Partagez | 
 

  ◣You said you will always stand by my side Ϟ Alcide&Sookie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous

Invité
Invité



MessageSujet: ◣You said you will always stand by my side Ϟ Alcide&Sookie    Jeu 24 Oct - 14:19

You said you will always stand by my side
Alcide ∞ Sookie


Aujourd'hui, c'était mon jour de congé. Avant, j'attendais ce jour comme le messi. Pouvoir sortir avec Tara, aller faire un tour en ville ou bien juste bronzer tranquillement en bikini sur ma pelouse avec un bon livre et une limonade bien fraîche. C'était d'ailleurs ce que j'étais en train de faire. Mais cela avait un goût amer. Aucun bruit si ce n'était celui d'une légère brise qui agitait les feuilles. Je me sentais plus que jamais seule et cette solitude me poussait à me rappeler combien je détestais ça. Elle me rappelait l'époque où je n'étais qu'une petite fille mal dans sa peau et persuadée d'être un monstre. Je ne voulais plus être ne serait-ce que la moitié de la fille que j'étais auparavant. Mais de toute évidence, celle que j'étais devenue n'était pas meilleure non plus vu que tout le monde me fuyait comme la peste. J'avais rejeté les deux hommes que j'aimais parce que ni l'un ni l'autre n'avait réussi à être honnête envers moi, j'avais perdu ma meilleure amie la même nuit où j'étais devenue une meurtrière en décidant de faire d'elle tout ce qu'elle détestait, et enfin j'avais perdu un ami très cher à mon cœur parce que je n'avais pas été totalement franche envers lui. Et peut-être aussi parce que j'avais joué avec ses sentiments, bien que cela n'avait jamais été mon intention.

Je pensais à Alcide et une douleur vient me tordre l'estomac. Il me manquait cruellement. Sa présence m'avait toujours rassuré et je ne m'étais jamais sentie aussi en sécurité qu'avec lui. Peut-être parce qu'il ne m'avait jamais en aucun cas utilisé pour parvenir à ses fins. C'était une chose plutôt rare ces derniers temps. Il avait toujours su répondre présent pour moi, mais ces derniers temps je n'avais plus aucune nouvelle. Il est vrai que depuis la mort de Debbie, quelque chose avait changé. Ou peut-être le fait que nous avions failli coucher ensemble avant que je ne mette à vomir lamentablement sur ses chaussures. Mais j'étais bien décidée à me battre pour cette amitié là.

Après une douche rapide et l'enfilage de vêtements plus habillés, je grimpais dans ma voiture et roulais jusqu'à Shreveport, jusqu'à chez lui. Je m'imaginais la scène une centaine de fois. Je le revoyais encore, lorsque j'étais venue lui demander de l'aide pour Eric, me prendre dans ses bras et me serrais comme si il m'avait attendu depuis un long moment. J'espère qu'après tout ce que nous avions vécu, nous pourrions en revenir à ce stade-là.

Rapidement arrivée devant chez lui, je grimpais les quelques marches de son perron et frappais trois coups. Pas de réponse. C'était étrange, sa voiture était garée juste devant la mienne et j'avais l'impression que la maison n'était pas vide. J'insistais et frappais une nouvelle vois après être passée brièvement devant les fenêtres aux volets ouvert pour voir si je pouvais l'apercevoir. J'eus la confirmation qu'il était bien là. Lorsqu'il me demanda «aimablement» de ficher le camp. J'en pris un réel coup au cœur. Moi qui m'attendais à des retrouvailles chaleureuses, je m'étais définitivement fichu le doigt dans l'oeil ! Je sentais les larmes me monter aux yeux devant son rejet. Mais ça n'allait pas se passer comme ça !

Malgré son intimation de m'en aller, j'entrais dans la demeure et me dirigeais droit dans le salon. Il était là, allongé sur le canapé et avant même de le regarder réellement, je partais dans un monologue.

«- Ecoutez-moi bien Alcide Herveaux, c'est très grossier de me demander de ficher le camp comme une malpropre ! Je sais que je t'ai fait du mal, que j'ai fait du mal à tout le monde, mais je ne veux pas te perdre... Grand-mère m'a dit d'accepter la solitude mais je ne peux pas, je ne veux pas, je suis terrifiée à l'idée d'être toute seule et terrifiée en me disant que tu ne veux plus être mon ami. Pourtant c'est égoïste, je devrais comprendre que tu ne veux plus de moi près de toi, je suis une amie pitoyable qui ne t'attire que des ennuis et qui tue ta fiancée. Je devrais juste te laisser vivre ta vie et te souhaiter tout le bonheur du monde en te conseillant fortement de me fuir à tout jamais ! Je devrais... pourtant je n'y arrive pas, encore une fois c'est être une mauvaise personne et je comprends dans un sens que tu me rejettes... mais tu me manques c'est tout. »

Mes yeux brillaient mais je me faisais violence pour les contenir. Après avoir éclaté dans son salon comme une véritable hystérique, je posais un regard plus attentif au jeune homme qui n'avait pas bougé d'un pouce, toujours allongé sur le canapé. Et là, je remarquais un énorme bandage sur sa poitrine.

«- Oh mon dieu Alcide ! Qu'est ce qu'il t'est arrivé ? »

Je me précipitais près de lui, prenant soin de déposer  au préalable sur la table la bouteille de whisky que j'avais emmené avec moi comme gage de paix. Agenouillais contre le canapé, je posais mes mains sur sa blessure comme si elles allaient pouvoir la guérir.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ◣You said you will always stand by my side Ϟ Alcide&Sookie    Jeu 24 Oct - 21:53




 ❝You said you will always

stand by my side❞

Alcide et Sookie ~


Hier soir, j'avais passé à doigt de la mort alors que je tentais de sauver deux de mes loups d'un vampire plutôt sanguinaire. J'avais été éventré des pectoraux jusqu'aux muscles obliques et avais perdu une quantité impressionnante de sang. Pendant la nuit j'avais reçue une transfusion de sang, mais cela n'avait pas été assez. Du coup, j'étais complètement sonné. La douleur était telle que j'avais eu de la difficulté à dormir et j'étais plutôt de mauvais poil. J'avais promis à Amalia de me tenir à carreaux. Même si j'avais voulu faire quelque chose, il m'aurait tout simplement été impossible de le faire. J'avais donc appelé le gérant de mon entreprise pour lui dire d'aller à mes rendez-vous de la semaine à ma place et d'annuler ceux qui causaient un conflit d'horaire. Ma conversation avait été assez courte, mais il avait tout de même eu la courtoisie de ne pas me poser de question. Probablement que la douleur s'entendait dans ma voix. J'avais dormi sur le divan, car c'était presque impossible de monter jusqu'à ma chambre à l'étage et personne n'était assez fort dans ce monde pour transporter les presque 300 livres de muscles qu'était constitué mon corps. J'avais reçu des antis douleurs, malheureusement pour moi mon corps de lycanthrope les éliminaient très rapidement et n'avaient presque aucun effet sur moi. Abigail, la louve que j'héberge chez moi le temps de l'aider avec ses problèmes de V avait eu la gentillesse de me faire un bon bouillon de poulet chaud le midi avant de partir à ses cours. J'avais vraiment une mine piteuse et j'osais à peine bouger...

Il était environ quatorze heures lorsque j’arrivais presque à m’assoupir. Plonger dans un sommeil semi profond, j’arrivais presque à ne plus sentir la douleur. C’est alors que j’entendis cogner à ma porte. Poussant un léger grognement, ma première idée fut d’ignorer la nouvelle venue. Peut-être que si je ne parlais pas la personne allait rebrousser chemin et je pourrais me rendormir tranquillement… Malheureusement pour toi, cet inconnu était plutôt entêter et cogna de nouveau. Frustrer que ma piètre tentative de m’en sortir échoue, je grognais d’une grosse voix…

-FOU LE CAMPS!!!

Malgré mes avertissements, la personne entra quand même et je poussais un soupir en entendant la porte se refermer. En espérant que cette visite à l'improviste en vaille vraiment la peine... C'est en tournant lentement la tête que je vis une Sookie dans tous ses états débouler dans mon salon et avant que je puisse dire le moindre mot, elle se lança dans un long monologue. Je n'en compris que les grandes lignes tellement j'étais surpris de voir la belle petite blonde débarquer chez moi. De toutes les personnes que je m'étais imaginé, je n'avais pas pensé une seule seconde que cela puisse être elle. C'est seulement lorsqu'elle eue fini de me gronder sur mes mauvaises manières et que quelques instants de silence se firent entendre qu'elle aperçue l'affreux bandage qui couvrait mon ventre. Le tissus blanc était légèrement imbibé de sang, disant qu'il allait être du pour être changé bientôt, mais je n'avais pas eu le coeur de le faire moi-même... Elle vint alors s'accroupir auprès de moi en me sommant de lui dire ce qui m'était arrivé. Alors que j'allais ouvrir la bouche pour la première fois depuis qu'elle avait franchi ma porte, Sookie déposa ses mains sur mon ventre comme si elle pouvait me guérir d'un seul toucher. Je grimaçais à ce simple contact.

-Doucement Sook’… S’il te plait…

J'inspirais profondément afin de me contrôler un tant soi peu avant de la fixer lorsque ma vision se stabilisa. Je voyais les larmes accumulées dans ses yeux qu'elle tentait tant bien que mal de retenir alors qu'elle pensait que j'étais fâché contre elle. Malgré tout ça, elle était toujours aussi belle! Comment une femme peut-elle être magnifique même lorsqu'elle est triste ou en colère? Cela me semblait être un des mystères de la vie à laquelle il est tout simplement impossible de répondre...

-C’est une longue histoire… dis-je en pointant mon ventre des yeux.

J’étirais péniblement le bras pour lui caresser doucement la joue du revers de ma main…

-Que... que me vaut cette visite? Je ne crois pas que tu sois venu jusqu’ici uniquement pour ma faire la morale? Demandais-je avec une pointe d’humour dans la voix.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


Dernière édition par Alcide Herveaux le Dim 27 Oct - 20:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ◣You said you will always stand by my side Ϟ Alcide&Sookie    Ven 25 Oct - 13:33

You said you will always stand by my side
Alcide ∞ Sookie


Je retirais mes mains presque instantanément en le voyant grimacer. Il était réellement dans un piteux état, son pansement était déjà assez inquiétant, j'imaginais la blessure à l'air libre. Dans quoi s'était-il encore fourré ? Et pourquoi diable était-il chez lui, tout seul ? Je n'avais jamais vu Alcide dans cet état. Pourtant j'avais déjà du le rafistoler après une bagarre entre loups, mais ça n'était rien de comparable. Je l'avais toujours vu comme un véritable roc, quelque chose d'insubmersible. Mais il avait aujourd'hui l'air de souffrir réellement. Un long frisson me parcourut en le voyant tenter de maîtriser cette douleur.

«- Ça tombe bien parce que je ne suis pas prête de partir !»

Je sentis sa main venir effleurer ma joue et ce contact m'électrisa un instant. Je m'en voulais terriblement de lui avoir crié dessus alors qu'il était si mal. Je plongeais mon regard dans le sien et tentais de lui sourire, piteux essai j'en étais persuadée. J'avais un peu honte de lui dire pourquoi j'étais venue. J'étais là parce que j'avais besoin de lui, pour qu'il me réconforte. C'était monstrueusement égoïste, surtout qu'il était évident qu'il avait d'autres chats à fouetter.

«- Je pensais que tu ne voulais plus entendre parler de moi... Après tout ce qu'il s'est passé, je n'ai plus eu de nouvelles de toi et la dernière fois que l'on s'est vu ça n'était pas dans les meilleures conditions...  J'avais besoin d'un ami et j'ai pensé à toi. Mais si tu ne veux plus ou ne peux plus m'avoir dans ta vie, je comprendrais tu sais, dis le moi simplement et je partirais. Enfin, je partirais après m'être occupée de ça.»

Je pointais du doigt son bandage immaculé de sang et me levais pour m'approcher de la table sur laquelle était posée une boite avec tout le nécessaire pour nettoyer sa plaie. Je m'emparais aussi de la bouteille de whisky au passage. Il est vrai que c'était un remède peu orthodoxe, mais il fallait bien combattre le mal par le mal. Je revins m'agenouiller à terre près de lui en posant l'équipement médical auprès de moi. Je reposais mes mains sur sa poitrine pour venir tirer doucement sur le scotch le bandage. Mes doigts me paraissaient glacés sur sa peau brûlante. Une fois le tout enlevé, je ne pus réprimer une grimace. Il était vraiment amoché, je n'avais jamais vu ça de ma vie. Mes yeux rencontrèrent les siens, inquiets.

