faire mon deuil. Je la revoyais encore sourire lorsque je disais une bêtise juste pour le faire rire. Je pouvais être naturel à cent pourcent avec elle. Notre complicité était rendue à un point tel qu’il nous arrivait de nous faire demandé si nous étions un couple. Chose que nous n’avions jamais été et que nous ne serions jamais non plus… J’étais tellement fatigué qu’il m’arrivait d’halluciné le sang d’Amalia sur mes mains. Comment allais-je pour passé au travers et recommencer à vivre? Je n’en avais pas la moindre idée… Elle me posa alors sa prochaine question, presque aussi vite que je l’avais demandé. Elle avait dû ressentir mon angoisse montante et l’urgence de changer de sujet. Elle s’était donc élancée me demandant si l’on pouvait être transformé par morsure. C’était une légende bien connu, mais la réalité en était tout autrement.

-Non, il est impossible de transformer quelqu’un en une simple morsure. Le virus contenu dans notre salive est trop dilué et il ne resterait plus une parcelle de peau intacte avant de réussir à transformer quelqu’un de cette façon. Et probablement qu’il succomberait à ses blessures bien avant…

Ouais, il fallait devenir un loup par enfantement, comme les humains. Un enfant née d’un couple de loup serait plus fort et puissant qu’un enfant née de deux parents de races différentes : Loup/métamorphe, Loup/humain ou Loup/sorcier. Ses gênes étaient plus pures d’une certaine façon et ce devait être pour cette raison d’ailleurs. Un loup avec un métamorphe ne donnait pas nécessairement un bébé loup… C’était au plus fort que remportait la partie. C’était assez compliquer la génétique et je n’avais pas vraiment envie de m’embarquer sur le sujet même si c’était parfait pour me changer les idées. Je n’avais jamais voulu d’enfant pour ne pas lui faire vivre ce que moi j’avais vécu. Être un loup n’était pas de tout repos. Il fallait constamment ce contrôler et avoir la maîtrise de soi. Avec un vampire, on s’attend à ce qu’il soit agressif et puissant. Mais avec un loup dont la nature n’est pas connue au grand jour c’est plus compliquer. Il doit faire attention de ne pas paraître trop fort vis-à-vis les humains dit normaux. Ma forte musculature était un avantage puisqu’en me voyant, on savait très clairement que je pouvais soulever presque n’importe quoi. Mais avec Rikki par exemple, c’était une toute autre chose. Elle n’était pas très grande et malgré sa silhouette athlétique, elle ressemblait davantage à une nageuse olympique qu’à une accros de la fonte. Nos combats étaient différents, mais pas moins compliqué.

-Oui, un enfant de deux loups donnera nécessairement un autre loup. J’imagine qu’il doit avoir des exceptions, au même titre qu’un bébé humain peut être handicapé. Mais je n’en ai jamais rencontré. Effectivement, on garde notre capacité à réfléchir normalement lorsqu’on se transforme, mais je ne crois pas que l’on peut ici parlé «d’humanité». Après tout, je n’ai jamais été un humain… Toi tu l’as déjà été, mais pas moi! Et non, je ne crois pas que tu vas me voir en loup!

En fait, je ne me voyais pas vraiment me déshabiller devant elle juste pour lui montrer ce que je ressemblais en loup. Oh, j’aurais bien pu me transformer en zappant les préliminaires du strip tease mais… En général les gens croient que les loups se déshabillent avant de se transformer, car il serait impossible de prendre forme sous des vêtements physiquement restrictifs. Mais en fais, si l’on se transforme alors que nous sommes encore habillé, on bousille complètement nos vêtements qui se déchire lors du changement. Et si on doit les remettre après… eh bien c’est impossible! Cela était une nuance très importante si vous voyez ce que je veux dire! Je serrais le volant dans mes mains à en avoir les jointures blanches lorsqu’elle me posa des questions plus intime. Une femme… non je n’en avais pas! J’en avais déjà eu une et elle était morte à présent… C’était d’ailleurs elle qui voulait absolument que je lui fasse un enfant… Chose que je refusais catégoriquement. Ça aussi c’était un sujet beaucoup trop épineux pour moi… Je décidais donc de répondre de façon courte et précise… Afin de m'évite la douleur des explications!

