Partagez | 
 

 Death is the beginning | Sullivan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous

Invité
Invité



Death is the beginning | Sullivan Vide
MessageSujet: Death is the beginning | Sullivan   Death is the beginning | Sullivan EmptyJeu 3 Oct - 17:06

La mort n'est qu'un début



Jusque là Rose avait su se faire discrète. Personne ne l'avait remarqué, personne ou presque. Alors qu'elle était venue mettre son nez dans les affaires des vampires, elle s'était retrouvée -bien malgré elle- prise en otage avec les autres. Malheureusement pour elle, la chance ne lui avait pas sourit du tout. Alors que les otages se dirigeaient en grand nombre vers le premier étage, Rose, elle, était assise dans un couloir du rez-de-chaussée, la main sur le ventre.

Ses yeux verts semblaient vides d'expression tandis que son visage était à la limite du coloré. A y regarder de plus près, on pouvait voir qu'entre ses doigts coulait un liquide rougeâtre qui n'avait pas tardé à tacher sa robe. Mais qui se soucis de ses vêtements lorsqu'il est entrain de mourir ? Rose s'était retrouvée dans la trajectoire d'une balle perdue. Dans l'obscurité il est assez difficile de toucher sa cible. Quoiqu'il en soit la jeune canadienne était dans un état pitoyable, et se vidait de son sang plus vite qu'un vampire ne l'aurait bu. Sa respiration se faisait courte et pénible. Mais Rose luttait en silence. Il lui était impossible de se lever seule et toutes les personnes qui croisaient sa route semblaient ne même pas l'apercevoir. En même temps, la seule lumière présente était celle qui passait à travers les vitre et qui reflétait celle des lampadaires. Pas évident de voir quelqu'un à l'agonie dans ces conditions.

Alors que la douleur la faisait toujours grimacer, la rousse reconnut une voix. Elle tourna la tête vers le coin du couloir et l'homme qu'elle vit apparaître confirma ses doutes. C'était un brun, grand, le teint pâle et les yeux clairs comme l'océan. Bien sûr, dans la pénombre Rose n'avait pas vu tout ça, c'est juste qu'elle savait très bien à qui elle avait à faire. Sullivan Moore. Un vampire qui lui en avait apprit pas mal -malgré lui- sur ces êtres sortis de l'enfer. La journaliste tenta dans un effort sur-humain de lui agripper la jambe, ce qu'elle réussit à faire d'ailleurs. C'est dans un geste mou qu'elle tira sur le pantalon de celui qui fut pour quelque temps son amant. La jeune femme déglutit péniblement avant de sortir ou plutôt de supplier d'une voix rauque. « Sullivan, aide moi.. Sors moi de ce merdier. »

Bien sûr, le vampire n'avait aucune obligation d'aider Rose dans cette épreuve. La rousse le savait bien et s'attendait à un refus, mais elle avait également de quoi contraindre le vampire à l'aider. La jeune Clark n'était pas du genre à abandonner loin de là. En plus de ça, avec ce qui venait de se passer elle tenait quelque chose. C'était l'article qui la propulserait au rang de journaliste de renom. Rose avait hâte de sortir d'ici, de se rétablir et de rentrer à Vancouver. Mais était-elle consciente qu'elle était entrain de mourir ? Oh non, loin de là. D'ailleurs, plus elle perdait de sang, plus sa force s'épuisait. Ainsi, elle relâcha doucement l'étreinte qu'avait sa main maculée de sang sur le pantalon de Sullivan. Ne le regardant même pas elle attendit une réponse, le souffle court.

bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel d'Avaugour

Gabriel d'Avaugour


☩ Morsures : 1297
☩ Points : 3346
☩ Localisation : Shreveport


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Avec eux.
Relationships:

Death is the beginning | Sullivan Vide
MessageSujet: Re: Death is the beginning | Sullivan   Death is the beginning | Sullivan EmptyJeu 3 Oct - 19:39

La mort n'est qu'un début



La soirée n'était pas terminée. Sullivan était toujours dans le Silver Queen. A peine venait-il de passer son faux-appel aux ravisseurs qu'un bruit sourd retentit en direction du toit. La cavalerie passait à l'attaque. Il était temps en même temps, ce n'était pas comme si cela faisait des heures que les otages attendait. Pour le moment, le vieux vampire n'avait pas senti de douleur imminente venant de John ou d'Elyane ce qui était bon signe. Parcourant le couloir qu'il avait emprunté, il croisa un escadron de secours qui lui intima l'ordre de rejoindre les autres au premier étage. C'était à cet étage que les rescapés c'étaient réfugiés durant l'attaque et l'irlandais ne se fit pas prier. Ne faisant pas plus attention à ces pauvres humains lents comme des gastéropodes, il se lança dans les escaliers de secours, il serait plus vite sur place. Hors de question qu'il perde plus de temps avec Rowena ou même Henry, il ne fit même pas attention à ces deux protagonistes. Il y avait plus urgent, voir sa progéniture et son humaine.

