Partagez | 
 

 Intrigue part one | Alcide Herveaux & Amalia Bridgestone (FINI)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous

Invité
Invité



Intrigue part one | Alcide Herveaux & Amalia Bridgestone (FINI) Vide
MessageSujet: Intrigue part one | Alcide Herveaux & Amalia Bridgestone (FINI)   Intrigue part one | Alcide Herveaux & Amalia Bridgestone (FINI) EmptyDim 3 Nov - 23:34

« Intrigue part One »

« Alcide & Amalia »

« Tu vas emmener Lorenzo dehors ? Sérieusement ? »
« Je ne vais pas m’arrêter de vivre ou priver ton neveu de trucs comme halloween juste à cause de quelques cons, là, dehors.. Et Alcide nous accompagne. C'est un loup. »

Un chef de meute, pensa même Amalia, tout en retenant cette pensée. Elle ne voulait pas que son frère soit au courant qu’elle trainait avec le chef de la meute de Shreveport, même si elle-même avait encore du mal à réaliser qu’elle avait accepté la proposition d’Alcide. Lorsqu’elle lui avait dit qu’elle comptait bien faire halloween, dans la plus pure tradition, le loup avait insisté grandement pour accompagner la métamorphe et son petit.. Il avait tellement insisté que la blonde avait été incapable de refuser. Et, au fond, ça lui faisait plaisir. Elle ne voulait pas l’admettre, même s’il semblait évident qu’elle allait mieux depuis qu’elle avait repris contact avec Alcide. Avec son frère de cœur.. Ils avaient partagés tellement de choses ensemble, fais tellement de conneries.. Ils se connaissaient par cœur et la méfiance qu’Amalia avait envers les loups n’arrivait pas à effacer tout ça, c’était un fait. Alcide était important pour elle. Il fallait juste qu’elle l’admette, maintenant.. Le frère d’Amalia était sur le point de rétorquer quelque chose, mais la femme le stoppa tout net, se levant du canapé pour aller s’occuper de son fils.

Lorenzo attendait, dans sa chambre, son costume de citrouille posé sur son lit. Il trépignait littéralement d’impatience et sauta sur sa mère lorsque celle-ci ouvrit la porte. Tout en rigolant avec son petit, la métamorphe lui fit mettre des vêtements chauds, avant de lui faire enfiler son costume d’halloween. Le gamin était à croquer et un petit sourire attendrit se peignit sur le visage de la mère. Lorenzo attrapa son petit sac, tout prêt à partir. Face à son neveu déguisé, Matt lui-même ne pu retenir un petit rire, tout en venant lui pincer les joues. Amalia prit elle-même le temps de se déguiser en sorcière. Longue robe, chapeau pointu, faux-nez crochu et maquillage, tout y était !

« ‘Lia.. Tu gardes ton téléphone. Et tu m’envoies des sms souvent. Promis ? Je vais pas être rassuré de vous savoir dehors.. »

Amalia hocha la tête, prenant son sac à main qu’elle posa sur son épaule et attrapant la petite main de son fils qui était tout heureux de pouvoir sortir chercher des bonbons. La chasse aux bonbons commença d’ailleurs dans l’immeuble même où vivait la métamorphe. Le petit garçon cogna joyeusement à la porte la plus proche, lâchant de sa petite voix « Un bonbon ou un sort ! » et tendant son sac avec un grand sourire à la voisine qui regarda Amalia d’un drôle d’air. Elle donna quelques bonbons à Lorenzo en lui souhaitant une bonne soirée, avant de refermer sa porte et de la verrouiller. La soirée s’annonçait d’ors et déjà tendue pour la jeune mère.. Elle jeta un coup d’œil à sa montre. Alcide devait déjà les attendre.. Et, effectivement, lorsqu’Amalia sortit de son immeuble, Alcide se tenait devant. Tout à sa joie de pouvoir aller voler des bonbons aux gens, Lorenzo ne le remarqua qu’à peine, et tira sa mère pour essayer de la faire aller plus vite.