«- C'est vraiment moche Alcide... Tu vas devoir tenir le coup parce que ça ne va pas être une partie de plaisir. »

J'attrapais la bouteille de whisky et l'ouvrit en lui tendant. C'était toujours mieux que rien ! Je commençais à désinfecter la plaie minutieusement, attrapant les gazes imbibées d'alcool avec une pince pour ne pas compresser trop fort. Je ne cessais de le regarder, terrifiée à l'idée de lui faire encore plus de mal. Pour le coup, j'avais ravalé mes larmes et me concentrais un maximum sur ma tâche. Je m'entendais respirer plus fort sous le coup du stress et à chaque fois qu'il bougeait un temps soit peu, j'arrêtais tout. Quand j'eus enfin fini, je lui attrapais la bouteille et en bu une longue gorgée. Mon visage se tordit lorsque le liquide fort traversa ma gorge, mais la sensation de chaleur au creux de mon ventre fit passer le stress.

«- Tu n'as pas eu trop mal ? Je ne suis pas la meilleure infirmière du monde mais j'ai vraiment fait de mon mieux ! »

Mes mains s'avancèrent vers son visage où des mèches de cheveux collaient sur son front brûlant. Mais avant d'entrer en contact avec sa peau, je retins mon geste. Je ne savais toujours pas s'il voulait encore de moi auprès de lui et je ne voulais pas lui paraître insistante. Je commençais à abaisser le bras, doucement.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ◣You said you will always stand by my side Ϟ Alcide&Sookie    Dim 27 Oct - 19:59




❝You said you will always

stand by my side❞

Alcide et Sookie ~


Je l'écoutais me compter ses doutes à notre sujet, à quel point elle avait eu peur que je ne veuille plus rien savoir d'elle. De mon point de vue, c'était complètement ridicule! Oui, c'était bien vrai que je n'avais pas donné de nouvelle depuis un bon moment, mais j'avais d'excellente raison pour m'expliquer. Entre autre que j'avais été très occupé avec la meute. Sookie ne devait même pas encore savoir que j'en étais maintenant le chef de meute! Plus question d'être le larbin de qui que ce soit! Malheureusement, cela signifiait également que je devais « régner » avec une main ferme afin de faire en sorte que personne n'est seulement l'idée de tenter de me défier. Et puis avec le cataclysme des vampires... J'avais les bras pleins d'ennuies! Dire que les usines de True Blood avaient explosé... C'était clair que ce n'était pas net cette histoire là! Je me devais de protéger mes loups à n'importe quel prix pour qu'ils voient à quel point j'ai leur sécurité à coeur. Et mon combat avec ce vampire avait fait tôt de faire jaser dans la meute. Les deux victimes que j'avais protégées chantaient mon éloge à qui voulait bien l'entendre. Même si je souffrais présentement le martyr, je devais avouer qu'il y avait quand même eu des bons points à cette attaque...

-Tu sais Sookie, une réelle amitié est celle où on peut passer très longtemps sans ce voir et ce rendre compte que rien n’a changé entre nous lorsque l’on ce revois la fois d’après! Ça me touche que tu es pensé à moi alors que tu avais besoin d’un ami. Et je te rassure, je le suis toujours! J’étais seulement… très occupé ses derniers temps… Non, je ne veux pas que tu partes! Et tu sais… tu n’es pas obliger de t’occuper de ÇA non plus tu sais!

Ce n'était pas que je faisais ma poule mouillée. Néanmoins, je savais que cela allait être très douloureux et me retenir devant Sookie allait être une épreuve beaucoup plus difficile que devant ma meilleure amie. Avec Amalia, je n'avais pas de difficulté à jouer les gros matcho. J'avais souvent usé de se stratège pour la faire rire, même si elle n'avait pas vraiment rit lorsque je l'avais fait la nuit dernière alors que la mort menaçait de m'emporter avec elle vers un lieu de non retour. Mais avec Sookie, c'était tout le contraire, complètement différent. En fait, je ne savais pas comment agir devant elle...

*Réveille-toi vieux!* Pensais-je avec tristesse pour moi-même. *Elle vient juste de te dire que tu es son ami! Ne va pas t’imaginer autre chose!*

J'eus un petit sourire en coin lorsque je la vie s'emparer de la bouteille de Whisky. De beaux souvenir me revenait en tête alors que j'avais débarqué chez elle pendant qu'elle abusait de l'alcool. J'avais embarqué avec elle dans ses déboires et pris le temps de l'écouter jusqu'au moment où elle avait collé ses douces lèvres pulpeuses contre les miennes. Le rouge me monta aux joues à cette simple pensée. C'était probablement un des baisés que j'avais préféré! Une promesse d'un monde meilleur tant que je serais dans ses bras... Malheureusement pour moi, ça ne c'était pas terminé comme prévu. Alors que je croyais que nous allions nous unir en un soupir alors que nos corps brulant de désir dansait à l'unisson, je ne récoltais sur mes souliers que le surplus d'alcool qu'elle avait ingurgité... Sans compter l'arrivée imprévue de Northman... Comme si nous avions eu besoin de lui à ce moment précis... La honte!!!

-Tu es sur que c’est une bonne idée le Whisky? Demandais-je sur un ton d’humour.

Mais avant que je n'aie le temps de protester davantage, elle retirait déjà mon bandage avec minutie. Je serrais les dents alors que je sentais ma peau se décoller du bandage à cause du sang séché qui les avaient unis. Elle me fit alors savoir le verdict de l'état de ma blessure : ce n'était pas très beau à voir. Rien d'étonnant sachant ce qui m'était arrivé la veille. Ce qu'elle ne savait pas, c'était que j'avais également les côtes brisées. Malheureusement on ne pouvait rien faire pour améliorer leur état. Vu que mon organisme se régénérait assez rapidement les médecins ce seraient posé des questions en voyant que je serais sur pied d'ici une semaine maximum... Je devais donc endurer et attendre que le temps passe... Au mois j'avais la vie saine et sauve! Pour le reste, j'allais pouvoir m'en tirer. Sookie me tendis alors la bouteille de fort et dès qu'elle entreprit à nettoyer convenablement la plaie, je pris une longue gorgée afin d'engourdir le mal. Je fixais un point dans le vide en essayant de penser à autre chose. Je ne voulais pas qu'elle sache à quel point je souffrais. Malheureusement pour moi, mon corps bougeait par réflexe lorsque cela faisait trop mal. Sookie se figeait chaque fois que cela arrivait...

*Super…. L’air d’avoir l’air complètement pitoyable devant une belle femme!!* pensais-je.

Lorsqu’elle eu terminé de jouer les infirmières, elle me demanda si « je n’avais pas eu trop mal », une question plutôt ironique vu les circonstances… Je répondais néanmoins avec la plus grande reconnaissance dans la voix.

-Ce n’était pas… pas si pire que ça… Merci Sook’!

Je la vis alors tendre une main vers mon visage, probablement pour replacer une des nombreuses mèches qui cachaient mon visage. Cependant, elle se figea dans son élan. Puis elle abandonnait en rebaissant doucement le bras. J'eus tout le temps désiré pour lui saisir la main de la mienne. Je la fixais dans les yeux en tentant de contrôler mon expression faciale pour ne pas exprimer trop de douleur. Ce que je ressentais pour elle était contradictoire pour toutes les fibres de mon être. Oui, j'étais toujours fâché contre elle, mais je ne voulais pas qu'elle sorte complètement de ma vie non plus... Tant de sentiment pour un seul homme. Si je continuais sur cette voie, j'aurai bientôt besoin d'un bon psychologue!

-Je t’en pris Sook’, c’est du passé tout ça… Je ne te cacherais pas que je suis toujours fâché… Mais cela ne signifie pas que je veuille te perdre pour autant. Tu comprends…?

Je tirais avec difficulté sa main vers moi. Avoir laissé mon bras tendu en la tenant par la main étirait les muscles et cela me faisait un mal de chien... Je conduis sa main vers mon front afin de lui laisser la chance de terminer ce qu'elle avait commencé un peu plus tôt.

-Je vais te dire ce qui m'est arrivé... dis-je d'une voix encore remplis de douleur. La nuit dernière j'ai du aidé deux de mes loups qui étaient en prise avec un vampire qui les avaient pris comme proie... Je me suis battu avec lui jusqu'à ce qu'il réussisse à ce servir de moi comme buffet à volonté. Mais comme je ne me laissais pas faire facilement... il m'a éventrer! C'était la chose à faire pour les sauver, c'était de mon devoir! Car... car je suis maintenant leur chef de meute! Et... j'ai bien l'intention de retrouver de vampire et de mettre fin à ses non jours!




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ◣You said you will always stand by my side Ϟ Alcide&Sookie    Dim 27 Oct - 20:37

You said you will always stand by my side
Alcide ∞ Sookie


Alcide avait beau être un homme formidable, il n'en restait pas moins un homme comme les autres ! C'était typiquement masculin de ne pas vouloir paraître faible devant les autres, mais avec une blessure comme ça, il aurait fallu être un acteur oscarisé pour me faire croire qu'il ne ressentait aucune douleur. Lorsqu'il me titilla sur le whisky, je ne pus que sourire, gênée. Ce souvenir était en tout point de vue embarrassant. Embarrassant parce que de un, je m'étais retrouvée à moitié nue devant lui, plus que prête à passer à l'action, et je ne vais pas mentir, j'aurais adoré ça. De deux, parce que j'avais vomi sur ces chaussures pitoyablement alors que j'essayais de paraître sexy. Et de trois, parce que mes deux ex avaient assisté à la scène. Une soirée mémorable en tout point en somme.

Mes joues rosirent légèrement à ce souvenir, mais également grâce à l'alcool qui faisait effet. Deux gorgées, c'était déjà sûrement trop vu le petit gabarit que j'étais. Il saisit ma main alors que je la retirais et je plongeais mon regard dans le sien, étonnée de son geste. Je n'étais même pas sûre qu'il avait perçu mon action manqué, mais de toute évidence si. J'avais une réponse à mes interrogations de ces dernières semaines: il était bel et bien toujours fâché contre moi. Pourtant, et contrairement à ce que je pouvais pensé, il ne comptait pas me rayer purement et simplement de sa vie. Il ne voulait pas me perdre. Cette simple pensée m'arracha un sourire en coin. Je ne le voulais pas non plus. Dans un effort douloureux, il tira ma main jusqu'à son front, destination d'origine, puis reposa son bras lourdement. Mes doigts vinrent spontanément remettre ses mèches en place tout en caressant son front brûlant.

«- Je comprends Alcide... Je ferais tout pour faire en sorte que tu ne sois plus fâché contre moi ! »

Je lui souriais totalement maintenant et, tout en l'écoutant parler, continuait de triturer ses cheveux sans même réellement y penser. Ses loups ? Chef de meute ? Je le regardais de plus en plus étonnée. Lui qui avait fui ses histoires de pack, il en était dorénavant le chef. Le peu de ce que je me rappelais des loups me glaçait le sang. Il avait si longtemps cherché à ne plus appartenir à ce monde... Comment en était-il arrivé-là ? Je ne savais pas si je devais me réjouir pour lui ou le mettre en garde. Après tout, si être chef de meute, c'était se retrouver clouer dans un canapé ouvert de part en part, ça ne semblait pas une carrière des plus idéales. Et ses envies de vengeance n'était pas réconfortantes non plus. Je connaissais bien les vampires, ils pouvaient être impitoyable lorsqu'ils le voulaient. La vie n'avait pas la même signification pour eux que celle que nous avions. D'un autre côté, Alcide était fort et plutôt entêté lorsqu'il s'y mettait. Je n'avais pas de doute sur ses compétences, j'avais juste peur qu'il ne se blesse de nouveau. Ou pire.

«- Il va falloir des jours avant que tu ne parviennes à te mettre debout sans crier, alors on discutera plus tard de ta vengeance... Je n'arrive pas à croire que tu es chef de meute ! Toi ! À croire qu'on ne peut pas fuir ce que l'on est, n'est-ce pas ? »

Et j'en savais un rayon. Je ne cesserai pas d'être une fée et donc, je ne cesserai pas d'être traqué pour mes compétences ou pour le goût succulent de mon sang. Lui était un loup, il avait ça dans le sang. Et même si je ne pouvais pas me réjouir de sa «promotion» soudaine, je ne pouvais pas nier qu'il avait tout pour être un chef fantastique.

