Partagez | 
 

 Je ne veux pas être là! [PV John]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Je ne veux pas être là! [PV John]   Mer 11 Juin - 19:44

Je ne veux pas être là!

“ Eleanora & John "

La journée s'achève sur un autre quart de travail plutôt exténuant, avoir des internes à sa charge est une lourde charge de travail, mais c'est une occassion pour moi de faire le vide et de me concentrer sur autre chose que John. Mes doigts glissent sur la bague qui orne mon doigt, je ne me suis pas encore résolue à la retirer une bonne fois pour toute. La retirer serait la conclusion définitive de ma relation avec John et je suis loin d'être prête à franchir cette étape. Je pousse un profond soupir quand la voix de Chad -l'un de mes internes- se glisse à mes oreilles. Il m'invite à prendre un verre avec eux, Chad est un jeune homme charmant dans la trentaine, le mec parfaitement stable qui veut bâtir un avenir avec une femme qui l'aime et qui l'aime en retour bien sûr. Il est le parfait prince charmant des contes de fées. Je secoue la tête de façon négative, je préfère rentrer chez moi et me caler avec un bon livre à la main. Cette fois-y, le blondinet ne se laisse pas du tout impressionner par mon refus. Il utilise de nombreux stratagème pour me faire changer d'idée et je finis par accepter d'accompagner le petit groupe d'étudiant chahuteur. Sous le coup de la joie, les bras de Chad se referme sur mon corps pour m'offrir un câlin, tout mon corps se fige et le jeune homme me relâche aussitôt en bredouillant des excuses.

- Ce n'est rien ne t'en fais pas.

Je lui administre une tape amicale dans le dos et suis la petite troupe à l'extérieur de l'hôpital. Nous montons tous à l'intérieur de la petite voiture de Chad, ce dernier prends la direction du Quartier Ouest, les bars et les restaurants sont nombreux dans ce quartier. Nous arrivons à notre destination, un petit bar bon chic, bon genre. La musique est bonne et l'ambiance est relaxe, le genre d'endroit ou je me sens bien. Chad commande des bières et me tends aussitôt un bock que je prends entres mes mains. Je ne peux m'empêcher de rougir tandis que son regard se fond dans le mien. Je me sens comme une gamine et je me maudis d'avoir acceptée cette invitation. L'alcool et le manque de chaleur humaine pourrait avoir d'horrible conséquence! C'est à ce moment que la porte du bar s'ouvre et qu'une nuée de journaliste envahis les lieux. Horrifiée, je me glisse derrière mes collègues et tire sur la manche de la chemise de Chad.

- C'est quoi ça?!
- Oh! Bien le leader du groupe politique des surnats passe une soirée dans ce bar pour faire connaître son plan. C'est une chose courante tu sais, pourquoi?
- Il faut que je sorte d'ici, merci pour l'invitation, mais je ne peux vraiment pas rester!

Je dépose ma bière sur le comptoir et tente de me glisser dans la mêler, je ne dois surtout pas me faire voir par ces rapaces de journalistes et encore moins par John! Je joue du coude en tentant de rejoindre la porte quand la voix de Chad couvre celle des gens présents.

- 'Nora! Attends!

Chad me rejoins sans difficulté et entoure mes épaules de son bras. Quelques journalistes se tournent vers nous, mais détournent aussitôt leurs attentions de nous pour se concentrer sur John. Chad le remarque aussitôt et me délaisse pour aller à la rencontre de mon ex-fiancé.

- Je suis vraiment un fervent pro-surnat! Je suis très heureux de faire votre connaissance Monsieur Huntingdon.

Je voudrais disparaître, ne plus me trouver là, ne plus être le centre de l'attention, mais la foule nous englobe et je n'ai aucune échappatoire. Je fuis le regard de mon ex-amoureux tandis qu'une vague de tristesse m'enveloppe. Chad se rends compte du malaise et tourne son regard vers moi.

- Vous vous connaissez?
- Oui, plutôt bien même...

J'accompagne mes mots par le toucher de ma bague et Chad comprends aussitôt. Je me détourne et sort du cercle de la foule pour me terrer dans le fin fond du bar. Puisque je ne peux pas quitter les lieux, je vais me faire le plus petite possible siroter ma bière et rentrer chez moi en Taxi. Les journalistes sont de vrais vautours, mais n'osent pas m'approcher ce qui est une excellente chose. Je ne veux voir personne! Pourtant l'un d'entres eux osent s'approcher. Sans quitter mon bock de bière je dis sur un ton acerbe.  

- Comme je l'ai dis à vos collègue, vos questions vous pouvez les foutres ou je pense! Aller détruire la vie de quelqu'un d'autre la mienne est en miette! Espèce de Rapace! Vous avez compris oui!?

Furieuse et un peu intoxiquée par l'alcool je lève les yeux vers l'intrus qui n'est pas un intrus finalement.

- John...

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar

John Huntingdon


☩ Morsures : 418
☩ Points : 2478


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

MessageSujet: Re: Je ne veux pas être là! [PV John]   Mer 11 Juin - 22:23

Je ne veux pas être là!

