Partagez | 
 

 Un role sur mesure [PV Dakota]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Donovan E. Takeheart


☩ Morsures : 5
☩ Points : 1611


Qui suis-je ?
Race: Lycan
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

MessageSujet: Un role sur mesure [PV Dakota]   Sam 28 Juin - 19:32

Seuls dans la pièce, une jeune femme en robe noire faisait les cents pas près d'un jeune homme assis sur une chaise métallique. La fille avait un air enragé et avait des gestes vifs, tandis que le garçon était calmement en train de lire sa feuille en gribouillant dans la marge.

_Adela, tu deviens vraiment folle !

_Folle ? Peut-être, mais c'est folle de rage. Il m'a agressé, m'a pris tout ce qui me restait, et voilà qu'aujourd'hui on m'accuse d'avoir séduit mon porc d'employeur ! Et puisqu'on refuse de me donner justice, je la ferais. Monsieur aime les femmes fatales ? Il n'en aura jamais vu une aussi fatale que moi. Monsieur aime la richesse ? Ca tombe bien, il va en avoir pour son argent.

_Ca suffit, n'aggrave pas ton...

Le jeune homme n’eut pas le temps de finir sa phrase qu'il lâcha la feuille laissa tomber sa tête, complétement endormi. La jeune femme, coupée dans son élan, ne pu que regarder le garçon, paniquée. Un homme plus âgé ce manifesta alors et se leva vers la fille de façon apaisante :

_Ne vous en faites pas miss, M.Takeheart a quelques petits problèmes, mais n'avez rien à voir avec ça. Je pense que nous pouvons arrêter l'audition ici...

Et le directeur de la salle raccompagna la jeune actrice, avant de revenir et de réveiller son collègue. Celui ci ouvrit les yeux comme si rien ne s'était produit et s'enquit de la disparition de l'actrice.

_Tu t'es endormi au milieu Donovan, comme d'habitude. Je me demande encore comment tu arrives à retenir chaque performance d'acteur en continuant à faire la sieste durant chaque audition.

_Je ne fais pas la sieste, je suis narcoleptique. Et les médicaments me rendent psychotique. Quand aux acteurs, c'est moi qui ai écris les personnages, je sais ce que je cherche. Pas besoin de retenir grand chose... C'est pour cela qu'autrefois les grands dramaturges s'occupaient eux-même de leur pièce.

_Pas besoin de t’énerver ainsi... Tu veux te reposer un peu maintenant ou tu prend le risque de refaire ce coup à la suivante ?

Donovan soupira et fit signe au directeur de salle de chercher la prochaine candidate. Il repris également son texte et relut en vitesse sa pièce sur la condition des immigrées au service de riches Américains. Bien que l'intrigue était sombre, la majeure partie de la pièce relevait du sarcastique. Adela était le personnage central de la pièce, il ne pouvait pas se permettre d'erreur quand à l'actrice. Mais jusque là, aucune ne lui avait semblé suffisamment proche du personnage. Adela n'était pas une femme méchante, mais une victime qui cherchait réparation. Une femme intelligente et sûre d'elle. Quand à Elyos, son frère, il préférait être guidé par codes et la loi du riche plutôt que par sa liberté et le bonheur de sa famille. Il avait d'ailleurs trouvé un acteur certes plus âgé que prévu, mais qui avait su faire vivre Elyos. Seulement, dans le cadre d'un casting, c'était Donovan lui-même qui prenait ce rôle. Tout les metteurs en scène font ça, mais ils ne risquent pas tous de s'endormir en une minute au milieu d'une réplique. En voyant entrer la candidate il se leva et tendit la main amicalement.

_Enchanté mademoiselle, vous êtes là pour Adela n'est-ce pas ? Je suis Donovan Takeheart, l'auteur de "Un bouquet de lys". Voici M.Ramier, le directeur de la salle, qui m'aide lors de l'audition. Comment vous nommez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Dakota A. Parker


☩ Morsures : 64
☩ Points : 1668
Age : 21
☩ Localisation : Quelque part normalement...


Qui suis-je ?
Race: Métmorphe comme le pokémon !
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

MessageSujet: Re: Un role sur mesure [PV Dakota]   Mer 2 Juil - 20:33



Un rôle sur mesure
ft.  Donovan & Dakota .



Quittant mon travail plus tôt que d'habitude, j'avais miraculeusement réussit à convaincre mon employeur de me laisser mon après-midi de libre. Je ne lui avais pas dit pourquoi précisément, mais étant donné que je lui avais promis de rattraper mes heures cette nuit, il avait finit par accepter. Ainsi abandonnant mon uniforme de serveuse, je retrouvais mes vêtements de ville et pris la direction de mon petit appartement. Heureusement que je n'habitais pas très loin de mon lieu de travail, sinon je ne sais pas si j'aurais réussit à convaincre mon employeur de me libérer encore plus tôt. Mais vu que ce ne n'était pas le cas, autant arrêter de se prendre la tête avec ça. Je n'étais pas en retard, pourtant je ne pouvais m'empêcher de me dépêcher.