«- Je ne sais pas si c'est vraiment une bonne idée tu sais... mais en tout cas, je suis certaine que tu fais un chef loup grandiose ! Tu es l'homme le plus fort et courageux que je connaisse. Ils ont vraiment de la chance de t'avoir. »

Et puis, qui dit meute dit nouvelles rencontres. Après l'épisode catastrophe de notre flirt et sa relation avec Debbie qui était tout aussi chaotique, j'espérais qu'il ai trouvé une fille plus saine que nous ne l'étions... j'espérais, mais pas trop non plus. J'ôtais mes mains de son visage à cette pensée et ajoutais dans un sourire moqueur:

«- Et puis tu sais entre nous, je suis une fille, je suis persuadée que tes nouvelles fonctions et ton statut de chef leur font tourner la tête ! N'est-ce pas ? »

Je reprenais la bouteille de whisky et en bus une longue gorgée. C'était un terrain glissant, je mourrais d'envie de savoir s'il avait quelqu'un dans sa vie mais ça n'était pas la meilleure conversation que nous pouvions engagée.

«- Enfin pas avec cette tête-là, c'est sûr ! Désolée Al' mais tu as une mine affreuse ! Tu veux que je te prépare quelque chose de bon ? Un bon steak avec des patates au four ? »

Après une autre gorgée de l'alcool, je me préparais à me lever sans même attendre sa réponse.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ◣You said you will always stand by my side Ϟ Alcide&Sookie    Dim 27 Oct - 22:00




❝You said you will always

stand by my side❞

Alcide et Sookie ~


Je regardais ses joues rosirent légèrement après que j'aie fait allusion à l'alcool. Au moins cela me confortait sur le point qu'elle s'en rappelait. Après tout, elle aurait très franchement pu ne rien se rappeler avec tout l'alcool qu'elle avait bu. Elle devait d'ailleurs avoir eu un de ses maux de tête le lendemain matin... Je me demandais quels étaient maintenant son opinion sur le sujet? N'étais-je à présent qu'un ami? Fort probablement puisque c'est exactement de cette façon qu'elle m'avait qualifié quelques instants plus tôt. Pourquoi ne cessais-je de me poser la question alors que tout était on ne peut plus clair?

-Oh mais, je suis un homme patient Sookie! Je ne dis pas que je vais arriver à le trouver aujourd’hui, ni demain, mais je vais le retrouver. Et à ce moment, il va avoir regretté de s’en prendre aux loups! Tu peux en être certaine.

Je haussais faiblement les épaules lorsqu'elle me dit qu'elle n'arrivait pas à croire que j'étais maintenant chef de meute et qu'apparemment on ne pouvait pas fuir sa nature. En fait, elle avait totalement raison. J'avais toujours été un alpha et j'avais toujours agi comme un bêta... Évidemment, c'était contre mes instincts, contre ce que j'étais réellement. Donc j'avais inévitablement fini par me révolté. Je n'aimais pas la façon dont les loups étaient traités et ce que l'ancien chef avait comme projet pour ces derniers. J'avais subi une première violente défaite avant d'arriver à prendre la première place. Mais il faut dire que les armes n'étaient pas égales. Il était sur le V alors que moi non. S'il n'avait rien pris c'était certain que j'aurais remporté la première bataille... Mais il avait fallu que je me rabaisse aux mêmes armes que lui pour arriver à mes fins. Je devais avouer que j'étais très peu fier d'avoir pris du V, mais c'était nécessaire et certainement pas quelque chose que je recommencerais... Au moins, personne ne pouvait m'accuser de ne jamais avoir essayé. Et ça, Sookie n'était pas obligé de le savoir. Je décidais donc de garder le secret pour moi.

-Tu sais, j’ai décidé de devenir chef de meute afin de libéré les loups des vampires… Ils étaient tous accros au V Sookie! Tu imagines?! Je ne pouvais tout simplement pas laisser faire ça. C’était impossible…

Je secouais doucement la tête lorsqu'elle dit qu'elle n'avait aucun doute que je serais un chef grandiose. Elle avait tant foi en moi. Je ne savais pas encore si j'allais être un très bon pack master, mais je faisais tout mon possible c'était certain. Et je ne pouvais pas être pire que Marcus alors bon... Puis elle mentionna mon nouveau statu ainsi que mes nouvelles chances d'attirer à moi des louves avides de pouvoir. J'éclatais d'un rire sincère qui cessa presque aussitôt commencer alors que la douleur me rappelait à l'ordre. Je posais ma main sur mon ventre en tentant tant bien que mal de maîtriser mon hilarité pour ne plus avoir mal. Que c'est mal placé le diaphragme lorsqu'on y pense!

-Ne me fait pas rire Sook! Dis-je en essuyant d’une main sur petite larme d’hilarité qui avait point sur le bord de mon œil gauche. Tu sais, ce n’est pas moins compliquer parce que je suis chef de meute. Je te dirais que c’est plutôt le contraire… Je suis toujours célibataire si c’est ce que tu veux savoir!

Je pouffais de nouveau de rire lorsqu'elle dit que ce n'était certainement pas avec cette tête là que je pourrais faire fureur auprès de la gentes féminine. Je lui volais alors la bouteille des mains avant d'en prendre une grande gorgée à mon tour.

-Serais-tu en train de dire que je suis moins séduisant parce que j’ai une petite blessure sur le ventre? Moi qui croyais t’impressionner avec mes blessures de guerre, on dirait que j’ai manqué mon coup!

Je pris une autre gorgée afin de tenter d'oublier la douleur. Je devais avouer que mon corps commençait légèrement à être engourdi grâce à l'alcool. Comment avais-je pu ne pas y penser plus tôt? Après m'avoir proposé un copieux repas, je le voyais déjà en train de se lever pour commencer à cuisiner. Malheureusement pour moi, je ne pouvais même pas me lever pour tenter de l'arrêter. J'étais presque cloué au lit! Enfin... Au divan...

-Je dois t’avouer que je serais plus d’humeur à manger quelque chose de plus…

Je laissais ma phrase sans fin alors que je dévorais Sookie des yeux. Avoir été en meilleur état, j'aurais probablement lâché quelque chose lui faisant savoir que j'avais bien envie de continuer là où nous nous étions arrêté la dernière fois. Son mal de coeur en moins! Ma phrase n'était pour autant pas moins remplis de sous-entendu. J'avais peine à me bouger le corps, alors comment pouvais-je seulement penser au sexe en voyant la belle blonde qui était devant moi? En fait, la réponse était dans la question...

-… sucré! Finis-je par dire. Malheureusement, je ne crois pas que tu trouve quoi que ce soit dans mes armoires pouvant te permettre de cuisiner quoi que ce soit du genre.

Étant maintenant tanné de rester coucher, je prenais alors appui sur mes bras pour tenter de me redresser. Un grognement sourd sorti de la gorge alors que je tentais de faire de mon mieux pour m’épargner. Ce n’était pas parti facile, mais j’arrivais néanmoins à me redresser un peu plus sur l’appui bras pour être à demi assis, à demi coucher…



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ◣You said you will always stand by my side Ϟ Alcide&Sookie    Dim 27 Oct - 22:32

You said you will always stand by my side
Alcide ∞ Sookie


Être accro au V, ce n'était pas une partie de plaisir. Je me rappelais dans quel état était Jason quand il avait réussi à s'enticher de cette saloperie. Je ne reconnaissais tout simplement plus mon frère. Déjà qu'il avait un don pour foncer tête baissée dans les ennuis, à croire que c'était de famille!, il n'était plus du tout capable de discernement lorsqu'il absorbait du jus de vampire. Et pour en avoir bu moi aussi, dans un tout autre contexte évidemment, je connaissais les effets extraordinaires que cela pouvait avoir. Alors j'imaginais mal toute une meute être consommée par ce mal... Aucun garde-fou pour éviter les débordements. Alcide était de toute évidence arrivé au bon moment. S'il y a bien une personne dans ce monde que je savais qu'il ne recourrait jamais au sang de vampire, c'était bien lui!

À mon grand étonnement, il se mit à éclater de rire. Pendant l'espace d'un instant, je pensais qu'il se moquait tout bonnement de moi. Mais non, il riait de bon cœur, purement et simplement, parce que de toute évidence ça n'était pas un aide dans sa quête de l'amour. Je ne savais pas si je devais en être soulagée ou non. Je voulais honnêtement le bonheur de mon ami, surtout avec quelqu'un de bien qui l'aimerait inconditionnellement et sans le faire souffrir. J'avais juste encore du mal à l'écarter totalement de cet aspect de ma vie... et je m'en voulais affreusement. Il m'avait avoué ses sentiments et moi, je l'avais repoussé. Encore à l'heure d'aujourd'hui, je n'avais strictement aucune idée de ce que voulait mon cœur. J'étais tombé amoureuse inconditionnellement de Bill et l'amour que je portais à Eric ne se résumait pas au simple fait qu'il fut un temps amnésique. Quant à Alcide... Je lui avais déjà dit, j'aurais du tomber amoureuse de quelqu'un comme lui. Et je me demandais si au fur et à mesure du temps, ça n'était pas arrivé. Ou alors, son physique d'Apollon me faisait tout bonnement perdre la tête. Ça n'était pas totalement exclu non plus.

«- Je ne voulais pas en particulier savoir si tu étais célibataire, ça ne m'intéresse pas ! Enfin si, bien sûr que ça m'intéresse, tu es mon ami et je veux que tu sois heureux avec... des filles, dans tous les sens du terme. Enfin tu comprends, c'est étonnant que tu n'ai personne quand même ! Mais c'était une question comme ça hein... »

Sookie, c'est le moment de te taire, vraiment ! Une réponse digne d'une enfant de quinze ans, et encore ! Je tentais de maîtriser l'afflux sanguin dans mes joues, hors de question qu'il ne me voie rougir après tout ça ! Je le laissais me chiper la bouteille de whisky en question tout en levant un fin sourcil sarcastique. Les blessures de guerre comme technique de drague, il y avait tout de même mieux !

«- Oh oui c'est sûr, voir de la chair et du sang coagulé, c'est vraiment le meilleur aphrodisiaque qui soit ! »

J'aimais le taquiner, c'était certain. Mais tout n'était pas que blague, il devait manger quelque chose, surtout dans son état. J'allais pour me lever, mais je restais à mi-hauteur devant lui après qu'il ai laissé sa phrase en suspens. Est-ce que je comprenais bien le sous-entendu ou j'entendais ce que je voulais bien entendre ? Incrédule, j'attendais un complément et nous restâmes quelques secondes à nous fixer ainsi. J'étais quasi-certaine que ça n'était pas innocent...
Mais en fait non. Lorsqu'il finit par lâcher un «sucré», je sentis comme un poids tomber dans mon estomac. Soit c'était l'alcool, soit j'étais décidément la fille la plus naïve des environs. Après quelques temps pour reprendre mes esprits, je baissais la tête puis la relevais pour lui répondre:

«- Ne me sous-estimes pas, j'ai vécu avec Jason, j'ai du apprendre toutes mes bases culinaires à partir d'un frigo vide !»

Je m'éloignais du salon et trouvais rapidement la cuisine. C'était un petit peu de répit, j'avais déjà la tête embrumée par l'alcool et ses retrouvailles avec Alcide réveillaient plus de souvenirs en moi que je ne l'avais imaginé. Très vite, j'ouvris le frigo mais ne trouvais pas grand chose si ce n'est de vieux yaourts périmés depuis quelques jours, des œufs. Bon. Ça pouvait marcher, puisqu'il n'avait pas lait ! Très vite, je préparais la base d'un gâteau au yaourt et y incorporé quelques morceaux de chocolat cassés grossièrement du tablettes. Cinq minutes environ m'avaient suffit pour préparer la mixture, je l'enfournais dans un four plus que froid et retournais auprès de mon ami. Ça ne serait pas le gâteau de ma vie, mais dans une vingtaine de minute, il pourrait manger quelque chose de décent.

«- Si tu arrives à être patient, et que je n'oublies pas que quelque chose est en train de cuir, tu auras quelque chose de sucré à te mettre sous la dent ! Tes désirs sont des ordres ! »

Je le rejoint mais m'assis sur ses pieds à l'autre bout du canapé. Je le regardais un instant puis me penchais vers lui pour récupérer la bouteille.

«- Tu descends les bouteilles plus vite que ton ombre ma parole... »

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ◣You said you will always stand by my side Ϟ Alcide&Sookie    Dim 27 Oct - 23:11




❝You said you will always

stand by my side❞

Alcide et Sookie ~


-Non mais après, lorsque ça va avoir cicatriser. Une belle cicatrice en l’honneur du courage que j’ai eu pour sauver deux des miens. Ce n’est pas sexy ça? Dis-je sur un ton taquin.