Débouchant dans le couloir sombre, il ferma la porte précautionneusement, il ne fallait pas non plus attirer les derniers terroristes qui devaient rôder dans l'hôtel. Le couloir était sombre, les lumières n'étaient toujours pas ré-apparue, il n'y avait que la lumière extérieure qui filtrait au travers les grandes vitres de l'allée. D'un pas calme et attentif, il longeait le couloir faisant attention à ne pas être trop près des fenêtre. Un calme étrange régnait, mettant presque mal à l'aise le vampire, il sentait que quelque-chose ne tournait pas rond. Jusqu'à ce que quelque-chose ne lui attrape la jambe. Pas avec une grande force, la petite main lâcha d'ailleurs prise rapidement, mais cela attira le regard de Sullivan qui baissa les yeux vers la source de cette gêne. Une jeune femme, rousse gisait au sol et une forte odeur de sang chaud parvint au nez du vampire, lui faisant instinctivement sortir les crocs. Mais il connaissait cette fille ! C'était Rose Clark, la petite fouine au caractère bien trempé. Il avait une une brève liaison avec elle, rencontrée au Fangtasia, qui ne put aller plus loin car entre temps il avait rencontré Elyane. Mais que faisait-elle là se vider de son sang ?

Et qu'est-ce qu'il en avait à faire surtout, il y avait plus urgent que d'aider une fille qui n'avait pas été tendre avec lui quand il lui avait annoncé qu'ils risquaient de moins se voir. Bon, d'accord, il n'y était pas allé avec le dos de la cuillière mais quand même. Le vampire se dégagea de l'emprise de l'humain et se tourna pour repartir quand il entendit sa voix rauque de douleur lui intimer l'ordre de l'aider. Un sourire ironique s'étira sur ses lèvres et il se retourna vers elle :

« Et en quel honneur ma demoiselle ? Si tu t'es foutue dans ce merdier, c'est bel et bien de ta faute. A force de fouiner dans ce qui ne te regarde pas et remuer de la merde, c'est ce qu'on récolte à la fin. »

Violent ? Peut-être mais là, la soirée avait été assez éprouvante pour lui et il n'avait pas envie d'être gentil. Mais il s'agenouilla et regarda tout de même son état : celui-ci était critique, même son sang de la sauverait pas. Se relevant avec aisance il soupira et ne fit pas plus attention à la jeune femme. Il ne se contenta que d'un fataliste :

« Triste fin ... »
bohemian psychedelic

_________________


You want a revelation, you want to get it right. You are the revelation. No light, no light in your bright blue eyes, I never knew daylight could be so violent. A revelation in the light of day, you can’t choose what stays and what fades away. But if everything is juste a LIE ?Florence + The Machine - No Light, No Light.
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

Invité
Invité



Death is the beginning | Sullivan Vide
MessageSujet: Re: Death is the beginning | Sullivan   Death is the beginning | Sullivan EmptyJeu 3 Oct - 21:53

La mort n'est qu'un début



Lorsque Sullivan refusa de l'aider Rose, dans un dernier effort, se mit à sourire. Qui a dit que c'était la fin ? Sûrement pas elle en tout cas. Elle n'était pas du genre à abandonner de si tôt. Alors, appuyant un peu plus sur son ventre pour stopper l'hémorragie elle lança dans un souffle. « Si tu ne m'aides pas, tout le monde saura que ta copine peut se changer en renard. Tu n'aimerais pas que cela s'ébruite n'est-ce pas ? » Et aller, un point partout. C'était du chantage pur et dur mais Rose savait assurer ses arrières. Elle n'avait aucuns scrupules à ce moment là. Qu'est-ce que ca coûterait à Sullivan de la sauver maintenant ? Rose croyait que quelques gorgées de sang lui sauverait la vie mais la réalité était tout autre.

La jeune femme toussota. Elle était vraiment dans un sale état. Elle clignait des yeux avec un lenteur incroyable. Jusqu'à ce que finalement ses paupières ne se soulèvent plus. Plus elle respirait, plus on pouvait entendre son souffle mourir. Rose, bien qu'elle restait immobile, luttait contre la mort avec une telle conviction qu'on aurait pu qualifier ça d'acharnement. Non, elle ne pouvait pas mourir maintenant, elle avait tellement de choses à faire, tellement de rêves à atteindre. Elle n'allait pas mourir aussi.. misérablement.