“ Eleanora & John "

Une autre nuit commence. Une nuit qui ressemble aux autres, sans parler de la solitude et le remord qui continue de ronger John. Depuis qu'il n'était plus avec Eleanora, il était parti revivre dans son ancien appartement. La solitude le pesait, mais il savait qu'il méritait ce qu'il lui arrivait. Il vivait donc dans ce grand appartement, entièrement seul. Comme tous les soirs, il commença son rite de manière machinale. Une bouteille de True Blood pour commencer la journée, salle de bain, téléphone, messages, avant de partir pour aller à son travail.

Aujourd'hui, il devait faire une descente avec son parti dans des bars et des restaurants du quartier Ouest de Shreveport. Il avait besoin de récupérer des voix, et pour ca, il devait se rapprocher au plus près du "peuple", comme il l'avait fait il y a bien longtemps alors qu'il était Lord de terres ancestrales d'Irlande. Et John savait y faire avec les gens. Sa sincérité touchait beaucoup de monde.

Une voiture l'attendait en bas. Ce genre de voiture de luxe avec un chauffeur. Il monta à l'arrière, alors que le conseiller de son parti, un loup garou avisé, lui expliqua son programme. John acquiesça sans broncher, bien qu'il n'écoutait qu'à demi ce qu'il lui disait... La voiture passant devant l'hôpital, il laissa son regard s'attarder sur le bâtiment. La nostalgie de l'ancien temps le reprenait. Alors qu'il ne pensait qu'à sauver des vies, et à passer du temps avec sa fiancée... Enfin, son ex-fiancée... Il baissa le regard. Son conseiller l'alpagua lui demandant si il était d'accord. John fronça un instant les sourcils n'ayant rien écouté, avant de lancer hypocritement un " Très bien, très bien... "

La voiture s'arrêta devant le lieu en question. De nombreuses personnes s'y trouvaient. Notamment des journalistes. John leur fit des signes et alors que certains lui demandèrent quelques mots, il leur assura qu'ils auraient les réponses qu'ils voudraient quand il fera son discours. John entra alors. Puis tout se passa très vite. Une odeur d'abord, puis une sensation, et un diminutif qui lui rappela une personne bien particulière.

John tourna immédiatement son regard attentif et croisa la silhouette de la femme qu'il aimait. Mais il remarqua quelque chose, qui lui figea le sang... Enfin... Façon de parler. Ce bras... autour d'elle. Sa part sauvage de chasseur glissa sur sa raison. Qui osait la toucher comme celà ? John sourcilla légèrement. Puis fini par baisser les yeux pour se reprendre. C'était lui qui avait merdé, ce gars n'y était pour rien.

Pour rien arranger, le type en question s'approcha de lui pour faire connaissance de la manière la plus amicale possible. En temps normal, John restait très diplomate, mais son regard se fixa de nouveau sur le sien, restant impassible. Puis son regard esquiva celui de l'homme pour se diriger vers Elea. Elle le fuit aussitôt. L'homme qui l'accompagnait compris alors rapidement la situation. Elea disparait alors dans la foule. Après quelques longues secondes, il se focalisa de nouveau sur le fameux Chad, avant de lui dire en se reprenant, mais n'ayant pas une voix totalement assurée non plus:

" Pardonnez-moi mon manque de politesse. Je suis... enchanté de vous connaitre. Et je... je pense qu'il faudrait plus de personnes comme vous... "

Les journalistes s'empressèrent de continuer sur la lancée et John fut alors harcelé de questions... Il répondit patiemment à chacune d'entre elles, jusqu'à ce qu'il demande aux journalistes de se disperser. Les journalistes se dispersèrent et ne montrèrent aucune forme de résistance. En même temps, ils savaient pertinemment qu'il était un vampire de plus de 400 années, et lui tenir tête ne serait pas chose à faire.

John ne put alors s'empêcher de faire glisser son regard dans la salle. Il espérait qu'Eleanora soit encore là. Il la vit dans un coin, elle cherchait la solitude. John se sentit partagé entre le fait de la laisser tranquille, ou d'aller la voir. Mais l'envie de lui parler était plus forte. Il s'avança doucement vers elle. Un serveur lui proposa sur la route, un verre de sang qu'il accepta.

Il arriva derrière elle, et avant qu'elle ne jette un seul regard, elle l'envoya paitre pensant qu'il s'agissait d'un de ces foutus journalistes. John eut un sourire désolé. Elle remarqua ensuite qu'il s'agissait de lui.

- Elea... Souffla-t-il doucement à la suite.

Il désigna le tabouret à côté d'elle, verre en main en lui demandant:

- Je peux ?...

Il s'approcha de la place, posa son verre sur le comptoir avant d'enchainer.

- Je suis désolé, tu sais... J'espère que tu trouves un meilleur bonheur ailleurs. Peut être...

Il se stoppa un instant, les mots furent difficiles à sortir et ils s'étranglèrent au fond de sa gorge.

- ... avec ce garçon... Tu es sûr que... Il est fiable ? Il a l'air d'être humain...

Dans un sous-entendu si il te fait du mal, je te préviens, c'est un homme mort. Bien qu'il ne laissait rien transparaitre, il le pensait réellement en tout bon vampire qu'il était.