-Non. Non. Oui, mais rien de sérieux.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: What are you? [Alcide]   Dim 24 Nov - 11:52


Rencontre fortuite

“ Alcide & Rose "

Les questions et les réponses s'enchaînent assez rapidement, je suis encore sous le choc qu'il ait accepté de m'en dévoiler autant sur son espèce, sur lui dans le fond. Parce qu'il faut avouer que ma curiosité parfois bien trop intrusive peut faire peur. Enfin peur est peut-être un grand mot, mais disons qu'il y a quand même un certain nombre de personnes qui ont fuit ou u moins m'ont soigneusement évité pour tenter de ne pas avoir à me subir? Oui, on peut le dire comme ça. Dans mon métier, je suis du genre prédateur qui bouffe ses proies toutes crues et qui les dévorent encore presque vivante. Je grimace, l'image est pas terrible et en fait... ça serait plutôt ce que je suis devenir rééllement. Chassant cette idée désagréable de mon esprit, je me concentre sur ce qu'il me dit pour ne pas en louper une seule miette. 
 
La morsure ne fonctionne pas, ça c'est un truc dont je m'étais douté. Il rajoute des détails peu ragoutant... Mais l'essentiel, c'est que le "virus" n'est pas assez actif dans la salive pour pouvoir transformer quelqu'un en loup garous. Mais par contre, d'après la suite c'est purement génétique. Et donc un enfant de deux loups sera un loup à 99% de chance. J'imagine qu'il doit bien exister quelques exceptions sauf si les louves les rejettent en faisant des fausses couches. Quelque chose à creuser? Les loups gardent leur capacité de penser sous forme animal, ça c'est un truc super intéressant! Donc, ça devient pas des animaux sanguinaires... bon d'après moi leur instinct animal sont bien plus proche de celui du loup quand ils se transforment. J'aimerais bien pouvoir vérifier cette théorie. Je fronce les sourcils quand il parle d'humanité, je suis pas vraiment d'accord. La définition d'humanité est plutôt large, définissant la race humaine oui, mais également d'une certaine manière un caractère. Et puis, l'évolution a varié mais le résultat est quand même similaire... Enfin prends le mec qui est assis au volant de cette voiture et un autre gars, le premier que tu croises... tu verras pas vraiment beaucoup de différence. Les seules choses que je remarque en tant que vampire, c'est une odeur différente et puis une température légèrement plus élevée. 
 
Et puis il me dit que je ne le verrais pas en loup. Han! C'est un peu injuste. Je fais la moue et le regarde en coin. Est-ce que c'est parce qu'il doit se mettre à poil? Enfin, je sais pas s'il doit, mais sûrement. Je vois mal un loup gardé ses vêtements... ça ferait un peu... je sais pas! Etrange! Les fringues doivent finir en lambeaux dans ces cas-là. Un léger soupir m'échappe, je pourrais toujours lui prometter de pas regarder son joli p'tit cul. Pas sûr que ça fonctionne, il a l'air assez borné comme mec. Passant à autre chose pour éviter de le braquer sur des conneries, je continue mes questions en parlant d'enfants et de femmes. Il est plutôt chaud ce mec-là, c'est toujours intéressant de savoir si c'est célibataire ou en couple...  
 
Je suis déconcentrée par quelqu'un qui marche au bord de la route et quand je me retourne pour écouter sa réponse très évasive, je ne me rends pas compte que ses jointures sont devenues blanches à force de serrer le volant de son pick-up et je ne vois pas son malaise. Je suis d'habitude plus observatrice que cela, je sais pas... ça doit être l'excitation de toutes ces nouvelles choses à apprendre. 
 
Tu m'as pas répondu à une question... vous vivez en meute?
 
J'ai un peu l'impression de sauter du coq à l'âne, mais bon c'est une habitude. Mais je suis presque sûre que la réponse est oui. Plus proche de leur instinct animaux, ils doivent vivre en communauté ou du moins se réunir régulièrement pour satisfaire leur besoin d'appartenance au groupe. Mon esprit fonctionne toujours à cent à l'heure et ma soif de tout connaître l'emporte sur la raison ou la bienséance. 
 
Je sais pas pourquoi mais d'instinct, j'aurais tendance à dire que les loups et les vampires sont pas les meilleures amis du monde... Et puis quels sont vos relations avec les métamorphes? Vous êtes plus proche d'eux que des vampires en fait...Quoi que... Tu as des amis méta?
 
Quoi que? Et bien oui, dans le fond le vampire était un prédateur pas mal au sommet de la chaîne alimentaire. Mais en y pensant, le loup était pas mal bien placé dans la chaîne. J'ai l'impression que l'instinct animal des métamorphes est plus mitigé. Enfin, pas mitigé... le mot est mauvais. Je sais pas trop en fait, et ce n'est pas dans ces cas-là, que je pourrais m'appuyer sur des analyses psychologiques des loups, vampires et métamorphes. Je devais faire mes analyses toute seule comme une grande et ça n'avait rien de facile!
 