« Tu es têtu, hein.. » lança ironiquement Amalia à Alcide, avant de s’approcher de lui et de le prendre brièvement dans ses bras « C’est bien pour ça que t’es le seul à pouvoir me tenir tête, sale gosse, va ! Lorenzo, dis bonsoir à Alcide ! » Le petit garçon leva ses yeux sur le loup et parut soudainement tout timide, se cachant à demi derrière sa mère. « Mon fils, timide ! J’aurais tout vu ! Al', je te présente Lorenzo, mon fils. Il a trois ans et tu remarquera très rapidement qu'il n'est pas réellement timide.. Allez.. Allons chasser les bonbons ! »



© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité



Intrigue part one | Alcide Herveaux & Amalia Bridgestone (FINI) Vide
MessageSujet: Re: Intrigue part one | Alcide Herveaux & Amalia Bridgestone (FINI)   Intrigue part one | Alcide Herveaux & Amalia Bridgestone (FINI) EmptyLun 4 Nov - 1:25




 ❝ Intrigue Part One ❞
Alcide et Amalia~




J'avais finalement réussi à convaincre Amalia de me laisser aller avec eux passé l'Halloween. Dès qu'elle m'avait confié vouloir faire vivre cet événement à son petit garçon, je m'étais proposé en tant que garde du corps. Je lui en devais toute une pour m'avait sauvé la vie et j'avais littéralement refusé qu'elle y aille sans moi. Elle avait donc fini par accepter à mon grand soulagement. C'est seulement en parlant avec mon meilleur ami de gars Matt que je me rendis compte qu'il me fallait un déguisement! Devant mon air dépité, Matt m'aida à trouver ce qu'il me fallait, parce que je devais l'avouer je ne savais vraiment pas quoi porter... Surtout que je n'avais jamais fêté cet événement, je n'avais même jamais passé par les maisons pour recueillir des friandises lorsque j'étais jeune. Donc je n'étais pas vraiment préparé à ça. Pour rire de moi, mon meilleur ami me proposa d'abord de me déguiser en vampire. Ce costume était plutôt tendance auprès des pauvres humains inconscient et la seule façon dont j'aurais accepté de me déguiser en vampire c'est en un qui est mort! Mais vraiment mort! Hors, il est assez difficile de se déguiser en glus de sang à peine coagulé. Et mon but n'était pas de faire peur au petit d'Amalia!! Et entre nous, ce n'était pas exactement le genre de costume que j'aurais accepté de revêtir... J'avais ensuite pensé d'y aller en loup-garou. Je trouvais l'ironie de l'accoutrement plutôt amusante! Mais ça ne serait pas très subtil et en chef de meute, je préférais ne pas prendre de risque ridicule. Puis, une idée géniale me vint en tête. Je me rendais dans une boutique de costume d'Halloween où j'avais finalement trouvé mon bonheur!

C'est déguisé en chasseur de vampire à la Van Helsing que je me rendais chez Amalia. Je portais un chapeau noir, une veste en cuir noir avec des boutons en argent sur le devant. La veste était un peu trop petite pour moi et moulait dangereusement mes muscles, me donnant l'impression d'être encore plus imposant. Je portais également des pantalons noirs qui étaient entrés dans des bottes longues eux aussi en cuir noir qui montaient jusqu'à mes genoux. Le tout était agréablement accompagné d'un trench coat noir qui descendant jusqu'à mes chevilles. J'avais très fier allure, je devais l'admettre. Et quoi de mieux que de ressembler d'un garde du corps lorsque tu dois en être un? Un costume pour le moins dissuasif et c'est l'effet que j'espérais escompter via ceux que l'on croiserait durant la soirée. Pour ne prendre aucune chance, j'avais mis dans mes poches quelques chaînes en argent pur ainsi que des lampes de poches à ultraviolet. Cela ne tuerait surement pas de vampires, mais au moins ils seraient grièvement blessés. Et pour ne pas prendre de chance, j'avais acheté un fusil avec balles d'argent que j'avais mis dans un holster d'épaule. Je n'étais pas très arme à feux, mais aux grands maux les grands moyens! Je ne voulais rien laisser au hasard durant cette nuit où les vampires allaient courir les rues pour ce nourrir. J'avais même pris des cours de tir au stand afin de savoir bien visé. J'étais plus que prêt et il était hors de question qu'un de nous trois soient blessé cette nuit. J'avais également défendu à mes loups de sortir de chez eux : je voulais les savoir en sécurité!