Mon coeur c'était mis à battre la chamade alors qu'il y avait eu un silence entre nous deux. Peut-être aurais-je du lui dire ce que je pensais réellement? J'allais probablement le regretter toute ma vie de ne pas l'avoir fait... Mais j'avais déjà avoué à la jolie fée et elle m'avait aussitôt remballé. Pourquoi les choses auraient changé entre nous depuis ce temps? Gagnerais-je vraiment quelque chose à retenter le coup? Je n'en étais pas certain, mais l'espace de silence qui c'était installé entre nous à ce moment m'avais porté à croire que peut-être avais-je une chance quelle qu'elle soit. Je me sentais stresser comme un pauvre adolescent pré pubère qui se retrouver pour la première fois devant la femme de ses rêves. Plutôt ridicule pour un homme avec mon statut! Je me contentais donc de secouer à tête. Valais mieux pour moi que j'oublis tout!

Puis elle partie dans ma cuisine en quête de trouver quelque chose d'intéressant à cuisiner... Il faudrait vraiment que je demande à Abigail de faire une bonne épicerie pour moi... ce serait toujours moins gênant pour moi dans les occasions pareilles. Je profitais du moment pour tenter de me changer les idées et d'oublier ce que j'avais faillis faire. Ce n'était vraiment pas une bonne idée... Si elle était intéressée, elle allait finir par me faire signe un jour ou l'autre! Je n'avais pas besoin de lui faire des avances, elle savait ce que je pensais d'elle! Enfin... malgré qu'elle avait tuée ma fiancé et femme de ma vie (que j'avais préalablement renié, il ne faut pas l'oublier), mais sentiment pour la belle blonde n'avaient pas changé... Même si j'avais peut-être du! Ce ne sont malheureusement pas des choses qui se contrôlent.

Quelques minutes plus tard, elle revient près de moi et s'assit sur mes pieds de l'autre côté du divan. Je pris une grande inspiration pour faire abstraction du fait que je sentais ses fesses sur mes pieds. Je ne devais... surtout pas... penser à... ÇA!! Je grouillais tant bien que mal sur le divan avant de secouer la tête pour me changer les idées.

-Mes désirs sont des ordres vraiment? Tous mes désirs? Demandais-je en lui faisant un clin d’œil en coin.

Puis elle se pencha vers moi pour prendre la bouteille que j'avais dans les mains. Instinctivement, j'éloignais subtilement la bouteille un peu hors de sa portée afin qu'elle doive se rapprocher encore plus de moi. Nous étions à quelques centimètres l'un de l'autre... Je pouvais sentir son parfum m'envelopper tout entier et je fermais les yeux pour me laisser envahir par cette sensation de bien être. Ce n'est que lorsqu'elle pris de nouveau la parole que j'ouvrais les yeux pour plonger mon regard dans le sien.

-Oh mais, c’est que j’ai eu bien de l’aide pour la vider. Dis-je de ma voix mielleuse de basse.

Je me rapprochais un peu sans m’en rendre vraiment compte afin de séparer la distance qu’il y avait entre nous. J’avais seulement envie de la prendre dans mes bras et de la serrer contre moi. Je voulais sentir sa peau sous mes mains, ses lèvres sur les miennes… Je voulais la couvrir de doux baisés et de lui montrer à quel point je la trouvais merveilleuse. Glisser mes doigts dans ses cheveux et respirer son doux parfum pourtant si enivrant… Je soupirais doucement en continuant de la regarder…





© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ◣You said you will always stand by my side Ϟ Alcide&Sookie    Dim 27 Oct - 23:42

You said you will always stand by my side
Alcide ∞ Sookie


Je le regardais une nouvelle fois, comme si son regard allait me confirmer le sens de ses mots. J'étais à peu près certaine de ne pas avoir encore trop l'esprit embrumée, du moins, pas au moins de m'imaginer des allusions poussées à chaque fois qu'il ouvrait la bouche. J'en restais pantoise, mais j'avais moi aussi de me permettre de le charrier après tout, il n'y avait pas de raison qu'il s'amuse à mes dépends sans en subir les conséquences !

«- On peut dire ça, mais faites attention à ce que vous désirez monsieur le chef de la meute, j'ai déjà montré que je pouvais être dangereuse... »

Et ça de nombreuses manières. J'étais plus tenace qu'on ne pouvait le soupçonnait, Debbie en avait fait les frais. Mais j'avais acquis une certaine assurance envers les hommes, même si ça me paraissait encore incroyable. Ils avaient beaucoup joué de moi, j'apprenais petit à petit à leur rendre la pareille, même si ça n'était pas toujours voulu.
Pourtant, lorsque je me penchais vers lui pour attraper la bouteille qu'il tenait, c'était en tout bien tout honneur. J'étais relativement proche d'Alcide, et dès le début nous avons été très vite tactile. Alors que je tendais la main pour attraper l'objet en question, il s'amusa à tendre le bras pour l'éloigner davantage. Et vu la taille qu'il faisait, tendre le bras me revenait à devoir vraiment me rapprocher de lui. Sans réfléchir, je m'avançais vers le bout du canapé sans être vraiment sur lui de peur de lui faire de nouveau mal, si bien que mon visage arriva à hauteur du sien. J'en fus presque étonnée alors que c'était prévisible. De nouveau, j'arrêtais de réfléchir et le regardais, il mit un certain temps à rouvrir les yeux et j'étais pratiquement sûre qu'il pouvait entendre les battements de mon cœur qui cognait plus fort que nécessaire contre ma poitrine. Lorsqu'il soupira, je sentis son souffle chaud sur ma peau et j'en frissonnais sans pouvoir m'en empêcher. J'allais chavirer, je le savais. Mais je ne pouvais pas.

«- J'ai une revanche à prendre... Mon but serait que tu vomisses pour qu'on soit quitte, mais dans ton état, n'importe quelle activité serait dangereuse pour toi. »

Effectivement je l'avais bien aidé déjà, mais je ne m'arrêtais pas là. J'aurais du, certes, je savais absolument que je ne tenais pas l'alcool. Mais je n'avais pas envie de passer pour une fille sans endurance, Tara avait bien essayé de m'enseigner l'art et la maîtrise des cuites, elle restait numéro un dans ce domaine. Je comptais pourtant bien faire mes preuves. Ma phrase signifiait beaucoup de chose, je ne savais pas si j'avais réussi à être aussi subtil qu'il avait pu l'être. Toujours penché sur lui, j'avais réussi à récupérer la bouteille alors qu'il m'observait toujours. Un brin provocatrice, je le regardais et bus trois gorgées sans respirer entre. Ça semblait facile à réaliser, alors qu'absolument pas. L'alcool était fort et je tentais de ne pas montrer sur mon visage combien il me dévastait. Doucement, je sentis le liquide réchauffer mon cœur tout entier et d'un coup, j'eus très chaud. Très bien Sookie bien jouée, maintenant tu as atteint un point de non retour.

«- Le four chauffe plus vite que je ne pensais... On meurt de chaud ici, tu ne crois pas ? »

Je m'éloignais de lui, non sans difficulté, et retourner m'asseoir au bout du canapé. Dans ma bravoure, je bus encore un coup, et commençais à m'éventer de ma main valide. Alcide était un homme à tomber par terre. Et je savais qu'il était aussi extraordinaire. Mais j'avais peur de lui céder. J'avais peur de faire confiance à nouveau. Si je m'écoutais, je serais déjà sur lui, blessure ou pas. Pourtant je ne le ferais pas parce que de un, il était encore fâché contre moi, de deux, je n'étais pas sûr qu'il me voulait sur ce terrain là, et que petit trois, je n'arrivais plus à faire confiance aux hommes. Beaucoup de raison qui m'interdisait de juste écouter mon cœur et de demander à ma tête d'aller faire un tour.
Je tournais la tête de peur de rencontrer ses yeux brûlants et d'envoyer en l'air toute mes bonnes résolutions. C'est alors que mon regard s'arrêta sur une paire de chaussure à terre. Une paire de chaussure rouge et à talons. J'en restais estomaquée un instant. Mais je n'étais pas non plus blessée, ça semblait évident en même temps.

«- Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à s'inquiéter pour toi. Elle a de très bon goût je rêverais d'avoir l'occasion de porter des chaussures comme ça ! »

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ◣You said you will always stand by my side Ϟ Alcide&Sookie    Lun 28 Oct - 0:31




 ❝You said you will always

stand by my side❞

Alcide et Sookie ~


-Un chef de meute se doit d’aimer les femmes dangereuses!

J’entendais les battements de cœur affolés de Sookie et cela réveillait mes instincts. Mes instincts de chasseur, de prédateur et de loup. Non que cela me donne envie de la manger, du moins pas d’une façon qui lui ferait mal. Mais cela animait en moi des faims biens différentes à la viande fraiche : le sexe! J’aperçu son frisson en sentant mon souffle rouler sur son corps alors que ses poils se redressait imperceptiblement, ce qui ne fit qu’augmenter mon désir.

-Oh mais, je suis prêt à faire n’importe quel activité avec toi pour que tu puisses prendre la revanche!

Oh la la!! C’est que nos conversations étaient remplis se sous-entendu et se non dit! À moins que je fusse le seul à m’imaginer des choses qui n’existaient pas? Néanmoins, j’avais envie d’y croire, sincèrement! Elle me volait alors la bouteille des mains et avec un regard provocateur elle en but trois longue gorgées qui suffirent à faire aller mon imagination plus que je ne l’aurais voulu. Ahh!! C’était si injuste de ne pouvoir me mouvoir comme à mon bon plaisir… Si seulement je le pouvais, ça ferais longtemps qu’elle serait tout contre moi à exaucer mes vœux! Mon cœur battait aussi vite que le sien, comme s’il voulait suivre son rythme à l’unisson.

-Ohhhhh oui, il fait très chaud… Tu devrais peut-être te mettre un peu plus à l’aise.

C’est alors qu’elle entreprit de me parler de quelque chose que je ne comprenais pas…

-Hein?!

Sans rien comprendre de ce qu'elle parlait en ce moment le fronçait les sourcils en baissant la tête sur le côté. Elle? Mais de qui est-ce que Sookie était en train de parler? Je suivi alors son regard pour voir où il s'était posé pour en arriver à cette conclusion pour le moins étrange. C'est alors que j'aperçue la pair de talon haut. Je poussais alors un petit soupir de soulagement en rigolant. Ce n'était qu'un simple malentendu! Et je pouvais lui expliquer cette présence sans problème.

-Sentirais-je une pointe de jalousie poindre dans ta voix Miss Stackhouse? Demandais-je avec un petit sourire en coin.

J’aurais bien voulu persister plus longtemps dans son ignorance, mais je préférais tout de suite lui dire la vérité… Je ne voulais pas prendre le risque de perdre une chance, si seulement j’en avais une avec elle.

-Les souliers que tu vois appartiennent à Abigail, une jeune louve récemment arriver à Shreveport. Elle a été rejetée de son ancien pack à cause de son addiction au V… Elle avait complètement détruit sa vie et j’ai décidé de la prendre sous mon aile pour m’assurer qu’elle parvienne à surmonter ses démons.

Je baissais la tête pour fixer mes mains. En fait, Abigail me rappelait beaucoup Debbie… et c’est entre autre pour cette raison que j’avais décidé de m’occuper d’elle. J’avais encore des remords de ne pas être parvenu à sauver mon ex-fiancé et je comptais bien me reprendre avec la petite… coute que coute! J’avais l’impression qu’elle était venue à moi comme pousser par le destin afin de m’aider à faire mon deuil du premier amour de ma vie.

-Il n’y a strictement rien entre nous mis à part que je suis son chef de meute!

Je lui repris la bouteille des mains en grognant de douleur suite au mouvement que j'avais dû faire et pris à mon tour une longue gorgée l'alcool. On arrivait rapidement à la fin... Mais comme je n'avais pas vraiment l'intention que l'on s'arrête là, j'avais dans l'idée qu'on allait prendre une de mes bouteilles par la suite. De toute façon, je ne pouvais pas laisser Sookie partir maintenant, elle avait trop bu. Quelle belle défaite pour moi!

-Tu sais, je pourrais t’en donner une occasion de porter des souliers comme cela si tu en avais l’envie… Dis-je pour changer de se sujet qui était pour le moins glissant.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ◣You said you will always stand by my side Ϟ Alcide&Sookie    Lun 28 Oct - 13:32

You said you will always stand by my side
Alcide ∞ Sookie


Je le regardais soupirais en rigolant. Je l'amusais beaucoup aujourd'hui de toute évidence, et bien malgré moi ! J'aurais peut-être du m'abstenir de faire une réflexion sur cette paire de chaussure, mais la curiosité était mon vilain défaut, et j'étais vraiment étonnée de voir une paire de chaussure de femme dans son salon. Surtout au vu de ladite paire de chaussure. Évidemment que j'étais jalouse, ça crevait les yeux non ? Je n'avais pourtant aucun droit de l'être, Alcide ne m'appartenait pas, loin de là.