Sans ouvrir de nouveau les yeux, Rose déglutit avant de poursuivre dans la provocation. « Alors Monsieur Moore, est-ce qu'on a réfléchit à la situation ? » Rose savait qu'elle avait fait mouche et que Sullivan n'avait pas quitté les lieux. La rousse, malgré son jeune âge, était quelqu'un de culotté, très culotté même trop culotté d'ailleurs. Mais pour elle la faim justifiait les moyens. Voilà comment la jeune Clark en venait à négocier sa vie. C'était assez incroyable de voir à quel point, la détermination de certaines personnes pouvaient les pousser à dépasser leur limites.

Rose toussa de nouveau. Elle réouvrit les yeux, juste pour le plaisir de voir la tête que faisait son interlocuteur. Oh il devait sûrement la maudire à ce moment précis mais Rose s'en fichait pas mal. Après tout, elle ne lui devait absolument rien. Il l'avait largué sans prendre de pincettes et d'ailleurs, si ce cher vampire avait été un peu plus gentleman il n'aurait surement pas déclenché la colère de Rose et par conséquent ne l'aurait pas attirée vers Elayne. Ce qui était sûr pour l'instant c'était que Rose était entrain de mourir. Le brun allait devoir faire un choix et vite. Autrement il y aurait de lourdes conséquences, et ce pour pas mal de monde.


bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel d'Avaugour

Gabriel d'Avaugour


☩ Morsures : 1297
☩ Points : 3346
☩ Localisation : Shreveport


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Avec eux.
Relationships:

Death is the beginning | Sullivan Vide
MessageSujet: Re: Death is the beginning | Sullivan   Death is the beginning | Sullivan EmptySam 5 Oct - 16:26

La mort n'est qu'un début



Le vampire n'avait fait que quelques pas quand il fut stoppé net par les déclaration de Rose. Il se figea alors et devint encore plus blème qu'il ne l'était, si cela était possible. Comment était-elle au courant ? Comment cela avait-il pu se produire. Un sentiment étrange lui appuya la poitrine, le faisant suffoquer : la peur. Toute la soirée elle avait été sa meilleure amie, il n'allait pas se débarrasser d'elle aussi facilement. Tout doucement il se retourna vers la jeune femme blessée dont le sang continuait à s'étendre au sol progressivement. Il se souvent alors. Au Fangtasia quand il l'avait assez maladroitement envoyé bouler, Sully avait eu la très mauvaise idée de lui donner le nom de sa rivale. Sur le moment, il ne s'était pas rendu compte de l'énorme bourde qu'il avait fait. En sous-estimant totalement la rouquine, il venait de s'enchaîner à elle.

C'était alors que Rose continua de la provoquer alors qu'elle n'était physiquement pas en position dominante. De sa vitesse vampirique, le vampire retourna auprès de Rose pour la prendre à la gorge, les crocs sortis. Les chantages le rendaient terriblement en colère, mais dans le cas présent, et au vu de son état, la jeune femme ne risquait plus vraiment grand-chose. La rage s'emparait du vampire : contre lui-même mais aussi contre cette peste qui ne tenait, coincé.

« Tu ne sais pas à quoi tu t'exposes petite idiote. Tout cela t'es inconnu, et tu ne connais pas l'importance de ta menace ... »

Effectivement, Rose ne se rendait pas compte que tout ce qui était en jeu à propos de son fameux article. Celui-ci risquait de mettre le monde à feu et à sang mais risquait surtout de coûter la vie à beaucoup de monde, en particulier aux personnes à qui il tenait. Sullivan n'avait qu'une seule solution. Il ferma alors les yeux, relachant la pression autour du coup de la jeune femme qui lui fit un utilme sourire ironique avant de sombrer. Elle venait de perdre connaissance, il fallait faire vite et le vampire n'avait pas le choix.

Il planta alors ses crocs dans son coup, pour tout doucement la vider. Finalement, il aurait eu son repas ce soir. Une fois cela fait, s'assurant que le coeur de la demoiselle s'était enfin arrêté, il s'ouvrit les veines du poignet pour faire glisser un fin filet entre les lèvres de Rose. La soulevant alors, il lui fallait trouver une issue pour pouvoir s'enterrer convenablement. Tant pis pour John et Elyane, ils étaient saints et sauf, ils se retrouveraient bien à un moment donné le lendemain soir. Mais les nouvelles ne seront pas bonnes ... Une fois sortis, il trouvant un terrain d'herbe dans le parc qui se retrouvait accolé à l'hôtel et entreprit sa besogne. Des souvenirs lui revint alors, sa rencontre avec John et la fatidique nuit où il avait alors réalisé les même gestes. S'arrêtant pour regarder la tombe creusée, il se sentait comme un parfait imbécile. Mais il devait le faire, pour John, pour Elyane. Toujours la jeune femme dans ses bras, il réussit à s'enterrer ensembles, comme le voulait le rituel et attendit le lendemain soir ...
bohemian psychedelic