Lorsque je vis ma meilleure amie sortir de son appartement, je ne pu m'empêcher de sourire. Elle était ravissante dans son costume de sorcière! Et la petite citrouille qui l'accompagnait me fit sourire davantage. Son petit était vraiment trop mignon! D'ailleurs, ce dernier ne me vis pas tout de suite, il était trop excité de remplir son sac de savoureux bonbon. Mais lorsqu'il se rendit compte de ma présence, il alla ce caché derrière sa mère pour me regarder d'un air incertain.

-Eh oui! Je suis têtu et c'est pour ça que tu m'aime! Je regardais Amalia avec la tendresse d'un grand-frère à sa petite soeur. «Allez avoue, tu aimes ça que je te tienne tête!» Je me baissais alors vers le petit bonhomme pour être à sa hauteur. «Que dirais-tu si le chasse aux bonbons continuait ici?» Demandais-je avec un petit sourire en coin. Je plongeais la main dans mon trench coat pour en sortir un joli sac bleu marin avec des chauves-souris noires remplis de bonbons. Je tendis le petit paquet vers le sac du garçon. Quoi de mieux que des bonbons pour amadoué un enfant?




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité



Intrigue part one | Alcide Herveaux & Amalia Bridgestone (FINI) Vide
MessageSujet: Re: Intrigue part one | Alcide Herveaux & Amalia Bridgestone (FINI)   Intrigue part one | Alcide Herveaux & Amalia Bridgestone (FINI) EmptyMar 5 Nov - 14:52

« Intrigue part One »

« Alcide & Amalia »

« Je ne dirai pas que j’aime ça.. » ria-t-elle « Mais ton entêtement me fait plaisir.. »

Cela sous-entendait, naturellement, qu’elle était heureuse de voir qu’elle comptait toujours autant pour Alcide, malgré ce qu’elle avait pu dire sur la meute dont il était à présent le chef.. Elle le regarda se mettre à la hauteur de Lorenzo, et le petit resta caché derrière sa mère.. Jusqu’à ce que ses yeux ne se posent sur ce que tenait le loup dans ses mains.. Il leva le visage vers Amalia, et celle-ci fit un discret hochement de tête pour autoriser son fils à prendre les bonbons que lui tendait Alcide. Un sourires des plus innocents et enfantins prit sa place sur le visage du petit Lorenzo alors qu’il attrapait le petit sac pour le fourrer dans son propre sac à lui.

« T’es comme mon tonton, hein ? » lâcha le gamin, s’adressant directement à Alcide « Tu sens comme lui. Maman, c’est quoi cette odeur, déjà ? » Amalia regarda autour d’elle, pour voir si aucune oreille indiscrète ne trainait par là « Loup, mon chéri. »

Depuis que les dons de métamorphes s’étaient développés chez Lorenzo, Amalia avait toujours fait en sorte de pouvoir l’aider à différencier les odeurs caractéristiques des races et des humeurs. C’était un point d’éducation qui semblait important, pour permettre à l’enfant de pouvoir fuir en cas de danger, même si sa mère veillait toujours à ce qu’il n’arrive rien à son fils. C’était d’ailleurs la capacité de Lorenzo à sentir des odeurs, avec de plus de précision qu’un simple humain, mais moins qu’un loup, qui avait permis à son école de pouvoir mettre les petits, victimes du groupe anti-vampire qui avait attaqué la maternelle pour s’en prendre aux enfants dont les parents fréquentaient des vampires, à l’abri très rapidement. Ils n’avaient pas compris comment avait fait le jeune Lewis, mais il avait prévenu sa maitresse que des « méchants » arrivaient..