«- Jalouse ? Mais bien sûr que non ! J'aurais même été ravie que tu ai quelqu'un dans ta vie, même si ça n'était rien de sérieux. Je te garderai bien que pour moi mais tu mérites de partager ta vie avec une femme qui en vaille la peine. Le loup ne peut pas régner éternellement seule alors trouves toi vite une petite louve sans problème de préférence ! »

Je n'étais pas si loin de la vérité, il avait déjà trouvé une louve qui partageait sa maison. En tout bien tout honneur, mais c'était un homme charmant elle n'allait pas tarder à tomber amoureuse de lui, j'en mettais ma main à couper ! L'histoire qu'il me conta me rappelait quelqu'un et ça m'apparut comme une évidence: cette Abigaïl avait le même portrait que Debbie. J'allais finir par croire qu'il ne s'intéressait qu'aux cas désespérés et ça n'était pas pour me plaire, car il continuerait sans cesse à souffrir à force de s'attacher à ce genre de personne. Un grand sentiment de culpabilité m'envahit soudainement. J'étais celle qui avait tué son ancienne fiancée et aujourd'hui, il tentait de la remplacer par une jeune louve perdue et droguée, comme elle. Je lui laissais me reprendre la bouteille des mains sans rien dire et l'observais boire tranquillement.

«- Tu sais, je ne suis personne pour te demander des comptes Alcide... Je m'inquiète juste pour toi. Cette jeune femme me fait beaucoup penser à... enfin tu sais, à elle. J'ai juste peur que tu ne souffres encore de ne pas pouvoir la sauver. Tu vas t'attacher à elle et si elle n'arrive pas à sortir du V, qu'est-ce que tu feras ? Tu as un penchant pour les cas désespérés mon cher ami ! »

Je m'incluais dans les cas désespérés bien évidemment. Je savais les sentiments qu'Alcide avait un jour eu à mon égard. Il était déjà cloué au lit avec le torse ouvert de part en part, cette louve pourrait le conduire à se retrouver de nouveau dans cette situation. Le connaissant, il serait capable de la suivre et de se retrouver face à un dealer de V pour l'empêcher de s'en procurer. Il était fort, mais pas invincible, et je ne voulais pas le perdre.

«- Et puis, la dernière fois que tu m'as fait rencontrer une louve accro au V, elle a tenté de me tuer à plusieurs reprises ! Ne t'étonne pas que je ne sois pas rassurée ! Je n'aimerai pas revivre tout ça une nouvelle fois. »

Je ne regrettais absolument pas d'avoir tué Debbie. Mais j'en faisais des cauchemars sans cesse, j'y pensais tous les jours. J'avais ôté une vie, enlevé la fille de quelqu'un, l'amour de mon ami. C'était une situation sans issue, elle n'aurait jamais changé, jamais cessé de tenter d'avoir ma peau. Pourtant, rien que le souvenir de cette nuit me glaçait le sang. J'étais devenue l'espace d'un instant une personne totalement différente. Je ne ressentais plus rien, j'étais tout simplement vide, incapable de sentiment. Je n'étais que froideur et haine, et j'avais tiré. Cette pensée m'arracha un frisson.

Je tentais de sourire en l'écoutant me parler de ces chaussures. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas eu l'occasion de m’apprêter pour quelqu'un. J'étais une femme, et j'aimais me faire belle. Mais entre mes heures de service au Merlotte et les missions sauvetages qui rythmaient ma vie, je n'en avais plus eu l'occasion depuis une éternité.

«- Je ne suis même plus sûre de savoir comment marcher avec ça ! J'aurais l'air ridicule malheureusement... je suis condamnée à porter des tennis et mon uniforme de petite serveuse. La tenue ultra-sexy par excellence n'est-ce pas ? »

Toujours assise sur ses pieds, je jouais sans faire attention avec les plis de ma robe. J'avais la tête qui commençait légèrement à tourner et je me concentrais de toute mes forces pour garder une certaine clarté. Je repliais mes jambes contre moi, l'alcool avait cette faculté de nous faire passer du chaud au froid en un instant et je trouvais la pièce bien plus froide que la minute d'avant. Mais mon ami semblait avoir fini le précieux élixir.

«- J'avais bien raison, tu as littéralement descendu cette bouteille mon cher ! Je vais donc devoir rentrer chez moi maintenant qu'il n'y a plus rien pour me tenir chaud ! Ça te permettra de te reposer un peu, ça ne te fera pas de mal. »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ◣You said you will always stand by my side Ϟ Alcide&Sookie    Lun 28 Oct - 15:25




 ❝You said you will always

stand by my side❞

Alcide et Sookie ~


Je roulais des yeux lorsque la jeune femme commença à me faire part de ses craintes concernant Abigail. C'était moi qui était fou où aucune femme de ma vie ne comprenait mes intentions vis à vis la jeune louve? Soit on pensait que je voulais baiser avec elle, ce qui était plutôt ridicule vu la grande différence d'âge qu'il y avait entre nous deux. Faut dire que j'ai 30 ans alors qu'Abigail en à peine 21. Elle vient tout juste de rentrer dans sa majorité, j'aurais l'impression d'abuser d'elle si on venait à coucher ensemble. Ou soit elles croyaient que j'allais retomber dans l'enfer que j'avais vécu. Oui, il y avait de nombreuses ressemblance entre elle et Debbie, mais j'avais un bon pressentiment. Abigail voulait vraiment s'en sortir! Eh puis, les choses étaient complètement différentes cette fois-ci. J'était maintenant chef de meute et me désobéir signifiait remettre mon autorité en doute. Je savais d'hors et déjà qu'elle n'oserait pas me défié! Elle voulait trop rester dans la meute pour tenter cette manœuvre sans queue ni tête. Et pourquoi les femmes de ma vie n'avaient pas foi en moi? Je parlais ici de Sookie et de Rikki... Car quelques jours plus tôt, Rikki était arriver chez moi en furie pour m'engueuler comme du pain pourri disant que je ne devais pas sombrer comme je l'avais fait avec Debbie et bla bla bla... au moins Sookie avait la politesse d'y aller avec un peu plus de tact. Les choses restaient quand même identique. Pensait-elle réellement que j'étais si faible? Et si idiot également pour retomber dans le même pattern à la moindre rechute? Oui je voulais l'aider, mais les sentiments qui m'animaient n'étaient pas les mêmes et je ne voyais pas pourquoi elles s'inquiétaient de la sorte.

-Sookie... Commençais-je d'une voix atone.  Ça ne sert à rien de t'en faire pour moi! Abigail à 21 ans à peine! Je n'éprouve pas les mêmes sentiments envers elle que ce que j'éprouvais envers Debbie. Tu ne crois pas qu'à son âge elle soit en train de cruiser tout les jeunes mâles des environs? Elle n'a pas besoin d'un vieux comme moi! Je ne comprend pas pourquoi vous vous inquiété pour moi alors que la situation est complètement différente! Je suis son chef de meute et il est de mon devoir de l'aider!!

Je soupirais... je pouvais comprendre qu'elle craigne pour sa vie. Debbie avait tenter de la tuer à quelques reprises et le dénouement n'avait pas été comme mon ex-fiancé l'espérait. Mais Abigail ne connaissait pas Sookie, je ne voyais donc pas pourquoi elle pourrait peut-être seulement s'en prendre à elle. La pire femelle qui pourrait être à craindre était Rikki vu ses tendances excessives. Mais elle non plus ne connaissait pas Sookie. Eh puis, je n'étais en couple avec aucune d'entre elles, alors pourquoi une voudrait faire du mal à une autre sans raison? C'était tout simplement tiré par les cheveux. Je n'ajoutais cependant rien sur le sujet qui pour moi se voulait déjà clos. Je n'avais pas envie d'en parler davantage au risque de me fâcher, chose que je ne voulais pas. J'avais le goût de marcher et de me promener de long en large su salon pour montrer mon désagrément, mais la douleur lancinante sur mon abdomen me faisait abandonné l'idée dès l'instant où elle était apparu dans mon esprit.

-Je suis certain que tu serais magnifique avec ses souliers. Tu ne peux pas avoir l'air ridicule Sookie.

*Sauf peut-être quand tu fais un lien bizarre entre Debbie et Abigail* pensais-je.

-Je t'amènerais bien dans un resto chic si tu le voulais. Enfin, dès que je pourrais me déplacer convenablement.

Je haussai un sourcil lorsqu'elle me dit que j'avais bel et bien descendu la bouteille d'alcool à moi seul.

-Mais je l'ai bu seulement pour toi Sookie. Je ne voulais pas que tu te sente mal, alors par bonté d'âme je me suis dit que plus j'en buvais et moins tu pourrais en boire! Tu sais, il est impossible pour toi de rentrer chez toi tout de suite, je te rappel que tu ne peux pas conduire... Et prendre un taxi te coûterais les yeux de la tête ma chère!! Et pour te tenir au chaud...

Je tendais la main vers elle afin de lui saisir le bras et l'attiré un peu plus contre moi afin de la réchauffer. Alors que ma main allait toucher sa peau, l'alarme de feu retentit dans la cuisine. Je levais alors la tête pour voir de la boucane noir sortir de mon four. Pris d'une bonne d'ose d'adrénaline, je me levais d'un bond pour me rendre à la cuisine. C'est fou comme l'adrénaline peut faire passé la douleur... J'ouvrais le four et avec une mitaine je sorti le plat pour le mettre sur le dessus. Il n'y avait pas de feu, seulement beaucoup de boucane. J'ouvrais la ventilation au dessus du four et allait ouvrir une fenêtre. C'est seulement lorsque tout fut revenu à l'ordre que l'adrénaline fut évacué de mon organisme et que la douleur revint à la charge. Mes yeux devinrent grand comme ceux d'un hibou alors que ma main se plaçais instinctivement au niveau de mon ventre.

-Sook'... je.... je crois que je vais avoir be... besoin de ton aide... Dis-je d'une voix où la douleur était à peine contenue. Tant qu'à... qu'à être debout ont... on va essayer de monter à ma.. ma chambre. Je vais être plus confortable...

Je m'accotais contre mon îlot en attendant les secours... C'est à ce moment seulement que je me rendait compte à quel point j'étais raquer de partout. À rester coucher sur le divan, j'avais en plus des muscles endoloris. C'était le plaisirs fou visiblement!



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


HJ: Désolé pour les fautes, je n'ai pas le temps de les corrigées. Je suis au travail alors.... chutttttt![/b]
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ◣You said you will always stand by my side Ϟ Alcide&Sookie    Lun 28 Oct - 17:07

You said you will always stand by my side
Alcide ∞ Sookie


J'avais envie de lui rire au nez. Un vieux comme lui, voilà maintenant qu'il se dépréciait alors que les pensées des jeunes femmes sur son passage n'étaient vraiment pas orthodoxe. Et c'est une télépathe qui vous le dit! Ça en devenait presque gênant de sortir avec Alcide dans la rue, si je ne me concentrais pas un minimum pour ne pas écouter les esprits autour de nous, je pouvais entendre tout ce que les gens pensaient et si c'était positif pour lui, c'était clairement négatif pour moi ! Toutes les femmes se demandaient ce qu'il faisait avec une fille affligeante de banalité comme moi. Je me posais souvent la question aussi. Je préférais pourtant ne pas relever, la conversation semblait  sensible et je ne voulais pas risquer de le fâcher plus que davantage. Je me voyais déjà dans un restaurant chic de Shreveport en sa compagnie. J'imaginais exactement quelle robe je porterais et de quelle manière mes cheveux seraient noués. Et c'est en le voyant toujours allongé sur ce canapé que je me dis que ça ne serait pas demain la veille. J'allais devoir être patiente si je voulais réellement une sortie en sa compagnie. Surtout qu'avec ses nouvelles fonctions de chef de la meute, il serait sûrement très pris après sa convalescence.

«- Tu sais je suis une grande fille, je suis parfaitement capable de conduire et ce même après une bouteille de whisky ! »

Vil mensonge, j'étais loin d'être une as du volant, surtout après ce que j'avais ingurgité. Mais je n'étais pas sûre que rester auprès de lui serait une bonne idée. Il était tentant à souhait et ça serait une très mauvaise idée de finir ce que jadis nous avions commencé. Pourtant, je retenais mon souffle une nouvelle fois lorsque je vis sa main s'approcher de ma peau, comme pour me préparer mentalement à ce contact. Contact qui n'arriva jamais. J'eus un immense sursaut lorsque j'entendis l'alarme incendie se déclencher. Décidément mon cœur était mis à rude épreuve aujourd'hui. Et alors que je n'eus le temps de comprendre ce qu'il arrivait, Alcide avait jailli du sofa pour se précipiter vers la cuisine. La cuisine...