© Chieuze


_________________
    breathe me
    I have lost myself again, Lost myself and I am nowhere to be found, Yeah I think that I might break. I've lost myself again and I feel unsafe. Be my friend. Hold me, wrap me up. Unfold me. I am small, And needy. Warm me up, And breathe me. breathe me - sia
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne veux pas être là! [PV John]   Jeu 12 Juin - 1:51

Je ne veux pas être là!

“ Eleanora & John "

John me demande s'il peut s'installer sur le petit tabouret qui se trouve à côté du mien. Je lui fais un rapide signe de la main qu'il peut bien prendre possession de ce minuscule tabouret après tout nous sommes dans un pays libre. Pour me donner du courage à affronter la prochaine conversation, je décide de caler le reste de mon bock de bière sous les yeux ébahi de John. Je ne supporte pas très bien l'alcool, mais dans l'état actuel des choses, je n'ai pas envie de faire dans la dentelle. Je fais signe à un serveur qui s'approche de ma petite table et lui commande des shooter de Tequila. Quand ce dernier revient, je lui prends la bouteille des mains pour la garder bien en évidence sur la table. Je compte bien la vider à moi toute seule, sur le coup sa semble une excellente idée que je risque de regretter le lendemain matin. J'éclate de rire aux paroles de John, il est bien volubile pour parler devant une caméra, mais pour parler de chose franche à son ex-fiancée c'est plus ardu. Je m'envoie un shooter de Tequila avant de poser mon regard moqueur sur ce politicien de pacotille.

- Humains ou vampires vous êtes tous les mêmes! Tu vas l'éliminer comme tu as éliminer Andrew?

Andrew mon premier mari et tout premier amour dans cette vie, ce dernier à été transformé en vampire et il a voulu éliminer John et me transformée à son tour. John n'avait pas failli à sa tâche cette fois-y. J'enfile un second shooter et grimace légèrement quand le liquide coule dans ma gorge. Je hausse les épaules comme si je répondais à une question silencieuse.

- Chad est l'un de mes internes, il n'a absolument rien entre nous. J'aime un parfait abruti qui m'a posés de nombreux lapins et il a foutu en l'air notre vie de couple pour aller jouer avec cette GANG DE RAPACES!

Quelques journalistes tournent la tête dans notre direction, je le crains qui risque d'avoir un petit mot sur moi dans leurs papiers demain matin. Chad me regarde et hésite à intervenir. Le gorille qui sert de conseiller à John s'approche de nous et me regarde comme si j'étais un moustique que l'on se doit d'éliminer. Une femme ivre ce n'est pas bon pour l'image! Ses pensées peu flateuses apparaît dans mon esprit.

- Tu sais ce qu'elle te réponds "la connasse qui risque de tout foutre en l'air" que si tu ne t'éloigne pas je t'envois valser à l'autre bout de la pièce!

J'ai aucune chance contre un loup-garou, mais ma lumière pourrait faire un jolie spectacle. Le gorille -alias le loup- ne semble pas comprendre la situation, je pousse un profond soupir avant de tourner mon attention vers John.

- À quel endroit tu l'as pêché ce guignole? Il ne sait pas ce que c'est une FÉE?!

Le mot magique vient de quitter mes lèvres et nous devenons le centre de l'attention. Les questions me heurtent de pleins fouets avant même qu'elles quittent leurs lèvres.

- Comment connaissez-vous Monsieur Huntingdon?
- Je suis son ex-fiancée, il a préféré abandonné sa famille pour jouer le con devant vous. Vous savez, je suis la réincarnation de sa première femme Caitlyn, je suis morte brûlée vive à cause d'humain pitoyable dans votre genre. Je suis revenue pour revivre de nouveau le drame...

Chad me soulève de mon siège et plaque ma main sur ma bouche pour me faire taire. Il lance un regard désolé à John avant de dire aux journalistes que j'ai beaucoup trop abusée de la Tequila et que je n'ai pas toute ma tête. Je suis en colère, terriblement en colère de sa façon de faire, de quel droit oses-t-il me toucher?! Chad m'emmêne à l'extérieur et sort son téléphone cellulaire de sa poche pour pouvoir m'appeler un Taxi.

- Pourquoi tu as fais ça?!
- 'Nora, tu as abusé de l'alcool, tu me remercieras plus tard de ne pas avoir foutu en l'air la vie de ton mari parce que c'est bien ce qu'il est non?
- Pfft n'importe quoi!

Je profite d'un moment d'inatention de la part de Chad pour m'eclipser à l'anglaise. Je vais rentrer à pieds, je vais pouvoir me terrer dans ma maison et oublier cette sortie désastreuse. Je pouffe de rire, maintenant une chose est sûr Chad ne m'invitera plus à sortir. Quelle horrible chef de stage que je fais, je marche en zigzaguant sur le bitume. Je ne sais pas trop à quel endroit que je me trouve. Je dois me rendre dans le quartier sud, mais j'ignore quel chemin prendre. Je me retrouve bientôt devant un dilemme, dois-je prendre la rue passante ou la ruelle? La ruelle semble être un bon raccourci et je risque moins de rencontrer la police. Je chantonne une petite chanson de circonstance tout en ignorant les appels incessants sur mon téléphone cellulaire.

- J'aurais pu être millionnaire avec piscine et vue sur la mer. Mais je suis dans la merde et je vous emmerde. Sentimentalement démissionnaire, professionnellement suicidaire. Tu vois, moi je suis dans la merde et je vous emmerde. Bah! Quelle chanson débile!