_________________


You want a revelation, you want to get it right. You are the revelation. No light, no light in your bright blue eyes, I never knew daylight could be so violent. A revelation in the light of day, you can’t choose what stays and what fades away. But if everything is juste a LIE ?Florence + The Machine - No Light, No Light.
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

Invité
Invité



Death is the beginning | Sullivan Vide
MessageSujet: Re: Death is the beginning | Sullivan   Death is the beginning | Sullivan EmptyDim 6 Oct - 21:12

La mort n'est qu'un début



La rousse ne se souvenait de rien à part du fait de voir Sullivan, les crocs dehors, lui dire qu'elle était une idiote. Lorsqu'elle se réveilla, elle fut d'abord contente d'être en vie. C'était le premier constat qu'elle fit. Néanmoins la réalité vint vite la rattraper. A y regarder de plus près, elle n'était pas dans un lit bien chaud mais.. Sous terre ? Oui, c'était belle et bien de la terre. En bougeant, elle se rendit compte qu'elle n'était pas seule. Peut-être que finalement elle était morte mais qu'on l'avait enterré vivante.. Une mauvaise blague de la part de ce cher Sullivan ? Rose, paniquée, sortit rapidement de la dessous, et au vu de la vitesse à laquelle elle était revenue à la surface, elle comprit que quelque chose clochait.

La rousse regarda ses mains d'un air paniqué puis se tourna vers sa "tombe". En regardant autour d'elle, elle fut étonnée de voir à quel point sa vision était développée. Rose cligna plusieurs fois des yeux pour constater que tout cela était bien réel. Elle était devenue un vampire. Jamais elle n'aurait pensé l'être un jour. D'ailleurs cette nouvelle ne l'a fit pas sauter de joie, bien au contraire. D'après les recherches qu'elle avait fait au cours des derniers mois, elle savait à peu près comment ça se passait. Elle commença à être paniquée. Après tout, qui ne l'aurait pas été ? Elle avait surtout peur de Sullivan. D'ailleurs qu'allait-il faire ? Il allait surement lui faire payer et ça Rose l'appréhendait. Mais alors qu'elle essayait de se calmer, Rose commença à avoir faim. Elle se mit à tourner sur elle-même afin de repérer les alentours. Visiblement Rose était dans un parc. Sans se soucier de celui qui venait de devenir son créateur, la jeune femme s'avança dans l'allée principale. Là ou des passants la dévisagèrent d'un air horrifié. En même temps, Rose portant encore sa robe. En plus d'être couverte de sang elle était égalée recouverte de terre. La jeune femme fronça les sourcils et ne comprit pas tout de suite que ses crocs étaient sortis. Elle plaqua immédiatement sa main devant sa bouche. Elle avait faim, il fallait absolument qu'elle s'en aille.

C'est d'ailleurs ce qu'elle fit. La rousse se mit à fuir. Après quelques secondes de course Rose se retrouva assise contre un arbre qui bordait une route déserte. La jeune femme avait enroulé ses bras autour de ses genoux. Elle était vraiment mal barrée et semblait s'en apercevoir. Est-ce que finalement, la mort n'aurait pas été une meilleure solution ? L'ambition.. Voilà ce qui animait Rose. Bien que maintenant sa carrière soit complètement foutue. Comme sa vie d'ailleurs.


bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel d'Avaugour

Gabriel d'Avaugour


☩ Morsures : 1297
☩ Points : 3346
☩ Localisation : Shreveport


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Avec eux.
Relationships:

Death is the beginning | Sullivan Vide
MessageSujet: Re: Death is the beginning | Sullivan   Death is the beginning | Sullivan EmptyLun 7 Oct - 15:55

La mort n'est qu'un début



Avant de s'allonger dans la fosse où se trouvait déjà Rose, Sullivan tourna son regard vers le Silver Queen. Une sorte d'angoisse l'étreignait mais il sentait qu'Elyane et John allait bien. Il pourra les retrouver plus tard, alors une surprise en plus, sachant d'avance que cela n'allait pas leur plaire. Il retira son grand manteau sombre pour le jeter plus loin -il y tenait trop pour le salir de la sorte- et commencer à s'enterrer. Quels drôles de rituel quand même. Ce fut inquiet pour la suite que l'irlandais ferma les yeux et s'endormit en attendant la prochaine nuit.