«- Oh bon sang le gâteau ! »

Je le suivis affolée dans l'autre pièce et le regardait sortir le plat du four alors que la fumée vient me gratter la gorge. Les mains plaquées devant la bouche, je regardais mon ami, entre amusée par la situation et horrifiée de ma bêtise. Que ça soit clair, ça ne m'arrivait jamais en temps normal. Preuve qu'il avait un effet trop important sur ma personne. J'allais ouvrir la bouche pour m'excuser lorsque je remarquais la douleur sur son visage. Mon Dieu... sa blessure ! Lui comme moi l'avions oublié avec tout cela. Il se pencha sur le plan de travail pour s'appuyer et instinctivement, je l'attrapais au flanc et passais un de ses immense bras autour de ms épaules. Mes mains tenaient sa taille en prenant soin de ne pas m'approcher du bandage. Il avait assez souffert pour aujourd'hui. Trêve de bêtises, il était temps de mettre se grand garçon au lit.

«- Appuis toi sur moi je vais te monter dans ta chambre. »

Je me dirigeais vers l'escalier que nous montâmes avec une lenteur affligeante mais plus que nécessaire. Arrivés à destination, j'ouvris la porte de l'immense chambre du loup et l'aida à s'allonger sur le lit. C'était beaucoup plus d'efforts que je ne le pensais. Alcide était un colosse et mon petit gabarit avait du réquisitionner tous les muscles de mon corps pour parvenir à le traîner jusqu'ici. Je sentis ma tête venir tourner l'espace d'un instant, mélange de l'alcool et de l'effort. Je respirais profondément, la chaleur reprenant le dessus.

«- Donne moi un instant s'il te plaît. »

Je m'asseyais au pied du lit, me concentrais de toutes mes forces pour maîtriser mon corps. C'était lui le malade pas moi. Quelques instants passèrent et je le regardais souffrir. Allez Sookie, ne fais pas ta fillette. Aussi vite que cela je me relevais, tangente, et entrais dans la salle de bain d'Alcide pour me procurer un gant et une bassine que je remplis d'eau froide. Je revins à son côté et, après avoir plongé le linge dans l'eau, l'essorais pour lui passer doucement sur le visage. Que d'émotions vraiment...

«- Je suis désolée Al', mais vraiment désolée. Je crois que je t'ai fait plus de mal que de bien en venant ici... »
]
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ◣You said you will always stand by my side Ϟ Alcide&Sookie    Lun 28 Oct - 18:44




❝You said you will always

stand by my side❞

Alcide et Sookie ~


-Voyons Sookie! Je sais que tu es une grande fille, mais même les belles femmes ne doivent pas conduire avec un certain taux l'alcool dans le corps! Je ne te permettrait pas de partir d'ici avec tes clés de voiture en main. Je m'en voudrais beaucoup trop s'il devais t'arriver quelque chose en chemin!

Puis l'incident du gâteau arriva. Avec peine et misère, nous réussîmes enfin à monter à l'étage. L'alcool que l'on avait bu rendais notre progression encore plus difficile. D'autant plus que j'étais très lourd comparé à la demi fée. On avais vraiment pas la tâche facile! Quel soulagement ce fut lorsque j'arrivais dans ma chambre et que je fut enfin coucher sur mon lit. Je poussais alors un soupire de soulagement en fermant les yeux quelques instants. Malgré la douleur lancinante au ventre et mes points de sutures qui semblaient sur le point d'éclaté, je me sentais déjà beaucoup mieux dans ma chambre. Ah... le nombre de fois que j'avais rêver y amener Sookie... Malheureusement, je n'aurais jamais penser que je serais dans cet état lorsque cela arriverait pour la première fois... Elle s'assis sur le bout du lit pendant quelques instants le temps de reprendre ses esprits. J'entrouvris les yeux pour voir qu'elle était aussi sonné que moi par l'alcool, il n'y avait pas de doute.

Ma chambre était dans aucun doute la pièce la plus grande de la maison à part peut-être ma salle d'entrainement qui était au sous-sol. Les différentes séparations avaient été défaite faisant de la pièce une chambre avec un grand bain en coin entouré de miroir. Une douche de plafond tombait directement dans le bain. Ce dernier était assez grand pour ne pas avoir besoin d'un quelconque rideau pour empêcher l'eau de couler par terre. Une toilette était caché par un petit muret qui était mitoyen à la douce et donnait un semblant d'intimité. C'est à cet endroit que Sookie trouva une bassine et un gant. La pièce pouvait avoir l'air fantaisiste, mais cela avait été un petit trip de gars de la construction suite au départ de Debbie. J'avais rénové ma maison comme je le voulais et à mon goût! Alors pourquoi enlever les séparations de la salle de bain de ma chambre pour laissé le tout à air ouvert? Pour la simple et bonne raison que un: je suis célibataire. Donc je peux me le permettre. Et deux: il y avait une autre salle de bain au rez-de-chaussée et une autre au sous-sol. Donc si jamais je me faisais une blonde et qu'elle était trop gêner pour ce laver devant moi, ce qui serais grandement dommage, elle pourrait toujours aller dans une des deux autres salle de bain.

Puis Sookie revint près de moi et m'épongea le visage avec le gant mouillé d'eau froide. Ahh que cela faisait du bien! Je refermais les yeux et me laissais dorloter par la belle blonde. Je profitais tout simplement du moment. Qu'on le veuille ou non, cela ne m'arrivait pas très souvent que l'on prenne soin de moi. J'étais toujours celui qui se démenait pour prendre soin des autres et de faire de mon mieux pour qu'ils soient bien. Le petit retour d'ascenseur me faisait le plus grand bien!

-Je ne suis pas d'accord avec toi Sook'! Mais vraiment pas. Dis-je en restant les yeux fermer. Tu as changer mon pansement, chose que je n'aurais jamais fais moi-même. Tu m'as changer les idées et maintenant tu prend soin de moi sans que je te l'ai demandé... Crois-moi, je suis très content que tu sois ici. Et... je n'ai pas envie que tu parte...

Je prenais de grande respiration en attendant de voir ce qu'elle allait finalement me répondre. J'avais été encore une fois été sincère. Je voulais que ce petit moment perdure. J'avais l'impression d'être bien et que rien d'autre de pire ne pouvais m'arriver...

-Et si tu veux, il y a d'autres bouteilles d'alcool dans l'armoire... Dis-je avec un petit sourire en coin.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ◣You said you will always stand by my side Ϟ Alcide&Sookie    Mar 29 Oct - 0:29

You said you will always stand by my side
Alcide ∞ Sookie


Alcide fermait les yeux pour mieux profiter de cet instant. Moi, j'en profitais pour l'observais pleinement. Ces traits, jusqu'à là tendus par la douleur, se détendaient peu à peu. Je n'imaginais pas combien il avait du souffrir. J'avais moi aussi du faire face à de grande douleur, mais je n'en gardais pas vraiment de souvenirs, l'avantage de traîner avec des vampires. Sauf cette fois-là à l'hôpital où Bill avait bien failli me tuer. Le loup avait été là d'ailleurs. Dans pratiquement toutes les situations où ma vie avait été en péril, il avait été là. Pas étonnant que j'ai des sentiments aussi forts à son égard. Je ne pus m'empêcher de rire légèrement lorsqu'il m'annonça qu'il avait d'autres bouteilles quelque part dans une armoire. Je ne savais pas si c'était une bien bonne idée. Après tout, j'avais déjà bu plus que de raison et il allait falloir à un moment où un autre que je fasse la route de retour jusqu'à Bon Temps. J'avouais néanmoins que je n'avais pas envie de rentrer. Plus personne ne m'attendais vraiment là-bas, et j'appréciais de ne pas me retrouver toute seule. Mieux encore, j'appréciais d'être avec lui. J'avais juste peur de faire une connerie et de tout foirer. Encore une fois.

«- Je vais finir par croire que votre but est que je finisse saoule Monsieur Herveaux ! Et je ne suis pas sûre que ça soit une très bonne idée... Il va bien falloir que je rentre chez moi un jour et en plus, si je suis malade, tu ne pourras certainement pas t'occuper de moi ! »

Je continuais d'humidifier son visage, mais la température de son corps restait élevée, je pouvais le sentir rien qu'en restant à ses côtés. Il allait vraiment falloir qu'il ménage ses efforts. Je ne le voyais donc pas me tenir les cheveux dans le cas où j'en viendrais à vomir, ce qui paraissait probable. Mais lui avait une bonne résistance à l'alcool, breuvage qui avait du calmer ses peines puisqu'il semblait moins tendu à cause de sa blessure qu'à mon arrivée. Je serais une amie pitoyable si je ne l'aidais pas à traverser cette longue convalescence.

«- Mais je te dois bien ça après tout ce que tu as fait pour moi. Tu ne te plaindras juste pas si je vomis une nouvelle fois sur tes chaussures ! »

Je lui lançais le gant en pleine figure pour le taquiner et me lever pour me rendre à ladite armoire. Effectivement, il y avait de quoi s'amuser. Je n'étais pas une experte en alcool, et même si j'aurais préféré ouvrir une de ces bonnes bouteilles de vin, le mélange ne semblait pas être une bonne idée. J'attrapais donc une seconde bouteille de whisky. Alcool que je n'appréciais pas tant que ça, après tout j'étais une lady ! Je lui en avais amené une parce que je savais que les hommes l'appréciaient. En espérant qu'il passe tout de même bien !

Une fois ma mission accomplie, je revenais près du lit mais au lieu de m'asseoir à ses pieds, je venais m'allonger à son côté. J'ôtais mes chaussures et replaçais le coussin derrière mon dos en prenant soin de tirer légèrement sur ma robe. Debout, elle couvrait bien mes cuisses, allongées c'était une autre histoire ! Je n'avais pas pensé à ce détail en m'habillant ce matin. Rien d'indécent, il ne fallait pas que je m'amuse à gigoter trop voilà tout. Une fois bien installée, j'ouvrais la bouteille et la levais en l'air en regardant Alcide.

«- A nos retrouvailles bien arrosées alors ! »

Je portais le goulot à mes lèvres et bus une gorgée de whisky dans une grimace. Décidément, c'était de plus en plus fort ce truc ! Comment pouvait-il y avoir des amateurs de cet alcool ? Instantanément, une bouffée de chaleur m'envahit et ma tête se brumait légèrement. Pourvu que mon estomac tienne la route. Je lui passais la bouteille et me tournais vers lui.

«- Alors, racontes moi un peu ta vie de chef de meute. Tu as rencontré beaucoup de nouvelles personnes ? Tu dois être pas mal entouré maintenant ! »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ◣You said you will always stand by my side Ϟ Alcide&Sookie    Mar 29 Oct - 1:44




 ❝You said you will always

stand by my side❞

Alcide et Sookie ~


-Qui à dit que tu devais rentrer chez toi? C’est assez grand chez moi pour accueillir une femme de plus. Eh puis… je ne porte pas de soulier! Dis-je en faisant bouger mes orteils nus.

Mes orteils, probablement la seule partie de mon corps qui ne me fasse pas souffrir du tout. Et bouger un membre sans ressentir de douleur me faisait plaisir très difficile à exprimer. Et avec la présence de Sookie… Je ne pouvais pas demander mieux vu les circonstances! Elle me lança le gant en pleine figure et je ne pouvais pas m’empêcher de rigoler. Quand elle ne se faisait pas courir après par de dangereux vampires, tout était tellement simple avec Sookie. Cela était tellement agréable! J’ouvrais les yeux pour la regarder se rendre jusque dans mon armoire et reprendre une deuxième bouteille de whisky. Je la laissais revenir vers moi avec un soulagement visible imprégné sur mon visage. Elle s’allongea à mes côtés et une impression de bonheur m’envahis…

-À nos retrouvailles! Et la prochaine fois, pas besoin d’attendre si longtemps avant de revenir me voir!

Je glissais mon bras autour de ses épaules et la tirais vers moi. Nos corps ainsi rapproché je pouvais sentir la chaleur de mon corps se transférer à elle. Sookie était plutôt fraiche et cela me faisait du bien. Cela aurait vraiment été le pied si la fenêtre aurait été ouverte mais... je ne voulais pas demander à la belle blonde d'aller l'ouvrir. Je préférais la garder ainsi contre moi. Alors qu'elle portait la bouteille à ses lèvres, mon regard se promena sur son corps. Elle était vraiment ravissante! Une jolie petite robe, juste assez courte pour permettre de voir ses merveilleuses jambes. Elle était vraiment mise en valeur et mangeable! Ce n'était pas étonnant que tous les vampires lui sautent dessus. Ce n'était certainement pas juste à cause de son sang. Elle était vraiment belle! Et le mot me semblait encore faible...