Je commence à fatiguer, je repère un vieux divan mis aux ordures. Il ne semble pas en trop mauvaise état, je m'allonge dessus, car j'ai la tête qui tourne. Je suis trop vieille pour ce genre de soirée, j'ai complètement perdue le nord et pourquoi il fallait qu'il soit là. Je ferme les yeux doucement quand je ressens une présence, je ne suis pas seule dans la ruelle, je n'arrive pas à déceler une signature mentale. Génial un vampire! Si je reste immobile peut-être qu'il va croire que je suis morte? Cela peut fonctionner seulement si j'ai affaire à un vampire débile...

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar

John Huntingdon


☩ Morsures : 418
☩ Points : 2478


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

MessageSujet: Re: Je ne veux pas être là! [PV John]   Jeu 12 Juin - 12:55

Je ne veux pas être là!

“ Eleanora & John "

John ne s'attendait pas à ce qu'elle l'accueille chaleureusement. Au contraire. Il était sûr qu'elle aurait un mot à lui dire. Il baissa un instant le regard quand elle s'attaqua à ce qu'il avait fait à Andrew. La gorge de John se serra, il ferma les yeux un instant pour se reprendre. Les paroles de la belle brune le touchait toujours droit au coeur quand elle venait à lui faire des remarques aussi cinglante.  

- S'il te plait... Ca n'a rien à voir... Andrew a essayé de te tuer je te rappelle et j'ai été dans l'obligation de le faire. Si j'avais eu le choix... Tu le sais bien...

Il pouvait en plus sentir sa peine à travers leur lien. Une douleur aussi dévastatrice que celle qui pouvait le ravager. Il remarqua ce qu'elle buvait. Il finit par passer une main autour de la bouteille afin de la ramener vers lui et l'empêcher de se verser un shooter de plus. Il commença alors qu'elle vint à l'interrompre.

- Eleanora... Tu ne devrai pas...

Elle parla assez fort pour attirer l'attention de certains journalistes. John se figea. Il croisa le regard de son conseiller, qui regardait Eleanora d'une façon que même John n'aimait guère. Il ne s’étonna pas quand elle vint à lire dans son esprit. John se leva, posa son verre, avant d'effleurer l'épaule de son ex-fiancée, il était prêt à retenir le loup garou si celui-ci décidait de perdre patience. Il préférait milles fois sacrifier ce type que celle qu'il aimait. Il souffla dans un murmure pour tenter de l'apaiser:

- Chérie...

Expression qu'il ne put retenir. Elle se tourna vers lui et continua à le blâmer. John se sentait très mal. Présent auprès d'elle ou loin d'elle, il continuait à la faire souffrir. Un journaliste sauta alors sur l'occasion et posa une question. Son regard croisa celui d'Elea, alors qu'il fit un signe négatif de la tête, lui implorant de ne pas faire ce qu'elle avait l'intention de faire. Mais c'était déjà trop tard. Il n'avait rien de plus dangereux qu'une femme blessée dans son amour-propre. La culpabilité de John battait son pleins. Elle commença à déballer leur vie privée. Jusqu'à ce que le fameux Chad fasse ce qu'il était dans l'incapacité de faire. Il emmena Eleanora. John reprit ses esprits, surtout quand il vit la façon dont ce type la tenait. Il ne pouvait pas s'empêcher d'être jaloux.

Il eut un léger rictus et allait les suivre, mais une foule de journalistes lui barra le passage et commença à faire pleuvoir des questions sur lui. John écoutait à peine, il était surtout paumé.

- S'il vous plait... Ma vie privée n'a rien a voir avec la campagne que je mène... Laissez moi passer...

Mais la foule était en délire et quand il voulut avancer vers la sortie, John fut repoussé par la foule. Il hurla alors pour se faire entendre.

- LAISSEZ MOI PASSER !

Il n'avait pas prêté garde à ses crocs qui étaient sortis sous la vague d'agacement qui le subjugua. C'est bien sûr à ce moment précis que des clichés ont été pris. Mais ce geste eut l'effet recherché. Les journalistes, impressionnés préférèrent laisser passer John. L'Anglais finit par baisser la tête et fonça jusqu'à la sortie. Le conseiller de John posa une main sur son épaule afin de l'arrêter. John se retourna vers lui et lui lança:

- Je sais ce que tu penses, je n'ai pas besoin de lire dans tes stupides pensées, mais j'ai autre chose à régler à l'instant présent. Parle leur, je te fais confiance...

Il repoussa sa large main avant de sortir. Il tomba nez à nez avec Chad qui semblait paniqué. John regarda autour de lui et ne vit pas Eleanora. Le vampire attrapa alors le type par le col et le claqua contre la voiture derrière lui.

- Elle est où ?

- Je... Je sais pas... J'ai juste tourné la tête un moment et elle avait disparu.

John le lâcha, en secouant la tête.

- Imbécile... qui n'est pas capable de garder un oeil sur elle.

Il s'avança dans la rue, tentant de chercher une trace olfactive d'Eleanora.

- Et que devrais-je dire de l'imbécile qui n'est pas capable de s'occuper d'elle et qui passe son temps à la rendre malheureuse ?