Celle-ci vint assez rapidement à son étonnement. Sullivan fut réveillé par une sensation de panique monstre qui l'envahit. Ce n'était pas John. Rose ... La demoiselle n'était plus à ses côtés et s'était extrait de leur trou. Il fallait faire vite avant qu'elle ne fasse n'importe quoi, après tout ils étaient en plein centre ville, et les nouveaux-nés ne se contrôlait que très peu. S'aidant de ses mains et de sa grand vitesse, il s'extraya de sa tombe pour se retrouver à nouveau à l'air libre. Couvert de terre, sa chemise n'était plus tout àfait blanche, il s'essuya le visage d'un revers de manche avant d'observer les environs, elle ne devait pas être très loin la fouineuse. Elle ne se sentait pas mieux et Sullivan courut jusqu'au bord de la route. Personne. La rousse s'était enfuie en courant un peu plus loin, et le vieux vampire comprit tout de suite la bonne direction aux regards effarés et effrayés des humains qui se trouvaient sur le trottoir. Il la trouva recroquevillée au pied d'un arbre, l'air totalement désemparé.

Sullivan n'avait pas un coeur de pierre, la voir comme ça calma sa colère et sa rancœur. Finalement, la punition qu'il lui avait infligé était déjà bien suffisante. Il s'approcha alors doucement d'elle, s'agenouillant en face d'elle pour se retrouver à sa hauteur. Il prit son menton entre ses doigts pour lever son visage ravagé par des larmes de sang. La faim lui vrillait le corps, il pouvait le sentir, mais comment trouver une source de sang avec cette pénurie de True Blood et tous ses humains aux aguets ? :

« Ne reste pas comme ça. Il faut que tu te nourrisses. Maintenant écoute-moi attentivement. Tes crocs sortiront toujours en réaction à l'odeur du sang. Mais tu peux te concentrer pour les retenir. Évitons d'attirer l'attention sur nous après ce qu'il s'est passé hier soir. »

Il leva les yeux, une supérette se trouvait à 2 pas d'ici. L'irlandais se mit à prier pour qu'il possède encore quelques bouteilles de True Blood, s'il en vendait ... Il ne pouvait pas l'initier ce soir à l'art de boire un humain sans le tuer, pas avec tout le grabuge qu'il y a eu dans le quartier la nuit dernière, il ne manquerait plus qu'ils se fassent coffrer par les flics.

« Viens avec moi .»

Il la souleva par le bras et lui prit la main pour l'embarquer dans le magasin. Celui-ci était calme, il ne devait pas être plus de 21h, généralement les humains avaient déjà fait leurs courses. Ce fut donc par un regard inquiet que les deux vampires furent accueillis par le vendeur. Surtout que Rose avait toujours ses vêtements souillés. Sullivan n'en avait cure et se dirigea directement vers le caissier :

« Il vous reste du True Blood ? Peut importe le groupe sanguin et le prix, je paierai et si j'étais vous, je serai aimable avec la demoiselle ici qui est affamée ...»

Il pointa du menton Rose qui se trouvait derrière lui. Attendant la réponse du jeune homme qui avait pâli à vu d’œil en les voyant approcher et en entendant les propos du brun.

bohemian psychedelic

_________________


You want a revelation, you want to get it right. You are the revelation. No light, no light in your bright blue eyes, I never knew daylight could be so violent. A revelation in the light of day, you can’t choose what stays and what fades away. But if everything is juste a LIE ?Florence + The Machine - No Light, No Light.
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

Invité
Invité



Death is the beginning | Sullivan Vide
MessageSujet: Re: Death is the beginning | Sullivan   Death is the beginning | Sullivan EmptyLun 14 Oct - 19:30

La mort n'est qu'un début



Rose attendait donc au bord de la route. Sans savoir vraiment pourquoi elle restait là. Il n'y avait pas de solution miracle mais il était sûr qu'elle n'accepterait pas son sort de si tôt. Mais alors qu'elle pleurait à chaudes larmes, Sullivan débarqua de manière soudaine. Lorsqu'elle sentit les doigts de son créateur lui relever le visage, Rose détourna la tête. Essuyant ses larmes du revers de son bras elle prit un air dur. Mais la nouvelle née se calma bien vite lorsqu'elle se rendit compte que Sullivan ne cherchait qu'à lui venir en aide. Elle hocha doucement la tête puis se laissa ensuite entraîner jusque dans la supérette.