Puis elle me passa la bouteille tout en se tournant vers moi. Cela nous rapprochait encore et je retenais mon souffle. Je la regardais dans les yeux alors que vos regards se faisaient de plus en plus intense... Je fus le premier à détourner le regard pour prendre une bonne gorgée d'alcool. Je laissais le liquide faire son chemin dans mon corps, je le sentais progresser me donnant une fausse impression de répits alors qu'il me brûlait la gorge. Pendant que je restais concentrer sur la force de l'alcool, je ne pensais pas à mon ventre et à vrai dire, plus en buvais et moins j'avais mal. C'était vraiment super. Pendant que je buvais, je réfléchissais à sa question. Effectivement, j'avais rencontré bien de nouvelles personnes avec mon statu de chef de meute. J'avais appris à connaître tous les loups du pack et je savais le trois quarts de leur vie. Et je tenais à rester informé. Je voulais qu'il est envie de se confier à moi, qu'il n'est pas peur de le faire. Je voulais pouvoir les aider! Mais pour le moment, je concentrais mes efforts sur leur désintoxication au V. C'était le plus important pour moi et pour eux. Je me disais que dès qu'ils auraient vaincu cette addiction, tout irais mieux dans leur vie. J'en étais persuadé!

-Oui, effectivement. J’ai rencontré plein de nouvelles personnes. Et il est bien rare que je puisse passer quelques temps tranquille… Je dois avouer que je vais bientôt avoir besoin d’un bras droit. J’ai besoin de quelqu’un pour m’aider à tout géré… Le seul problème c’est que je ne sais pas qui prendre… qui serait assez de confiance pour avoir ce rôle. Car je ne dois surtout pas me faire backstabber!

Je repris une autre longue gorgée avant de lui tendre la bouteille. Lorsque je redéposais ma main sur le lit, je fis exprès pour frôler son bras puis sa hanche. Là où ma main termina sa route. Je ne faisais que la toucher via le dos de ma main, mais c’était déjà mieux que rien…

-Si tu savais ce que l’autre chef avait l’intention de faire avec la meute… Je n’avais vraiment pas le choix de m’embarquer dans l’histoire… Bref, je n’ai pas vraiment envie de parler de ça. Et toi Sookie, as-tu trouvé un prétendant autre qu’un suceur de sang? À mon tour de te faire la morale… Je sais que tu aime bien la nuit, mais tu es tellement rayonnante! Et je sais à quel point tu aime te faire dorer au soleil… Tu devrais te trouver un mec capable d’en faire autant avec toi. Se réveiller au petit matin, avant toi et te préparer un bon petit déjeuner pour venir te le porter au lit… Un homme qui ne veuille pas sans cesse boire de ton sang, mais seulement partager les meilleurs moments d’une vie avec toi! Et pourquoi pas te demander en fiançailles? Chanceux celui qui aura la chance de te passer la bague au doigt!

J’accotais ma tête contre son épaule en fermant de nouveau les yeux…

-… Vraiment chanceux! Dis-je pensivement.

Allais-je un jour ravoir la chance de demander une femme en fiançailles? Et cette fois, pourrais-je l'attendre à l'autre bout de l'allée? La voir descendre accompagner de quelqu'un de confiance pour me rejoindre. La voir complètement resplendissante, la seule femme de ma vie! Et malgré tout les gens présents à la cérémonie nous serions seuls dans notre petit monde de bonheur. Allais-je avoir cette chance un jour? Je le souhaitais vraiment... Mais avec quelle fille..? c'était une tout autre question!



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ◣You said you will always stand by my side Ϟ Alcide&Sookie    Mar 29 Oct - 14:48

You said you will always stand by my side
Alcide ∞ Sookie


Je sentis son bras puissant venir m'entourer les épaules et me tirais vers lui. Instinctivement, je me blottissais contre son corps. C'était agréable, je n'avais pas eu beaucoup la chance de me loger contre un homme chaud ces dernières année. Bien au contraire, j'avais tendance à avoir plutôt froid lorsque je m'y risquais. Les aléas de sortir avec un vampire. Des fois, le jeu en valait la chandelle. Même si par la suite, je m'en étais brûlé les ailes. Lorsque nos regards s'éloignèrent, j'en profitais pour nicher ma tête au creux de son cou. L'alcool m'assommais de plus en plus et ce sentiment de quiétude qui ne m'avait pas envahi depuis longtemps me poussait dans les bras de Morphée. Je ne cessais pas de l'écouter pour autant. Sa nouvelle position de chef de la meute de Shreveport semblait être un réel boulot à plein temps. Entre celui-ci et son entreprise, par sûr que nous puissions nous revoir aussi facilement. Le revers de fortune j'imagine. Je ne voulais rien lui dire, mais j'étais inquiète. Ses nouvelles fonctions lui avaient conféré tellement de pouvoir. Et les hommes aux pouvoirs étaient sans cesse en danger. Alcide était très entouré certes, mais il devait prendre soin de s'entourer réellement de personnes de confiance. Je ne comprenais peut-être pas grand chose à ces histoires de loup, mais le pouvoir était le pouvoir, qu'importe son origine, il y avait toujours quelqu'un pour vouloir vous le prendre. C'est sûr que moi, avec mon boulot de serveuse au Merlotte, j'étais à dix mille lieues de cette situation.

Je reprenais la bouteille sans un mot, et alors que je la portais machinalement à mes lèvres, je sentis sa caresse imperceptible sur ma cuisse. C'était agréable, extrêmement agréable, et même si ça pouvait porter confusion sur notre relation, je n'étais pas choquée de son geste. J'eus un léger sourire de dépit lorsqu'il commença à me faire la morale. Il n'était pas le premier à s'y mettre. Jason, Tara, Sam... tous m'avaient sermonné sur mes attirances pour ces créatures de la nuit. Mais qu'est ce que j'y pouvais si je tombais amoureuse des mauvais garçons ? Lorsque Bill entra dans ma vie, j'étais considérée comme un monstre, une bête de foire, et sur mon passage je pouvais entendre des «bizarre celle-là ! » dits oralement ou bien par la pensée. Je n'entendais pas les vampires penser, et ce silence m'avait donné l'impression d'une réelle liberté. J'étais une fille bizarre, ils étaient des créatures étranges, mais les relations les plus «normales» de ma vie avait été avec Eric et Bill. Enfin normale... pour le monde dans lequel nous étions. Mes brefs essais antérieurs avaient été catastrophiques, si bien que je mettais résigner à finir vieille fille.

«- Tu sais ce qu'on dit, l'amour amène son lot de concessions... Et je ne choisis malheureusement pas de qui je vais tomber amoureuse. Et pour répondre à ta question, non je n'ai personne, et crois moi je préfère rester comme ça un petit moment ! J'ai eu mon lot de malheur et je me remets difficilement de... tout ce qui est arrivé. »

Mes ruptures avec les deux vampires, la prise d'otage au sein de l'Autorité de personnes auxquelles je tenais énormément, la presque perte de ma meilleure amie, ma solitude... c'était beaucoup à supporter pour une seule personne. Et je n'étais qu'une demi-fée de pacotille, rien de bien impressionnant à tout point de vue.

«- Je ne veux plus donner ma confiance et mon amour comme ça, on a trop piétinait mon cœur. Il est aux abonnés absents, partis prendre des vacances dans les méandres du whisky ! »

Je lui glissais un fin sourire avant de reprendre une gorgée et de lui tendre de nouveau la bouteille. Après un soupir, je reprenais ma position. J'étais si bien, j'avais vraiment envie de rester comme ça des jours durant ! Un repos bien mérité tout de même.

«- Tu n'es pas mal non plus dans ton genre ! Je sais l'amour que tu portais à Debbie, mais tu mérites tellement mieux Alcide ! Je penses t'organiser très bientôt des rendez-vous arrangés, histoire d'être sûre et certaine que tu ne retombes pas dans les bras d'une folle furieuse.»
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ◣You said you will always stand by my side Ϟ Alcide&Sookie    Mar 29 Oct - 19:48




❝You said you will always

stand by my side❞

Alcide et Sookie ~


Je sentais Sookie se loger confortablement contre moi, profitant de la position pour coucher sa tête sur mon épaule. J'étais tellement bien que je me surpris à penser que peut-être notre avenir aurait pu être meilleur ensemble... J'avais beaucoup moins de problèmes que les vampires qui s'immisçaient la ma vie de Sookie. Jamais je ne lui volerais de son essence vital et jamais je ne lui ferait de mal. J'étais pourtant la candidat idéal! Mais elle ne l'avait jamais vu de cet oeil, même si on aurait pu croire le contraire lorsque vous avions faillis coucher ensemble.

Effectivement, la vie amenait son lot de concession, mais j'avais bien l'intention de faire les choses différemment en dépit de ce que tout le monde semblaient croire à mon sujet. Le fait que Sookie me dit qu'elle préférait rester seule encore un bon moment me fit un petit pincement au coeur. Même si je le savais déjà, je n'avais pas pu m'empêcher de penser le contraire comme à chaque fois que l'on se vois. C'était comme si quand j'étais loin d'elle je savais que c'était impossible entre nous et que je vivais bien cette situation, mais dès lors que l'on se croisait je me mettais à espéré le contraire. C'était complètement ridicule et absurde de ma part et j'allais devoir finir par mettre une croix là dessus... Je sentais l'énergie de Sookie baissé au fur et à mesure qu'elle commençait à s'assoupir dans mes bras. Cela faisait si longtemps que je n'avais pas partager un moment pareil avec une femme que j'aimais vraiment... Avec Rikki ce n'était pas la même chose. Ce n'était que pour le sexe et jamais elle ne me collait de la sorte. De toute façon cela aurait été bizarre. Mais avec Sookie, les choses semblaient tellement naturel... Pourquoi avais-je donc cette fausse impression que me procurait nos rapprochement? Alors que c'était tout le contraire pour elle... La vie pouvait vraiment être injuste parfois...

-Personnellement, je veux encore donner mon coeur à quelqu'un... dis-je tout bas. Il faut seulement que ce soit la bonne personne...

Je partais à rire lorsqu'elle me dit vouloir m'arranger des blind date. Cela ne m'intéressait pas. Et je n'avais jamais été très ouvert à ce genre de rencontre. Les gens qui tente d'en immiscer d'autre dans ma vie... ce n'était pas mon fort! Je préférais grandement rencontrer une femme par hasard, apprendre à la connaitre et me rendre compte que j'ai bien des affinités avec elle. Un peu comme ce qui était arrive avec Sookie quoi! Elle me repassait la bouteille et j'en prenais une autre bonne gorgée avant de la déposé sur ma table de chevet. Puis je me tournais péniblement sur le côté pour enfouir ma tête entre l'épaule et le cou de Sookie. J'avais passé trop de temps sur le dos et j'avais besoin de changer de position... Je passais mon bras libre autours de la taille de la fée, un peu comme si nous étions en cuillers hors mis qu'elle était sur le dos et moi sur le côté.

-Je ne suis pas intéresser à faire de nouvelle rencontre... lui murmurais-je à l'oreille.

Cette position nous conférait une certaine intimité qui était plaisante. Du moins, pour moi. Enfin je me disais que si elle n'aimait pas ça, elle n'hésiterait pas à changer de position...



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ◣You said you will always stand by my side Ϟ Alcide&Sookie    Mar 29 Oct - 21:24

You said you will always stand by my side
Alcide ∞ Sookie


La bonne personne... je n'étais pas sûre que l'on soit jamais certain qu'elle le soit. Pour ce qui était de mon cœur, à savoir s'il était libre ou toujours emprisonné par les sentiments que je ressentais à l'égard de mes deux vampires, la question était délicate également. Après la trahison de Debbie qu'avait vécu Alcide, j'étais heureuse d'apprendre qu'on pouvait s'en remettre et continuer d'aller de l'avant. Personnellement, je n'en avais pas la force. Du moins pour l'instant. Moi qui ne tombais jamais amoureuse, je m'étais découvert un cœur d'artichaut depuis que mon univers avait pris un autre tournant. Il faut dire qu'avant cela, je ne rencontrais pas énormément de monde. Ou alors, de véritables crétins sans intérêt.