Ainsi, à peine de retour chez moi, je jetai mes affaires dans un coin et parti immédiatement en direction de la salle de bain. Prendre une douche me semblait évident vu le programme de ma journée et puis j'en avais aussi marre de cette odeur de friture que je devais déjà supporter toute la journée alors je n'allais pas la ramener chez moi non plus. Après m'être assurée que la seule odeur qui me suivait était celle de mon shampoing, je passais à l'étape habillage. Cette tâche ne me pris que quelques minutes. En effet, j'avais déjà prévu depuis longtemps ce que j'allais mettre bien des jours auparavant. En même temps, j'avais tellement hâte... enfin j'étais très partagée entre l'excitation et le stresse.

Alors oui... Là c'est le moment où vous vous demandez de quoi je parle. Certains s'en fichent sûrement en se disant que de toutes façons je vais finir par le dire un jour où l'autre. Et il y en a qui savent qui on lu le titre et donc qui savent que je me préparais pour me rendre à une audition. Heureusement qu'il y a des élèves qui suivent dans cette classe ! Oh... Non... On est pas dans une classe, mais dans ma tête là.... Oulalah... Il faudrait vraiment que j'arrête de trop penser, ça n'arrangeais pas ma situation. De toutes façons, j'étais fin prête. Et très en avance, il fallait bien le dire. Je ne pouvais pas me permettre d'avoir ne serait-ce qu'une seconde de retard alors autant être en avance.

Traversant la ville, je me remis en tête le texte que l'on m'avait prié d'apprendre pour l'audition. Le personnage que je m'apprêtait à jouer se nommait Adela. Une femme sui ne manquait pas de confiance ni d'intelligence et si j'avais bien compris le texte, elle était bien décidé à se venger pour tout ce qu'on lui avait infligé. J'avais lu à de nombreuses reprise le texte que l'on m'avait donné afin de le mémoriser mais aussi pour cerner le personnage et la situation que j'allais devoir jouer. Il était bien hors de question que je fasse une audition pour un personnage que je n'aimais pas du tout et que je ne risquerai pas de me l'approprier de sitôt.

Après plusieurs longues minutes de marche, j'arrivais enfin au théâtre où se tenait l'audition. Comme prévu, j'étais bien en avance, mais en soit, ça ne me gênait pas d'attendre. Je tentais de ne pas trop songer à ce qui allait bien pouvoir se passer durant l'audition. A la place, je me chantais intérieurement une chanson des Blues Brothers qui me passait par la tête. Je ne savais vraiment pas pourquoi je me chantais ce genre de chanson, mais au moins ça m'évitait de stresser davange et préservait ma bonne humeur. Je défiler plusieurs actrices qui venaient auditionner elle aussi, mais pour la plupart, elle n'affichait aucune expression particulière sur leur visage ce qui rendait impossible de deviner si leur audition s'était bien passé au non.

C'est alors que vint mon tour. Comme pour les précédante candidates, un homme m'appela et me fit entrer dans la fameuse salle où avait lieu l'audition. Sans un mot, je suivis les instructions. Je me retrouvai alors seule en face du metteur en pièce de la scène. Il s'avérait que ce dernier était également l'auteur de la pièce. Ce qui devenait de plus en plus rare de nos jours. En le voyant tendre une main amicale, je lui adressai un sourire poli et lui serra main, pendant qu'il se présentait.

_Enchanté mademoiselle, vous êtes là pour Adela n'est-ce pas ? Je suis Donovan Takeheart, l'auteur de "Un bouquet de lys". Voici M.Ramier, le directeur de la salle, qui m'aide lors de l'audition. Comment vous nommez-vous ?

Hochant la tête, je mémorisai les informations données. Donovan Takeheart était un homme assez jeune ou alors il faisait bien plus jeune que son âge. Il avait cependant un air fatigué, ce qui ne m'étonnais pas réellement, car en temps qu'écrivain et metteur en scène, il devait sans doute avoir beaucoup de travail et dormir assez peu. Enfin son apparence comptait et sa vie privé n'étaient pas le première de mes préoccupation. Sans perdre mon sourire je relâchait la main du metteur en scène pour répondre à ses questions.

- Enchantée de faire votre connaissance. Et oui, je suis bien ici pour Adela. Je me nomme Dakota Parker.

Je ne savais pas quoi rajouté à ses paroles. En temps normal je n'avais pas ce genre de problème, mais ici... Je pouvais difficilement poser des questions à mon interlocuteur. Il avait mieux à faire que de me raconter sa vie. Et il n'avait sans doute pas très envie d'entendre la mienne. De toutes façons elle n'avait rien de très intéressant. Enfin si, il serait sans doute intéressé de savoir que j'ai fait deux ans d'études à Juilliard School en section art dramatique à New York avant d'abandonner pour aller vivre au fin fond de la campagne de la Lousiane pour éviter les problèmes dus aux humains qui appréciaient peu les créatures surnaturelles.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un role sur mesure [PV Dakota]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Till the Last Drop :: RP terminés-