Arrivé à destination, Rose resta en retrait. Pour l'instant elle préférait éviter de s'approcher trop près d'un humain. Elle avait une faim de loup et aurait sauté sur le premier venu. Elle se contrôlait donc en faisant mine de s’intéresser aux articles alentours. Elle entendait le coeur du caissier battre et releva soudainement les yeux vers lui, ses crocs sortant sans même qu'elle s'en rende compte. L'homme d'ailleurs n'avait pas quitté la vampire des yeux et sursauta à la vue de ses canines meurtrières. Il regarda ensuite Sullivan et hocha doucement la tête, visiblement pétrifié. Il se baissa ensuite et sembla prendre quelque chose ranger sous le tiroir caisse. C'est d'une main tremblante qu'il tendit la bouteille de sang synthétique à Sullivan. On aurait crut que l'homme allait faire une crise cardiaque. « Allez-y, je vous l'offre mais sortez d'ici s'il-vous-plait. » avait-il murmuré. En même temps, on pouvait comprendre qu'avec les derniers événements, les humains soient de plus en plus sur leur garde. L'homme était toujours aussi blanc.

Rose ne perdit pas une seconde, elle s'était approché de son créateur et se permit de lui prendre la bouteille rouge des mains. Elle la déboucha à la hâte et se mit à boire de grande gorgées du liquide rouge. Elle en aurait bu des litres si elle avait pu. Après avoir sifflé la moitié du True blood elle lança un regard à Sullivan. « Merci..» La vampire se sentait bête d'avoir fait tout ça mais elle était aussi soulagée de voir que son créateur n'était pas si cynique qu'il en avait l'air. Après tout elle l'avait vraiment apprécié pendant un moment. Ayant reprit du poil de la bête, la rousse décida de quitter le magasin. Maintenant qu'elle était rassasiée elle ne comptait rester planter là.

Malheureusement, en débarquant sur le parking Rose tomba nez à nez avec un officier de police. Enfin, elle lui rentra littéralement dedans. La vampire paniqua. Qu'est-ce qu'il venait faire là ce gros lard ? Juste au moment où elle sortait de la boutique. Il lui lança un regard intrigué. Il était vrai qu'avec sa tenue, Rose pouvait passé pour une meurtrière, même si le sang qu'elle avait sur elle était le sien. D'ailleurs l'agent sembla partir dans cette idée. Après tout, les humains n'étaient plus très objectifs de nos jours. Dans la panique, ses crocs ressortirent de nouveau. La rousse recula quelque peu et jeta un regard en arrière en espérant que Sullivan ne soit pas très loin. Comme il l'avait dit : il était inutile de se faire remarquer.

bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel d'Avaugour

Gabriel d'Avaugour


☩ Morsures : 1297
☩ Points : 3346
☩ Localisation : Shreveport


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Avec eux.
Relationships:

Death is the beginning | Sullivan Vide
MessageSujet: Re: Death is the beginning | Sullivan   Death is the beginning | Sullivan EmptyMer 16 Oct - 18:14

La mort n'est qu'un début



Les choses avaient l'air de mieux se dérouler que prévu finalement. Le vendeur, pâle comme un linge, fouilla sous sa caisse pour en extirper une bouteille du précieux breuvage. Toujours aussi inquiet, il leur offrit même et Sullivan lui prit alors des mains sans un sourire avec un petit reniflement dédaigneux. De toutes façons, si le prix avait été injuste, le vampire ne se serait pas gêner pour offrir à Rose son premier cours d'hypnose. Même si ce n'était pas particulièrement le moment. A peine avait-il la bouteille dans les mains que la jeune vampire lui prit pour boire une gorgée bien longue et siffla la moitié de la bouteille. Sullivan en était presque écoeuré

« Vas-y doucement, ce sera probablement la seule que tu auras ce soir ... »

Il voulut lui ajouter de ne pas trop profiter du sale goût de la mixture car elle allait très prochainement connaître le véritable goût du sang qui n'avait rien à voir, mais un dernier coup d'oeil vers le vendeur qui s'était précipité sur son fusil de chasse lui en dissuada de suite. Pas le bon moment. Il inspira alors une grande bouffée d'air frais avant de suivre la jeune femme vers la sortie. Or celle-ci venait tout juste de bousculer un agent de police avant de lui montrer les crocs qu'elle cacha tant bien que mal. Sullivan leva les yeux au ciel, mais quelle Miss-Bourde ! Le policier avait l'air particulièrement intrigué par cette demoiselle encore affublé de sa tenue ensanglantée avec sa bouteille de True Blood à la main. Et vu que la police de nos jours, ce n'était plus ce que c'était, il ne réfléchit pas plus avant de froncer les sourcils pour pointer un doigt accusateur sur la demoiselle et lui prendre le poignet:

« Mademoiselle, il va me falloir m'expliquer votre tenue. Les descentes de vampires sont formellement interdite par l'arrêté gouvernementale N*20031. Vous allez me suivre au poste pour des explications et la moindre réaction brutale de votre part sera aggravate. Mon collège est dans la voiture et est armé ! »