Je souriais légèrement tout en fermant les yeux lorsqu'il se mit à rire. Je savais d'avance qu'il ne serait pas tenté par l'idée. Et puis de toute façon, je ne saurais pas qui lui présenter. Ces derniers temps, mis à part Holly et Arlene, je n'avais aucune amie. Ou alors des vampires, comme Jessica. Mais même si la rousse incendiaire était d'une beauté affolante, sa condition d'être de la nuit aurait peut-être était un obstacle pour mon ami loup. C'était assez dommage, car c'était une fille formidable ! Malgré ça, je ne doutais pas qu'il parviendrait à se trouver une chouette nana sans mon aide. Avec le physique qu'il avait et sa bonté naturelle, j'étais déjà étonnée qu'il n'y ai pas une queue de six pieds de long devant la porte de sa maison. Alcide vient se repositionner et m'enlaçais de son bras, spontanément, ma main s'amusa à tracer des trains dessus nonchalamment. Tout était tellement paisible ici. Je n'avais connu aucun drame entre ses murs, et même si j'adorais ma maison et que je ne la céderais pour rien au monde – mis à part qu’Éric avait réussi à la racheter durant mon année d'absence – durant les moments de solitude, j'en venais toujours à me rappeler les faits horribles qui s'y étaient produits.

«- Ça viendra avec le temps tu sais... Et puis, ça ne se commande pas. Un jour tu vas rencontrer une femme magnifique, autant intérieurement qu'extérieurement, et avant même d'avoir retenu son nom tu seras éperdument amoureux d'elle. C'est tout le mal que je te souhaite ! »

Mes phrases étaient prononcées de plus en plus doucement. J'allais m'endormir maintenant, c'était certain. Une partie de moi m'intimait de partir tout de suite et de rentrer à la maison, histoire de ne pas abuser de l'hospitalité de mon hôte. Mais l'optique de faire une toute petite sieste réparatrice ici contre lui me semblait bien plus plaisante. Je l'entendis poser la bouteille sur la table de chevet. La partie était termine, et ni lui ni moi ne l'avions remporté. Match nul, il allait vraiment falloir qu'on se fasse une revanche.

«- Essais déjà de ne plus te retrouver nez à nez avec le danger, histoire de ne plus avoir la chair apparente, ça n'est pas une technique de drague très probante !  Tu as toujours mal d'ailleurs ? »

Il semblait moins tendu qu'à mon arrivée, mais avec la blessure qu'il se coltinait, rien n'était moins sûre, je ne serais pas surprise qu'il fasse les gros durs juste pour ne pas m'inquiéter. En plus de ça, grâce à ma mémoire de poisson rouge, il n'avait toujours rien avalé. En espérant que la louve qu'il hébergeait pourra lui préparer de quoi remplir son estomac.

«- Alcide je vais m'endormir alors promets moi de me réveiller avant que la nuit tombe au moins, histoire que je ne sois pas obligée de prendre la route en pleine nuit noire. Sam va me tuer si j'arrive en retard demain, je fais l'ouverture... »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ◣You said you will always stand by my side Ϟ Alcide&Sookie    Lun 4 Nov - 2:11




 ❝You said you will always

stand by my side❞

Alcide et Sookie ~


La jeune femme s'était mise à tracer des lignes imprécises sur mon bras et cela avait quelque chose d'apaisant. Je me concentrais sur son toucher et rien que son toucher. Cela me donnait l'impression que je n'avais plus mal au ventre. Probablement parce que mon attention était dirigée vers une sensation tellement douce et bienfaisante. Si seulement ça pourrait durer éternellement... Tomber amoureux d'une femme... Et si cela m'arrivait et qu'elle n'était tout simplement pas intéressée? Après tout, c'est ce qui c'était produit avec Sookie. Je lui avais ouvert mon coeur et elle m'avait laissé pantois. Elle préférait les êtres de la nuit, je devais me rendre à l'évidence. Pourtant, je n'étais pas capable de cesser d'espérer. Cela me semblait impossible... J'étais probablement complètement fou...

-Et si je suis éperdument amoureux d’elle et qu’elle n’est pas intéresser par moi…? Demandais-je à Sookie.

Je ne m'en étais pas rendu compte, mais en attendant sa réponse, j'avais tout bonnement arrêté de respirer. Il fallait croire que j'avais peur d'entendre ce qu'elle allait répondre à cela. Surtout que c'était exactement ce qui s'était produit avec elle...

-Ce n’est pas une bonne technique de drague tu dis? Pourtant, j’ai une belle femme qui a accepté de prendre soin de moi. C’est plutôt bon pour se faire dorloter tu ne crois pas?

Puis elle me demanda si j’avais toujours mal. Dire le contraire sera lui mentir en plein nez et je savais qu’elle ne me croirait pas de toute façon. J’optais donc pour la vérité en lui avouant que oui, j’avais toujours mal…

-Oui j’ai mal… mais ta présence atténue la douleur que je ressens. Sincèrement!

Un petit sourire en coin apparu sur mes lèvres lorsqu'elle me demanda de la réveiller avant que la nuit tombe. Une idée plutôt plaisante me vint en tête, mais je ne savais pas si elle allait vouloir. Je pourrais toujours essayer... Eh puis, j'avais tout de même une bonne raison de lui demander...

-Tu pourrais peut-être passé la nuit avec moi? Demandais-je avec un soupçon d’espoir dans la voix. Abigail ne dors pas ici cette nuit. C’est sa nuit où elle peut dormir chez elle… Elle dort chez moi cinq jours sur sept. Et je dois t’avouer que… pour la première fois de ma vie, je n’ai pas envie d’être seul cette nuit… Pas que j’ai peur, loin de là! Simplement que je n’arrive pas à me bouger le corps… Ta présence serait rassurante. J’attendis quelques instants en silence avant de rajouter précipitamment : «Mais je comprendrais que tu préfère rentrer chez toi! C’est comme tu veux…»

Je m'imaginais déjà avec toutes les « tâches » que je devais faire que cela m'angoissait. Des gestes simples de la vie qui me semblaient insurmontables en un jour comme celui-ci. Exemple : Me faire à manger, me laver... Ah la la... en espérant que je me remette sur pied rapidement. Et puis, le médecin m'avait donné une dose de médicament à prendre avant de me coucher. Chose que je devais m'injecter dans une veine via une seringue. Je ne me voyais pas vraiment le faire moi-même alors que j'avais de la difficulté à lever un bras. Mission encore plus improbable lorsque je pensais que la seringue se trouvait dans un emballage sous le coussin du divan. On l'avait placé là pour que je puisse y accédée facilement. Malheureusement, je venais de changer de place pour être maintenant dans ma chambre.

*J’espère qu’elle va accepté…* pensais-je.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ◣You said you will always stand by my side Ϟ Alcide&Sookie    Jeu 21 Nov - 11:15

You said you will always stand by my side
Alcide ∞ Sookie



Je m'en rendais compte que je n'étais peut-être pas la mieux placée pour expliquer les choses de l'amour à Alcide. Après tout, ma vie amoureuse était catastrophique et avait laissé un trou béant dans mon cœur. Alors lorsqu'il me demanda comment se comporter face à un amour unilatéral, je pris un instant de réflexion avant de rouvrir les yeux et de fixer le plafond.

« - Eh bien tu fais comme moi, t'attrapes une bouteille de whisky et tu la vides chez un ami ! »

J'étais arrivée en pensant qu'il ne voulait plus me voir, me rayer tout simplement de sa vie, et maintenant j'étais blottie dans ses bras à cuver tout l'alcool qu'on avait pu boire. La journée ne s'était vraiment pas passée comme je l'attendais. Mais j'étais heureuse d'être avec Alcide. Sa présence me rassurait et ce sentiment de sécurité je ne l'avais pas ressenti depuis un long moment. Je riais légèrement, une belle femme dans ses bras. Pendant des années, je m'étais considérée comme tout sauf jolie et même si j'étais féminine, j'avais toujours l'impression de n'être que d'une banalité affligeante.

«- J'aurais du arriver vêtue d'un déguisement d'infirmière alors ! Si seulement tu m'avais averti de ta blessure ! »

J'aurais aimé lui répondre que c'était réciproque, que si j'avais réussi à atténuer sa douleur, il m'avait fait oublier la mienne l'espace d'un instant également. Mais ça aurait été lui avoué que j'aimais encore Bill et Eric. Je savais qu'il ne portait aucun des deux vampires dans son cœur et j'avais peur de le blesser en lui parlant de mes ruptures. J'avais encore en tête ses sentiments, je ne voulais pas lui donner de faux espoirs alors que je ne comprenais pas grand chose des miens. Et c'est pourquoi je mis un temps à répondre lorsqu'il me demanda de rester avec lui cette nuit. Ce n'était pas une question d'envie, je me sentais vraiment très bien dans ses bras et j'étais déjà à moitié endormie. J'avais juste peur de ce que ça pouvait signifier, pour lui comme pour moi. Je devenais une de ces femmes dans l'impossibilité de vivre sans homme, et je commençais à me détester pour ça. Mais j'avais envie d'être avec Alcide. Et je savais qu'une très grande partie de moi avait envie d'Alcide tout court. Et c'était mal.

Cette pensée fut comme un électrochoc. Qu'allait-il arrivé si je craquais ? Nous avions été à la frontière de nombreuses fois et encore quelques instants plus tôt, si près du précipice... Et ça aurait été si exquis de céder à la tentation. Mais si je le perdais, j'en mourrais sûrement parce que même si j'essayais de faire face et d'accepter la solitude comme grand-mère me l'avait dit, je ne pouvais pas y arriver. Je n'étais pas faite pour être seule voilà tout. Je bondis hors du lit et renfilais mes chaussures à une vitesse impressionnante. Je n'osais même pas le regarder, j'avais peur qu'il lise en moi comme dans un livre ouvert. Et puis même blessé, il était terriblement attirant.

« - Je... je suis désolée j'ai oublié que... enfin, je dois y aller. »

L'excuse la mieux formulée et la mieux trouvée de tout les temps, bravo Sookie ! Il allait finir par croire que j'étais bipolaire ou quelque chose comme ça. J'allais finir par le croire moi aussi. Maintenant que j'avais quitté la chaleur de ses bras, c'était comme si je retrouvais mes esprits. Je n'avais pas le droit d le blesser davantage, pas après tout ce que je lui avais déjà fait subir.

« - Je t'appelle vite et je... prends soin de toi. »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ◣You said you will always stand by my side Ϟ Alcide&Sookie    Ven 22 Nov - 1:30




❝You said you will always

stand by my side❞

Alcide et Sookie ~


Lorsque Sookie me parla d’arriver ici avec un costume d’infirmière un demi sourire pervers apparu sur mes lèvres. Je n’étais certainement pas en train de penser aux infirmière dans les hôpitaux avec la brou dans le toupet et de la morve de patient sur le gilet. Non… je pensais plutôt au petit costume sexy d’Halloween trop court pour pouvoir bouger aisément, un décolleté plongeant laissant voir une brassière rouge en dentelle, le petit chapeau tout mignon et les bas collants blanc qui montent jusqu’aux cuisses. Oui, c’est ce costume-là que j’imaginais Sookie porté. Une vision du paradis sur terre! J’en avais l’eau à la bouche juste à y penser. Si seulement mes rêves pouvaient devenir réalité…

-Ohh… mais avoir su que tu venais… je t’aurais fais le message!

Je n’aurais certainement pas manqué cette chance! J’aurais été bien fou. Quoi qu’avec la douleur que j’avais à l’abdomen, j’aurais tout de même été pardonné de ne pas y avoir pensé. Après que je lui aie demandé si elle voulait rester avec moi cette nuit, je le senti réagir contre moi. Son cœur s’accéléra. Quelque chose avait changé… Elle était… nerveuse? Avant même que j’aille le temps de comprendre ce qui se passait, elle sautait d’un bond sur ses pieds. Je ne pouvais même pas me lever pour la suivre dans son mouvement. Maintenant plus réveiller, la douleur avait vaincue l’endorphine dans mon sang et je recommençais à avoir mal. Je ne laissais cependant rien voir. Elle semblait beaucoup trop préoccuper pour que je ne m’en fasse avec la blessure qui me barrait le ventre. Elle bafoua une quelconque excuse qui n’avait pas vraiment de sens. J’eu tout juste le temps de lui dire d’appeler un taxi, de ne pas conduire et de lui dire au revoir qu’elle était déjà dans les escaliers pour descendre et de diriger vers la porte d’entrer. Je restais muet, sans comprendre ce que j’avais bien pu faire de mal… Je tendais l’oreille et l’entendis fermer la porte. Cela avait été une belle soirée même si elle était parti trop tôt à mon goût… Nous avions passé à quelques cheveux de nous embrasser… Si seulement…



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ◣You said you will always stand by my side Ϟ Alcide&Sookie    

Revenir en haut Aller en bas
 

◣You said you will always stand by my side Ϟ Alcide&Sookie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Till the Last Drop :: RP terminés-