   

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: What are you? [Alcide]   Lun 25 Nov - 0:50




❝ What are you? ❞
Une rencontre fortuite ~


Sur le coin de l’œil, je la vis faire la moue après lui avoir annoncer que je ne me transformerait pas pour elle. J’en disais déjà beaucoup sur notre espèce alors que je n’en étais aucunement obligé. Elle devrait se contenter de ce que j’allais bien accepter de lui donner. Et pour l’instant, il n’y avait pas de transformation au menu! J’étais quand même chef de meute! Même si parfois je doutais de ma compétence… En parlant de chef… sa question suivante allait parfaitement avec ma dernière pensée. S’il vous plait, te me dite pas que les vampires ont acquis cette compétence!! Ce serait bien le bout de la marde… Un vampire qui lit les pensées… Je n’osais même pas réfléchir à cette idée qui me donnait froid dans le dos.

-Oui, nous vivons en meute. Nous avons tous notre vie personnelle, mais on se protège entre nous et nous sommes très liés. Ce mettre un loup à dos revient à ce mettre le pack au complet à dos et ce n’est très pas conseillé!

Mais ce fut sa dernière question qui me fit craquer. Je freinais subitement le quatre-quatre en écrasant littéralement la pédale de frein. La voiture qui me suivait faillit emboutir la boite de mon pick-up et klaxonna sur moi, mais je m’en foutais complètement. En fait, c’était à peine si je l’entendais. C’était comme si un bourdonnement continuel avait envahis mes oreilles. Je sentais de nouveau une tension immense m’écraser les épaules alors que les larmes me montaient aux yeux. Si j’avais des amis métamorphes… La question avait tout d’un poignard dans le dos! Je revoyais Amalia sur l’asphalte froid et humide de la nuit. J’entendais de nouveau son dernier cris alors qu’on lui arrachait la gorge sous mes yeux impuissants. C’était d’ailleurs ce son qui bourdonnait dans mes oreilles. Un bruit effroyable qui me donnait des sueurs froides. Je revoyais mes mains couvertes de sang. Couvertes de SON sang. Je ne l’avais pas sauvé… Je n’avais même pas pu essayer. J’étais resté impuissant face à son meurtre et je m’en voulais à un point tel… Les larmes se mirent à couler sur mes joues, brûlant ma peau telle les traitresses qu’elles étaient. La gorge me serrait, me donnant l’impression d’être incapable de respiré convenablement. J’en voulais énormément à Rose d’avoir posé la question. Elle n’aurait pas pu tomber sur pire sujet que celui-là… Je mis la voiture sur le bas côté et arrêtais le moteur. J’accotais ma tête contre mes mains qui étaient toujours sur le volant. J’avais envie de frapper… mais puisque je ne voulais pas briser mon camion je me contentais de retenir mes pulsions violentes.

-Tu as raison… dis-je d’une voix remplis de sanglot. Les vampires et les loups-garous ne s’entendent pas très bien sauf certaines exceptions… Oui… ma meilleure amie était métamorphe. Tu as bien compris : était. Je parle au passé parce qu’elle à été assassiner par… par un vampire vois-tu!

Ma voix était un sérieux mélange entre sanglots et haine. Je ne me sentais vraiment pas bien! Du coup, je détachais ma ceinture de sécurité et sorti de mon pick-up en marmonnant des phrases incompréhensibles. Je rageais intérieurement alors que je ne cessais de pleurer. Je crois que dans le fond j’étais fâché d’être triste en ce moment même. Fâché de ne pas être capable de me contrôler. Je donnais des coups de pied au sol pour me défouler. Si nous n’avions pas été dans un cartier pour le moins résidentiel, je n’aurais pas attendu et me serait transformer sur le champ pour aller courir dans les bois et évacuer les horribles sentiments que je ressentais. Mais je ne pouvais pas… J’avais envie de crier, mais je ne pouvais pas non plus sans alerter tous les résidents au alentour… Je donnais donc un coup de poing sur le capot de mon camion tordant le métal sous l’impact. Je n’aurais qu’à le faire réparé…

-Va chier!!!!! M’exclamais-je férocement à l’intention de ma voiture qui avait osé se cabossé sous la force mon coup de poing.

Je m’accotais finalement sur le capot, laissant les larmes couler sur mes joues dans tenter de les arrêter…



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: What are you? [Alcide]   

Revenir en haut Aller en bas
 

What are you? [Alcide]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Till the Last Drop :: RP terminés-