« Il est beau ton déguisement, Monsieur. Tu as d’autres bonbons ? » Les yeux de Lorenzo brillaient de malice à cet instant, alors qu’Amalia ne pu s’empêcher d’éclater de rire. « Je connais une petite citrouille qui a soif de bonbons, moi ! Allons-y ! » Le petit garçon lâcha la main de sa mère, pour venir prendre celle d’Alcide « Comme ça, tous mes copains ils seront trop impressionnés ! » Expliqua-t-il, tout en se pavanant joyeusement aux côtés du loup. « Oui, c’est ça, sûrement ! Allez, c’est parti ! »

Amalia ouvrit la marche. Les premières maisons n’étaient pas trop loin et ce fut dans une ambiance festive et décontractée que les deux métamorphes et le loup se rendirent jusque là. Le petit garçon frappa joyeusement à la porte, qui s’ouvrit à peine juste avant que la propriétaire des lieux ne voit l’enfant.

« Alcide.. Je m’excuse.. Pour nos retrouvailles, ma réaction.. C’était un peu exagéré, je crois. Tu as toujours été là pour moi.. Je suppose que tous ces changements dans ta vie ne devraient pas avoir d’incidence sur notre relation.. » Amalia fit glisser sa main dans celle d’Alcide, entrelaçant ses doigts aux siens, tandis que Lorenzo faisait une collecte de bonbons. Ce geste n’avait rien de déplacé,  les choses étaient claires depuis toujours entre Amalia et Alcide ; ils étaient comme frère et sœur, rien de plus « Je suis heureuse que tu nous accompagne.. Et je suis heureuse également qu'on reprenne contact.. Et que tu puisses voir mon fils.. » Alors qu’elle souriait, un coup de feu retentit un peu plus loin. Le seul reflexe qu’eut la métamorphe, à cet instant, fut de prendre son fils par la main pour l’entrainait contre elle. « Merde ! C’était quoi, ça ?! »

Elle eut sa réponse très rapidement, alors qu’une bande de vampires s’approchaient dangereusement, l’un d’eux blessé. Sans la moindre hésitation, la jeune mère prit son fils dans ses bras et tambourina à la porte de la maison à laquelle ils venaient de demander des bonbons. La propriétaire rouvrit et, vu l’air paniqué d’Amalia, balbutia un « Qu’est-ce qui se passe ? » qui fut vite interrompu.

« Prenez-le chez vous, maintenant ! S’il vous plait ! Des vampires.. N’ouvrez à personne.. Je vous en prie ! Mon chat, va chez la dame, sans faire d’histoire. RENTRE DANS CETTE MAISON ! TOUT DE SUITE ! »

Le petit garçon commença à pleurer, mais Amalia le poussa dans la maison et la dame referma la porte rapidement, la verrouillant au passage.



© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité



Intrigue part one | Alcide Herveaux & Amalia Bridgestone (FINI) Vide
MessageSujet: Re: Intrigue part one | Alcide Herveaux & Amalia Bridgestone (FINI)   Intrigue part one | Alcide Herveaux & Amalia Bridgestone (FINI) EmptyMar 5 Nov - 19:19




 ❝ Intrigue Part One ❞
Alcide et Amalia~




Dire que quelques jours plus tôt j'avais été certain de la perdre pour toujours. Le fait d'avoir réussi à rattraper le vase avant qu'il ne se brise complètement m'avait soulagé d'un énorme poids sur mes épaules. Cela avait probablement été la plus grande peur de toute ma vie. Mais mon entêtement avait tout de même porter fruit et j'en étais soulagé... Maintenant je me retrouvais devant un petit bonhomme plein de vie, tout heureux parce que je lui emportais un sac remplis de bonbons multicolores. Je levais les yeux vers Amalia lorsque l'enfant me demanda si j'étais son oncle. Voyant qu'elle ne corrigeait pas le tir, je me mis à sourire encore plus grand. Qui aurait cru qu'un jour je me ferais appeler tonton? Une vision qui me réjouissait! Est-ce que cela signifiait que je devais lui acheter un cadeau à Noël? Et être présent à sa graduation? Tant de questions se bousculaient dans ma tête. Ça me faisait tout drôle de penser que j'avais peut-être trouvé ma vraie famille... Moi qui avait cru bannir à jamais l'idée d'avoir des enfants dans mon entourage.