John aurait pu s'arrêter et lui régler son compte pour ce qu'il venait de dire, mais il avait plus important à faire et il était inquiet. John usa de sa vitesse vampirique pour passer plusieurs pâtés de maison. Avant de repérer l'odeur si spéciale d'Eleanora non loin. Il crut voir la forme de son corps allongé sur un vieux divan mis aux ordures. John s'approcha d'un pas pressant. Il fut rassuré en entendant son pouls. Il resta silencieux, en l'observant. Il finit par s'asseoir sur l'accoudoir du canapé, juste au dessus de sa tête.

- Je passe mon temps à merder... Pourtant je croyais que c'était ce que tu voulais... Je... Tu ne sais pas ce qu'ils ont fait dans les camps à ceux comme nous... Nous n'étions que des bouts de viande, nous n'avions aucuns droits parce que nous étions... différents... Elea... Qui... Qui va prendre leur défense si je ne le fais pas ? Tu sais... ce que je fais... J'ai eu peur que ca recommence... Et que tu sois prise à ton tour dans l'engrenage...

Il souffla longuement avant de reprendre.

- Il y a longtemps, une femme sage m'a emmené dans les rues malfamées de Dublin. Elle m'a sorti d'un monde de luxe pour me montrer dans quels états pouvaient vivre les natifs Irlandais colonisés. Ils n'étaient pas mieux traité que ce que nous avons pu l'être dernièrement. Ce qu'elle m'avait montré m'a touché et j'ai voulu... tout changer...

Sa gorge se noua, une larme de sang s'échappa, laissa sa main descendre doucement sur le front de celle allongée près de lui afin de lui repousser une mèche de cheveux.

- Ce que je fais, c'est pour protéger les gens que j'aime. Pour te protéger... Mais dans ma démarche de faire un monde meilleur, j'ai... j'ai oublié le plus important et ce pourquoi je me battais... Toi... ... Est-ce que... Est-ce qu'un jour tu pourras me pardonner ?

© Chieuze


_________________
    breathe me
    I have lost myself again, Lost myself and I am nowhere to be found, Yeah I think that I might break. I've lost myself again and I feel unsafe. Be my friend. Hold me, wrap me up. Unfold me. I am small, And needy. Warm me up, And breathe me. breathe me - sia
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne veux pas être là! [PV John]   Jeu 12 Juin - 20:23

Je ne veux pas être là!

“ Eleanora & John "

Mes yeux sont fermés, mais mes oreilles sont grandes ouvertes. J'écoute la tirade de John, malgré son changement d'apparence il reste toujours le même à l'intérieur ce qui me rassure. Au moins ils ne l'ont pas changés à ce point, changer le monde a toujours été son point faible et je me rends compte que j'en suis responsable, si dans mon autre vie je ne lui aurais pas ouvert les yeux sur la déchéance de la vie humaine peut-être que nous en serions pas là aujourd'hui. Il pensait c'est ce que je voulais qu'il fasse? Non, pas du tout, ce que je voulais c'est qu'il laisse la place à quelqu'un d'autre pour jouer les héros. Quelqu'un qui n'a pas grand chose à perdre. John n'a pas pensé aux conséquences quand il c'est jeté dans la gueule du loup! J'ouvre les yeux, quand sa main glisse sur mon front pour replacer une mèche de mes cheveux. Il me demande pardon, mais il va devoir faire beaucoup mieux que ça!

- Je ne sais pas si un jour, je serais en mesure de te pardonner John.

Je grimace de douleur quand je tente de prendre une position assise, j'ai la tête qui tourne à cause de l'alcool, mais la confession de John a eu un effet dégrisant. Je retiens un haut le cœur, oui c'est évident que demain matin les aspirines ainsi que la charmante bol de toilette vont être mes meilleures amies. Une tristesse infinie m'envahie et je n'arrive pas à dissocier mon mal être de celui de John.

- Tu as détruit beaucoup de chose John, tu n'as pas pensé une seconde aux conséquences de tes actes sur ta vie de famille. Que vas-tu faire si ils découvrent l'existence de nos filles? Tu as détruit notre mariage ce qui aurait du être notre moment à tous les deux c'était quelque chose d'important pour moi et tu les as laissés souiller et piétiner nos vies!

Je me lève de mon lit de fortune pour mettre un peu de distance entre le vampire et moi. Un haut le coeur me prends de nouveau et j'ai la tête qui tourne comme si un train m'avait roulé sur le corps.

- Crois-moi, si Chad n'aurait pas intervenu, je m'aurais fais une grande joie de détruire ta vie politique. Je suis peut-être égoïste, mais au moins j'aurais eu une toute petite chance que tu me reviennes parce que je t'aime du plus profonds de mon être.

Mes yeux se brouillent de larmes, tandis que je récupère mon sac à main pour l'enfiler sur mon épaule. La ruelle m'oppresse, je dois quitter cet endroit pour rentrer chez moi. La vérité toute crue vient de m'exploser à la figure, je ne peux vivre sans John, mais je ne peux pas vivre avec lui. Je ne veux pas vivre sous le feux des projecteurs, j'ai déjà goûté à la sauce des médias après mon agression je n'ai pas envie que cela recommence. Je ne fais que quelques pas avant que mon ventre proteste et que je renvois une bonne quantité d'alcool sur le bitume. Charmant! J'essuie mes lèvres avec un mouchoir.