L'air blasé de quitta pas le vieux vampire qui s'interposa en faisant lâcher prise au gros bonhomme. Mais quel abruti ! Les pupilles de Sullivan se dilatèrent tout comme le firent celle de l'homme. Celui-ci devint alors totalement affable, mou, presque sans vie. Toujours le regardant dans les yeux, Sully reprit :

« Regarde bien la rouquine, c'est comme ça qu'on embobine un gros tas qui se croit flic. Tu vois, mon beau, nous ne sommes que deux vampires parfaitement pacifiste qui faisons nos emplettes comme tu peux le voir dans les main de la jolie demoiselle devant toi -le policier acquiesça faiblement-, sa robe est totalement bousillée car elle tenait désespérément à la vie et que j'ai accédé à sa requête. Rien de grave, juste un peu de son propre sang, une banalité, tu comprends ? Tu seras alors gentil de rassurer ton pote dans votre bagnole et de nous laisser tranquillement partir. »

L'officier inclina alors la tête avec un grand sourire. Les pupille de Sully se re-contractèrent et le bonhomme reprit de plus belle :

« Bonne soirée à vous avec mes amis vampires, n'oubliez pas de passer au pressing pour la robe de la demoiselle ! »

Il fit une salutation avec son chapeau d'officier avant de faire demi-tour pour s'approcher de la voiture de son collège. Le vieux vampire en profita pour reprendre le poignet de sa progéniture et de l'entraîner au loin de cette foutue supérette.

bohemian psychedelic


_________________


You want a revelation, you want to get it right. You are the revelation. No light, no light in your bright blue eyes, I never knew daylight could be so violent. A revelation in the light of day, you can’t choose what stays and what fades away. But if everything is juste a LIE ?Florence + The Machine - No Light, No Light.
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

Invité
Invité



Death is the beginning | Sullivan Vide
MessageSujet: Re: Death is the beginning | Sullivan   Death is the beginning | Sullivan EmptySam 19 Oct - 15:18

La mort n'est qu'un début



A peine avait-elle eut le temps d'entre ouvrir les lèvres que Sullivan débarqua tel un chevalier servant. Quelle vision idyllique. Rose ne moufta pas et regarda son créateur user de ses dons d'hypnose sur le gros lard un peu trop curieux. C'était très pratique quand on y pensait de pouvoir faire croire aux humains ce qu'on voulait.

La rousse se laissa entraîner par Sullivan. En même temps, elle n'avait nulle part où aller et était bien trop jeune pour être laisser dans la nature. D'un autre côté, Rose était bien consciente d'avoir foutu la merde en faisant du chantage au brun. Après tout, elle était désormais liée à lui et à moins qu'il ne l'a libère ça ne risquait pas de s'arrêter de sitôt. Mais outre ce problème là, Rose pensait à la réaction des autres. Elayne et John ne seraient surement pas ravis de savoir pourquoi et dans quelles circonstances Sullivan avait transformé Rose. Ils ne risquaient pas d'être contents, mais alors pas du tout. Rose appréhendait. Peut-être que Sullivan l'emmenait avec lui juste pour mieux la tuer lorsqu'il aurait récupérer la video. Un sensation de peur vint retourner l'estomac de la rousse. Non non et non. Elle ne voulait pas subir ça. Elle força donc le brun à s'arrêter une nouvelle fois, de toute façon, il allait bien finir par ressentir la peur panique qu'éprouvait Rose. « Sullivan, qu'est-ce que tu comptes faire de moi maintenant ? Je suis bien consciente que John va vouloir m'étriper.. Il n'aurait pas tord mais peut-être que finalement, tu devrais me laisser maintenant. »

Il était normal que Rose ait peur après tout. Elle était un nouveau-né et bien que son créateur semblait s'être calmé niveau colère, lorsqu'il verrait les conséquences de ses actes, il risquait de péter un sérieux câble. Si Rose s'était battu pour survivre, ce n'était pas pour vivre un cauchemar éternel. S'imaginez être le bouquet-misère de service ne la réjouissait absolument pas. Voilà pourquoi elle angoissait. De toute façon, elle ne se faisait pas d'illusions, si Sullivan la relâchait, ça ne serait pas tout de suite. Mais qui ne tente rien à rien pas vrai ? Ils étaient au milieu de nulle part, la route était déserte. Rose aurait bien tenté de s'enfuir de nouveau mais quoiqu'elle fasse elle savait que Sullivan finirait par la rattraper. Mais la rousse était plutôt du genre tenace, et elle ne lâcherait pas l'affaire de si tôt.