-Oui, je suis bel et bien ton «tonton»! Et je sens comme qui? Demandais-je en levant un regard interrogateur vers Amalia. Très vite mon attention fut rediriger vers Lorenzo lorsqu'il me dit que j'avais un beau costume. Je le remerciais en souriant avant de lui dire: «Tu peux m'appeler Al', ou tonton Al' pourquoi pas! Mais pas Monsieur! Ça me vieillis trop.» J'éclatais de rire avant de faire un clin d'oeil à Amalia. «Je n'ai pas penser en apporter d'autre, mais lorsque tu viendras chez moi je t'en donnerais d'autre d'accord?»

*Je vais devoir mettre les autres bonbons de côté au cas où l'occasion se présente un jour.* pensais-je amusé. *Surtout les cacher pour qu'Abigail ne les mangent pas tous!*

Je fus encore plus surpris lorsque le petit bout d'homme lâcha la mère de sa main pour venir prendre la mienne. Cela ne me semblait pas très naturel, mais ce n'était pas déplaisant. Une chance que je n'étais plus avec Debbie, car cela aurait suffit à la convaincre que je devais lui faire un enfant... Cette simple pensée fit une brume noire dans mon esprit. Ce n'était pas bien de penser à quelque chose du genre... alors que l'amour de ma vie était morte... D'un autre côté, c'était tant mieux si elle n'avait pas connu Amalia... J'imaginais trop facilement les crises de jalousies qu'elle aurait eu à son égard...

-Je suis ton garde du corps personnel! Dis-je à l'intention de Lorenzo.

C'est en s'arrêtant à une maison qu'Amalia commença à me faire ses excuses. Elle avait raison sur un point, le fait que j'étais maintenant chef de la meute de Shreveport ne changeait strictement rien à ce que j'éprouvais pour elle. Et au contraire, je pouvais m'assurer que la meute la laisse tranquille à cent pourcent. Et je comptais bien y parvenir! Tout aussi surpris que lorsque son fils avait fait le même geste un peu plus tôt, je regardais Amalia avec émerveillement lorsqu'elle fit glisser sa main dans la mienne. En ce moment, j'étais probablement le loup le plus heureux du monde! Je lui souriais en refermant ma main sur la sienne.

-Ne t'en fais pas Amalia, je comprends ta réaction. Je suis cependant très heureux que tu sois revenu sur ta décision. Tu sais que je t'aime comme un grand frère et je serais inconsolable si je devais te perdre à nouveau! Je suis aussi très...

Alors que j'allais terminer ma phrase, un coup de feu retenti. D'un bond, je me retournais pour voir la source du coup. Ma question ne pris pas de temps à se faire répondre alors que je voyais une gagne de vampire qui s'approchaient dangereusement de nous. Amalia fit rentrer le petit dans la maison alors que je me plaçais instinctivement devant ma meilleure amie pour la protéger. Certain diront que c'était de l'orgueil mal place, mais au contraire j'étais vraiment protecteur et je ne voulais pas qu'il lui arrive quoi que ce soit! Elle m'avait sauvé la vie à notre dernière rencontre et j'avais bien l'intention de sauver la sienne sans trop de dommage collatéraux.

-Tu devrais rejoindre ton fils Amalia! Dis-je d'une voix grondante.

Mais avant qu'elle est eu le temps de répondre, je m'avançais vers la rue. Je ne savais pas ce qu'ils voulaient exactement, mais je ne voulais pas attendre de le découvrir. Le fait qu'un de ses derniers soit blessé montrait bien qu'ils avaient dû faire quelque chose d'interdit...