- Pourquoi, je ne suis pas la première dans ton échelle de priorité? Pourquoi, tu n'apprends pas de tes erreurs passées? N'avons nous pas suffisamment souffert?

J'éclate en sanglot au milieu de la ruelle, un endroit miteux pour une crise de larme. Je n'en peux plus et je maudis la personne qui m'a mise sur terre pour me faire revivre drames par-dessus drames!

- Je veux rentrer chez moi...

C'est ces quelques mots que j'arrive à murmurer entres deux sanglots.

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar

John Huntingdon


☩ Morsures : 418
☩ Points : 2478


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

MessageSujet: Re: Je ne veux pas être là! [PV John]   Lun 16 Juin - 12:54

Je ne veux pas être là!

“ Eleanora & John "

Eleanora vint à s'asseoir, John retira sa main. Il savait qu'il avait fait tout clapoter, qu'il n'était qu'un idiot. Il n'avait pas écouté sa femme à un moment important de leur vie. Il croyait que tout allait s'arranger, comme toujours. Pensant qu'elle allait encore lui pardonner. Voila le résultat. Il pensait avoir fait celà pour son bien, et au contraire, il s'était enfoncé comme jamais. Elle lui refuse encore son pardon. John baisse la tête. Tout était de sa faute. Tout. Il méritait qu'elle ne veuille plus de lui. Elle parla de la vie de leurs filles. John se mordit la lèvre. Il se laissa glisser dans le fauteuil à côté d'elle et lui répondit:

- Je ne les laisserai jamais faire ca. Je ne les laisserai jamais te faire du mal. Je ne veux pas te perdre.

Elle se leva, il la suivit des yeux. Il sentait le mal-être de sa femme. Elle lui avoua qu'elle aurait pu lui détruire sa carrière si Chad n'était pas intervenu. Il l'aurait mérité. Il se leva pour s'avancer de nouveau vers elle.

- Je ne peux pas te laisser partir sans me battre... mais laisse moi une chance. Je t'en prie. Une dernière. Mais tu sais que je ne peux pas tout laisser comme ca. Je dois me battre pour les gens comme nous. Je me bats pour toi, pour mes filles. S'il te plait... Je...

John s'avança vers elle, quand il vit qu'elle était malade. Il était inquiet. Il passa ses bras autour de ses épaules et la ramena vers lui. Il passa une main dans ses cheveux, et son autre main caressait son dos délicatement pour la calmer. Il la berça de façon régulière. Il n'avait jamais imaginé que cette histoire prendrait autant de proportion, et la mettrait dans un état pareil et John s'en voulait tellement.

- Tu ne sais pas à quel point je suis désolé mon amour... S'il te plait... Je ne te laisserai plus tomber. Je t'aime et je n'arrive pas à vivre sans toi. Je veux te rendre heureuse. Je n'aime pas te voir dans un état pareil. C'est moi le plus égoïste là dedans, je n'ai pas réfléchi... Je ne pensais pas que ca te ferai tant de mal.

Des larmes de sang avaient coulés sur ses joues. Il l'embrassa sur sa joue et recula son visage pour prendre celui d'Eleanora dans ses mains.

- Je ne peux pas quitter mon travail. Je ne peux pas... laisser le monde partir à la dérive. Tu ne sais pas ce qu'il s'est passé dans les camps... Tu n'as pas idée... Si ca recommence, on risque de devoir se cacher. Je dois construire ce monde sûr. Pour nous. Notre famille mais aussi pour ceux qui sont comme nous. Mais je te jure... Je te jure que tu passeras avant dorénavant... Je t'apporterai tout ce que tu veux. Une maison tranquille... Je prendrai des soirs pour toi... Je... Laisse moi organiser le mariage. Je prendrai le temps pour le faire. Je t'en fais la promesse !

John posa un genou sur le sol et lui prit ses mains.

- Eleanora Winter. Je veux que tu portes mon nom. Aujourd'hui, je te fais la promesse que le monde que je construis sera pour toi et d'abord toi. Je sais que si je dois me battre pour toi, je ne te laisserai plus de côté si ca te rend malheureuse... Ca serait faillir à ma promesse aujourd'hui.

Son portable se mit alors à sonner. John ferma les yeux et grimaça. Il se releva, prit son téléphone. C'était son conseiller. Dans un geste, il refusa l'appel et remit son téléphone dans sa poche.

- Je ne répondrai pas. Je ne peux pas te laisser seule. Je verrai bien ce qu'il a à me dire demain. Je vais te ramener à la maison... Tu as besoin de rentrer. Je te raccompagne.


© Chieuze


_________________
    breathe me
    I have lost myself again, Lost myself and I am nowhere to be found, Yeah I think that I might break. I've lost myself again and I feel unsafe. Be my friend. Hold me, wrap me up. Unfold me. I am small, And needy. Warm me up, And breathe me. breathe me - sia
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne veux pas être là! [PV John]   Lun 16 Juin - 23:55

Je ne veux pas être là!