Pour l'instant il était clair qu'elle n'avait d'autres choix que de se plier aux volontés de son ainé. Rose appréhendait réellement la rencontre avec John. Elle y allait à reculons et avait hâte de savoir se nourrir pour aller voir ailleurs. Malheureusement pour la jeune vampire, cela risquait de mettre du temps. « Je sais bien ce que tu vas me dire mais j'aurais préféré mourir plutôt que de servir de bouquet misère durant l'éternité. » Disons que Rose l'avait un peu cherché mais en même temps, ce n'était pas la première que l'ambition avait dévoré. Qui pouvait lui en vouloir de s'être accroché à la vie et d'avoir tout fait pour la garder ? Rose était un peu désemparée mais elle n'était surement pas en position de négocier. Mais malgré le fait qu'elle ait perdu la vie, elle n'avait visiblement pas perdu son audace et son culot.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel d'Avaugour

Gabriel d'Avaugour


☩ Morsures : 1297
☩ Points : 3346
☩ Localisation : Shreveport


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Avec eux.
Relationships:

Death is the beginning | Sullivan Vide
MessageSujet: Re: Death is the beginning | Sullivan   Death is the beginning | Sullivan EmptyMar 29 Oct - 16:14

La mort n'est qu'un début



Sullivan entraînait Rose vers l'appartement que le brun partageait avec sa progéniture John. Il s'agissait probablement du seul endroit où ils pourraient être en sécurité et mettre définitement les choses au clair. la rue n'était pas faite pour ça et Sullivan ne voulait pas s'attirer d'autres ennuis. S'il avait tiré Rose hors d'ennuis du policier, c'était bien aussi pour ne pas prendre dans la figure aussi vu qu'ils étaient ensembles. Mais surtout parce qu'ils étaient encore liés. Sullivan ne savait pas encore ce qu'il allait faire de la rousse. Ne sachant pas trop s'il allait la libérer vite ou non, il hésitait. La relâcher tout de suite était dangereux, autant pour les humains car elle n'était encore qu'un nouveau-né incontrôlable, que pour lui-même. Il ne savait pas encore s'il pouvait lui faire confiance à propos de son reportage, l'avoir en progéniture lui permettait d'avoir un contrôle constant et il avait bien l'intention de le lui montrer.

Pourtant, après quelques minutes, une sorte de peur panique s'empara de l'esprit de l'irlandais qui se retourna vers sa nouvelle progéniture qui n'était arrêté et affichait un air presque terrifié. Sullivan arqua un sourcil, mais qu'est-ce qu'elle avait encore ? Il l'écouta parler impassible avant de s'approcher d'elle doucement. Il ressentait beaucoup de pitié pour elle finalement. C'était vrai qu'elle n'était clairement pas dans la meilleure position qui soit, surtout vis à vis de John et le brun sentait les ennuis arriver à grand pas. En même temps, s'il n'avait pas été aussi con et insouscient, ils n'en seraient pas là, il était temps d'assumer. Le vampire posa un main sur l'épaule de Rose, ce geste se voulait rassurant mais était assez maladroit finalement :

« Je ne peux pas te laisser partir maintenant. Tu as eu ce que tu voulais, il faut maintenant assumer et je suis là pour t'expliquer certaines choses. Je ne suis pas totalement irresponsable. Le début va être dur, très dur même. Mais si tu en es là maintenant, c'est que tu en es capable. Alors maintenant, tu vas me faire le plaisir de rentrer avec moi, avec un peu de chance, John a encore une ou deux poches de sang de l'hôpital. Il ne te les donnera pas de plein gré, mais comme je suis votre créateur ... Disons que j'ai une certaine ... Persuasion, tu le découvriras bien assez tôt si tu ne me suis pas. Après tout, l'Enfer est pavé de bonnes intentions.»

Il n'allait quand même pas la prendre dans ses bras, mais il voulait la rassurer, un sourire s'étira alors sur ses lèvres. Au moins, il pouvait faire ça. Il l'a lâcha et fit demi-tour pour reprendre la marche en direction de l'appartement. Avec un peu de chance, John n'était pas encore rentré de l'hôtel et il pourrait établir un plan d'attaque pour faire passer la pilule plus facile. Il soupira à cette pensée ...

HJ:
 

bohemian psychedelic


_________________


You want a revelation, you want to get it right. You are the revelation. No light, no light in your bright blue eyes, I never knew daylight could be so violent. A revelation in the light of day, you can’t choose what stays and what fades away. But if everything is juste a LIE ?Florence + The Machine - No Light, No Light.
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




Death is the beginning | Sullivan Vide
MessageSujet: Re: Death is the beginning | Sullivan   Death is the beginning | Sullivan Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Death is the beginning | Sullivan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Till the Last Drop :: RP terminés-