-Fouttez-moi le camps d'ici! Dis-je d'une voix menaçante.

Visiblement, un avertissement de leur suffisait pas. Un d'entre eux fonça sur moi. J'eus à peine le temps de le voir arriver que la bagarre entre nous deux commençait. De plus, j'avais quelques crocs contre les vampires et je comptais bien me défouler!! Nous roulâmes par terre pour finir la course moi par-dessus lui. Je lui défonçais le crâne à coup de poing alors que la rage accumuler ses dernières semaines vis-à-vis les vampires s'évacuait tranquillement de moi. Autour de mes doigts j'avais un poing américain en argent (artifice plutôt pratique de mon costume) qui le brulait à chaque coup que je donnais. Un autre vampire arriva par derrière et me tira violemment pour que le lâche son confrère. J'allais m'écraser sur l'asphalte. Je me relevais presque aussi rapidement que j'étais tombé. Je fixais les deux vampires devant moi sans savoir qu'un troisième me chargeait par derrière...



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Lilith

Lilith


☩ Morsures : 5
☩ Points : 2082


Qui suis-je ?
Race: Déesse-Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Avec eux.
Relationships:

Intrigue part one | Alcide Herveaux & Amalia Bridgestone (FINI) Vide
MessageSujet: Re: Intrigue part one | Alcide Herveaux & Amalia Bridgestone (FINI)   Intrigue part one | Alcide Herveaux & Amalia Bridgestone (FINI) EmptyVen 15 Nov - 16:12


Intrigue part one | Alcide Herveaux & Amalia Bridgestone (FINI) Tumblr_m6ld0xdDRi1ra4pu6o1_500

✖ QUAND LE PNJ S'EN MÊLE ✖
Tour de force ou tour de chance, quel sera votre destin ?

Alors qu’Alcide est occupé avec les vampires, Amalia ne peut s’empêcher d’intervenir. Se transformant pour sauver son ami d’un vampire arrivant dans son dos, elle ne voit pas un individu qui s’était caché dans l’ombre. Visiblement, leur petite embuscade était préparée et alors qu’Amalia avait revêtue sa forme animale, sautant sur le troisième vampire qui s’écrasa sur le sol, elle fut projetée contre un mur par le quatrième. Sous la douleur, la métamorphe fut forcée de reprendre forme humaine tout en essayant de se redresser péniblement. Tout se passa très rapidement ; le quatrième vampire s’approcha d’Amalia et planta ses crocs dans sa gorge sans la moindre délicatesse. La jeune femme tenta de se débattre, mais tenue fermement, elle n’arrivait qu’à se sentir mourir. Sa dernière vision fut celle de son fils, à la fenêtre, qui cognait contre la vitre. Les battements de son cœur ralentirent. Et, finalement, elle se sentie sombrer.. Des hommes armés arrivèrent rapidement, tuant les vampires qui s'en prenaient à Alcide, mais trop tard pour sauver Amalia..


+  Amalia N. Bridgestone est décédée entre les mains d’un vampire, vidée de son sang.
+  Alcide Herveaux, présent sur les lieux, a tout vu de l’attaque, mais n’a pas pu intervenir, lui-même prit au piège par des vampires. Libre à lui de clore le sujet et de passer à la seconde partie de son intrigue.


code by shiya, coloring by lily-rose.

_________________
Intrigue part one | Alcide Herveaux & Amalia Bridgestone (FINI) Tumblr_lykzmfvgbt1qhqczlo1_500
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




Intrigue part one | Alcide Herveaux & Amalia Bridgestone (FINI) Vide
MessageSujet: Re: Intrigue part one | Alcide Herveaux & Amalia Bridgestone (FINI)   Intrigue part one | Alcide Herveaux & Amalia Bridgestone (FINI) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue part one | Alcide Herveaux & Amalia Bridgestone (FINI)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Till the Last Drop :: RP terminés-