“ Eleanora & John "

Je suis trop épuisée pour refuser sa tendresse, sentir ses bras autour de moi qui me caressent pour faire passer la crise de larme. Je ne peux m'empêcher de ressentir de l'amour pour cet homme, il a agis comme le dernier des abrutis, mais je l'aime ainsi. Je soupir de lassitude quitte mes lèvres, j'ai qu'une seule envie rentrer chez moi et oublier cette horrible soirée. J'écoute John avec une attention toute particulière, inscrivant ses mots au fer rouge dans mon esprit. Il ne m'abandonnera plus, je serais maintenant au sommet de son échelle de priorités. John va maintenant s'occuper de tout, qu'il va tout faire pour me rendre heureuse, mais je dois comprendre qu'il ne peut abandonner son travail, trop de gens compte sur lui maintenant. C'est ce qui me contrarie le plus dans toute cette histoire, je détourne le regard momentanément, tandis que mon amoureux se trouve à genoux implorant mon pardon. Il a bien mis de l'eau dans son vin, je devrais être en mesure d'en faire autant? Ça ne serait que justice non?

- D'accord, mais c'est ta dernière chance Monsieur Huntingdon! Je consens à faire des efforts également, je veux bien te soutenir dans ta campagne, mais dans l'ombre.

Une sonnerie stridente brise le silence de la nuit, c'est le cellulaire de John qui fait tout se tintamarre. Je regarde John prendre le petit appareil dans ses mains, je le jauge du regard en silence, je me demande s'il va prendre la bonne décision cette fois-y. Il refuse l'appel et je ne peux m'empêcher de sourire à ses paroles.

- Tu apprends vite, épreuve réussis...

J'accepte son bras pour qu'il puisse me soutenir jusqu'à chez moi, on marchent tranquillement, car je ne pourrais supporter un voyage à la vitesse vampirique. Notre maison apparaît dans notre champs de vision, les lumières du jardins éclairent paisiblement les plantes que j'entretiens avec soin. Depuis notre séparation, je me suis découvert une nouvelle passion: le jardinage. J'ai planté beaucoup de fleurs qui s'ouvrent que la nuit, comme la "Belle de nuit" et la "Fleur de lune", je voulais que John puisse profiter des beautés du jardin de nuit puisqu'il ne peut apprécier le jour. Je monte les petites marches du perron vers la porte d'entrée, je glisse la clé dans la serrure et pousse la porte pour pouvoir rentrer. John reste sur le seuil en attente que je l'invite ou pas.

- Tu peux rentrer, tu ici chez toi.

Un miaulement m'accueille ainsi que le ronronnement significatif de Grigri mon chat, un petit chaton tout blanc avec un œil bleu et un œil vert. J'ai remplacer John par un chat, je ne supportais pas la solitude. Grigri se met à feuler à la vu de John avant de déguerpir dans le couloir.

- Tu vas devoir plaire à Grigri aussi, est-ce que tu peux me faire un thé et m'apporter des aspirines ?

Je me dirige vers le canapé et m'écroule dessus, une migraine commence à montrer le bout de son nez et je crains qu'elle risque d'être féroce!

- Il y a du sang frais dans le frigo si tu as soif chéri.

"Chéri" la dernière fois que j'ai utilisé ce terme pour l'appeler date de bon moment, je détourne le regard pour lui cacher mes joues qui prennent une jolie couleur rose. La soirée risque peut-être d'être moins catastrophique que je le croyais...

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar

John Huntingdon


☩ Morsures : 418
☩ Points : 2478


Qui suis-je ?
Race: Vampire
Pour ou contre les Vampires ?: Neutre
Relationships:

MessageSujet: Re: Je ne veux pas être là! [PV John]   Mar 17 Juin - 8:24

Je ne veux pas être là!

“ Eleanora & John "

John espérait de tout son coeur qu'elle lui laisse une dernière chance, mais il savait aussi que c'était la dernière. Il n'avait plus le droit à l'erreur. Il ne voulait pas la voir souffrir de la sorte. Il n'avait jamais pensé que tous ses retards, ses longues nuits au bureau lui couterait tant. Mais il ne pouvait pas vivre sans elle, c'était indéniable. Il attendit le verdict, ayant pourtant peu d'espoir. Elle lui avait déjà donné d'autres chances, mais là, il sentait bien qu'il avait compris. Ces deux longs mois avaient été la pire des tortures. Elle finit par lâcher qu'elle lui donnait sa chance. John lâcha une exclamation, alors qu'une nouvelle larme de sang coula sur ses joues déjà bien rougit. Il allait la prendre dans ses bras que son téléphone sonna. John refusa l'appel.

Il passa ensuite ses bras autour d'elle pour la serrer contre lui. Il passa ensuite un bras autour d'elle afin de l'aider à rentrer. Le chemin n'était pas long. John aurait pu user de sa vitesse vampirique, mais Elea était déjà mal en point à cause de l'alcool, et il savait qu'elle ne supportait pas la vitesse dont il pouvait faire preuve. Arrivé devant la porte, John se stoppa. Il ne pouvait plus entrer depuis qu'elle avait mis fin à son invitation. Elle se tourna vers lui et l'invita. L'homme s'avança donc dans son ancienne demeure. Bien qu'il était aussi chez lui dans son ancien appartement qu'il partageait avec Sully. Ici il ne pouvait s'empêcher de se sentir chez lui.

Le vampire se trouva alors nez à nez avec un chat. John fronça les sourcils et eut un sourire en coin. Il allait avancer sa main pour tenter une approche amicale, que le chat feula et se mit à disparaitre dans un coin de pièce. Depuis qu'il était vampire, John n'avait plus du tout la côte avec les animaux. En même temps, en tant que mort vivant, les animaux devaient sentir que chez John quelque chose clochait. Bien qu'il se disait que pourtant les chats étaient réputé pour être les gardiens du monde souterrain... C'est peut être ca qui devait déranger. Il avait dépassé les lois de la mort. Eleanora lui présenta ce nouveau compagnon avant de lui demander plusieurs choses dans la cuisine.

John acquiesça et alla chercher ce qu'il faut. Il fit chauffer de l'eau, se servit rapidement un mug de sang qu'il mit dans le micro-onde puis commença à préparer un petit plateau. Avec un mug, le médicament en question. Dans un sourire, il trouva une boite de chocolat, où il en chercha un en forme de coeur. Il le prit et le posa en face du mug prêt à être servi. C'était peut être affreusement cul-cul et romantique, mais John n'avait pas pu s'en empêcher. Il versa l'eau bouillante dans le mug, et posa sa tasse à côté de l'autre. Il prit le plateau et le posa sur la table basse en face du canapé où Elea était installé.

John en profita pour retirer sa veste et enlever sa cravate. Il déboutonna les deux premiers boutons de sa chemise. Avant de s'asseoir, il attrapa une couverture qu'il posa sur les épaules de sa fiancée. Il lui donna ensuite le mug et l'aspirine dans les mains. Alors qu'il allait attraper le sien, son téléphone se remit à sonner dans sa poche. Il ferma les yeux, sorti l'appareil et regarda qui l'appelait. C'était encore son conseiller. Il soupira.

- Je... Je me permets juste de lui répondre pour lui dire que je ne reviens pas... Et j'éteins mon téléphone... Promis ! Sinon il risque d'envoyer une escouade me chercher pour vérifier que je ne me suis pas fait enlevé. J'aimerai éviter ca.

Il se pencha vers elle ensuite, et déposa un baiser furtif sur ses lèvres avant de se lever et décrocher.

- Allô ? John qu'est ce que tu fous ? Ca va ? On a encore un meeting je te rappelle. Désolé, je pense que je ne vais pas revenir. Quoi ? Mais c'est ta campagne électorale qui est en jeu et après ce que l'autre furibonde a fait...

Il se tourna dos à Elea et dit plus doucement, mais avec une pointe d'énervement dans la voix.

- Tu ne parles pas d'elle comme ca compris ? Ha ! T'es chez elle c'est ca ? Si je peux te donner un conseil, si tu veux un jour gagner, tu devras t'en passer... Ce n'est pas toi qui doit me faire une échelle des priorités. Je les connais bien. Ecoutes, je t'ai dit que je ne reviendrai pas. Prends le relais... Dis que... Je sais pas... Une urgence familiale. Voilà. Un vampire avec des urgences familiales, ca existe ca ? Écoutes, si tu me soutiens dans ma campagne électorale, il faudra bien que tu acceptes ce fait. Les vampires aussi ont le droit à une vie de famille... Tu es un loup-garou, tu connais très bien les lois de la famille... Enfin vos trucs de meute... Alors s'il te plait ne me fais pas chier avec ca. Mouais... Mais je te préviens tu vas me redevoir ca. Avec les loups-garous c'est aussi donnant-donnant mon vieux... Ne l'oublie pas.

John n'eut pas le temps de raccrocher, que son conseiller venait de le faire. Il soupira longuement, avant de se diriger vers le canapé de nouveau. Il éteignit son téléphone et le posa de façon négligé sur la table basse.

- Je suis désolé. J'en ai fini ce soir.

Il passa son bras autour des épaules d'Eleanora pour la ramener contre lui. Il huma son odeur si sucrée, si douce, savoura la chaleur de son corps contre le sien. Celà faisait si longtemps.

- Je veux te rendre heureuse. C'est ca ma priorité mon amour. Ca va un peu mieux ? Tu m'as tellement manqué si tu savais.

Il s'avança pour l'embrasser que quelque chose lui tomba dessus et lui griffa la joue en passant. John se recula en pestant. Le chat bien entendu. Il n'avait vraiment pas l'air d'apprécier ce cher John. John passa sa main sur sa joue, récupérant le sang qui avait coulé. La plaie se referma presque immédiatement.

- Ton chat a un vrai problème avec moi, je crois.

Il repassa un bras autour des épaules d'Eleanora qu'il vit le chat bondir sur la table basse en feulant et en le regardant sournoisement. John le fixa avant de sortir ses crocs et feuler à la suite pour le faire disparaitre. Le chat se mit à détaler dans le salon pour aller se cacher dans une pièce voisine.

- Voila. Un peu de tranquillité.

© Chieuze


_________________
    breathe me
    I have lost myself again, Lost myself and I am nowhere to be found, Yeah I think that I might break. I've lost myself again and I feel unsafe. Be my friend. Hold me, wrap me up. Unfold me. I am small, And needy. Warm me up, And breathe me. breathe me - sia
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je ne veux pas être là! [PV John]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je ne veux pas être là! [PV John]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Till the Last Drop :: RP terminés-